LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
1065 - Les premiers mois de la présidence de V. Giscard d'Estaing se caractérisent par la volonté présidentielle de changer la société française. Cette ambition se traduit, par exemple, par une loi du 25 juin 1974, qui:
A
A. abaisse la majorité légale (et donc élec
B
B. libéralise l'avortement?
C
C. définit un nouveau cadre urbanistique?
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
A. Abaisse la majorité légale (et donc électorale) à 18 ans. C'est donc la jeunesse qui est la première bénéficiaire des réformes. Prise en compte d'une irréversible évolution de la société? Sans doute, mais tentative aussi de capitaliser un électorat jeune, censé être plus réceptif à la modernité de la politique giscardienne. D'ailleurs le président Giscard s'efforce de décrisper la fonction présidentielle, de la rendre plus proche des citoyens, moins solennelle, plus conviviale, allant par exemple jusqu'à rencontrer la France profonde "au coin du feu" ou "à table". Le second volet du changement concerne l'autre groupe "minorisé" de la société française: les femmes. Non seulement est créé un secrétariat d'Etat à la Condition féminine (confié à Françoise Giroud), mais surtout sont votées des lois dépénalisant l'interruption volontaire de grossesse (l'expression paraît moins culpabilisante que le terme " avortement") et facilitant les procédures de divorce. Le libéralisme giscardien (et chiraquien) s'étend également à la communication. On assiste, en janvier 1975, à l'éclatement de l'O.R.T.F. en sept sociétés auxquelles un statut d'autonomie est accordé. Mais l'ouverture sociale n'engendre pas la décrispation de toute la société, tant y subsistent encore de nombreux foyers de tension. Par exemple, dans le Midi viticole, où l'on n'enregistre pas sans inquiétude les effets de l'Europe verte (concurrence des vins italiens). La contestation y est vive, violente même, provoquant la mort de deux manifestants (à Montredon, en mars 1976). L'agitation touche aussi (cela devient habituel) les lycées, où l'on s'oppose à la réforme Haby (collège unique). Cependant, sur fond de crise, le consensus social n'est pas exagérément perturbé, aidé par des dispositions garantissant aux chômeurs 90% de leurs revenus pendant une année, augmentant le SMIC et le minimum vieillesse. Les handicapés non plus ne sont pas oubliés par la mansuétude du changement. La pensée du président Giscard est-elle de désarmer l'opposition, à la veille des législatives ? Il risque d'ailleurs une ouverture vers la gauche, en invitant ses chefs à l'Élysée. Le souci primordial du chef de l'Etat (réminiscence gaullienne) est de se manifester comme le président de tous les Français. Ce souci, et l'illustration socialisante qui le caractérise, ne va pas sans déconcerter une partie de la majorité, tant parlementaire que partisane. Aussi un frein est-il mis à une politique (racoleuse ?) qui, à la vérité, ne touche pas aux structures politiques et économiques, jugées pourtant plus essentielles.


Les nouveautés du site

Le procès de Pétain - 23 juillet au 15 août 1945: Vichy à la barre

«C'est le peuple français qui, par ses représentants, réunis en Assemblée nationale le 10 juillet 1940, m'a confié le pouvoir. C'est à lui que je suis venu rendre des comptes. La Haute Cour, telle qu'elle est constituée, ne représente pas le peuple français, et c'est à lui seul que s'adresse le maréchal de France, chef de l'Etat. Je...

1 page - 1,80 ¤

Alexandre Parodi

Délégué général en France occupée, en 1944. Au début de l'année 1944, le général de Gaulle, qui a réussi à constituer un gouvernement provisoire, à créer des Forces françaises libres, à obtenir sa reconnaissance par la résistance intérieure et à s'imposer comme le chef incontesté des Français combattant les puissances de l'Axe, se méfie de l'emprise communiste. L'élection...

1 page - 1,80 ¤

Pierre Brossolette

Un grand résistant français. Pierre Brossolette (1903-1944) est une des grandes figures de la résistance française. Journaliste, militant socialiste, il participe à l'action du Front populaire en 1936. Léon Blum lui confie une rubrique de politique étrangère à la radio qui le rendra célèbre. En 1940, officier de réserve, il se bat vaillamment et, dès l'armistice, manifeste le...

2 pages - 1,80 ¤

Jacques Doriot

Le chef du PPF. Né en 1898, dans l'Oise, Jacques Doriot vient travailler comme ajusteur à Paris, en 1915, et devient membre des Jeunesses socialistes dès l'année suivante. En 1917, il est mobilisé. Il est au Chemin des Dames en 1918, puis, après la victoire, il se retrouve en Orient. Lorsque les rouges déclenchent la révolution à Budapest, son...

1 page - 1,80 ¤

Saint-Exupéry

Une disparition mystérieuse, 31 juillet 1944. Né avec son siècle, Antoine Marie Roger de Saint-Exupéry (1900-1944) rêve, à lage de quatre ans, de voler en aéroplane. Il invente même une sorte de bicyclette-avion. A douze ans, il a droit à son baptême de l'air à Ambérieu et compose un poème: Les ailes frémissaient sous le souffle du soir Le moteur de...

1 page - 1,80 ¤

Général de Gaulle

Chef de la France libre pendant la guerre. Pour Charles André Marie Joseph de Gaulle, chef des Forces françaises libres, puis président de la République de 1958 à 1969, ('«honneur de la France» et «la gloire» n'étaient pas des idéaux imaginaires mais une réalité vivante. Au cours de son exil en Angleterre pendant la guerre, il avait les portraits de...

2 pages - 1,80 ¤

Edouard Daladier

De Munich à la guerre avec l'Allemagne. Edouard Daladier est président du Conseil français à l'époque décisive des accords de Munich et de la déclaration de guerre à l'Allemagne. Rôle prédestiné pour un professeur d'histoire. Né en 1884 à Carpentras, ce licencié en histoire et en géographie s'était consacré, en effet, au professorat, avant d'entrer dans la vie politique...

1 page - 1,80 ¤

Paul Reynaud

Président du Conseil lors de l'attaque allemande. Paul Reynaud (1878-1966) présidait le Conseil des ministres français au moment le plus dramatique de la guerre, celui de l'invasion allemande. Ce petit homme tenace et intelligent, élu député des Basses-Alpes dès 1919, puis de Paris en 1928, était apparu plus énergique que Daladier, à qui il succéda le 21 mars 1940....

1 page - 1,80 ¤

Pierre Laval

Le second et le rival de Pétain. Pierre Laval (1883-1945) fut, avec le maréchal Pétain, qu'il supplanta à partir d'avril 1942, le personnage le plus important du régime de Vichy. Cet avocat du Puy-de-Dôme avait commencé sa carrière politique comme député socialiste en 1914. Avec le soutien de Clemenceau, en 1917, commença son orientation vers la droite. Deux fois...

1 page - 1,80 ¤

Léon Blum

Homme d'Etat et socialiste français Bien que son idéologie paraisse aujourd'hui bien anodine, Léon Blum émut considérablement la droite française des années trente. Originaire de Paris, Léon Blum s'éleva du rang pour devenir le premier secrétaire du Parti socialiste, puis le chef du Front populaire, alliance des partis de gauche. Pendant un an, du 4 juin 1936 au 21...

2 pages - 1,80 ¤

Général Cafroux

L'homme de la France libre au Levant Né en 1877, le général Georges Catroux connaît une brillante carrière militaire. Au moment où va éclater la Seconde Guerre mondiale, il est nommé, en août 1939, gouverneur général d'Indochine. Après la signature de l'armistice et l'installation du gouvernement français à Vichy, le général Catroux décide de se rallier à de Gaulle. ...

1 page - 1,80 ¤

Charles Maurras

Fondateur de l'«Action française» Peu d'hommes politiques et d'écrivains ont aussi fortement influencé l'opinion française dans la première moitié du XXe siècle que Charles Maurras. Né à Martigues le 20 avril 1868, dans une famille provençale, Maurras devint agnostique très jeune, avant même de «monter» à Paris et de se mettre à fréquenter les cercles littéraires du Quartier latin....

1 page - 1,80 ¤

Maréchal Pétain

Le chef d'un Etat éphémère. Philippe Pétain (1856-1951) est la personnalité française la plus passionnément controversée de la Seconde Guerre mondiale. Pour ceux qui approuvent son action, il reste l'incarnation des valeurs essentielles de la nation. Pour ceux qui l'ont toujours désapprouvé, Pétain est le symbole du défaitisme. Pétain était sorti auréolé de gloire de la guerre 14-18 alors...

2 pages - 1,80 ¤

La reine Wilhelmine

Symbole de la Hollande libre. La reine Wilhelmine succéda très jeune à son père Guillaume III, mais sa mère, la reine Emma, assura la régence jusqu'en 1898. Wilhelmine, fidèle aux principes de la monarchie constitutionnelle, jouit d'une grande popularité au sein du peuple hollandais. Grâce à elle, la Hollande resta neutre pendant la Première Guerre mondiale, en dépit des...

1 page - 1,80 ¤

Amiral Horthy

Régent de Hongrie. En 1914, à la déclaration de guerre, Miklos Horthy von Nagybanya commandait le cuirassé austro-hongrois Norara. Après s'être distingué à la bataille navale d'Otrante, en 191 7, il devint commandant en chef de la flotte austro-hongroise. Adversaire déclaré du bolchevisme, il se battit pour enrayer ses progrès dans son pays. Chef suprême de l'armée hongroise...

1 page - 1,80 ¤

Giulio Douhet

Théoricien italien de l'arme aérienne. Né en 1869, Giulio Douhet entra en 1890 dans l'armée italienne, où il fut officier d'artillerie. Dès le début de sa carrière, il manifesta un grand intérêt pour la mécanique. Tout naturellement, l'aviation et ses éventuelles applications militaires le passionnèrent. Au cours de la Première Guerre mondiale, il se battit contre les Austro-Hongrois. Peu...

1 page - 1,80 ¤

Subhas Chandra Bose

Nationaliste indien antibritannique. Le pacifisme d'inspiration religieuse dont usa le Mahatma Gandhi pour libérer son pays de la tutelle britannique ne trouva pas grâce aux yeux de Subhas Chandra Bose, partisan déterminé de la violence. Celui-ci avait rompu avec Gandhi avant le début de la Seconde Guerre mondiale et, comme son grand rival, effectué plusieurs séjours dans les...

1 page - 1,80 ¤

Mort de Mussolini

Capturé et exécuté par des partisans. Après sa libération par des parachutistes allemands due à un sauvetage audacieux par air de l'hôtel prison dans les Apennins le 12 septembre, Benito Mussolini eut vite fait de se rétablir comme chef de l'administration républicaine fasciste. Bien que dès lors il ne détienne le pouvoir que par la grâce d'Hitler, il...

1 page - 1,80 ¤

Comte Ciano

Ministre des Affaires étrangères de Mussolini. La tête brillantinée du comte Galeazzo Ciano di Cortelazzo orna pendant plus de vingt ans les réceptions diplomatiques italiennes. Amiral et fasciste de premier plan, son père, le comte Constanzo Ciano, avait présidé la Chambre des députés en 1936 et, en 1939, année de sa mort, la Chambre des faisceaux et des corporations....

1 page - 1,80 ¤

Clara Petacci

Fidèle amie de Mussolini. La petite histoire de la Seconde Guerre mondiale retiendra longtemps qu'Hitler et Mussolini eurent des maîtresses qui leur témoignèrent une fidélité totale. Elles restèrent à leurs côtés jusqu'à la fin, partagèrent l'humiliation de la défaite et moururent avec eux. L'amie d'Hitler, Eva Braun, et celle de Mussolini, Clara Petacci, différaient toutes deux des admiratrices...

1 page - 1,80 ¤

Chute de Mussolini - Fin du fascisme en Italie

En 1943, neuvième année des guerres fascistes, l'Italie et les Italiens portaient les marques du désordre général. La police multipliait les excès de la répression, la dignité humaine ne comptait pas. Humiliés par les énormes bourdes commises par Mussolini en politique étrangère, les Italiens réagissaient soit par la résistance passive, soit, plus rarement, par le sabotage actif....

1 page - 1,80 ¤

Le roi George VI

Un monarque aimé et respecté Le roi George VI, qui devint roi d'Angleterre à l'improviste dans l'effervescence de la crise d'abdication de 1936, était ^ un homme qui convenait idéalement à la conduite inspirée que les circonstances de guerre exigeaient. Le peuple abattu et assiégé de Grande-Bretagne avait besoin d'un roi qu'il puisse sentir proche de lui et qui...

1 page - 1,80 ¤

Sir Stafford Gripps

Homme d'Etat britannique. Après la guerre, l'étique sir Stafford Cripps, souriant de toutes ses dents et la main sur la poignée de sa serviette, finit par incarner l'austérité en Grande-Bretagne. Il occupa le poste de ministre des Finances de 1947 à 1950, Ce fut l'aboutissement d'une longue carrière vouée aux restrictions. Benjamin d'un juriste et homme d'Etat socialiste qui...

1 page - 1,80 ¤

George VI pendant le Blitz

La monarchie au coeur de la bataille. Le Blitz dura de septembre 1940 à mai 1941. Au cours de l'année 1940, le roi George VI accomplit, comme à l'accoutumée, les devoirs de sa fonction. En septembre, la Luftwaffe commença à bombarder Londres et Buckingham Palace fut touché deux fois. La nouvelle piscine en plein air des princesses fut même...

1 page - 1,80 ¤

Anthony Eden

Ministre britannique des Affaires étrangères. L'attitude d'Anthony Eden face à la politique fut conditionnée par les expériences vécues au cours de la Première Guerre mondiale (où il fut récompensé, à l'âge de 20 ans, de la Military Cross), dont il garda une indéracinable haine pour les conflits armés. Quant à son style politique, il fut influencé par ses origines...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002 1003 1004 1005 1006 1007 1008 1009 1010 1011 1012 1013 1014 1015 1016 1017 1018 1019 1020 1021 1022 1023 1024 1025 1026 1027 1028 1029 1030 1031 1032 1033 1034 1035 1036 1037 1038 1039 1040 1041 1042 1043 1044 1045 1046 1047 1048 1049 1050 1051 1052 1053 1054 1055 1056 1057 1058 1059 1060 1061 1062 1063 1064 1065 1066 1067 1068 1069 1070 1071 1072 1073 1074 1075 1076 1077 1078 ... 1301 1302 1303 1304 1305 1306

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit