LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< janvier 1996 dans le monde (histoire chronolo ... mars 1996 dans le monde (histoire chronologiq ... >>


Partager

février 1996 dans le monde (histoire chronologique)

Chronologie

Aperçu du corrigé : février 1996 dans le monde (histoire chronologique)



Publié le : 4/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

février 1996 dans le monde (histoire chronologique)
Zoom

POLITIQUE

La crise politique italienne

 

À la suite de la démission du gouvernement de « techniciens » de Lamberto Dini, le president de la République Oscar Luigi Scalfaro charge Antonio Maccanico, un juriste indépendant des partis, de tenter de former un gouvernement, mais celui-ci n’y parvient pas. Le 16, le president Scalfaro décide de dissoudre le Parlement et d’organiser des élections legislatives anticipées.

La situation politique en Russie

 

Les mineurs russes, dont les salaires n’ont pas été versés depuis le mois d’octobre, se mettent en grève mais doivent reprendre le travail, au bout de quatre jours, après de vagues promesses du gouvernement. Le 14, en visite à Moscou, accompagné de plusieurs dirigeants de grandes entreprises françaises, le Premier ministre Alain Juppé apporte son soutien à Boris Eltsine. Le lendemain, ce dernier et le communiste Guennadi Ziouganov annoncent leurs candidatures à l’élection présidentielle prévue au mois de juin. Le 19, le chancelier Helmut Kohl affirme qu’il soutient lui aussi le président russe. Le 22, le FMI accorde à la Russie un prêt d’un montant de 50 milliards de francs, le plus important

février

accordé par l’institution apres celui consenti au Mexique en 1995.

 

La visite officielle de Jacques Chirac aux États-Unis

 

Dans un discours prononcé devant le Congrès, le président de la République Jacques Chirac lance un appel en faveur d’un nouveau partenariat entre l’Europe et les États-Unis au sein d’une OTAN rénovée, demande à Washington de ne pas céder à la tentation isolationniste et se prononce pour un soutien à l’ONU.

 

Le pouvoir politique indien atteint par une vague de corruption

 

 Après une série de démissions d’hommes politiques de premier plan, c’est le Premier ministre lui-même, Narasimha Rao, qui est mis en cause par un industriel alors que les élections générales sont prévues en avril.

 

Les relations entre l\'Ukraine et la Russie

 

 Achevant une visite officielle à Kiev, le ministre des Affaires étrangères russe, Evgueni Primakov, rappelle la ferme hostilité de la Russie à l’élargissement de l’OTAN aux pays de l’Est. Non candidate à cette adhésion, l’Ukraine souhaite néanmoins éviter de devenir un État tampon entre l’OTAN et la CEI, et entend préserver son indépendance par rapport à Moscou.

Tension entre la Chine populaire et Taiwan

Le gouvernement chinois relance une « guerre psychologique » contre Taiwan en protestant vivement contre l\'attribution par les États-Unis d’un visa de transit au vice-président taiwa-nais Li Yuanzu. Le 13, à la suite de la décision de Pékin de masser 150 000 hommes face à l’île, l’armée taiwanai-se est mise en état d’alerte.

La guerre en Tchétchénie

Des dizaines de milliers de Tchétchènes se rassemblent devant l’ancien palais présidentiel calciné de Grozny pour demander l’évacuation des troupes russes.

Le processus de paix en Bosnie

Le rapporteur spécial de l’ONU pour les droits de l’homme en ex-Yougoslavie se rend dans l’enclave de Srebreni-ca (reconquise par les Serbes en juillet 1995) et recueillie pour la première fois un témoignage sur les tueries qui ont eu lieu après la prise de la ville. Le 6, à la suite de l’arrestation de huit soldats serbes soupçonnés de crimes de guerre, le gouvernement séparatiste serbe de Pale suspend tout contact avec Sarajevo. Le 7, le plan de réunification de la ville de Mostar (qui prévoit un district multiethnique dans le centre de la ville) présenté par l’administrateur européen, l’Allemand Hans Kosch-nick, est violemment rejeté par les nationalistes croates. Le 12, deux officiers serbes sont transférés aux Pays-Bas pour être jugés pour crimes de guerre par le Tribunal pénal international. Le 17, les présidents serbe, bosniaque et croate sont convoqués d’urgence à Rome pour relancer le processus de paix. Un accord relatif à la délimitation des quartiers de Mostar dévolus à chaque communauté est obtenu. Le 23, la police bosniaque entre dans Vogosca, l’un des quartiers serbes de Sarajevo, vidé de ses habitants. Le 25, pour protester contre les concessions faites aux nationalistes croates, Hans Koschnick démissionne.

Le terrorisme basque en Espagne

 Fernando Mugica, ami personnel et ancien avocat de Felipe Gonzalez, est tué par un commando de l\'ETA. Le 14, Francisco Tomas y Valiente, ancien président du Tribunal constitutionnel, est tué par balles. L’attentat est attribué à l’un des dirigeants les plus recherchés de FETA. Le 19, 850 000 personnes - dont l’ensemble des dirigeants politiques du pays - manifestent à Madrid contre le terrorisme. Le 21, Jon Idigoras, dirigeant de Herri Batasuna, l’aile politique de FETA, est arrêté et incarcéré. Le 24, le mouvement 

Maison de la presse, qui abrite la plupart des journaux indépendants, faisant 18 morts et 52 blessés.

Normalisation des relations entre la Jordanie et les pays du Golfe

La première visite officielle en Arabie Saoudite du roi Hussein de Jordanie depuis la crise du Golfe scelle la récon-cilation entre les deux États. Leurs relations avaient été rompues en raison de la neutralité de la Jordanie pendant la guerre. En accueillant, en 1995, le gendre de Saddam Hussein qui avait fait défection, Amman avait déjà pris scs distances avec Bagdad. Le 14, le Koweït décide à son tour de normaliser

ultraconservateur Pat Buchanan. Dans le camp démocrate, Bill Clinton l’emporte aisément. Le milliardaire Steve Forbes obtient 12 % des suffrages avant de remporter, le 24, les primaires du Delaware.

 

Vers une armée de métier en France

 

Jacques Chirac annonce la suppression du service militaire d’ici à l’an 2001. Les effectifs devraient passer de 500 000 à 350 000 hommes. La stratégie de dissuasion nucléaire est confirmée mais les sites d’expériences en Polynésie seront fermés et les missiles du plateau d’Albion, démantelés. Les

CHRONOLOGIE

Alternance politique en Haïti

indépendantiste tient un meeting à San Sébastian. Les drapeaux espagnol et français sont brûlés.

 

 

Le nouveau président René Préval prête serment. Après avoir rendu hommage à son prédécesseur Jean-Bertrand Aristide, il souligne la situation économique dramatique dans laquelle se trouve son pays.

La violence en Corse

 

Le garde des Sceaux Jacques Toubon se rend en Corse afin de rassurer les magistrats de l’île, qui dénoncent le climat d’intimidation qui y règne et contestent l’action de l’État, qui est accusé de prôner le respect des lois tout en négociant avec les nationalistes. Le 11, A Cuncolta naziunalista, vitrine légale du FLNC-Canal historique, décide de devenir un véritable parti. Le 16, le garde du corps de François San-toni, leader de A Cuncolta, est assassiné. Le 18, c’est un militant de l\'organisation rivale, l’Accolta Naziunale Corsa (ANC), qui est abattu.

Le processus de paix en Irlande du Nord

 

L’IRA met fin au cessez-le-feu décrété en août 1994 en faisant exploser une bombe à Canary Wharf. L’attentat fait une centaine de blessés et deux morts. Le 12, dans un discours télévisé, le Premier ministre britannique, John Major, réitère sa volonté de poursuivre le processus de paix. Le 18, l’explosion d’une bombe dans un bus au centre de Londres fait un mort et neuf blessés. Le 25, des dizaines de milliers d’Irlandais du Nord manifestent en faveur de la paix.

ses relations avec la Jordanie. Cette dernière accorde un siège régional à l’Entente nationale irakienne, l’un des mouvements d\'opposition.

 

La question des réfugiés hutus

 

Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) annonce la prochaine fermeture de deux camps de réfugiés hutus au Zaïre. Le 12, l’armée zaïroise commence officiellement les opérations de rapatriement. Seules quelques dizaines de réfugiés acceptent de rentrer.

 

La campagne électorale aux États-Unis

 

Battu par Pat Buchanan lors du cau-cus de Louisiane et arrivé en cinquième position dans l’Iowa, le Républicain Phil Gramm annonce qu’il sc retire de la course à l’investiture présidentielle. Le 20, les primaires du New Hampshire sont le lancement officiel de la campagne électorale. Dans le camp républicain. Bob Dole, chef de la majorité sénatoriale et donné favori, est devancé par le candidat

dépenses consacrées à la défense nationale seront réduites de 100 milliards de francs.

 

Saddam Hussein fait assassiner ses deux gendres

 

Les deux gendres de Saddam Hussein, Hussein Kamel Hassan et son frère Saddam, qui avaient fait défection en 1995 avant de décider de rentrer en Irak, sont assassinés après leur retour.

 

Nouvelles tensions entre Cuba et les États-Unis

 

Deux avions civils appartenant à une organisation anticastristc basée en Floride sont abattus par l’aviation cubaine. Cuba soutient que les deux appareils se trouvaient dans son espace aérien. Washington envisage des mesures de représailles.

 

Le processus de paix au Proche-Orient

 

Un attentat suicide, revendiqué par le Hamas, mouvement hostile au proces-




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5445 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "février 1996 dans le monde (histoire chronologique)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit