LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
405 - De quel Claude célèbre est le film Poulet au vinaigre ?
A
Miller
B
Chabrol
C
Berri
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
b. C'est Claude Chabrol qui a réalisé en 1984 le film Poulet au vinaigre avec Jean Poiret et Stéphane Audran,


Les nouveautés du site

MARCEL CARNÉ.

MARCEL CARNÉ. Carné est l'anagramme d'écran. C'est un signe pour celui qui parmi d'autres grands, est né avec le cinéma ou presque et n'a vécu que pour lui. Mais si les lettres ont leur sens et leur ordre, pour situer Marcel Carné il est plus utile d'assembler celles qui forment les titres prestigieux de films si parfaits que......

1 page - 1,80 ¤

MARTINE CAROL.

MARTINE CAROL. Carol...ine chérie ! Sans jeu de mots, c'est le nom de l'héroïne de Cecil Saint-L aurent qui est resté attaché à celui de Martine Carol. La comédienne obtient le rôle en 1950 (sept ans après ses débuts à l'écran) grâce à un référendum qui la désigne alors comme l'actrice......

1 page - 1,80 ¤

LESLIE CARON.

LESLIE CARON. La Leslie Caron première manière (début des années cinquante) nous a laissé des traces fortement teintées du Technicolor de la Metro-Goldwyn-Mayer : son visage de femme-enfant et son regard de biche au milieu des marionnettes de "Lili", son joli corps de danseuse suivant les savantes arabesques de Gene Kelly dans......

1 page - 1,80 ¤

MAURICE CHEVALIER.

MAURICE CHEVALIER. Natif de Ménilmontant, qui est encore Ménilmuche, Maurice de Paris est un pur produit du sirop de la rue et de la misère. A dix ans, pour aider sa mère, dite "La Louque" (c'est en son honneur qu'il baptisera ainsi, beaucoup plus tard sa propriété de Marnes-la-Coquette), il travaille dans une fabrique de ......

1 page - 1,80 ¤

RENÉ CLAIR.

RENÉ CLAIR. On ne dit pas des personnages à la Fritz Lang, à la Murnau, ou à la Rossellini, mais on dit des personnages à la René Clair : il est un des rares créateurs du cinéma qui ait laissé derrière lui un petit monde qui lui appartient. La farandole de ses bonshommes a pris......

1 page - 1,80 ¤

D ALIO.

D ALIO. Le traître numéro un du cinéma français. Ainsi est catalogué Marcel Dalio dès ses débuts au cinéma. Dans PÉPÉ LE MOKO, son premier film important, il est un indicateur abject que Jean Gabin malmène durement. Très petit, cheveux frisés et teint olivâtre il est le "métèque" que le publ......

1 page - 1,80 ¤

CATHERINE DENEUVE.

CATHERINE DENEUVE. Rares sont les comédiens -- a fortiori les actrices, avec la hantise du vieillissement encore plus grande chez les femmes --qui réussissent, à 20 ans d'intervalle, à imposer deux images d'eux-mêmes à l'écran. En un mot, à évoluer et à rester malgré tout au premier plan. Catherine Deneuve est de...

1 page - 1,80 ¤

KING VIDOR.

C'est en voyant LE VOYAGE DANS LA LUNE de Méliès dans un cinéma de Galveston (Texas), sa ville natale, que King Vidor se passionne pour le cinéma. D'abord ouvreur, il devient projectionniste puis, enfin, metteur en scène et son aventure cinématographique, de la Metro-Goldwyn-Mayer à la ......

1 page - 1,80 ¤

EDWIGE FEUILLÈRE.

Cet incessant contrôle de son personnage, cette surveillance attentive des gestes, des attitudes, des inflexions célèbres d'une voix qui ne s'oublie plus sitôt qu'on l'a entendue, s'appellent ténacité et persévérance, vertus exemplaires de celle qu'on appelle toujours la Grande Dame du cinéma français. Brevet décerné......

1 page - 1,80 ¤

JANE FONDA.

JANE FONDA. A moins de vouloir la dénigrer, on peut difficilement enfermer Jane Fonda dans un seul personnage, car elle en a eu au moins trois ou quatre depuis son arrivée à Hollywood, en 1959. La starlette qui débute dans LA TÊTE A L'ENVERS (aux côtés d'Anthony Perkins) avec une peur panique d'Hollywood et ......

1 page - 1,80 ¤

LOUIS DE FUNÈS.

Il est en chair et en os ce qu'est le canard Donald en dessins. Râleur, il s'attaque à tout et à tous, du geste et de la voix. Il est le porte-parole des humiliés mais, quand il feint de se soumettre, c'est pour mieux flanquer un coup bas. En douce. S'il devient le chef il peut être...

1 page - 1,80 ¤

JEAN GABIN.

La plus belle carrière du cinéma français. En près de 50 ans et pas loin de 100 films, Jean Gabin a mis en évidence un talent fait d'honnêteté professionnelle, de présence et d'économie des effets qui lui a permis de populariser une longue série de personnages exemplaires. Aujourd'hui, avec le recul, il nous apparaît comme ......

1 page - 1,80 ¤

AVA GARDNER.

AVA GARDNER. Elle est le buste de Maria Vargas, idole d'argile sur laquelle s'ouvre et se ferme son plus célèbre film, LA COMTESSE AUX PIEDS NUS. Seules les déesses sont statufiées, direzvous, mais précisément, Ava Gardner (qui est, dans le film de Joseph Mankiewicz, cette Maria Vargas transformée en star par un metteur en sc&eg......

1 page - 1,80 ¤

OLIVIA DE HAVILLAND.

Une volonté de fer sous un visage d'ange. Qui s'imaginerait en voyant cette ravissante comédienne, cantonnée la plupart du temps dans des rôles de femmes soumises (dont le plus caractéristique est celui de Mélanie dans AUTANT EN EMPORTE LE VENT) que les acteurs américains lu......

1 page - 1,80 ¤

LOUIS JOUVET.

LOUIS JOUVET. Il s'est voulu, avant tout, un homme de théâtre, acteur et metteur en scène. Il avait quarante-cinq ans lorsqu'il a débuté au cinéma, dans deux "pièces filmées", TOPAZE et KNOCK (un de ses rôles favoris qu'il reprendra à l'écran en 1950) au début du parlant. Louis Jouve......

1 page - 1,80 ¤

BURT LANCASTER.

BURT LANCASTER. Dès BRUTE FORCE (Les démons de la liberté, 1947), les échotiers et le grand public avaient catalogué Burt Lancaster : il était la "force à l'état brut" dont on ne peut guère attendre nuances ni intelligence, ainsi qu'il l'avait déjà été dans LES TUEURS (1946), sa première apparition à l'écran. Définition hâtive car elle n&eac......

1 page - 1,80 ¤

FERNAND LEDOUX.

Parce qu'il est entré, un jour, dans la peau de GOUPIMAINS ROUGES, cet ex-sociétaire du Français, traîne depuis, sur ses pas, des bouffées de senteurs forestières, et l'odeur des feuilles mortes. Il s'épanouit loin des villes. Le braconnier de la tribu "Goupi" tend ses mains ensanglantées au maire montagnard, dépassé......

1 page - 1,80 ¤

GINA LOLLOBRIGIDA.

La "Lollo", comme on la surnomme affectueusement et non sans malice dans la Péninsule, fut -- malgré la concurrence d'aînées telles que Alida Valli, Isa Miranda, Carla Del Poggio ou Valentina Cortese et de consoeurs comme Silvana Mangano, Lucia Bose ou Silvana Pampanini -- la plus grande star du cinéma italien de l'après-guerre. Venue au cinéma par...

1 page - 1,80 ¤

ORSON WELLES.

A vingt et un ans, il monte au théâtre un MACBETH vaudou dont l'action se situe à Haïti au début du dixneuvième siècle. A vingt-quatre ans, il terrorise l'Amérique avec son adaptation radiophonique de la GUERRE DES MONDES. Deux ans plus tard, en 1941, ayant eu "carte......

1 page - 1,80 ¤

JEAN MARAIS.

De Jean Marais, le redoutable Charles Spaak a dit que c'était un "très mauvais acteur de théâtre et de cinéma". Quelle surprenante erreur de jugement ! Certes, au début de sa carrière, Jean Marais a connu quelques difficultés pour maîtriser une voix aux inflexions enfantines fort déroutante puisqu'elle ......

1 page - 1,80 ¤

YVES MONTAND.

YVES MONTAND. Quand le petit Ivo Livi jouait un peu trop longtemps avec ses copains de Marseille, sa maman italienne lui criait, de la fenêtre : "Ivo monta...". D'où, plus tard le pseudonyme francisé, Yves Montand, de celui qui allait devenir le chanteur populaire par excellence des années 1950 et, après LE SALAIRE DE LA PEUR de Georges-Henri Clouzot l'un des tr&egr......

1 page - 1,80 ¤

JEANNE MOREAU.

JEANNE MOREAU. Les premiers pas de Jeanne Moreau au cinéma n'avaient impressionné personne, mais dès son deuxième film, MEURTRES, on savait que la jeune pensionnaire de la Comédie Française ferait rapidement son chemin dans les studios. Celle que l'on considérait à l'époque simplement comme une "belle fille" n'allait pas tarder &......

1 page - 1,80 ¤

MICHÈLE MORGAN.

Lorsque le film GRIBOUILLE parut sur les écrans en 1937 les professionnels et les critiques furent unanimes à célébrer la naissance d'une nouvelle ingénue qui s'appelait Michèle Morgan. Sa beauté était lumineuse, son regard pathétique, sa personnalité mystérieuse. Lancée en vedette, la jeune comédi......

1 page - 1,80 ¤

MAX OPHULS.

Il disait : "Je veux faire des films vus du centre de l'homme." Et aussi : "C'est l'imagination qui nous porte." Et encore : "La technique est faite pour être surmontée. Elle doit être l'instrument du jeu, de l'enchantement, du rêve." Incorrigible rêveur en effet qu'Ophuls, doté d'u......

1 page - 1,80 ¤

GÉRARD PHILIPE.

GÉRARD PHILIPE. Jeune premier au sourire d'ange, héros romantique, acteur charismatique, Gérard Philipe a régné de 1944 à 1959, sur le cinéma et le théâtre français. Le regard clair et la barbe blonde, perdu dans son rêve intérieur, il est L'IDIOT de Dostoïevski, puis l'amoureux adolescent du DIABLE AU CORPS. Il sera encore h&......

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 ... 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit