LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
680 - Le Conseil de sécurité comprend actuellement :
A
les États-Unis, la Fédération de Russie, la
B
les mêmes plus le Japon
C
les mêmes plus le Japon et l'Allemagne
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

La peste de Marseille

Marseille a souvent été victime d'épidémies. Depuis 1650 cependant, une bonne organisation sanitaire (infirmeries, entrepôts de quarantaine) l'en protège. Soixante-dix ans de tranquillité ont endormi la méfiance et ont sans doute entraîné un relâchement des mesures de sécurité. C'est alors qu'un cargo, le Grand-Saint-Antoine, entre dans le port, le 9 mai 1720; il vient du Proche-Orient où sévit...

1 page - 1,80 ¤

Ordres de mérite et noblesse

On nomme ordres de mérite des ordres qui ne sont attribués que pour le mérite des décorés et non pas pour leur dignité ou leur rang, ce qui était tout particulièrement le cas du Saint-Esprit; il était normal qu'un grand officier de la couronne fût décoré du «cordon bleu». Louis XIV rendit un particulier hommage au service militaire...

1 page - 1,80 ¤

Les paroisses urbaines (xvie - xviiie siècles)

Sous l'Ancien Régime, les citadins, à la différence des paysans, bénéficient d'un double encadrement : celui de la cité et celui de la paroisse. Les paroisses urbaines ont un rôle civil moins important que les paroisses rurales. Leur rôle religieux devient prépondérant : elles sont d'actifs foyers de vie spirituelle. ...

1 page - 1,80 ¤

Les sceaux des paysans (XIIIe siècle)

L'emploi du sceau a été si général au Moyen Age qu'il n'est pas de classe ou de catégorie sociale qui n'en ait fait usage. Toute personne ou communauté possédant une personnalité juridique pouvait passer des actes et les sceller de son sceau afin d'en garantir la teneur et d'engager sa responsabilité. C'est ainsi que nous sont parvenus, en...

1 page - 1,80 ¤

La médecine aux XVIe et XVIIe siècles

Aux XVI e et XVIIe siècles, la médecine, bloquée par le manque de connaissance réelle du corps humain, est tout à fait empirique et inefficace. Les remèdes combinent minéraux et végétaux au petit bonheur. On ne sait pas enrayer les épidémies qui sévissent régulièrement. Au début des temps modernes, les hommes sont désarmés devant la maladie. Pour se...

1 page - 1,80 ¤

La rue au Moyen Age - Ve-XVe siècle

Au Moyen Age, la rue n'est pas seulement un endroit où l'on passe, c'est aussi un endroit où l'on vit. Dans les villes nouvelles, telles les bastides de Guyenne, dont le plan a été préétabli, les rues sont droites et convergent vers une place centrale. Dans certaines anciennes cités d'origine gallo-romaine, telles Reims, Bordeaux ou Orléans, le plan...

1 page - 1,80 ¤

L'alimentation au Moyen Age

Au Moyen Age, la situation alimentaire est très fluctuante. Les rendements étant médiocres et les possibilités de stockage insuffisantes, la disette, sinon la famine, menace souvent, ce qui est préoccupant au sein d'une société soumise dans sa grande majorité au manque de confort, aux atteintes du froid et aux efforts physiques, L'approvisionnement dépend du caprice des saisons; les...

1 page - 1,80 ¤

L'éducation des filles au Moyen Age - La phallocratie de nos ancêtres - Ve-XVe siècle

L'éducation des filles au Moyen Age est plus l'affaire de leur mère que celle de l'école. L'enseignement des maîtres ne leur est pas destiné. La politique scolaire de Charlemagne n'a eu d'autre but que de constituer un clergé capable de former le peuple et elle ne s'appliquait donc qu'aux seuls garçons. Plus tard, les universités, institutions ecclésiastiques, ne...

1 page - 1,80 ¤

Les sceaux de type hagiographique - XIIe siècle

On range sous le nom de type hagiographique les sceaux sur lesquels sont représentés les personnes divines, les anges, les saints ou quelques scènes tirées de leur histoire. Ces sceaux sont fort nombreux et d'une variété infinie. Ils peuvent appartenir à un prélat ou à un dignitaire ecclésiastique, à un chapitre ou à une abbaye, mais aussi à...

1 page - 1,80 ¤

Assignats et biens nationaux

La situation financière devenant chaque jour plus critique, la Constituante décida de «mettre à la disposition de la nation» l'ensemble des biens de l'Eglise, évalués à quelque 3 milliards de livres (2 novembre 1789). En échange, la nation prendrait à sa charge les frais du culte et l'entretien de ses ministres. Une première tranche de 400 millions de...

1 page - 1,80 ¤

Le costume des Gaulois

Nous connaissons le costume des Gaulois grâce aux monuments gallo-romains : leurs vêtements étaient simples, voire sommaires, mais agrémentés de nombreux bijoux très raffinés. Au combat, les Gaulois arboraient de somptueux casques de bronze. ...

1 page - 1,80 ¤

La peste noire (XIVe siècle)

La peste noire est la pire calamité qu'ait connue l'Europe au XIVe et au XVe siècle. Elle est pour une bonne part à l'origine de la grande crise démographique de l'époque. Venue d'Orient, la peste a déjà causé des ravages au VIe siècle, sous Justinien; au XIVe siècle, elle se répand selon le même processus. En 1347, les Mongols...

1 page - 1,80 ¤

Mademoiselle Aïssé

Mlle Aïssé fait songer à l'héroïne d'un roman d'aventures. La fascination qu'elle exerça sur la société trouble de la Régence est à la mesure de son destin exceptionnel. Elle est née probablement en 1693 dans un village du Caucase dont son père était le chef et que les Turcs ont pillé. Emmenée à l'âge de 4 ans à Constantinople,...

1 page - 1,80 ¤

La politique de déflation (1935) - Une des causes du Front populaire

La France, pays prospère à la monnaie solide, est atteinte la dernière par la grande crise de 1929. Toutefois, en 1932, elle est frappée à son tour: l'agriculture et l'industrie connaissent le marasme. En 1932, le pays compte 500000 chômeurs. La crise économique se double d'une crise financière. Le 7 juin 1935, Laval forme un nouveau cabinet; il...

1 page - 1,80 ¤

La croisade des «pastoureaux»

L'échec de la septième croisade, et plus encore la capture du roi Louis IX en Egypte, a provoqué dans tout le royaume une intense émotion. Vers Pâques 1251, des bandes de misérables, hommes, femmes et enfants, commencent, en Picardie, à errer de village en village pour aller délivrer le roi et conquérir Jérusalem. A leur tête paraît bientôt un...

1 page - 1,80 ¤

La noblesse commensale

La noblesse des commensaux du roi est relative à des personnes très éloignées les unes des autres dans l'échelle sociale. Suivant Bluche et Durye, on distinguera: Les dignités ou hauts dignitaires de l'Etat, nobles héréditaires dès leur nomination. Ce sont les grands officiers de la Couronne, les grands dignitaires de la cour ou commensaux du premier ordre (grand maître de...

1 page - 1,80 ¤

Les costumes ecclésiastiques

L'habit clérical trouve ses modèles dans le costume antique. Tandis que, au moment des invasions barbares, les laïcs abandonnaient peu à peu les vêtements romains ou orientaux pour adopter les vêtements courts et ajustés des envahisseurs, le clergé demeurait fidèle aux habits amples et longs. L'habit clérical par excellence demeure la soutane, robe destinée à être portée sous...

1 page - 1,80 ¤

Le personnel de maison au Grand Siècle

Sous Louis XIV, les gens de maison représentent approximativement 10% de la population. La plupart de ces domestiques sont au service des nobles. La Maison réglée, ouvrage paru en 1692, détaille la composition idéale de la maison d'une personne de qualité: un aumônier, un intendant, un secrétaire, un écuyer, deux valets de chambre, un concierge, un maître d'hôtel,...

1 page - 1,80 ¤

Les trois ordres sous l'Ancien Régime

Le clergé est le premier des trois ordres. Représentant environ 150000 personnes, il se partage entre «réguliers» (religieux conventuels) et «séculiers» (desservants de paroisse ou de diocèse). Le haut clergé se recrute généralement parmi les cadets de la noblesse. Ceux-ci, jouissant de leurs bénéfices comme d'apanages, fréquentent la cour. Les prêtres du bas clergé, issus le plus souvent...

1 page - 1,80 ¤

Les cabochiens

Bouchers et universitaires. Après le meurtre de Louis d'Orléans par des tueurs à sa solde, Jean sans Peur, duc de Bourgogne, se réfugie dans ses Etats. Cependant, dès février 1408, il ose revenir à Paris, se disant partisan de la «réformation» de la monarchie. Du coup, sa popularité grandit, surtout auprès de la bourgeoisie parisienne. Dans la capitale, Jean...

1 page - 1,80 ¤

Les possédées de Loudun

Diableries ou hystéries ? En 1634, la petite ville de Loudun, près de Poitiers, défraye la chronique. Le Mercure français consacre un long article aux «possédées religieuses ursulines de Loudun» et annonce que, le 18 août, le curé de la paroisse Saint-Pierre, Urbain Grandier, a été brûlé vif sur la place Sainte-Croix pour crime de sorcellerie. Les débuts de...

1 page - 1,80 ¤

Le mercantilisme

Au XVIe siècle, en même temps que le réalisme et la valorisation de la personne humaine, naît un idéal de bonheur et de richesse. Les galions espagnols ont déversé sur F Europe les trésors du Nouveau Monde. On se persuade alors que l'acquisition et la conservation des métaux précieux garantissent la prépondérance d'une nation. L'or est la meilleure...

1 page - 1,80 ¤

Le royaume de Westphalie (1807-1814)- Histoire

Le royaume de Westphalie a été formé en 1807 par la réunion de quelques petits Etats allemands, compris entre le Rhin et la Weser. Il englobe en effet la partie méridionale de l'électorat de Hanovre et de l'évêché de Paderborn, quelques districts de l'ancien cercle de Westphalie, les principautés de Verden et de Halberstadt, les duchés de Brunswick...

1 page - 1,80 ¤

La principauté de Bénévent (1806-1815) - Histoire

Après la paix de Presbourg signée en 1805 entre la France et l'Autriche, Napoléon songe à recréer dans le royaume d'Italie, dont il est le souverain, un certain nombre de principautés qu'il attribuerait à des collaborateurs. En mai 1806, Talleyrand, alors ministre des Affaires extérieures, adresse deux rapports à Napoléon où il lui parle adroitement d'annexer les deux...

2 pages - 1,80 ¤

L'affaire Malet

Le colosse aux pieds d'argile. Chef de la Xe cohorte de Paris, le commandant Soulier grelotte de fièvre dans sa chambre de la caserne Popincourt quand, à l'aube, un planton vient l'avertir qu'un général en grande tenue veut lui parler. Introduit, le visiteur annonce brusquement au malade la tragique nouvelle: l'Empereur est mort, il a été tué devant Moscou!...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002 1003 1004 1005 1006 1007 1008 1009 1010 1011 1012 1013 1014 1015 1016 1017 1018 1019 1020 1021 1022 1023 1024 1025 1026 1027 1028 1029 1030 1031 1032 1033 1034 1035 1036 1037 1038 1039 1040 1041 1042 1043 1044 1045 1046 1047 1048 1049 1050 1051 1052 1053 1054 1055 1056 1057 1058 1059 1060 1061 1062 1063 1064 1065 1066 1067 1068 1069 1070 1071 1072 1073 1074 1075 1076 1077 1078 1079 1080 1081 1082 ... 1301 1302 1303 1304 1305 1306

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit