LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
658 - Le GATT :
A
consolide le protectionnisme
B
crée un marché unique européen
C
favorise le libre-échange
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

PEUT-ON DIRE QU'ON ASSISTE À UNE REMISE EN CAUSE DE LA PUISSANCE AMÉRICAINE DANS LES ANNÉES 1960 ?

Lignes directrices : A la fin des années 1950, le jeu des relations internationales devient à la fois plus ouvert, car aux problèmes traditionnels de paix et de sécurité s'ajoutent les questions économiques et culturelles ; et plus complexe, du fait de la montée du Tiers Monde et de l'affirmation de nouvelles puissances, comme la Chine. Trois phases chronologiques...

2 pages - 1,80 ¤

LA POLITIQUE EXTERIEURE DE LA IVe RÉPUBLIQUE

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, la France est le seul pays qui se trouve confronté aux deux grands conflits de la période : l'opposition entre le communisme et l'anticommunisme ; l'affrontement entre les vieux États et les jeunes nations lors de la décolonisation. La période de l'après-guerre est dès lors essentielle car elle conditionne les positions...

2 pages - 1,80 ¤

LE POIDS DES ÉTATS-UNIS DANS L'ÉCONOMIE MONDIALE DEPUIS 1945 (Histoire)

Lignes directrices : Il faut se rappeler que la politique économique américaine obéit aussi bien à des considérations politiques, diplomatiques et militaires qu'à des impératifs productifs ou financiers. La question du dollar occupe une place centrale au sein du sujet. On prendra garde cependant de ne pas exagérer son importance et de toujours l'envisager dans le contexte de...

2 pages - 1,80 ¤

DE L'INDOCHINE FRANÇAISE AU VIÊT-NAM UNIFIÉ

Lignes directrices : Les décolonisations en Asie concrétisent la fin de l'ordre européen et la première prise de parole du futur Tiers Monde. Mais les conflits persistent : l'Asie devient un enjeu privilégié de la Guerre Froide. Autour d'un plan chronologique, indispensable pour rendre compte des césures, on soulignera la spécificité des enjeux et on dégagera une ou...

2 pages - 1,80 ¤

Qui était Le CARDINAL DE RICHELIEU ?

Le portrait par Philippe de Champaigne nous montre un prélat à stature altière, au visage rayonnant d'intelligence, mais d'une grande dureté et qui tint son pays, et parfois l'Europe, dans une main de fer. Aussi la calomnie n'a-t-elle pas épargné l'homme exceptionnel, assailli par la maladie, guetté par les conspirateurs, qui, sans finances ni armée, ni popularité, sut...

5 pages - 1,80 ¤

Qui était PRINCESSE DE LAMBALLE ?

On l'avait mariée à dix-sept ans avec un prince de sang qu'elle n'avait jamais vu. Pourtant, après son mariage par procuration, Marie-Thérèse de Savoie-Carignan, nièce du roi de Sardaigne (elle était née à Turin le 8 septembre 1749), avait paru heureuse de quitter le Piémont pour la France, où son beau-père, l'excellent duc de Bourbon-Penthièvre (fils du comte...

1 page - 1,80 ¤

Qui était TOUSSAINT LOUVERTURE ?

Saint-Domingue, la perle des Antilles françaises, était à feu et à sang. En août 1791, les esclaves révoltés avaient égorgé des milliers de Blancs et de mulâtres. Parmi les antiesclavagistes les plus ardents, se trouvaient Toussaint Breda, dit Louverture. Ancien cocher d'un planteur, ce vieux Noir, qui se vantait d'avoir lu Plutarque et l'abbé Raynal, avait acquis un...

2 pages - 1,80 ¤

Qui était CHARETTE ?

Le soulèvement des Vendéens contre la Convention avait éclaté en divers points lorsque, le 14 mars 1793, les paysans du canton de Machecoul vinrent prier le chevalier François-Athanase de Charette de la Contrie de se mettre à leur tête. Né à Couffé, près d'Ancenis, le 21 avril 1763, cet officier de marine, catholique et royaliste, avait donné sa...

1 page - 1,80 ¤

Qui était HOCHE ?

Un visage aux traits réguliers, une physionomie empreinte à la fois d'énergie et de bonté, une silhouette élégante et robuste, tel apparaît Louis-Lazare Hoche, né à Versailles, le 24 juin 1768, d'un père palefrenier des écuries du roi. D'abord fusilier aux gardes-françaises, il devient, en 1789, sergent dans la garde nationale soldée de Paris. La guerre survenue, son...

1 page - 1,80 ¤

Qui était CARNOT ?

Le futur «Organisateur de la victoire», Lazare Carnot, né à Nolay, le 13 mai 1753, d'une famille de notaires bourguignons, a été très vite attiré parle métier des armes. Sorti de l'École du génie de Mézières, il mène une vie de garnison à Calais, Cherbourg, Béthune, Arras. Acquis aux idées nouvelles, il est élu à la Législative, puis...

1 page - 1,80 ¤

Qui était SAINT-JUST ?

«Il porte sa tête comme un saint sacrement», écrivit un jour Camille Desmoulins à propos de Saint-Just, qui ne devait pas oublier ce mot irrévérencieux. Prud'hon et David nous ont laissé des portraits de l'«Archange de la Terreur» : tête jeune et charmante, dressée au-dessus d'un col à la volumineuse cravate, front lisse derrière lequel s'élaboraient de redoutables...

1 page - 1,80 ¤

Qui était DUMOURIEZ ?

Soldat, diplomate, aventurier, Charles-François du Périer dit Dumouriez (né à Cambrai le 25 janvier 1739) connut des heures glorieuses avant de mener une vie de proscrit. Fils d'un commissaire des guerres au régiment d'Escars-Cavalerie, il suit son père, devient officier, combat courageusement pendant la guerre de Sept Ans. Après la paix de 1763, il est réformé (il a...

1 page - 1,80 ¤

Qui était Mme ROLAND ?

Au début de 1791, on vit arriver à Paris, venant de la région lyonnaise, une femme jeune encore, à la superbe chevelure et au teint coloré, suivie d'un mari sensiblement plus âgé. M. et Mme Roland allaient vite se faire connaître comme deux fervents démocrates, mais nul n'ignorait que l'épouse menait le jeu dans le ménage. Fille d'un...

1 page - 1,80 ¤

Qui était CAMILLE DESMOULINS ?

Le 12 juillet 1789, les habitués des jardins du Palais-Royal purent voir un jeune orateur au chapeau garni d'une feuille verte (la couleur de l'espérance) juché sur une chaise et prêchant la révolte au nom de la démocratie. Deux jours plus tard, la Bastille était prise et Camille Desmoulins (né à Guise, le 2 mars 1760) s'était fait...

2 pages - 1,80 ¤

Qui était HEBERT ?

Taille élégante, traits délicats, visage aimable, tel apparaissait le fondateur du Père Duchesne, feuille connue pour l'outrance de son vocabulaire comme pour la violence de ses opinions. Né à Alençon, le 15 novembre 1757, d'une famille de petite bourgeoisie (son père était orfèvre), Jacques-René Hébert fit ses études au collège de la ville. D'abord clerc de notaire, puis...

1 page - 1,80 ¤

Qui était GEORGES-JACQUES DANTON ?

«Sanson, tu montreras ma tête au peuple, elle en vaut la peine», lança Danton au bourreau au moment de se laisser lier sur l'échafaud. La figure énergique du tribun, sa stature athlétique, sa voix tonnante, tout révélait en lui un tempérament de lutteur. Né le 28 octobre 1759, à Arcis-sur-Aube, Georges-Jacques Danton est encore un avocat besogneux lorsque...

2 pages - 1,80 ¤

Qui était PHILIPPE ÉGALITÉ ?

«D'Orléans, le vase dans lequel on a jeté toutes les ordures de la Révolution», s'exclamait Talleyrand, qui s'y connaissait en pourriture. Napoléon, moins sévère, excusait ainsi le «prince rouge» avec plus d'équité : «Il n'a été que le levier dont se sont servis les meneurs de l'époque.» Louis-Philippe-Joseph, né à Saint-Cloud, le 13 avril 1747, du duc Louis-Philippe...

1 page - 1,80 ¤

Qui était SIEYÈS ?

En janvier 1789, il lança le plus fameux libelle de la Révolution commençante : Qu'est-ce que le tiers état ? Tout. Qu'a-t-il été ? Rien. Il était alors vicaire général de Chartres. Né à Fréjus, le 3 mai 1748, d'une famille bourgeoise, Emmanuel Sieyès est poussé par ses parents vers la prêtrise, sans vocation véritable. D'abord secrétaire de...

2 pages - 1,80 ¤

Qui était NECKER ?

«Malebranche voyait tout en Dieu. M. Necker voit tout en M. Necker», déclarait Mirabeau. Né à Genève le 30 septembre 1732, Jacques Necker se croyait effectivement marqué par le génie. Il débute comme commis à la banque Vernet, à Paris, en 1747, se fait remarquer comme syndic de la Compagnie des Indes, et crée sa propre banque en...

2 pages - 1,80 ¤

Qui était CAGLIOSTRO ?

Les aventures de Joseph Balsamo, vrai nom de Cagliostro, n'ont cessé de défrayer la chronique pendant la seconde moitié du xviiie siècle. Né à Palerme le 2 juin 1743, élevé chez les Frères de la Miséricorde, Cagliostro entreprend des études de médecine avant de s'orienter vers les sciences ésotériques. Il s'attribue le titre de comte, fait d'innombrables dupes....

1 page - 1,80 ¤

Qui était LA FAYETTE ?

Celui qui allait être le héros de trois révolutions, celles d'Amérique, de 1789 et de 1830, apparaît comme un représentant de la jeune noblesse libérale de la fin du xviiie siècle. A peine marié à Mlle de Noailles, Gilbert Motier, marquis de La Fayette (né le 6 septembre 1757 au château de Chavaniac, en Auvergne), s'enthousiasme pour la...

2 pages - 1,80 ¤

Qui était CALONNE ?

Fils du premier président au parlement de Douai, Charles-Alexandre de Calonne, né à Douai le 20 janvier 1734, est successivement avocat au conseil d'Artois, procureur général au parlement de Douai et se fait connaître dans l'instruction d'une affaire délicate qui oppose le parlement de Rennes au gouvernement royal et à son représentant, La Chalotais. Intendant à Metz (1766)...

1 page - 1,80 ¤

Qui était LOMÉNIE DE BRIENNE ?

D'une grande famille de secrétaires d'Etat et de diplomates, Etienne-Charles de Loménie de Brienne, né à Paris le 9 octobre 1727, se trouve orienté vers l'état ecclésiastique. Evêque de Condom, puis archevêque de Toulouse, il incarne le type du grand prélat de la fin du xviiie , éclairé, parfois sceptique. A la tête de son diocèse et délégué...

1 page - 1,80 ¤

Qui était TURGOT ?

Dès son avènement, en 1774, Louis XVI, conscient de son inexpérience, nomme Maurepas comme ministre d'Etat. Le choix est bon. Maurepas s'entoure d'une excellente équipe : Vergennes aux Affaires extérieures, Saint-Germain à la Guerre, Sartine à la Marine et Turgot aux Finances. Fils d'un prévôt des marchands de Paris, Jacques Turgot, né à Paris le 10 mai 1727,...

2 pages - 1,80 ¤

Qui était VERGENNES ?

Issu d'une famille de magistrats, Charles Gravier, comte de Vergennes (né à Dijon le 28 décembre 1719), débute dans la diplomatie et devient successivement ambassadeur à Constantinople (1755-1768) et à Stockholm (1771-1774), où il appuie un coup d'Etat de Gustave III contre la noblesse. En 1774, à l'avènement de Louis XVI, Vergennes, placé aux Affaires étrangères, fait partie...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002 1003 1004 1005 1006 1007 1008 1009 1010 1011 1012 1013 1014 1015 1016 1017 1018 1019 1020 1021 1022 1023 1024 1025 1026 1027 1028 1029 1030 1031 1032 1033 1034 1035 1036 1037 1038 1039 1040 1041 1042 1043 1044 1045 1046 1047 1048 1049 1050 1051 1052 1053 1054 1055 1056 1057 1058 1059 1060 1061 1062 1063 1064 1065 1066 1067 1068 1069 1070 1071 1072 1073 1074 1075 1076 1077 1078 1079 1080 1081 1082 1083 1084 1085 1086 1087 1088 1089 1090 1091 1092 1093 1094 1095 1096 1097 1098 1099 1100 1101 1102 1103 1104 1105 1106 1107 1108 ... 1300 1301 1302 1303 1304 1305

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit