LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
650 - Les citoyens de l'Union européenne élisent des députés tous les :
A
4 ans
B
5 ans
C
7 ans
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Le traité de Trianon

A la fin de 1918,l'Autriche-Hongrie est en pleine désagrégation. Au début d'octobre, Polonais, Yougoslaves et Tchèques proclament leur indépendance. Wilson refuse de négocier avec l'Autriche-Hongrie en tant qu'empire; comme les Alliés, il se rallie à l'indépendance des peuples slaves. La victoire italienne de Vittorio Véneto ayant rendu indispensable la conclusion d'un armistice, ce dernier est signé à Villa...

1 page - 1,80 ¤

L'occupation de la Ruhr

Janvier 1923. Cinq divisions, trois françaises et deux belges, traversent la zone démilitarisée et occupent la Ruhr, base de la puissance industrielle allemande. En Europe et aux Etats-Unis, l'émotion est profonde. Raymond Poincaré, président du Conseil et ministre des Affaires étrangères, est à l'origine de ce geste fracassant, accompli en accord avec le président de la République, Millerand,...

1 page - 1,80 ¤

Les protocoles de Rome

Louis Barthou n'a pas eu le temps de consolider les alliances de son pays. Il est assassiné à Marseille, le 9 octobre 1934, alors qu'il accueille le roi Alexandre de Yougoslavie. Son successeur aux Affaires étrangères, Pierre Laval, bientôt président du Conseil, déclare poursuivre la même politique. En fait, il l'édulcore et tend progressivement à ménager l'Allemagne d'Hitler...

1 page - 1,80 ¤

Le traité de Locarno

Après le traité de Versailles de 1919, que l'Allemagne n'a pas vraiment accepté, après l'occupation de la Ruhr de 1923 et la question non résolue des réparations de guerre, après l'inflation qui s'est déchaînée en Allemagne au lendemain de sa défaite, une entente se révèle nécessaire entre les anciens belligérants pour éviter tout nouveau conflit mondial. Une conférence internationale...

1 page - 1,80 ¤

Les accords de Munich (29-30 septembre 1938)

L'Anschluss (annexion de l'Autriche) est le troisième coup de poker d'Hitler, après l'occupation de la Sarre et la militarisation de la Rhénanie. Devant la passivité des puissances occidentales, le Führer décide de s'en prendre à la Tchécoslovaquie, création artificielle (1918), où les minorités (Allemands, Hongrois, Ruthènes et Polonais) représentent le tiers de la population. Dès l'accession d'Hitler au...

1 page - 1,80 ¤

La crise rhénane

Le 2 mai 1935, la France signe avec l'URSS un traité d'assistance assez vague. De son côté, l'Allemagne a fini par accepter, au traité de Locarno, la démilitarisation de la Rhénanie imposée par le traité de Versailles. En échange, elle a été admise à la SDN et ses frontières ont été garanties. Le 27 février 1936, le Parlement...

1 page - 1,80 ¤

3 sept. 1939: la France entre en guerre

Le 23 août 1939, le pacte germano-soviétique détruit en Europe les derniers espoirs de paix. En France, beaucoup estiment qu'il est impossible de sauver la Pologne. Pourquoi donc faire la guerre? Pourquoi «mourir pour Dantzig»? L'opinion britannique réagit tout autrement: Londres maintient et même renforce ses liens avec Varsovie, ce qui amène Hitler, surpris et inquiet, à surseoir...

1 page - 1,80 ¤

La «drôle de guerre»

Le 1er septembre 1939, des «Polonais» — en fait des détenus allemands déguisés — attaquent l'émetteur de Gleiwitz: c'est le prétexte à l'invasion de la Pologne. Le même jour, la France décrète la mobilisation générale, mais ne déclare la guerre à l'Allemagne que le 3. Dès le début, les états-majors alliés prévoient un long conflit et le rôle dominant...

6 pages - 1,80 ¤

L'armistice du 22 juin 1940 (Histoire)

Le 22 juin 1940, vers 18 h 40, le général français Charles Huntziger et le général allemand Wilhelm Keitel apposent leurs noms au bas de l'acte d'armistice. C'est la conclusion du plus grand drame de l'histoire de France. Le 10 mai 1940, l'Allemagne envahit la Belgique et les Pays-Bas. Trois jours plus tard, le front français est percé...

1 page - 1,80 ¤

Montoire (24 octobre 1940) - Pétain

Dès son entrée en fonction, le maréchal Pétain comprend qu'il lui faut négocier un allégement des conditions d'armistice. Son principal ministre, Pierre Laval, trouve heureusement un interlocuteur bien disposé: c'est Otto Abetz, ambassadeur du Reich à Paris, beaucoup plus francophile que son entourage. Abetz rêve de réconcilier durablement l'Allemagne et la France; Laval va audacieusement à sa rencontre;...

1 page - 1,80 ¤

L'opération «Jéricho»

«Quand j'ai appris que l'attaque sur la prison d'Amiens avait fait 95 tués et 87 blessés, j'ai d'abord pensé que Ponchardier eût mieux fait de ne pas la susciter.» C'est le colonel Rémy qui parle. Le lecteur jugera. A la fin de l'année 1943, onze F.T.P.F. de la région de Mers-les-Bains ont été fusillés à la prison d'Amiens. Jean...

1 page - 1,80 ¤

Sigmaringen, lieu d'exil - Naufrage de la collaboration (1944-1945)

Le 6 juin 1944, les Alliés débarquent en Normandie. Grâce à eux et à la Résistance, la situation de l'armée allemande devient difficile puis, à partir du mois d'août, désespérée. Dès juin, Pétain, enfin convaincu de la défaite imminente de l'occupant, se prépare à transmettre le pouvoir au général de Gaulle, que ces avances laissent froid. Quant aux Allemands,...

1 page - 1,80 ¤

Baillis et sénéchaux - XIIe - XVe siècle

Sous le règne de Philippe-Auguste, la monarchie capétienne fit des progrès décisifs. Le roi sut imposer l'autorité royale dans son domaine en créant un corps de fonctionnaires, les baillis et sénéchaux, chargés de le représenter dans son domaine. Ce fut la première administration royale efficace. Des officiers royaux Jusqu'alors, le roi était représenté dans son domaine par des prévôts, chargés...

2 pages - 1,80 ¤

Le réveil de la royauté sous Louis VI

Louis VI est souvent considéré comme le premier des grands Capétiens. Il doit cette réputation flatteuse surtout à l'abbé de Saint-Denis Suger, son condisciple, son conseiller et son historiographe. Roi en 1108, Louis VI, surnommé le Gros, gouverne en fait depuis 1100, depuis la maladie de son père Philippe Ier. Dans le royaume, sa gestion est plutôt médiocre; il...

1 page - 1,80 ¤

La paix de Cambrai

A Paris, le 16 décembre 1527, un lit de justice refuse de reconnaître le traité de Madrid, accepté par François Ier fait prisonnier à Pavie. L'affrontement des Valois et des Habsbourg resurgit donc dans ses différents aspects: domination de l'Italie, question de Bourgogne, prépondérance en Europe. Chacun recherche des alliés parmi les forces en présence: les principautés italiennes,...

3 pages - 1,80 ¤

Le traité de Madrid

Le 25 février 1525, à Pavie, François Ier est battu. Charles Quint le retient prisonnier à Madrid. Louise de Savoie, mère du roi de France, entame des pourparlers avec l'empereur et cherche des alliés en Angleterre, en Allemagne et en Italie. Avec l'aide du chancelier Duprat, elle maintient l'ordre et la discipline. Charles Quint est aux prises, en Allemagne,...

3 pages - 1,80 ¤

Capeluche - Spécialité; égorgeur de femmes

Après Azincourt, Jean sans Peur s'intéresse de nouveau à Paris. Le connétable Bernard d'Armagnac, qui gouverne en fait à la place du dauphin Charles, voit la situation lui échapper, L'approche des troupes bourguignonnes rend la population parisienne nerveuse. Le connétable ne peut maintenir l'ordre qu'au prix de méthodes brutales et tyranniques. Le peuple rejette sur la faction armagnaque...

1 page - 1,80 ¤

La grande ordonnance (3 mars 1357) - Histoire

Avant même la bataille de Poitiers (19 septembre 1356), la politique royale était déjà fort contestée. Après la capture du roi Jean le Bon, son fils Charles assure la régence. Agé seulement de 18 ans, sans prestige personnel et sans expérience, le dauphin s'entoure des conseillers de son père les plus décriés. Ayant convoqué à Paris les états...

1 page - 1,80 ¤

La commune de Laon

Au début du XIIe siècle, les habitants de Laon luttent pour obtenir une commune. Le seigneur de la ville, l'évêque Gaudri, la leur accorde, puis, en 1112, revient sur son serment ; il déclenche alors une révolte au cours de laquelle il sera massacré. La charte Les chartes d'affranchissement des villes furent le plus souvent obtenues à prix d'argent. Dans...

1 page - 1,80 ¤

Le parlement de Paris (XIIIe-XVIIIe siècle)

A l'origine, la cour du roi (Curia régis) règle toutes les grandes questions de politique, d'administration, de finances et de justice: il en est ainsi d'Hugues Capet à Philippe Auguste. Puis l'autorité royale s'affermissant, la cour, désormais fixée au palais royal de Paris, se divise en plusieurs sections: le Grand Conseil, chargé des problèmes politiques, la Cour des...

1 page - 1,80 ¤

Le coup d'Etat manqué de Boulogne

Depuis Londres où il s'est installé après un bref exil en Amérique, Louis-Napoléon Bonaparte conspire de nouveau pour s'emparer du pouvoir. Il sait qu'il peut compter sur la plupart des soldats de l'Empire encore en service. Mais, en dépit de son nom, le prétendant reste personnellement un inconnu; il ne représente pas une alternative politique aux yeux des...

1 page - 1,80 ¤

La campagne des banquets

En 1847, les réunions politiques étant interdites, les opposants au régime, de tendances très diverses, organisèrent une série de banquets où ils exprimèrent leurs critiques, portant en particulier sur le système électoral. C'est à l'occasion du dernier banquet, en février 1848, que fut déclenchée la révolution. ...

1 page - 1,80 ¤

Le congrès socialiste de Tours

Malgré la crise de 1899, le socialisme français est parvenu à s'unir en 1905, selon le principe: «Il ne doit y avoir qu'un parti socialiste comme il n'y a qu'un prolétariat.» La charte de 1905 reflète, il est vrai, les thèses de Guesde, plus marxistes que ne l'aurait souhaité Jaurès; du moins, la Section française de l'Internationale ouvrière...

1 page - 1,80 ¤

Le cartel des gauches

Depuis 1919, avec le «Bloc national», la droite détient la majorité à l'Assemblée; elle mène une politique nationaliste: en 1923, Raymond Poincaré, président du Conseil, pour forcer les Allemands à payer les réparations de guerre, décide d'occuper la Ruhr, opération condamnée par la Grande-Bretagne. En même temps, le régime semble évoluer vers le présidentialisme, comme en témoigne un...

1 page - 1,80 ¤

Le massacre de la rue Transnonain

Le climat des premiers mois de 1834 laisse présager une explosion révolutionnaire. Des liens de plus en plus serrés se tissent entre le mouvement ouvrier naissant et le parti républicain. La bourgeoisie au pouvoir redoute ces forces nouvelles: le gouvernement dépose un projet de loi interdisant les associations divisées en sections, dont la puissante Société des droits de...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002 1003 1004 1005 1006 1007 1008 1009 1010 1011 1012 1013 1014 1015 1016 1017 1018 1019 1020 1021 1022 1023 1024 1025 1026 1027 1028 1029 1030 1031 1032 1033 1034 1035 1036 1037 1038 1039 1040 1041 1042 1043 1044 1045 1046 1047 1048 1049 1050 1051 1052 1053 1054 1055 1056 1057 1058 1059 1060 1061 1062 1063 1064 1065 1066 1067 1068 1069 1070 1071 1072 1073 1074 1075 1076 1077 1078 1079 1080 1081 1082 1083 1084 1085 1086 1087 1088 1089 1090 1091 1092 1093 1094 1095 ... 1300 1301 1302 1303 1304 1305

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit