LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Comte - Définition de la science. >>
Partager

Sujet :

   La science est la connaissance logiquement organisée. Or l'organisation ou la systématisation logique se résume sous deux chefs principaux : 1) la division des matières et la classification des objets quelconques sur lesquels porte la connaissance scientifique ; 2) l'enchaînement logique des propositions, qui fait que le nombre des axiomes, des hypothèses fondamentales ou des données de l'expérience se trouve réduit autant que possible, et que l'on en tire tout ce qui peut en être tiré par le raisonnement, sauf à contrôler le raisonnement par des expériences confirmatives. Il suit de là que la forme scientifique sera d'autant plus parfaite que l'on sera en mesure d'établir des divisions plus nettes, des classifications mieux tranchées, et des degrés mieux marqués dans la succession des rapports. D'où il suit aussi qu'accroître nos connaissances et perfectionner la science ne sont pas la même chose : la science se perfectionnant par la conception d'une idée heureuse qui met dans un meilleur ordre les connaissances acquises, sans en accroître la masse ; tandis qu'une science, en s'enrichissant d'observations nouvelles et de faits nouveaux, incompatibles avec les principes d'ordre et de classification précédemment adoptés, pourra perdre quant à la perfection de la forme scientifique. Antoine Augustin COURNOT.

Ce texte est un extrait de Cournot, philosophe et mathématicien français du dix neuvième siècle. Le thème de ce texte est la forme de la science. Cournot avance deux thèses: les différentes sciences s'articulent en rapport avec leur objet et la science s'organise autour de l'enchaînement logique de ses propositions. Il donne ainsi des normes formelles de la science, un modèle sur lequel elle doit se conformer pour atteindre une perfection.

Nous allons voir comment Cournot développe sa conception formelle de la science.

Le texte peut être divisé en deux moments:

Dans le premier moment qui va de « La science est la connaissance logiquement organisée. » à «  contrôler le raisonnement par des expériences confirmatives », Cournot formule les principes architectoniques de la science.

Dans le deuxième moment qui va de « Il suit de là que la forme scientifique », il tire les conséquences d'une telle conception de la science sur son développement et son progrès.

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Thoa87-280931 le 05/11/2016 à 05H17
  • Loic38 le 06/04/2011 à 06H14
  • MHR91 le 26/10/2010 à 26H11
  • Veeronique47442 le 28/11/2009 à 28H18
  • Franeeoise47189 le 25/11/2009 à 25H22
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit