juin 1997 dans le monde (histoire chronologique)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< mai 1997 dans le monde (histoire chronologiqu ... juillet 1997 dans le monde (histoire chronolo ... >>


Partager

juin 1997 dans le monde (histoire chronologique)

Chronologie

Aperçu du corrigé : juin 1997 dans le monde (histoire chronologique)



Publié le : 6/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
juin 1997 dans le monde (histoire chronologique)
Zoom

POLITIQUE

 

France : la victoire de la gauche aux élections législatives

 

La gauche obtient la majorité des sièges aux élections législatives. Avec 145 députés, le Parti socialiste ne dispose pas de la majorité absolue des sièges et doit compter sur l\'appui des communistes (37). Les écologistes (8 sièges) entrent pour la première fois à l\'Assemblée. Soixante-deux femmes sont élues. Le RPR est le grand perdant du scrutin. La bataille pour la succession à la tête du parti gaulliste est engagée. À Paris, la gauche enlève sept sièges à la droite : si Jean Tibéri est réélu après un deuxième tour de scrutin, Jacques Toubon est battu. Le 4, la composition du nouveau gouvernement est rendue publique : un grand ministère de î’Économie, des Finances et de l\'industrie est confié à Dominique Strauss-Kahn ; Martine Aubry est nommée ministre de l’Emploi et de la Solidarité; Claude Allègre est chargé de l’Éducation nationale, de la Recherche et de la Technologie ; Élisabeth Giguou est garde des Sceaux, Jean-Pierre Chevènement (du Mouvement des citoyens) devient ministre de l’intérieur; Hubert Védrine est ministre des Affaires étrangères, Alain Richard de la Défense et Catherine Trautman ministre de la Culture. L’Aménagement du territoire et l\'Environnement sont regroupés et confiés à l’écologiste Dominique Voynet. Deux communistes font leur entrée au gouvernement : Jean-Claude Gayssot au ministère de l’Équipe

 

ment, des Transports et du Logement et Marie-Georges Buffet à celui de la Jeunesse et des Sports. Le 19, dans sa déclaration de politique générale, Lionel Jospin annonce un premier train de mesures, parmi lesquelles l\'arrêt du projet de canal à grand gabarit Rhin-Rhône, l’abandon du surgénérateur Superphénix, une hausse du Smic, le plafonnement des allocations familiales, ainsi qu’une réforme de la politique d’immigration.

 

Les élections législatives en Algérie

 

Un double attentat à la bombe est commis au cœur d’Alger. Le 5, les deux partis progouvernementaux, le Rassemblement national démocratique (RND) et le Front de libération nationale (FLN) remportent respectivement 155 ct 64 sièges, contre les islamistes modérés du Mouvement de la société pour la paix (MSP, ex-Hamas) de Mahfoud Nahnah et d’Ennahda. Les partis démocrates, le Front des forces socialistes (FFS) de Hocine Ait Ahmed et le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) de Saïd Saadi gagnent chacun 19 sièges. L’opposition ct les Nations unies contestent la régularité du scrutin. Les postes-clés dans le gouvernement, formé le 25, restent dans les mêmes mains et les islamistes du MSP obtiennent les ministères de l\'industrie et de la Restructuration, celui des Transports, du Tourisme et de F Artisanat, ainsi que celui des PME.

6

Le Fianna Fail, allié aux démocrates progressistes (libéraux), remporte les élections législatives devant la coalition formée du Fine Gael (centre-droit), les travaillistes et la gauche démocratique. Bertie Ahern est chargé de former un gouvernement de centre-droit.

Les troubles politiques au Congo-Brazzaville

8

Alors que les combats entre l’armée régulière du président Lissouba ct les milices de son rival Denis Sassou Nguesso (les Cobras) se poursuivent, le gouvernement français décide de renforcer son dispositif militaire. Le 17, alors que les troupes françaises se retirent, les deux parties acceptent un cessez-le-feu.

Les islamistes menacés en Turquie

La coalition au pouvoir entre le Parti de la Juste voie (DYP) de Tansu Ciller et le Parti de la prospérité (Refah, islamiste) de Necmettin Èrbakan montre des signes d’éclatement. Le DYP adresse un ultimatum à Erbakan pour qu’il cède sa place rapidement tandis que l’armée menace d\'intervenir si des mesures ne sont pas prises contre les menées des islamistes les plus radicaux. Necmettin Erbakan est finalement obligé de s’incliner et, le 30, Mesut Yilmaz, dirigeant du Parti de la Mère patrie (ANAP) forme un nouveau cabinet de coalition avec le Parti démocratique de gauche de Bulent Ecevit - qui revient au gouvernement en tant que vice-Premier ministre -, le Parti de la Turquie démocratique et le Parti social-démocrate. Grâce à la dissi-




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : juin 1997 dans le monde (histoire chronologique) Corrigé de 3518 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "juin 1997 dans le monde (histoire chronologique)" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



juin 1997 dans le monde (histoire chronologique)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit