LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
658 - Le GATT :
A
consolide le protectionnisme
B
crée un marché unique européen
C
favorise le libre-échange
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

Fouquier-Tinville

La «hache de la Convention». Né en 1746 à Hérouël, dans Factuel département de l'Aisne, Antoine Quentin Fouquier-Tinville fait ses études dans îe nord de la France, à Saint-Quentin. Il y apprend le droit et vient exercer à Paris les fonctions de procureur du Châtelet. Ses détracteurs prétendent qu'il a mené dans la capitale une vie de débauché;...

1 page - 1,80 ¤

Léon Gambetta

Un seul mot pourrait caractériser ce tribun du peuple: celui de «démesure». Fougueux au barreau, il se montre ambitieux dans sa charte du radicalisme, partisan de la lutte à outrance en 1870, intransigeant l'année suivante, intraitable avec Mac-Mahon (1877), passionné dans sa vie privée. Léon Gambetta, d'origine génoise, s'est fait un renom d'avocat en plaidant pour les républicains...

1 page - 1,80 ¤

Jules Grévy

Cet avocat jurassien, né le 15 août 1807 à Mont-sous-Vaudrey, fut élu, en 1848, à l'Assemblée constituante, puis à l'Assemblée législative. Il se prononça alors contre l'élection d'un président de la République au suffrage universel. Hostile au coup d'Etat du 2 décembre 1851, il retourna à ses plaidoiries et devint bâtonnier du barreau de Paris, ce qui ne l'empêcha...

1 page - 1,80 ¤

Jules Guesde (1845-1922) - L'unificateur du socialisme français

Aux yeux de Thiers et de la droite, l'écrasement de la Commune de Paris (28 mai 1871) doit sonner le glas du socialisme en France. C'est compter sans le mutuellisme ni la forte empreinte de personnalités isolées, comme Blanqui, élu en prison, et Guesde. Mathieu Bazile, alias Guesde, naît le 11 novembre 1845. Il est d'abord employé à...

1 page - 1,80 ¤

François Guizot

Un conservateur intransigeant. Né à Nîmes, le 4 octobre 1787, François-Pierre-Guillaume Guizot avait six ans et demi quand il rendit une dernière visite, en prison, à son père qui, le 8 avril 1794, monta à l'échafaud. Cela peut expliquer l'horreur du désordre qui le hanta, sa vie durant. Après cette terrible expérience, emmené avec son frère à Genève, il...

2 pages - 1,80 ¤

Jacques Hébert (1757-1794) - Un ignoble individu

Taille élégante, traits délicats, visage aimable, tel apparaissait le fondateur du Père Duchesne, feuille connue pour l'outrance de son vocabulaire comme pour la violence de ses opinions. Né à Alençon, le 15 novembre 1757, d'une famille de petite bourgeoisie (son père était orfèvre), Jacques-René Hébert fit ses études au collège de la ville. D'abord clerc de notaire, puis...

1 page - 1,80 ¤

Henri, duc de Rohan

Né de parents protestants, ce représentant d'une des plus puissantes maisons du royaume est présenté à la cour d'Henri TV dès l'âge de 16 ans. En 1603, le roi le fait duc et pair, arrange son mariage avec Marie de Béthune, la fille de Sully, et lui confie la charge de colonel des Suisses et Grisons. L'assassinat d'Henri...

1 page - 1,80 ¤

Édouard Herriot

Une incarnation du radicalisme. Au terme d'une carrière de plus de cinquante ans, Edouard Herriot est sans doute l'homme politique le plus représentatif de toute une période de l'histoire française. Agrégé des lettres dès 1893, il enseigne à Nantes puis, en 1904, à Lyon, La même année, il soutient une thèse de doctorat sur Madame Récamier et ses amis,...

1 page - 1,80 ¤

Victor Hugo, poète et homme politique

«Je veux être Chateaubriand ou rien», écrivait Victor Hugo à 15 ans sur un cahier d'écolier. Ses premières oeuvres, d'inspiration royaliste et catholique, lui valent une pension de Louis XVIII. Mais la mort de sa mère le rapproche de son père, général d'Empire en demi-solde, et il commence à chanter l'épopée impériale. Puis il réclame la liberté dans...

1 page - 1,80 ¤

Jean Jaurès (1859-1914) - Meurtre qui a (peut-être) coûté une guerre.

Après des études brillantes, Jean Jaurès commence sa carrière politique en 1885 comme député opportuniste du Tarn. En 1889, il n'est pas réélu. Evoluant peu à peu vers le socialisme, comme l'indiquent ses articles, il se présente en 1893 sur une liste de ce parti. Grâce aux voix des mineurs dont il a soutenu la grève, il est...

1 page - 1,80 ¤

La Banque de France - La première banque nationalisée

Au moment où Bonaparte devient Premier consul, il existe déjà plusieurs banques qui ont toute liberté d'émettre des billets. Certaines de ces banques s'associent, en 1796, sous le nom de Caisse des comptes courants. En 1797, des commerçants créent une Caisse d'escompte du commerce. Cette situation déplaît à Bonaparte; elle ne convient pas à son esprit centralisateur. En...

1 page - 1,80 ¤

La bataille de Mentana

«Mentana a tué Magenta». Conformément à la convention du 15 septembre 1864, les troupes françaises évacuent Rome à la fin de 1866. Garibaldi saisit l'occasion ainsi offerte de faire enfin de la Ville éternelle la capitale de l'Italie et il rassemble des patriotes volontaires en Toscane. La petite armée du pape est trop faible pour s'opposer à son entreprise....

1 page - 1,80 ¤

L'abbé de Raneé

Armand-Jean Le Bouthillier de Rancé porte les prénoms de son parrain, le cardinal de Richelieu. Son père est le secrétaire de Marie de Médicis. La famille Le Bouthillier, ancienne et illustre, possède une grande fortune. A 10 ans, Rancé est tonsuré, étant, par sa naissance, abbé commendataire de prieurés et d'abbayes en Touraine, dans le Poitou et dans le...

1 page - 1,80 ¤

L'abbé Sieyès (1748-1836) - L'oracle de la Révolution

C'est à Fréjus, sa ville natale, que Sieyès acquiert, chez les jésuites, la formation qui le prépare à la carrière sacerdotale qu'il embrasse moins par vocation que pour plaire à sa famille. Entré au séminaire de Saint-Sulpice, il y est ordonné prêtre à l'âge de 24 ans. Nommé chanoine à Tréguier en 1775, il suit son évêque à...

1 page - 1,80 ¤

L'accord Laval-Hoare - Décembre 1935

Un maquignonnage mal venu. Les visées de Rome sur l'Ethiopie remontent à la fin du XIXe siècle. Les Italiens se sont installés dans la région dès 1882 et se sont vu reconnaître, en 1889, la possession de l'Erythrée. Mais la défaite d'Adoua, en 1896, a mis provisoirement fin à leur expansion. Le fascisme ravive les revendications italiennes en...

1 page - 1,80 ¤

La Charbonnerie en France

Au nom de la liberté. Après l'échec de la conspiration du 19 août 1820, certains comploteurs s'éloignent de Paris par précaution. Deux jeunes gens, Joubert et Dugied, partent pour Naples où ils entrent en contact avec la société secrète de la Carbonaria, qui réunit des partisans de l'indépendance italienne. La structure de cette organisation les séduit; ils en...

1 page - 1,80 ¤

La chute du Triumvirat - La «Saint-Barthélemy des ministres» - 1774

En 1770, Choiseul renvoyé, Louis XV fait appel à trois ministres décidés, ambitieux et travailleurs: le duc d'Aiguillon pour la Guerre et les Affaires étrangères, le chancelier Maupeou pour la Justice, l'abbé Terray pour les Finances. De 1770 à 1774, ces hommes prennent d'énergiques mesures pour redresser la situation financière et l'autorité de l'Etat; ils suppriment les parlements,...

1 page - 1,80 ¤

La conférence de Lausanne (1932) - La fin des réparations

En 1931, l'Allemagne, particulièrement touchée par la crise économique mondiale, fait savoir qu'il lui est désormais impossible de payer les réparations de guerre selon les dispositions prévues, bien que le Reichstag ait ratifié le plan Young et que la France ait évacué la Rhénanie....

1 page - 1,80 ¤

Henri Lacordaire (1802-1861) - Une conversion fructueuse

En dépit d'une éducation catholique, Henri Lacordaire affiche de bonne heure des conceptions voltairiennes. Tandis qu'il poursuit des études de droit à Dijon, il se signale par de virulentes attaques contre la religion. En 1823, il est avocat stagiaire à Paris. C'est, rapporte-t-on, à la lecture du Génie du christianisme que cette âme tourmentée recouvre la foi. En...

1 page - 1,80 ¤

L'Action française

L'Action française, mouvement nationaliste et royaliste formé autour du journal du même nom au moment de l'affaire Dreyfus, eut une grande influence politique durant les quarante premières années du XXe siècle. Mais l'engagement de certains de ses membres dans le gouvernement de Vichy et, surtout, dans la lutte contre la Résistance, fut à l'origine de la disparition du...

1 page - 1,80 ¤

La Fayette

Celui qui allait être le héros de trois révolutions, celles d'Amérique, de 1789 et de 1830, apparaît comme un représentant de la jeune noblesse libérale de la fin du XVIIIe siècle. A peine marié à Mlle de Noailles, Gilbert Motier, marquis de La Fayette, né le 6 septembre 1757 au château de Chavaniac, en Auvergne, s'enthousiasme pour la...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire Bolo pacha - Une sinistre magouille

Rien ne destinait Paul-Marie Bolo, né en 1867 à Marseille d'une famille honorable, à devenir un aventurier, un trafiquant, un escroc et, finalement, un espion. Petit-fils d'un notaire, il fait des études de dentiste et exerce ce métier pendant un certain temps, De caractère instable, il abandonne sa profession pour s'orienter vers le commerce maritime et colonial. Sans...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire des décorations - Une tache sur l'Elysée

En 1887, «la République apparaît au bout de son rouleau», suivant l'expression de Jules Cambon. Les opportunistes, au pouvoir depuis la chute de Mac-Mahon, se heurtent à une double opposition. Les radicaux sont mécontents des expéditions coloniales et de l'insuffisance des réformes, tandis que les conservateurs ne cachent pas leur hostilité à la politique scolaire de Jules Ferry...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire des fiches - Les égouts de la République

En octobre 1904 éclate à la Chambre des députés un scandale politique et militaire connu sous le nom d'«affaire des fiches » et dont le principal protagoniste est le général André. Ce dernier, né en 1838 et ancien directeur de l'Ecole polytechnique, est devenu, en 1900, ministre de la Guerre dans le cabinet Waldeck-Rousseau, en remplacement du général...

1 page - 1,80 ¤

Philippe d'Orléans

A la mort de Louis XIV, le 1er septembre 1715, son arrière-petit-fils lui succède sous le nom de Louis XV. Le petit roi est âgé de cinq ans et durant sa minorité la régence du royaume est assurée par Philippe d'Orléans, neveu du roi Soleil. il presque 78 ans, le roi Soleil a vu mourir son fils, le Grand...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002 1003 1004 1005 1006 1007 1008 1009 1010 1011 1012 1013 1014 1015 1016 1017 1018 1019 1020 1021 1022 1023 1024 1025 1026 1027 1028 1029 1030 1031 1032 1033 1034 1035 1036 1037 1038 1039 1040 1041 1042 1043 1044 1045 1046 1047 1048 1049 1050 1051 1052 1053 1054 1055 1056 1057 1058 1059 1060 1061 1062 1063 1064 1065 1066 1067 1068 1069 1070 1071 1072 1073 1074 1075 1076 1077 1078 1079 1080 1081 1082 1083 1084 1085 1086 1087 1088 1089 1090 1091 1092 1093 1094 1095 1096 1097 1098 1099 1100 1101 1102 1103 1104 1105 ... 1300 1301 1302 1303 1304 1305

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit