LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Les passions font-elles la grandeur de l'homme ?

Il peut ainsi réduire au minimum les maux qu'elles provoquent et même en tirer de la joie. Pour obtenir la suite et la fin de ce devoir un second et dernier code PassUp vous est demandé. CITATIONS: « Rien ne s'est fait sans être soutenu par l'intérêt de ceux qui y ont collaboré. Cet intérêt, nous l'appelons passion lorsque, refoulant tous...

3 pages - 1,80 ¤

Comment la raison établit-elle les lois de la nature ?

* Au sens subjectif : mode de penser propre ? l'homme (lui-m?me d?fini comme ? animal raisonnable ?).* Par opposition ? l'intuition : facult? de raisonner, c'est-?-dire de combiner des concepts et des jugements, de d?duire des cons?quences.* Par opposition ? la passion ou ? la folie : pouvoir de bien juger, de distinguer le vrai du faux,...

2 pages - 1,80 ¤

La nature est-elle égalitaire ?

Elle est donc sans consistance.Les meilleures dispositions sont lamin?es par l'?ducation ?galitariste.Le vrai droit est celui de la nature qui est fonci?rement in?galitaire. En effet, il est universel, n?cessaire, irr?cusable.Cette fausse loi sous laquelle nous vivons est intrins?quement fragile, puisqu'elle se maintient en s'appuyant sur un verbiage sans r?pondant, et gr?ce ? l'absence momentan?e d'un individu suffisamment fort...

7 pages - 1,80 ¤

Limites et illusions de la conscience

Note : 7.5/10

En clair, il faut remettre en cause le pseudo savoir dont on a hérité et commencer par le doute : Je déracinais cependant de mon esprit toutes les erreurs qui avaient pu s'y glisser auparavant. Non que j'imitasse en cela les sceptiques, qui ne doutent que pour douter ; car, au contraire, tout mon dessein ne tendait qu'à...

5 pages - 1,80 ¤

Le bonheur est-il de ce monde ?

Note : 7.5/10

Épicure propose un certain usage, bien réglé, des plaisirs, et considère que le bonheur consiste dans cet usage. Le bonheur est alors possible dans la vie humaine, dans le monde humain. Ces plaisirs sont choisis pour leur constance et pour la prise que l'homme peut avoir sur eux s'il s'exerce bien - il ne faut prendre les épicuriens pour...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que la conscience est dans le temps,ou que le temps est dans la conscience ?

Note : 7.5/10

Ainsi, il faudra donc distinguer deux sortes de temps :  un temps objectif qui marque mon impuissance face à son écoulement dans lequel la conscience prend ses marques et un temps subjectif qui réside dans la conscience grâce à la mémoire et qui me permet d'aller au sens inverse du temps objectif. Dans ce cas, le temps subjectif...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi parle-t-on d'un "droit de savoir" ?

Note : 7.5/10

 Pour démarrer  Si le droit se définit comme ce qui est légitime (par opposition au réel), comme ce qui peut être exigé ou réclamé, la question est la suivante : pour quelles raisons se réfère-t-on à la légitimité d'un accès à la connaissance (le savoir étant, ici, absolument distinct de la science) ?   Conseils pratiques   Bien entendu, approfondissez le...

2 pages - 1,80 ¤

Le point de vue de la conscience immédiate et celui de la science sont-ils incompatibles ?

Note : 7.5/10

|| Pour démarrer   La référence à l'expérience première, non construite à l'aide de concepts scientifiques, d'instruments, de mesures, etc., et, d'autre part, le point de vue s'appuyant sur des connaissances discursives établissant des lois (celui de la science) sont-ils contradictoires et exclusifs l'un de l'autre ?  Conseils pratiques   Montrez bien l'opposition des deux points de vue, la rupture de l'un à l'autre,...

2 pages - 1,80 ¤

La mort est-elle ce qui donne un sens à la vie ?

Note : 7.5/10

J.-C. « Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les opinions tranchées qu'ils ont sur les choses; par exemple, la mort n'a rien d'effrayant, [...] mais c'est l'opinion tranchée selon laquelle la mort est effrayante qui est elle-même effrayante. « Épictète, Manuel, vers 130 apr. J.-C. « La mort, si nous voulons nommer...

1 page - 1,80 ¤

Y a-t-il des plaisirs contre nature ?

Note : 7.5/10

Le plaisir peut se comprendre comme la satisfaction d?un besoin ou d'une envie accompagnée de la jouissance. La nature est l?ensemble de ce qui est donné ce qui nous est possible dans la mesure où rien ne peut échapper à cette nature. Nous sommes naturels dès lors tous ce que nous pouvons entreprendre dans les plaisirs devraient être...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1902 1903 1904 1905 1906 1907 1908 1909 1910 1911 1912 1913 1914 1915 1916 1917 1918 1919 1920 1921 1922 1923 1924 1925 1926 1927 1928 1929 1930 1931 1932 1933 1934 1935 1936 1937 1938 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945 1946 1947 1948 1949 1950 1951 1952 1953 1954 1955 1956 1957 1958 1959 1960 1961 1962 1963 1964 1965 1966 1967 1968 1969 1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit