LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pelé : un nom qui devient synonyme de grand a ... Le petit'fils du milliardaire américain Jean ... >>


Partager

L'Amérique honore le cinéma français en la personne de Truffaut

Cinéma

Aperçu du corrigé : L'Amérique honore le cinéma français en la personne de Truffaut



Publié le : 26/3/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
L'Amérique honore le cinéma français en la personne de Truffaut
Zoom

L\'Amérique honore le cinéma français en la personne de Truffaut

Figure de proue de la Nouvelle Vague du cinéma français, François Truffaut reçoit un oscar à Hollywood en 1973 pour son ode au septième art. La Nuit américaine. Au même moment, tiraillé entre les attentes du public et les films d\'auteurs, le cinéma français se cherche.

Moeurs en scène français des années 70

François Truffaut au cours du tournage de L\'Enfant sauvage, en 1969

Chef de file de la Nouvelle Vague, François Truffaut reste fidèle au cinéma d\'auteur. Reconnaissant en lui un des grands réalisateurs de sa génération, Hollywood lui rend hommage en 1973 en décernant à La Nuit américaine l\'oscar du meilleur film étranger. Son premier film, Les Quatre cents coups, fut, en 1959, une révélation. Inspirée de sa vie, une véritable saga se poursuit avec le tendre Baisers volés (1968), Domicile conjugal (1970) et L\'Amour en fuite, toujours interprété par Jean-Pierre Léaud, fidèle à Antoine Doinel, son personnage fétiche.

 

Réalisant une dizaine de films dans les années 70, Truffaut garde intacte toute la capacité créatrice qui l\'avait distinguée depuis Jules et Jim en 1961. L\'Enfant sauvage, La Nuit Américaine, Histoire d\'Adèle H, La Chambre verte, sont autant de succès hérités de l\'esprit de la Nouvelle Vague et du cinéma intimiste dont il est l\'éminent représentant. Marquée par cette tendance et inspirée par Les Cahiers du cinéma dont Truffaut est un des piliers, toute une génération de réalisateurs se révèle dans son sillage, notamment Claude Chabrol, Agnès Varda et Eric Rohmer.

 

Marqué par les événements de mai 1968, le cinéma se veut politique et militant. Après Z, qui condamne les colonels grecs, Costa-Gavras, encore avec Yves Montand, dénonce le stalinisme dans L\'Aveu et évoque la guérilla sud-américaine dans Etat de siège. Parmi les autres tendances, Art et Essai vit ses beaux jours, témoignant de la vitalité du cinéma d\'auteur. Si certaines réalisations ne dépassent pas le succès d\'estime, d\'autres deviennent des films cultes tel La Maman et la putain (1973) de Jean Eustache.

 

L\'histoire, servie par de grands cinéastes, revient en force. Louis Malle donne le ton avec Lacombe Lucien ; Pierre Granier-Deferre suit

avec Le Train, offrant un rôle sur mesures à Romy Schneider, alors que Claude Lelouch sort Les Bons et les méchants. Alain Resnais, en 1974, s\'intéresse à Stavisky et Bertrand Tavernier lui emboîte le pas en signant Que la fête commence, magnifiquement servi par le trio Noiret, Marielle, Rochefort. Ce grand succès est révélateur des nombreuses productions de qualité qui caractérisent la décennie, notamment Monsieur Klein, dans lequel Joseph Losey dirige à merveille Alain Delon.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2662 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'Amérique honore le cinéma français en la personne de Truffaut" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit