LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Candidature au poste de coiffeur-posticheur.

Objet : Candidature au poste de coiffeur-posticheur. Apostrophe, Je m'empresse de répondre à votre annonce parue dans Perruques & Postiches de ce mois. C'est avec joie que j'ai constaté que mon profil correspondait à vos exigences. De plus, ce poste est basé en Seine-et-Marne, département où je réside. Agé de 22 ans, je viens d'achever un brevet professionnel de...

1 page - 1,80 ¤

Candidature au poste de luthier.

Objet : Candidature au poste de luthier. Apostrophe, Titulaire d'un BT en facture instrumentale, option "assistant luthier", j'ai complété cette formation par l'obtention du diplôme national de luthier. A 35 ans, j'ai acquis une solide expérience dans la fabrication et la réparation d'instruments : j'ai eu, en effet, l'occasion d'exercer cet art pendant douze ans dans une grande maison de...

1 page - 1,80 ¤

Candidature à un poste d'apprenti facteur d'orgues.

Objet : Candidature à un poste d'apprenti facteur d'orgues. Apostrophe, Né dans une famille de musiciens, j'ai grandi au milieu des instruments de musique. Jouant moi-même de l'orgue, je me suis tout naturellement orienté vers la facture instrumentale. Préparant actuellement un CAP de facteur d'orgues, je recherche une place d'apprenti en contrat de formation à compter du mois de juillet...

1 page - 1,80 ¤

Candidature à un poste d'archetier.

Objet : Candidature à un poste d'archetier. Apostrophe, Né dans une famille de musiciens, j'ai grandi au milieu des instruments de musique. Jouant moi-même du violoncelle, je me suis orienté vers la fabrication d'archets. Après un BT de facture instrumentale, j'ai appris mon métier sur le tas chez un artisan luthier. Passionné par la restauration et la réparation d'instruments de...

1 page - 1,80 ¤

La Vie de saint Alexis

(vers 1040) 125 strophes de 5 décasyllabes assonancés, destinées à être chantées. Légende de saint Alexis, ermite errant, qui revient chez son père (« le pauvre sous l'escalier ») et n'est pas reconnu. Tous ces premiers textes en « langue française » restent très tributaires du latin et de la religion. En effet, le Concile de Tours de 813...

1 page - 1,80 ¤

Celeus

Greek Legendary king of Eleusis; father of Demophon and Triptolemus; husband of Metaneira. He and his wife were hosts to the goddess Demeter when she wandered the Earth in search of her daughter Persephone. Celeus is described as the first priest and his daughters as the first priestesses of Demeter at Eleusis....

1 page - 1,80 ¤

Crise

« Bien des gens n'ont pas compris que c'en est apparemment fini des cycles économiques tels que nous les avons connus. Quant à moi, je suis convaincu de l'essentielle et fondamentale solidité de la prospérité américaine. » Le Président de Wall Street en septembre 1929, très peu de temps avant le Jeudi noir de la Grande Crise....

1 page - 1,80 ¤

Capitalisme et communisme

Voici un aphorisme devenu un lieu commun. Nous avons pu le lire sous la plume de polémistes comme Henri Jeanson, ou l'entendre sur les ondes avec des humoristes comme Coluche : « Le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le communisme, c'est le contraire… »...

1 page - 1,80 ¤

Marché

« Un marché mondial est synonyme d'euphorie mondiale, mais aussi de panique mondiale. » , The Economist « Les marchés financiers sont par nature instables, et fonctionnent à partir d'anticipations sur l'avenir nécessairement fausses. Ils surréagissent aux mauvaises nouvelles, sans discernement, provoquant des réactions en chaîne. Je suis résolument contre l'idéologie du laissezfaire qui prétend que les marchés s'auto-régulent pour peu que les gouvernements ne s'en mêlent...

1 page - 1,80 ¤

Banque, banquier

Les Anglo-Saxons ont exercé leur humour à l'encontre des banquiers. Voici un exemple classique sur la place de Londres : « Un banquier est un homme qui vous prête un parapluie quand il fait beau, et qui vous le retire dès qu'il commence à pleuvoir. »...

1 page - 1,80 ¤

Opinion publique, préjugés, opinion personnelle

« Peu d'êtres sont capables d'exprimer posément une opinion différente des préjugés de leur milieu. La plupart des êtres sont même incapables d'arriver à formuler de telles opinions. » Albert Einstein (1879- 1955), Comment je vois le monde...

1 page - 1,80 ¤

La propagande

« La propagande réussira tôt ou tard à traiter l'opinion aussi facilement et par des techniques aussi sûres que n'importe quelle autre matière première. » Georges Bernanos (1888-1948)...

1 page - 1,80 ¤

L'argent et la politique ou la guerre

« Guerre faite sans bonne provision d'argent n'a qu'un souffle de vigueur. Les nerfs des batailles sont les pécunes. » François Rabelais, alias Alcofrybas Nasier, dans Gargantua (1540). Formule plus brève, employée couramment : « L'argent est le nerf de la guerre. ». La formule s'emploie fréquemment au moment des campagnes politiques....

1 page - 1,80 ¤

La religion et les rapports entre l'Église et l'État

« Ôtons ces mots diaboliques, noms de partis, factions et séditions, luthériens, huguenots, papistes. Ne changeons pas le nom de chrétien. » Michel de L'Hospital, Chancelier de France, en 1560, en ouvrant les États généraux dans un esprit de tolérance. Mais malgré ces hommes de bonne volonté, la France s'achemina vers les horribles « guerres de religions ». « Paris vaut bien une messe…...

1 page - 1,80 ¤

La sagesse en politique

« Nous qui voulons toujours raison garder… » Expression employée par le roi Philippe le Bel (1268-1314), qui gouverna sagement avec l'aide des grands légistes....

1 page - 1,80 ¤

« Nemo censetur ignorare legem »

« Nul n'est censé ignorer la loi » (ou personne n'est censé ignorer la loi). Principe selon lequel personne ne peut invoquer son ignorance pour enfreindre la loi ou échapper à ses obligations. Cela peut s'appliquer notamment dans le domaine des concours…...

1 page - 1,80 ¤

« Verba volent, scripta manent »

« Les mots s'envolent, les écrits restent. » Les paroles s'envolent, il n'en reste aucune trace. Les écrits restent, et peuvent toujours servir de preuve. La formule peut être utilisée en prenant des notes… ou en accomplissant des procédures écrites....

1 page - 1,80 ¤

« Habeas corpus »

Habeas Corpus'Act : titre d'une loi votée en 1679 par le Parlement anglais. Cet acte institue officiellement les garanties des libertés individuelles. Étymologiquement, les deux mots signifient : « Que tu aies ton corps ! ». Ce texte confirme les principes déjà proclamés dans la Pétition des Droits de 1628 (présentée par le Parlement anglais au roi Charles I er pour limiter ses mesures absolutistes). Toute...

1 page - 1,80 ¤

« L'Europe est notre maison commune. »

Formule fréquemment répétée et illustrée dans ses discours par Mikhaïl Gorbatchev (né en 1931, Secrétaire général du parti communiste de l'URSS en 1985 et président jusqu'en décembre 1991). Il la développa dans un ouvrage sur la Perestroïka....

1 page - 1,80 ¤

« Ich bin ein Berliner ! » « Je suis un Berlinois ! »

Phrase prononcée en Allemand par le Président américain John Fitzgerald Kennedy (1917-1963), lors d'une visite à Berlin en 1963 (après la construction du mur)....

1 page - 1,80 ¤

« L'humanité court à son suicide si le monde n'accepte pas la nonviolence. »

Thème développé dans ses discours ou ses écrits par le Mahatma Gandhi (1869-1948), notamment après l'apparition du péril nucléaire....

1 page - 1,80 ¤

« Paris brûle-t-il ? »

Question posée et réitérée par Hitler au cours de l'été 1944 : il avait ordonné la destruction totale de notre capitale. « Le Führer réitère son ordre… Il faut intervenir avec les moyens les plus énergiques... La destruction des ponts de la Seine sera préparée. Paris ne doit pas tomber aux mains de l'ennemi, ou l'ennemi ne doit trouver qu'un champ de...

1 page - 1,80 ¤

« Je n'ai rien d'autre à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur. »

Discours de Winston Churchill (1874-1965), devant la Chambre des Communes en mai 1940. Churchill voyait clairement que la guerre face aux puissances de l'Axe serait très longue et très dure....

1 page - 1,80 ¤

« Le Pape ? Combien de divisions ? »

Boutade attribuée à Staline (1879-1953), au cours d'une négociation avec le Président du Conseil Pierre Laval en visite à Moscou en 1935. En fait, quelque cinquante années plus tard, le soutien apporté par le Pape Jean-Paul II au syndicat Solidarnosc et au mouvement social polonais a été l'un des facteurs déterminants de la chute du régime soviétique en Europe de l'Est....

1 page - 1,80 ¤

« Le communisme, c'est les Soviets, plus l'électricité. »

Formule employée en 1920 par Lénine (1870-1924), devant le Congrès des Soviets de Russie....

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1905 1906 1907 1908 1909 1910 1911 1912 1913 1914 1915 1916 1917 1918 1919 1920 1921 1922 1923 1924 1925 1926 1927 1928 1929 1930 1931 1932 1933 1934 1935 1936 1937 1938 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945 1946 1947 1948 1949 1950 1951 1952 1953 1954 1955 1956 1957 1958 1959 1960 1961 1962 1963 1964 1965 1966 1967 1968 1969 1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit