LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
658 - Le GATT :
A
consolide le protectionnisme
B
crée un marché unique européen
C
favorise le libre-échange
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

Louis Mandrin, brigand justicier - Révolte contre les fermiers généraux

Natif de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs, en Dauphiné, Louis Mandrin a pris à 17 ans la succession de son père dans le commerce des chevaux. En 1748, du fait du licenciement de l'armée, les fermiers généraux, soumissionnés pour l'approvisionnement des troupes, refusent de payer au jeune maquignon le convoi de mulets qu'il a procuré à l'autorité militaire. Mandrin est ruiné. Plus...

1 page - 1,80 ¤

Jean-Paul Marat

Adulé par les sans-culottes, craint et haï par les modérés, porté aux nues après sa mort, puis voué aux gémonies lors de la réaction thermidorienne, ce polémiste, né le 24 mai 1743 à Boudry (Suisse) d'un père sarde et d'une mère genevoise, étudia la médecine en France et en Grande-Bretagne avant de s'établir à Paris comme médecin des...

2 pages - 1,80 ¤

Etienne Marcel

Etienne Marcel naît dans une famille de la haute bourgeoisie parisienne. Défavorisé par le partage du patrimoine familial, il conçoit une vive rancune contre les nouveaux riches et les parvenus. Esprit sincère et énergique, bon orateur, confiant en ses qualités personnelles, il ambitionne de réformer la monarchie et de réfréner l'avidité des fonctionnaires. Pour ce faire, il utilise...

1 page - 1,80 ¤

Charles Martel

L'homme énergique auquel la dynastie carolingienne doit sa fortune est né sur les marches du trône, puisque son père, Pépin d'Herstal, gouvernait déjà le royaume franc en tant que maire du palais. Dès la mort de son père, Charles montre sa détermination: bien que bâtard, il s'empare du pouvoir au détriment de ses neveux légitimes. Devenu duc d'Austrasie,...

1 page - 1,80 ¤

Maupeou

Un grand homme d'Etat mal écouté. René-Nicolas de Maupeou apparaît comme le successeur de son père, premier président du parlement de Paris au moment des affrontements entre la cour et Louis XV, à l'occasion de la bulle Unigenitus, et qui avait terminé sa carrière comme chancelier de France en 1768. Autoritaire, ambitieux, Maupeou (né à Paris le 25 février...

1 page - 1,80 ¤

Maurepas

Secrétaire d'Etat à la Maison du roi et à la Marine, Maurepas fut disgracié par Louis XV en 1749 pour avoir offensé Madame de Pompadour. Après une longue éclipse, il fut rappelé au pouvoir par Louis XVI. Il s'entoura d'excellents ministres, mais, jaloux de leur influence, il favorisa leur disgrâce. Au service de Louis XV Jean Frédéric Phélypeaux, comte de...

1 page - 1,80 ¤

Mazarin

Comme son compatriote Concini, Mazarin, nommé principal ministre par Anne d'Autriche à la mort de Louis XIII, n'était qu'un simple aventurier, Italien de très modeste origine, étudiant famélique en Espagne, Mazarin, né à Pescina, dans les Abruzzes, le 14 juillet 1602, sert d'abord dans l'armée pontificale avant de s'orienter dans la diplomatie. Envoyé comme nonce à Paris, son...

2 pages - 1,80 ¤

Alexandre Millerand

Avocat, Alexandre Miller and, né à Paris le 10 février 1859, est d'abord collaborateur de Clemenceau à La Justice. Elu député en 1885, il siège à l'extrême gauche comme socialiste indépendant, avant de définir, en 1896, dans son célèbre discours de Saint-Mandé, un programme éloigné du marxisme et susceptible de rassembler toutes les tendances socialistes: entente internationale des...

1 page - 1,80 ¤

Mirabeau

«Quand je secoue ma terrible hure, il n'y a personne qui osât m'interrompre», disait un jour Mirabeau. La laideur presque monstrueuse du tribun, sa tête énorme, sa figure ravagée par la petite vérole impressionnaient en effet ses auditeurs, subjugués, d'autre part, par la solidité de sa pensée et la puissance de son verbe. Né au château de Bignon...

2 pages - 1,80 ¤

Le programme Freycinet (1877-1879) Un climat de spéculation

Charles Louis de Saulses de Freycinet (1828-1923) mérite une place de choix parmi les grands serviteurs de l'Etat. Il est successivement haut fonctionnaire, préfet de Tarn-et-Garonne, chef de cabinet, sénateur de la Seine de 1876 à 1920, ministre des Affaires étrangères et quatre fois président du Conseil. Mais c'est surtout comme ministre de la Guerre (1888-1893 et 1898-1899),...

1 page - 1,80 ¤

Les ordres religieux militaires - XIe - XVe siècles

Les ordres religieux militaires furent une des créations les plus originales du Moyen Age. A une époque où se conjuguaient V idéal chevaleresque et le mouvement de croisade, les Hospitaliers de Saint-Jean et les Templiers firent parfaitement concilier la discipline du cloître et celle des armes. Une création du XIe siècle. Au XIe siècle apparut un nouveau mode de vie...

1 page - 1,80 ¤

Les colons français au Canada

Après les explorations de Jacques Cartier au XVIe siècle, V implantation des colons français fut encouragée par Champlain au début du XVIIe siècle, sur les rives du Saint-Laurent. Mais l'immigration resta toujours assez faible, surtout par rapport aux colonies anglaises, beaucoup plus peuplées. Conquise par les Anglais, la Nouvelle-France disparut en 1763. La colonisation de la Nouvelle-France Dès le début...

1 page - 1,80 ¤

L'élection présidentielle du 10 décembre 1848 (Histoire)

L'Assemblée constituante de 1848 attribue le pouvoir exécutif à un président de la République élu au suffrage universel. La date des élections est fixée au 10 décembre 1848. Le général Cavaignac, auquel l'Assemblée a confié le pouvoir exécutif depuis les journées de juin, fait figure de candidat officiel. Les républicains bourgeois le soutiennent. Ce militaire, qui a impitoyablement...

1 page - 1,80 ¤

L'élection présidentielle du 10 décembre 1848 - La victoire de Louis-Napoléon

L'Assemblée constituante de 1848 attribue le pouvoir exécutif à un président de la République élu au suffrage universel. La date des élections est fixée au 10 décembre 1848. Le général Cavaignac, auquel l'Assemblée a confié le pouvoir exécutif depuis les journées de juin, fait figure de candidat officiel. Les républicains bourgeois le soutiennent. Ce militaire, qui a impitoyablement...

1 page - 1,80 ¤

Le «franc Poincaré» - La nostalgie du franc germinal -1928

Sous l'Ancien Régime, le franc n'avait pas de valeur propre. Le Consulat, après l'expérience révolutionnaire désastreuse des assignats, adopte, le 17 germinal an XI (7 avril 1803), une monnaie qu'on surnommera «franc germinal». Ce dernier connaît un succès remarquable puisqu'il dure jusqu'en 1873. L'or et l'argent sont liés par un rapport légal, qui correspond à leur valeur commerciale...

1 page - 1,80 ¤

Le mariage de Louis XIV et de Marie-Thérèse d'Autriche (9 juin 1660) - Histoire

Malgré son écrasante victoire des Dunes (1658), Turenne n'est pas sûr de reconquérir rapidement la Belgique; les Hollandais et les Autrichiens risquent d'intervenir; il est urgent d'empêcher l'union possible de l'infante Marie-Thérèse avec l'empereur Léopold, ce qui entraînerait la reconstitution de l'Empire de Charles Quint; enfin, la reine mère Anne souhaite depuis toujours une alliance entre ses deux...

1 page - 1,80 ¤

Le marquis de Louvois

Un chef dur mais efficace. Fils de Michel Le Tellier, le futur marquis de Louvois, né le 18 janvier 1641, connaît une carrière exceptionnellement brillante. Dès 1661, il est associé à son père au Conseil des dépêches et, l'année suivante, au secrétariat à la Guerre. Il est ensuite surintendant des Postes en 1668, ministre d'Etat en 1672, avant de...

2 pages - 1,80 ¤

Le pape Martin IV

Le 22 août 1280 meurt le pape Nicolas III. Ce pontife s'est efforcé de limiter en Italie l'influence du parti français dirigé par Charles d'Anjou, auquel la papauté a confié naguère le royaume de Sicile après la défaite des Hohenstaufen. Charles d'Anjou voudrait imposer au conclave son candidat, le Français Simon de Brie, qui est finalement élu le...

1 page - 1,80 ¤

Le Père Joseph

L '«Eminence grise». François-Joseph Le Clerc du Tremblay, qu'on appellera l'«Eminence grise» et l'«ambassadeur aux pieds nus», appartient par son père, président des requêtes du palais, à une lignée de magistrats; par sa mère, Marie de Lafayette, il participe de la noblesse terrienne. De brillantes études d'humaniste, complétées par une éducation de parfait gentilhomme, lui valent la faveur de...

1 page - 1,80 ¤

L'entreprise Renault

Grâce à leur opiniâtreté, les frères Renault réussirent à mettre sur pied une entreprise de construction automobile qui était la première en France en 1939. Mais, Louis Renault ayant été convaincu de collaboration, l'entreprise fut nationalisée à la fin de la guerre et devint la Régie nationale des usines Renault. Le génie de l'invention L'immense empire industriel automobile Renault débuta...

2 pages - 1,80 ¤

Le premier ministère Clemenceau

Anarchiste et conservateur. En 1902, grâce à son attitude lors de l'affaire Dreyfus, Clemenceau, le «tombeur de ministères», est élu sénateur du Var; il conserve son siège jusqu'en 1920, Cette tribune lui est fort utile pour faire valoir ses idées — un radicalisme sans failles — et préparer son avenir politique. Clemenceau a 65 ans lorsque Ferdinand Sarrien le...

1 page - 1,80 ¤

Le duc de Richelieu

Homme d'Etat malgré lui. Armand du Plessis de Richelieu naît en 1766. Il est l'arrière-petit-neveu du cardinal et le petit-fils du maréchal de Richelieu qui se démet, à son profit, de la charge de premier gentilhomme à la cour de Louis XVI. Armand du Plessis émigré en 1789 et prend du service dans l'armée russe, participant à des...

1 page - 1,80 ¤

Le duc Victor de Persigny

«Quel gouvernement que le mien: l'impératrice est légitimiste, le prince Jérôme républicain, Morny orléaniste, je suis moi-même socialiste. Il n'y a qu'un bonapartiste, c'est Persigny, et il est fou», note avec humour Napoléon III. Nul n'est plus dévoué à la cause du second Empire que Jean Gilbert Fialin, duc de Persigny, dont le tempérament est si fougueux qu'il...

1 page - 1,80 ¤

Le ministre Turgot

Un talent méconnu. Dès son avènement en 1774, Louis XVI, conscient de son inexpérience, nomme Maurepas comme ministre d'Etat. Le choix est bon. Maurepas s'entoure d'une excellente équipe : Vergennes aux Affaires extérieures, Saint-Germain à la Guerre, Sartine à la Marine et Turgot aux Finances. Fils d'un prévôt des marchands de Paris, Jacques Turgot, né à Paris le...

2 pages - 1,80 ¤

Le fouriérisme

La pensée de Charles Fourier contraste singulièrement avec sa vie rangée d'employé de commerce, de «sergent de boutique», dit-il. Dans une oeuvre foisonnante, ce visionnaire conteste globalement l'ensemble des valeurs sur lesquelles repose la société. Fourier constate que les «chimères connues sous le nom de liberté et d'égalité» ne font que recouvrir «indigence, fourberie, oppression, carnage» et persifle...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002 1003 1004 1005 1006 1007 1008 1009 1010 1011 1012 1013 1014 1015 1016 1017 1018 1019 1020 1021 1022 1023 1024 1025 1026 1027 1028 1029 1030 1031 1032 1033 1034 1035 1036 1037 1038 1039 1040 1041 1042 1043 1044 1045 1046 1047 1048 1049 1050 1051 1052 1053 1054 1055 1056 1057 1058 1059 1060 1061 1062 1063 1064 1065 1066 1067 1068 1069 1070 1071 1072 1073 1074 1075 1076 1077 1078 1079 1080 1081 1082 1083 1084 1085 1086 1087 1088 1089 1090 1091 1092 1093 1094 1095 1096 1097 1098 1099 1100 ... 1300 1301 1302 1303 1304 1305

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit