janvier 1996 dans le monde (histoire chronologique)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< décembre 1996 dans le monde (histoire chronol ... février 1996 dans le monde (histoire chronolo ... >>


Partager

janvier 1996 dans le monde (histoire chronologique)

Chronologie

Aperçu du corrigé : janvier 1996 dans le monde (histoire chronologique)



Publié le : 4/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
janvier 1996 dans le monde (histoire chronologique)
Zoom

janvier

 

étrangères Andreï Kozyrev, considéré comme trop pro-occidental. Evgueni Primakov, chef du service de contre-espionnage et hostile à l’élargissement de l’OTAN aux pays de l’Est, lui succède. Le 15, Anatoli Tchoubaïs, ministre responsable des réformes économiques, est à son tour destitué. Le gouvernement décide également de porter un coup d’arrêt au processus de privatisation. Le 25, malgré le durcissement du régime et la guerre en Tchétchénie, la Russie est admise au Conseil de l’Europe.

 

Un nouveau gouvernement en Algérie

POLITIQUE

La guérilla zapatiste au Mexique

 

Le « sous-commandant Marcos » appelle ses partisans à adhérer à une nouvelle force politique regroupant les citoyens sans parti et les organisations sociales de gauche dans le but de libérer le Mexique de l’emprise du Parti révolutionnaire institutionnel, accusé de « détruire la nation avec sa politique néolibérale au service d’intérêts étrangers ». L’Armée zapatiste de libération nationale, qui ne dépose pas pour autant les armes, décide de reprendre le dialogue avec les autorités gouvernementales.

Le processus de paix au Proche-Orient

 

Le président du groupe des observateurs européens, chargé de surveiller le déroulement du scrutin dans les territoires autonomes, proteste contre la décision de Yasser Arafat de réduire la durée de la campagne électorale. Le président de l’Autorité palestinienne finit pas céder. Le 5, Yehia Ayache, l’artificier du mouvement Hamas responsable de plusieurs attentats antiisraéliens, est tué lors de l’explosion de son téléphone portable, qui avait été piégé. L\'assassinat est attribué aux services de sécurité intérieure israéliens (Shin Beth). Le 6, cent mille Palestiniens assistent aux funérailles de « l’ingénieur ». Le 10, le gouvernement israélien libère plus d\'un millier de détenus palestiniens. Le 20, Yasser Arafat est élu à la présidence de l’Autorité palestinienne avec plus de 88 % des suffrages. En outre, sur 88 élus, 55 appartiennent au Fatah. Les appels au boycottage du scrutin par le FDLP et le FPLP n’ont pas été entendus et la non-participation du Hamas n’a pas eu d’effet : le taux de participation atteint 75 % en Cisjordanie et 93 % à Gaza. Le même jour, le gouvernement israélien autorise le retour dans les territoires autonomes contrôlés par l’Autorité palestinienne des quatre cent trente membres exilés du Conseil national palestinien.

La rentrée politique en France

3

À l’occasion de ses vœux de nouvel an au gouvernement et aux corps constitués, le président de la République Jacques Chirac annonce une réforme de l’État, marquée par un souci de plus grande efficacité.

Crise politique au Japon

5

Le Premier ministre Tomiichi Muraya-ma présente sa démission. Le 8, les trois partis de la coalition au pouvoir (Parti libéral-démocratique, Partis socialiste et centriste) désignent à la tête du nouveau gouvernement Ryuta-ra Ashimoto, ministre du Commerce extérieur et de l’industrie dans le cabinet sortant.

La situation politique en Russie

5

Tirant les premières leçons des élections législatives du mois de décembre 1995 qui avaient été marquées par une percée des communistes et des nationalistes, le président Boris Eltsine procède à un premier remaniement ministériel et limoge le ministre des Affaires

 

 

5

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia forme son gouvernement. Le président Zéroual conserve le ministère de la Défense, tandis que trois islamistes modérés (deux militants du Mouvement de la société islamique et un dissident de l’ex-FIS) ainsi qu\'un membre du Parti du renouveau algérien sont nommés à des postes secondaires.

La crise politique espagnole

8

Un an et demi avant la fin normale de la législature, le gouvernement de Felipe Gonzales dissout les Cortès en vue d’élections législatives anticipées prévues au mois de mars. Le Parti populaire de José Maria Aznar est donné vainqueur par les sondages. Le 24, José Barrionuevo, ancien ministre de l’intérieur du premier gouvernement socialiste, est mis en accusation pour avoir couvert la création des Groupes antiterroristes de libération (GAL).

La mort de François Mitterrand

8

François Mitterrand, président de la République de 1981 à 1995, meurt à Paris. Né à Jarnac (Charente) en 1916, il commence sa carrière politique en 1944 après avoir été fonctionnaire du régime de Vichy, puis résistant. Dix fois ministre sous la IVe République, il prend la tête de l\'opposition au général de Gaulle, parvenant à mettre ce dernier en ballottage à l’élection présidentielle de 1965. Rénovateur de la gauche non communiste, il réussit à s’imposer comme premier secrétaire du Parti socialiste au congrès d’Épinay en 1971. Après un deuxième échec, face à Valéry Giscard d’Estaing en 1974, il est élu président de la République en 1981. Fin politique et tacticien redoutable, il mène, dans un premier temps, une série de réformes institutionnelles (abolition de la peine de mort, décentralisation...), économiques (nationalisations) et sociales (retraite à 60 ans, cinquième semaine de congés payés...) avant d’imposer un tournant libéral sous la pression des contraintes internationales. Réélu en 1988 après une première cohabitation avec la droite, il se consacre alors surtout à la politique étrangère. Personnage « florentin », homme de culture, il avait beaucoup d\'admirateurs mais il fut également la cible d’attaques, portant, notamment, sur certaines de ses prises de position politiques. Le président de la République Jacques Chirac rend hommage à son prédécesseur qui est enterré, le 11, dans l\'intimité familiale à Jamac, tandis qu’une cérémonie a lieu à l’église Notre-Dame de Paris en présence de soixante et un chefs d’Etat et de gouvernement. Les révélations du docteur Gublcr, dans son livre le Grand Secret, selon lesquelles François Mitterrand (dont il était le médecin personnel) était atteint d’un cancer de la prostate depuis le début de son premier septennat, provoquent une polémique et la saisie de l\'ouvrage.

bombardements, les troupes russes s’emparent du village de Pervomaïskaïa mais échouent à capturer le chef du commando.
Il appelle ses concitoyens à relever sept défis : protéger la famille contre la violence et l’insécurité ; assurer les droits sociaux ; améliorer l’éducation ; lutter contre la drogue et le crime ; protéger l’environnement ; réduire et améliorer les prestations de l’Etat fédéral ; promouvoir le leadership mondial des États-Unis.
CHRONOLOGIE
La guerre en Tchétchénie
Une nouvelle prise d\'otages par un commando tchétchène a lieu à Kizliar, au Daghestan, dans le sud de la Russie. Le 15, appuyées par l\'artillerie lourde, les forces russes tentent de déloger le commando à Pervomaïskaïa, où il s’est retranche avec une centaine de personnes. Le lendemain, un commando prend d\'assaut un ferry-boat turc dans le port de Trab-zon. C’est la première fois que le conflit tchétchène s’étend en dehors des frontières de l’ex-URSS. Le gouvernement d’Ankara réussit à négocier. Après quatre jours d’intenses
Les « affaires » dans le monde politique français
La cour d’appel de Lyon alourdit les peines prononcées en première instance, en 1995, contre Michel Noir, Michel Mouillot et Pierre Botton.
Tension entre la Grèce et la Turquie en mer Égée

La violence en Corse

Le FLNC-Canal historique annonce une trêve conditionnelle de trois mois
le jour de la visite du ministre de l’intérieur Jean-Louis Debré. Le lende-
main, celui-ci propose l’ouverture d\'un dialogue avec l’ensemble des élus corses. Les parlementaires et les membres de l’Assemblée territoriale
lui reprochent cependant de faire la part trop belle aux nationalistes de l’ex-FLNC.
Le processus de paix en Bosnie

Le président Bill Clinton se rend à Tuzla pour encourager la division américaine de l’IFOR et justifier la présence des Etats-Unis en Bosnie. Le 15, le Conseil de sécurité de l’ONU décide
l’envoi d\'une mission civile et militai-
re en Slavonie orientale afin de démili-
tariser cette région, objet d’un litige entre la Croatie et la Serbie. Les révé-
lations quant à l’existence de charniers dans les environs de Srcbrenica se multiplient. Le 19, ont lieu les premiers échanges de prisonniers de guerre.
L\'élection présidentielle au Portugal
Avec 53,83 % des voix, le candidat socialiste Jorge Sampaio est élu président de la République devant l’ancien Premier ministre libéral Anibal Cava-co Silva. Il succède ainsi à Mario Soares.
La fin de l\'ère Papandhréou en Grèce

Costas Simitis, chef de file du courant rénovateur et européen du PASOK au pouvoir, est élu Premier ministre par la majorité parlementaire.
Un plan pour les banlieues en France

Le Premier ministre Alain Juppé présente à Marseille un « pacte de relan-
Deux minuscules rochers, objets d’un litige entre la Grèce et la Turquie, provoquent une vive tension entre les deux pays au point de faire craindre un conflit armé. Sous la pression des États-Unis, les deux États ordonnent le retrait de leurs forces de la zone liti-
gieuse.
Coup d\'État au Niger

L’armée, commandée par le général Maïnassara, s’empare du pouvoir. Le président Mahamane Ousmane, démocratiquement élu en 1993, et le Premier ministre Hama Amadou sont arrêtés.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : janvier 1996 dans le monde (histoire chronologique) Corrigé de 4830 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "janvier 1996 dans le monde (histoire chronologique)" a obtenu la note de : aucune note

janvier 1996 dans le monde (histoire chronologique)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit