LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< novembre 1996 dans le monde (histoire chronol ... janvier 1996 dans le monde (histoire chronolo ... >>


Partager

décembre 1996 dans le monde (histoire chronologique)

Chronologie

Aperçu du corrigé : décembre 1996 dans le monde (histoire chronologique)



Publié le : 4/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
décembre 1996 dans le monde (histoire chronologique)
Zoom

POLITIQUE

décembre

La contestation gagne la Serbie

 

Un cortège de plusieurs dizaines de milliers de personnes est organisé à Belgrade par la coalition de l’opposition Ensemble (Zoran Djindjic du Parti démocrate, Vesna Pesic de l’Alliance civique et Vuk Draskovic du Mouvement serbe du renouveau). Le gouvernement menace d’utiliser la force contre les manifestants. Le lendemain, les États-Unis avertissent la Serbie qu’ils pourraient rétablir les sanctions en cas de répression. Le 3, la radio indépendante B-92 est interdite. Le lendemain, 200 000 personnes défilent dans les rues de la capitale. Le 8, la Cour suprême de Serbie confirme l’annulation des élections municipales du mois de novembre. Le 24, des manifestants pro et anti-Milosevic s’affrontent violemment à Belgrade. Le 27, l’Orga-nisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) entérine la victoire de l’opposition aux élections municipales. Le 29, un important dispositif policier est déployé, tandis que plusieurs unités de l’armée déclarent qu’elles n\'interviendront pas contre les manifestants. L’Église orthodoxe prend également ses distances.

La crise politique au Zaïre

 

Le ministre zaïrois de l’information accuse l’armée ougandaise d’avoir attaque le territoire zaïrois, ce que Kampala nie. Dans le même temps, au Burundi, de violents combats opposent les rebelles hutus à l’armée régulière, provoquant la fuite des populations vers la Tanzanie. La force multinationale procède à sa première livraison de médicaments et de vaccins, mais le Zaïre, tout comme le Rwanda et le dirigeant de la rébellion zaïroise Laurent-Désiré Kabila veulent une stricte limitation de cette intervention. Le 17, après quatre mois d’absence dus à une opération d’un cancer, le président Mobutu est de retour dans son pays. À la fin du mois, la force multinationale est finalement dissoute sans avoir agi.

Le processus de paix au Proche Orient

 

 S’adressant à des colons, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou affirme que la vallée du Jourdain en Cisjordanie restera inséparable d’Israël quelle que soit l’issue des négociations. Le 10, le gouvernement israélien autorise l’édification d’un quartier résidentiel réservé aux juifs en plein cœur de la partie arabe de Jérusalem. Le lendemain, à la suite d’un attentat qui fait deux morts et cinq blessés, la ville autonome de Ramallah est bouclée. En outre, le gouvernement décide d’accorder des avantages fiscaux aux colons de Cisjordanie.

Les vingt ans du RPR

 

Le Rassemblement pour la république, mouvement fondé en 1976 par Jacques Chirac, fête son vingtième anniversaire. Plusieurs manifestations ont lieu à Paris et en province. Le Premier ministre et actuel président du parti Alain Juppé saisit cette occasion pour défendre sa politique et appeler à l’union en vue des prochaines élections, tandis que Philippe Séguin défend un nouveau rassemblement.

 

Reprise des attentats islamistes à Paris

 

3 Une bombe, similaire à celles qui avaient été utilisées en 1995, explose dans un wagon de la ligne B du RER à la station Port-Royal, à Paris. L’attentat fait quatre morts et plus d’une centaine de blessés. Le plan Vigipirate est aussitôt réactivé. Le 24, dans une lettre adressée à Jacques Chirac, le Groupe

 

 

islamique armé (GIA) menace de « détruire la France » et pose trois conditions pour cesser les attentats : l’arrêt du soutien de la France à Alger, la libération de militants islamistes et le paiement d’un tribut.

 

Les relations entre la Chine et l\'Inde

 

Le président chinois Jiang Zemin achève une tournée diplomatique en Asie du Sud par une visite au Népal. Auparavant, il s’était rendu au Pakistan et en Inde. Plusieurs contentieux entre Pékin et Delhi, parmi lesquels la question frontalière, la situation au Tibet et les relations sino-pakistanaises, ne sont toujours pas réglés.

 

Les affaires dans le monde politique français

 

L’épouse du maire de Paris, Xavière pour la rédaction d\'un rapport dont l\'intérêt est contesté, est mise en examen pour recel de détournement de fonds publics. Le lendemain, Louise-Yvonne Casetta, considérée comme la trésorière officieuse du RPR, est mise en examen pour recel d’abus de biens sociaux. La justice enquête sur les modes d’attribution des marchés publics en Île-de-France.

La mutinerie en République centrafricaine

 

Grâce à la médiation de quatre chefs d\'État africains, le gouvernement centrafricain et les militaires mutinés depuis trois semaines signent une trêve de quinze jours. Les mutins, qui demandaient à l’origine le paiement d’arriérés de solde, exigent désormais la démission du président Ange-Félix Patassé.

La réforme

 

des institutions européennes

 

Réunis en sommet à Nuremberg, Jacques Chirac et Helmut Kohl adressent aux autres chefs d’État européens des propositions communes : harmonisation des législations en matière de lutte contre la drogue, désignation d\'un représentant de l’UE en politique étrangère, extension de la procédure du vote à la majorité qualifiée, renforcement des pouvoirs du président de la commission et diminution du nombre des membres de cette dernière.

Mort d\'un doyen du Sénat

 

Alain Poher meurt à Paris. Né le 17 avril 1909 à Ablon-sur-Seine, il avait présidé le Sénat de 1968 à 1992. Il s\'était également présenté, sans succès, face à Georges Pompidou à l’élection présidentielle de 1969 avec le soutien de la droite non gaulliste.

L\'assouplissement des sanctions contre l\'Irak

Le secrétaire des Nations unies donne son accord à l’application de la résolution 986 du 14 avril 1995, qui autorise l’Irak à vendre 500 000 barils de pétrole par jour pour acheter des vivres et des médicaments. Cette opération sera placée sous la surveillance de l’ONU, et les fonds seront versés sur un compte des Nations unies. 30 % des revenus serviront à financer la commission spéciale chargée du désarmement de l’Irak.

 

La réforme de l\'OTAN

Les ministres des Affaires étrangères des États membres de l’Alliance atlantique décident de différer le règlement des questions de l’élargissement de l\'organisation aux pays de l’Est et de la réforme des institutions. Un différend demeure entre la France et les États-Unis, relatif au problème du commandement Sud que Paris souhaiterait qu\'il soit confié à un Européen.

La rétrocession de Hongkong à la Chine populaire

Après avoir été « élu » pour succéder

 

 au gouverneur Chris Patten au moment de la rétrocession de l’ancienne colonie

britannique à la Chine, le candidat du gouvernement chinois Tung Chc-hwa se rend à Pékin pour obtenir confirmation de sa nomination. La mainmise de la Chine se précise.

Le conflit au Tadjikistan en voie de règlement

 

Un cessez-le-feu est instauré par le gouvernement et l\'opposition islamique. Le 23, les deux parties signent un accord de paix à Moscou en présence du Premier ministre russe Tcher-

nomyrdine.

Jacques Chirac contre les « conservatismes »

 

Dans un entretien télévisé, le président de la République Jacques Chirac défend la politique du gouvernement et apporte son soutien au Premier ministre. Ne reniant rien de ses engagements pendant la campagne électorale, il dénonce les conservatismes qui entraveraient la volonté de réforme.

La succession de Boutros-Ghali à la tête de l\'ONU

13

Le Ghanéen Kofi Annan est désigné par le Conseil de sécurité pour succéder comme secrétaire général des Nations unies à Boutros Boutros-

Ghali. La France s’est finalement ralliée au souhait des États-Unis.

La situation politique en Corse

16

Marie-Hélène Mattéi, avocate d’A Cuncolta naziunalista, vitrine légale du FLNC-Canal historique et compagne de François Santoni, secrétaire national

 

de ce mouvement, est interpellée dans le cadre de l’enquête sur une tentative d’extorsion de fonds au détriment du P-DG du golf de Sperone. Le 18, François Santoni est placé en détention provisoire par le juge d’instruction Jean-Louis Bruguière. Le lendemain, le FLNC-Canal historique prévient les gendarmes qu’ils peuvent se considérer en « état de guerre ».

Spectaculaire

 

prise d\'otagesau Pérou

 

Le mouvement de guérilla Tupac Amaru (MRTA) prend en otages 200 personnes invitées à l\'ambassade du Japon à l’occasion de la fête nationale, et exige la libération de tous ses militants ainsi qu’un changement de la politique économique néolibérale du président Alberto Fujimori. Ce dernier reste intransigeant. Dans les jours qui suivent, plusieurs otages sont libérés.

CHRONOLOGIE

 

Le Parti communiste en congrès

 

Le 29 congrès du Parti communiste s’ouvre à la Grande Arche de la Défense, à Paris. La CGT quitte le bureau national. Robert Hue affirme que le parti a vocation à participer à un futur gouvernement de gauche sur la base d\'engagements communs. « L\'intervention citoyenne » se substitue à la « lutte des classes ». Plu-

sieurs personnalités, dont Henri Kra-sucki et Roland Leroy, quittent également la direction.

Le processus de paix en Bosnie-Herzégovine

 

Tandis que de nouvelles operations de purification ethnique sont signalées, la Force de stabilisation (SFOR) prend la relève de l\'IFOR en Bosnie. Son mandat reste inchangé : respect du cessez-le-feu, inspection des armées ex-belligérantes, exclusion de toute « chasse » aux criminels de guerre.

Le modèle coréen en question

 

En l\'absence de l’opposition, les députés du parti gouvernemental adoptent plusieurs amendements qui durcissent la législation sur le travail et la sécurité : liberté de licenciement, flexibilité du temps de travail, interdiction du plu-





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4982 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "décembre 1996 dans le monde (histoire chronologique)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit