CHRONOLOGIE Octobre 1990

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< CHRONOLOGIE Janvier 1990 dans le monde (histo ... >>


Partager

CHRONOLOGIE Octobre 1990

Chronologie

Aperçu du corrigé : CHRONOLOGIE Octobre 1990



Publié le : 14/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
CHRONOLOGIE Octobre 1990
Zoom

MERCREDI 3

 

Allemagne. Les Allemands célèbrent la réunification à Berlin. Ci-dessus : la foule rassemblée à la porte Brandebourg.

 

 

LUNDI 1

 

CSCE. Les ministres des Affaires étrangères des pays membres de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe se réunissent pour la première fois aux États-Unis, à New York, pour préparer un sommet paneuropéen.

 

Golfe Arabo-Persique. Tout en rappelant la position de fermeté des États-Unis, le président Bush laisse entendre qu’un retrait inconditionnel des forces irakiennes du Koweït pourrait ouvrir la voie à un règlement global des conflits du Proche-Orient.

 

Rwanda. Les rebelles, en majorité tutsis, du Front patriotique rwandais, envahissent le nord-est du pays, à partir de l’Ouganda où ils s’étaient réfugiés.

 

URSS. Vote définitif de la loi sur la liberté de conscience et de religion.

 

MARDI 2

 

Golfe Arabo-Persique. Alors que le porte-avions Indépendance entre dans le Golfe, les États-Unis annoncent que leurs forces dans la région ont atteint le chiffre de 170 000 hommes.

 

entretenu avec les dirigeants des Émirats arabes unis et d\'Arabie Saoudite, François Mitterrand inspecte les forces françaises de l’opération « Daguet ». Rwanda. Tandis que la France et la Belgique envoient des renforts militaires, les massacres se multiplient au sein de la population tutsie, soupçonnée par les forces de l’ordre de sympathie pour les rebelles.

 

VENDREDI 5

 

Golfe Arabo-Persique. Le responsable soviétique Evgueni Primakov se rend à Bagdad. L’Union soviétique affirme sa volonté d\'utiliser tous les moyens politiques pour résoudre la crise.

 

SAMEDI 6

 

France. Ouverture des états généraux de l’opposition consacrée à l’économie. Un contre-programme libéral est présenté.

 

DIMANCHE 7

 

Autriche. Le Parti socialiste maintient ses positions aux élections législatives, mais le parti d’extrême droite de Jôrg Haider connaît une importante progression avec 16,6 % des voix.

 

LUNDI 8

 

Israël. Vingt-deux Palestiniens sont tués par les forces de sécurité israéliennes après des affrontements entre des musulmans et des juifs d’extrême droite sur l\'esplanade des Mosquées, lieu saint islamique.

 

MERCREDI 10

 

France. Jean Auroux succède à Louis Mermaz comme président du groupe socialiste à P Assemblée nationale.

 

France. La polémique sur le financement des campagnes électorales est relancée à l’occasion de la publication d’un livre de l’inspecteur de police Antoine Gaudino, chargé du dossier des fausses factures du Sud-Est, avant sa mutation. Henri Nallet, ancien trésorier du Parti socialiste, est mis en cause alors qu’il vient d’être nommé garde des Sceaux.

JEUDI U

 

Golfe Arabo-Persique. Près de quatre cents Occidentaux, dont plus de trois cents Américains, sont autorisés à quitter l\'Irak et le Koweït.

 

SAMEDI 13

 

Israël. Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne les actes de violence commis par les forces de sécurité israéliennes.

 

Liban. Les armées syrienne et libanaise lancent l’offensive contre le réduit tenu par le général Aoun et ses partisans. Le chef chrétien se réfugie à l’ambassade de France et lance un appel au cessez-le-feu. L\'intervention directe de la Syrie n\'est pas condamnée par les pays alliés dans la coalition contre l’Irak.

 

DIMANCHE 14

 

Allemagne. La CDU vient en tête des élections régionales dans quatre des cinq Lânder de l’ex-RDA.

 

Grèce. La victoire des conservateurs aux élections municipales conforte le gouvernement de Constantin Mitso-takis.

 

Hongrie. Le second tour des élections locales est caractérisé par un fort taux d’abstention. L’opposition libérale l’emporte.

 

LUNDI 15

 

URSS. Le prix Nobel de la paix est attribué à Mikhaïl Gorbatchev.

 

MARDI 16

 

Golfe Arabo-Persique. Le secrétaire d\'État américain James Baker rejette l’idée d’un retrait partiel des forces irakiennes du Koweït.

 

MERCREDI 17

 

Allemagne/France. Une prise d’armes près de Stuttgart marque la création de la brigade franco-allemande.

 

France. Jean-Michel Boucheron, député de la Charente, soupçonné d’avoir commis de graves irrégularités dans la gestion de la ville d’Angoulême, dont il était maire entre 1977 et 1989, est mis en congé du Parti socialiste.



JEUDI 18

 

Afrique du Sud. L’état d’urgence est levé au Natal, seule région où il était encore en vigueur.

 

DIMANCHE 21

 

Liban. Dany Chamoun, chef de file des partisans du général Aoun, est assassiné à Beyrouth, ainsi que sa femme et deux de ses enfants.

 

Malaysia. Le parti du Premier ministre Mohammed Datuk Mahathir remporte les élections législatives.

 

LUNDI 22

 

CEE. Les Douze décident de lever les sanctions contre la Chine et l’Iran, et d’établir des relations avec le Viêt-nam.

 

MARDI 23

 

Inde. Le BJP (Bharatya Janata, hindouiste) retire son soutien au gouvernement à la suite de l’arrestation de son chef. Ce dernier avait lancé un appel à la croisade contre la mosquée d’Ayodhya, où les Hindous veulent reconstruire un temple consacré au culte de Rama, lequel serait né sur ce site sacré.

 

MERCREDI 24

 

Israël. A la suite des événements du 8, la tension croissante dans les territoires occupés incite le gouvernement israélien à fermer les passages entre ces derniers et Israël.

 

Liban. Le gouvernement libanais décide l’évacuation de toutes les milices de Beyrouth et la prise de contrôle de la ville par l’armée avec l’aide des Syriens.

 

Pakistan. L’Alliance démocratique islamique remporte les élections législatives contre le Parti du peuple de Bcna-zir Bhutto.

 

VENDREDI 26

 

Kazakhstan/Moldavie/URSS. Tandis que le Kazakhstan proclame sa souveraineté, l’état d’urgence est décrété en Moldavie, où s’affrontent la population de souche roumaine et les minorités russe et gagaouze.

 

SAMEDI 27

 

Nouvelle-Zélande. Les conservateurs remportent les élections législatives contre les travaillistes, au pouvoir depuis 1984.

 

DIMANCHE 28

 

Côte-d’Ivoire. Le président Hou-phouët-Boigny est réélu président de la République avec plus de 81 % des voix contre son adversaire de l’opposition, qui en obtient 18,3 %.

 

Gabon. L’ancien parti unique du président Omar Bongo conserve de justesse la majorité à l’issue des premières élections législatives depuis vingt-deux ans. L’opposition remporte cinquante-sept sièges sur cent-vingt.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : CHRONOLOGIE Octobre 1990 Corrigé de 3269 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "CHRONOLOGIE Octobre 1990" a obtenu la note de : aucune note

CHRONOLOGIE Octobre 1990

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit