NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>


Partager

Les Enfants du Paradis: Je suis comme je suis. J’aime plaire à qui me plaît. Arletty

Cinéma

Aperçu du corrigé : Les Enfants du Paradis: Je suis comme je suis. J’aime plaire à qui me plaît. Arletty



Publié le : 19/3/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les Enfants du Paradis: Je suis comme je suis. J’aime plaire à qui me plaît. Arletty
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Les Enfants du Paradis: Je suis comme je suis. J’aime plaire à qui me plaît. Arletty



« BAPTISTE. — Mais je vous aime, moi, Garance ! (Il lui prend la main.)

GARANCE. — Je vous en prie, Baptiste, ne soyez pas si grave. Vous me glacez. Faut pas m’en vouloir, mais, enfin, je ne suis pas comme vous rêvez. Faut me comprendre, je suis simple, tellement simple. (Elle se lève et on la suit avec un léger travelling arrière puis latéral jusqu’à la table.) Je suis comme je suis. J’aime plaire à qui me plaît. C’est tout. Quand j’ai envie de dire oui, je ne sais pas dire non. »




«Il s’agissait d’un fait-divers, extrêmement curieux, survenu dans la vie du mime Deburau. Un jour que, parvenu au faîte de la gloire, il se promenait, une maîtresse à son bras, sur le fameux boulevard du crime, un poivrot s’était mis à injurier la jeune femme. Il ne la connaissait pas et n’avait aucune raison, sinon l’ivresse, d’agir ainsi.

Deburau voulut éloigner l’importun. Mais avec la tenace obstination des ivrognes, celui-ci s’acharnait à injurier de plus en plus grossièrement l’amie du mime. Devenu soudain furieux, ne se contenant plus, celui-ci avait alors frappé le clochard à l’aide de la canne qu’il tenait à la main. Le coup qu’il lui avait porté à la tête était si violent, que l’homme en était mort.

Je ne sais si la scène est authentique, je !a relate telle que Barrault nous l’a décrite.

L’originalité du fait-divers résidait en ceci: tout Paris s’était précipité aux Assises pour entendre parler Deburau. »





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2486 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les Enfants du Paradis: Je suis comme je suis. J’aime plaire à qui me plaît. Arletty" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit