LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Éric Rohmer : Les jeux de l'amour et du hasar ... «Fargo», la farce macabre des frères Coen >>


Partager

« Toy Story », les jouets neufs du cinéma

Cinéma

Aperçu du corrigé : « Toy Story », les jouets neufs du cinéma



Publié le : 3/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
« Toy Story », les jouets neufs du cinéma
Zoom

Proclamé premier film de l\'histoire du cinéma entièrement réalisé en images de synthèse, Toy Story a investi les écrans en 1996, suscitant toute une série d\'interrogations d\'ordre technologique, économique, esthétique et même philosophique.

 

Le film informatisé de John Lasseter annonçait-il la fin du cinéma ? Ou son passage dans le xxr siècle ?

 

Sonnait-il l\'heure du chômage pour des milliers d\'acteurs, décorateurs, maquilleurs, etc. ? Ou bien ouvrait-il des perspectives infinies pour l\'industrie des images ?

 

Quoi qu \'il en soit, la qualité première de Toy Story est de divertir, grâce à des dialogues superbement ciselés et un scénario sans temps morts.



Le cowboy et le robot vont donc lutter pour gagner le cœur de leur propriétaire et établir leur suprématie sur les autres jouets. L\'arrogant robot galactique connaîtra un grand coup de blues en découvrant son être-plastique made in Taiwan dans une publicité télévisée : cruelle vérité qui advient par l\'image. Toy Story est ainsi truffé d\'ironie lucide, de clins d\'œil malins, de références cinéphiliques plus ou moins cachées. Mais, en définitive, il n’en reste pas moins fidèle aux lois du spectacle américain : les méchants sont punis, les bons résolvent leurs problèmes et le spectateur quitte le film rassuré, caressé dans le sens du poil. John Lasseter a réussi à faire passer un petit message humaniste sur le respect des différences, plaisantant sur la rapacité aveugle des multinationales (un jouet déclare « Je suis de chez Mattel, enfin d\'une petite entreprise rachetée




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1055 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "« Toy Story », les jouets neufs du cinéma" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit