LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
656 - La doctrine Truman a été énoncée
A
à propos de l' Europe en général
B
à propos de la situation en France et en Italie
C
à propos de la situation au Japon et en Extrême-Ori
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Le crime de la rue Vieille-du-Temple

Le prologue du second acte... Au début du XVe siècle, Louis d'Orléans caresse de grandes ambitions; marié à Valentine Visconti, il veut constituer un puissant royaume en Italie. Il est d'abord soutenu par le duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, qui siège avec lui au Conseil de régence, gouvernant le royaume durant les crises de folie de Charles VI....

1 page - 1,80 ¤

L'abolition de la féodalité

La fin de quatorze siècles d'Histoire. Après la prise de la Bastille, un bruit se répand dans les campagnes: les aristocrates vont armer les brigands et utiliser des troupes étrangères pour prendre leur revanche. Ce bruit se transforme vite en une panique qu'on va nommer «la Grande Peur»: les paysans s'arment, s'enfuient dans les forêts, ou attaquent et incendient...

1 page - 1,80 ¤

L'assassinat d'Henri IV

Le poids du destin. En 1598, Henri IV met un terme aux guerres civiles et fait la paix avec l'Espagne. Sa grande oeuvre de redressement national peut commencer. Son peuple se réjouit du retour de la prospérité; il apprécie surtout la fin des conflits intérieurs et extérieurs qui l'ont accablé pendant trente ans. En effet, la diplomatie du roi...

1 page - 1,80 ¤

Ravaillac

Un moine fanatique et meurtrier. Né à Touvre, près d'Angoulême, en 1578, d'une famille de condition modeste, clerc de procureur puis maître d'école, Ravaillac entre en qualité de frère convers dans un couvent de feuillants, à Paris; ses extravagances l'en font chasser. Revenu à Angoulême, il entend dire que le roi Henri IV va faire la guerre au pape...

1 page - 1,80 ¤

Le mariage d'Henri IV et de Marie de Médicis

Un mariage de raison. Malgré son mariage politique avec Marguerite de Valois, ses nombreuses mai tresses, ses fidélités calculées avec la «Belle Corisande» ou la pulpeuse Gabrielle d'Estrées, «le Vert Galant» n'a pas encore, à l'orée du XVIIe siècle, assuré l'avenir de la dynastie et, partant, celui de la reconstruction du royaume. Gabrielle d'Estrées disparue, le roi songe à...

1 page - 1,80 ¤

L'édit de Châteaubriant

Charte de défense de la foi catholique Dès son avènement, jugeant que la révolution religieuse qui déferle sur l'Europe occidentale est une lourde menace pour le pouvoir royal, Henri II prend des mesures contre la Réforme. A Reims, au moment du sacre, le cardinal de Lorraine lui a rappelé que, roi de France, il est aussi «Roi Très Chrétien»...

1 page - 1,80 ¤

La trahison du connétable de Bourbon

«Où que le soleil darde ses rayons...»   Né en 1490, fils de Gilbert de Bourbon, comte de Montpensier, et de Claire de Gonzague, Charles de Bourbon est voué dès son enfance à l'état militaire. Il fait ses premières armes en Italie, aux côtés de Bayard, se distingue à la bataille d'Agnadel (1509), reçoit de François Ier l'épée de connétable....

1 page - 1,80 ¤

Les états généraux d'Orléans

Une tentative de réorganisation. Les états généraux que François II avait décidé de réunir à Meaux s'assemblent à Orléans, en décembre 1560, par lettres patentes de la reine régente. C'est un événement attendu: les états n'ont pas siégé depuis un demi-siècle, malgré les déclarations de Philippe Pot en 1484. Avec les progrès de l'absolutisme, la monarchie s'est engagée dans...

1 page - 1,80 ¤

Les états généraux d'Orléans

Une tentative de réorganisation. Les états généraux que François II avait décidé de réunir à Meaux s'assemblent à Orléans, en décembre 1560, par lettres patentes de la reine régente. C'est un événement attendu: les états n'ont pas siégé depuis un demi-siècle, malgré les déclarations de Philippe Pot en 1484. Avec les progrès de l'absolutisme, la monarchie s'est engagée dans...

1 page - 1,80 ¤

La conspiration de Cinq-Mars

Les turbulences de Vélite. En 1642, la France de Louis XIII et de Richelieu participe depuis bientôt sept ans à la guerre de Trente Ans et mène une lutte difficile contre l'Espagne. Le poids des impôts suscite de violentes révoltes paysannes: Croquants dans le Sud-Ouest, Va-Nu Pieds en Normandie. Les grands n'ont pas désarmé: tout un parti reste hostile...

1 page - 1,80 ¤

La Fronde

Le chant du cygne. Cette très grave crise intérieure marque la fin des prétentions politiques de la féodalité en France. On distingue deux Frondes: celle des parlements et celle de la noblesse. Les frondeurs s'insurgent contre le pouvoir central qui prétend restreindre les privilèges traditionnels; tous haïssent l'Italien Mazarin, le principal ministre, et l'Espagnole Anne d'Autriche, régente du royaume. L'augmentation...

2 pages - 1,80 ¤

La manufacture d'Aubusson

Une longue tradition. On produit des tapisseries dans la région creusoise depuis le Moyen Age. Dans le milieu du XVe siècle, des maîtres liciers flamands s'établissent en haute Marche, à Felletin et à Aubusson. Dans ces deux centres, des petits ateliers familiaux tissent avec de la laine, sur des métiers de basse lice, des tentures de style flamand, aux...

1 page - 1,80 ¤

Les «dragonnades»

L'absolutisme de Louis XIV implique une unification totale du royaume. Tout sujet doit pratiquer la religion de son souverain. Les protestants, ne respectant pas ce principe, sont des rebelles et, par leurs assemblées clandestines, des factieux. Pour les ramener dans le droit chemin, on emploie d'abord la persuasion; Bossuet y travaille. En même temps, on fonde, en 1674,...

1 page - 1,80 ¤

Le siège de La Rochelle

La croisade de l'homme rouge. En 1598, l'édit de Nantes avait accordé aux protestants français un statut très libéral; ils jouissaient non seulement de la liberté de conscience et de culte, mais encore d'importants droits politiques et militaires; ils disposaient surtout de garnisons et de places fortes. Ils formaient donc un «Etat dans l'Etat», ce que ne pouvait souffrir...

1 page - 1,80 ¤

Molière

Le rire d'un moraliste. Fils et petit-fils de marchands drapiers, Jean-Baptiste Poquelin naît à Paris sous Louis XIII. Il fait de bonnes études au collège de Clermont (aujourd'hui le lycée Louis-le-Grand) et une licence en droit à Orléans. A 15 ans, il prête serment de «survivancier» à la charge paternelle de «tapissier ordinaire du roi». A 20 ans, il...

2 pages - 1,80 ¤

Le «Dictionnaire» de Furetière (1690)

L '«Encyclopédie» du XVIIe siècle Antoine Furetière, né en 1619 à Paris, d'une famille de petite bourgeoisie, fait des études de droit, devient avocat en 1645 et achète la charge de procureur fiscal de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Bientôt ordonné prêtre, il est nommé abbé de Chalivoye (près de Bourges) et prieur de Pruines. Sa grande érudition, son goût des...

1 page - 1,80 ¤

Madame de Sévigné

Une chronique mondaine sous le Roi-Soleil Née à Paris, au Marais, orpheline à 6 ans, élevée avec soin et bonheur par sa famille maternelle, les Cou langes, ayant reçu les leçons d'excellents maîtres comme Ménage et Voiture, Marie de Rabutin-Chantai est riche, intelligente et belle. Elle épouse, à 18 ans, le Breton Henri de Sévigné, chevalier et marquis....

1 page - 1,80 ¤

La préciosité

Apparue dans la première moitié du XVIIe siècle, la préciosité s'identifie surtout à un nom, celui de la marquise de Rambouillet. A partir de 1610, Catherine de Vivonne, qui a épousé, à 12 ans, Charles d'Angennes, marquis de Rambouillet, réunit régulièrement dans son hôtel de la rue Saint-Thomas-du-Louvre les meilleurs esprits de son temps. Dans sa «chambre bleue»,...

1 page - 1,80 ¤

La création de l'Académie française

La littérature nationalisée Le 2 janvier 1635, des lettres patentes annoncèrent «la création d'un corps chargé de rendre le langage français non seulement élégant, mais capable de traiter tous les arts et toutes les sciences». Vaste et noble programme! Les hommes chargés de former ce nouveau corps exerçaient depuis longtemps leur sens critique dans un même effort linguistique...

1 page - 1,80 ¤

Jean de La Fontaine

Un fabuliste à la morale universelle Le Champenois La Fontaine est né à Château-Thierry d'un capitaine des chasses et maître des Eaux et Forêts et de la fille du bailli de Coulommiers: de bourgeoisie aisée, il fait ses premières études au collège de sa ville natale, huit mois de noviciat à Paris chez les oratoriens et du droit. A...

2 pages - 1,80 ¤

Pierre de Ronsard

«Mignonne, allons voir si la rose. Né en 1524 au château de la Possonnière, en Vendômois, d'une famille d'ancienne noblesse, Pierre de Ronsard passe ses onze premières années au contact des sources et des forêts. Son père, qui a fait les campagnes d'Italie, en a ramené le goût des arts. D'abord page à la cour où il est attaché...

1 page - 1,80 ¤

1610: La place des Vosges

Au coeur de Paris. Ancienne place Royale, au coeur du quartier du Marais, la place des Vosges est un des hauts lieux spirituels de Paris. Sa construction est liée au souvenir d'Henri IV. Le Béarnais aime Paris. Au coeur du Marais, sur l'emplacement de l'hôtel des Tournelles, il fait ouvrir une esplanade propre aux jeux équestres et aux promenades:...

3 pages - 1,80 ¤

Rabelais

Père de Gargantua et de Pantagruel Né à Chinon vers 1494, Rabelais commence ses études au couvent de Seuilly et les continue au couvent des cordeliers de La Baumette, près d'Angers. En 1509, il passe au couvent des cordeliers de Fontenay-le-Comte, y devient prêtre sans doute en 1520. Il étudie avec passion. Ayant obtenu du pape Clément VII l'autorisation...

1 page - 1,80 ¤

Le prince Louis de Condé

«Doux le péril pour Christ et la Patrie» Cette devise que, dans les batailles, brandit le cornette du prince de Condé donne la clef de sa personnalité: d'une part, le réformé; d'autre part, le patriote, au sens protestant du terme. Réformé, il l'est depuis sa première conversion au cours de l'été 1558, quelques mois après les manifestations du...

3 pages - 1,80 ¤

Le château de Valençay

Du XVIe siècle à Talleyrand... Magnifique construction de la Renaissance, située sur de belles terrasses surplombant la vallée du Nahon pittoresque et riante, le château de Valençay a connu deux périodes de gloire: l'une sous la Renaissance, l'autre au XIXe siècle, lorsque Talleyrand le racheta et y mena une vie fastueuse. Valençay est l'oeuvre de Jacques d'Estampes qui le...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002 1003 1004 1005 1006 1007 1008 1009 1010 1011 1012 1013 1014 1015 1016 1017 1018 1019 1020 1021 1022 1023 1024 1025 1026 1027 1028 1029 1030 1031 1032 1033 1034 1035 1036 1037 1038 1039 1040 1041 1042 1043 1044 1045 1046 1047 1048 1049 1050 1051 1052 1053 1054 1055 1056 1057 1058 1059 1060 1061 1062 1063 1064 1065 1066 1067 1068 1069 1070 1071 1072 1073 1074 1075 1076 1077 ... 1300 1301 1302 1303 1304 1305

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit