LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
595 - En 1995, un tremblement de terre secoua :
A
l'Inde (Khillari)
B
le Japon (Kobe)
C
la Californie (Los Angeles)
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Les migrations arabes

|| Mahomet voyagea beaucoup. Lors de ses pérégrinations, il entra en contact avec de nombreux peuples, ayant chacun des conceptions de vie et une religion qui leur étaient propres. Il apparaît à la lecture des prescriptions de Mahomet qu’il subit une influence non négligeable de la part des religions chrétienne et juive. Ainsi, Mahomet conseilla à ses disciples de pratiquer l’amour du prochain et la...

2 pages - 1,80 ¤

La Pax romana ou la paix romaine

|| La troisième guerre civile (44-42 av. J.-C.) fut une conséquence de l’assassinat de Jules César. Marc Antoine, consul du temps de César, s’empara du pouvoir avec l’aide de l’armée. Mais Octave, neveu et héritier du grand homme assassiné, n’accepta pas ce brutal coup d’Etat. Il s’allia temporairement au parti du Sénat et réussit à infliger une cuisante défaite à Marc Antoine. Les deux hommes s’entendirent...

2 pages - 1,80 ¤

Le régime fort de la Rome antique

|| L’expansion rapide de la puissance romaine dans le bassin méditerranéen — les Romains appelaient fièrement la Méditerranée «notre mer« (Mare nostrum) — entraîna toute une série de réformes politiques et sociales. L’armée romaine avait toujours été composée de paysans qui, endurcis par la vie en plein air, faisaient d’excellents soldats. Cependant, comme les guerres étaient nombreuses et longues, les paysans-soldats n’étaient que rarement chez eux. Les...

2 pages - 1,80 ¤

L'extension vers l'est de l'Empire romain

||   Rome commença ses conquêtes vers l’est peu de temps après sa victoire sur Carthage. Hannibal avait conclu des accords avec Philippe V de Macédoine (221-179 av. J.-C.), et les Romains ne le pardonnèrent pas au souverain grec. De plus, Philippe V de Macédoine s’était allié à Antiochos III, roi de Syrie, pour étendre ses territoires et annexer toutes les possessions égyptiennes situées hors de...

2 pages - 1,80 ¤

L'extension vers l'ouest de l'Empire romain

|| ... mais elle n’arriva pas à le vaincre. Vers 204 av. J.-C., les Romains passèrent en Afrique du Nord, où Hannibal s’empressa d’aller les combattre, mais sans réus- Lorsque les Romains eurent conquis toute la botte italienne, seul un détroit les séparait encore de la Sicile. Enivrés par leurs victoires précédentes, ils n’hésitèrent pas longtemps à le franchir. La Sicile était dominée par les Grecs...

2 pages - 1,80 ¤

La conquête de l'Italie (Rome antique)

||   Dès l’origine de la ville, les Romains se trouvèrent continuellement en conflit avec les tribus et les peuples voisins. A certaines époques, ils furent même assujettis temporairement par l’Etrurie sous les règnes des derniers rois, Tarquinius Primus et Tarquinius Superbus, originaires de cette partie de l’Italie. Les Etrusques s’étaient installés vers le Xe siècle av. J.-C. dans l’actuelle Toscane. Ils venaient sans doute d’Asie Mineure...

2 pages - 1,80 ¤

Les migrations dans la Rome antique

  La conquête de la Gaule par Jules César a freiné pendant près de quatre siècles les migrations des Germains vers le sud-ouest. Les Romains ont toujours été conscients de la menace que constituaient les Germains. Ils n’avaient pas oublié l’invasion des Cimbres et des Teutons, que Caius Marius avait finalement réussi à arrêter. C’est pour cette raison qu’ils bâtirent toute une série de fortifications...

2 pages - 1,80 ¤

Le pouvoir à Athènes et à Sparte

||   Les dernières troupes perses quittèrent rapidement la Grèce après la victoire de Salamine, vers 480 av. J.-C. Mais les Grecs n’en restèrent pas là. Les armées de terre et de mer poursuivirent les assaillants et remportèrent quelques victoires notoires en Asie Mineure, libérant ainsi les cités qui vivaient encore sous le joug perse. Athènes joua un rôle important dans cette campagne, car sa flotte...

2 pages - 1,80 ¤

La seconde guerre médique

|| Miltiade, qui faisait figure de héros aux yeux du peuple, usa de sa popularité pour s’approprier l’autorité suprême sur l’armée et sur la flotte. Il partit à la tête de la flotte, en vue de conquérir de nouveaux territoires, mais son expédition n’aboutit qu’à une cuisante défaite. Il se laissa entraîner ensuite dans la piraterie et le vol. L’assemblée populaire l’ayant accusé d’avoir trompé...

2 pages - 1,80 ¤

La première guerre médique

|| Le grand empire perse, organisé et gouverné par le roi Darius (521-486 av. J.-C.), comptait un certain nombre de villes grecques sur son territoire. Ces villes, situées sur les côtes de l’Asie Mineure, se rebellèrent contre la suprématie perse. Les tyrans que les Perses avaient placés à la tête des cités furent emprisonnés et toute la population mise sur pied de guerre. Des délégués...

2 pages - 1,80 ¤

Athènes pendant l'antiquité

|| En Grèce, il y avait deux cités dont le territoire ne se limitait pas à celui de la ville proprement dite, mais couvrait toute une région: Sparte, dont nous venons de parler, et Athènes. Cette dernière ne se situait pas dans le Péloponnèse, mais en Attique. A l’origine, la cité était gouvernée par un roi, mais, très vite, dès le VIIe siècle, un...

2 pages - 1,80 ¤

Sparte (histoire de l'antiquité)

  Les belliqueux Doriens, qui s’établirent vers 1100 av. J.-C. dans la presqu’île du Péloponnèse, ne se mélangèrent pas aux populations de la région qu’ils avaient soumises, bien au contraire. Ils les oppressèrent, marquant toujours nettement la différence entre les deux peuples, et les maintinrent dans un état constant d’esclavage. A l’origine, les Doriens s’étaient établis dans cinq villages différents, mais ils les réunirent bientôt pour...

2 pages - 1,80 ¤

La formation de la Grande Grèce

||   La période de stabilité et de prospérité relative que connut la Grèce après les grandes migrations, ehtraîna une importante poussée démographique. Cet accroissement de population s’opéra d’abord sans inconvénient, mais, à la longue, il apparut que l’agriculture ne produisait pas assez pour nourrir tout le monde. Le sol de la Grèce n’était pas vraiment fertile, et les parcelles de terres arables étaient relativement rares. Les...

2 pages - 1,80 ¤

Les grandes odyssées grecques

Vers l’an 1000 et jusqu’à 800 av. J.-C., la Grèce connut de profonds bouleversements, qui eurent une influence primordiale sur son évolution. Les villes importantes se transformèrent en petits Etats indépendants, sans doute à l’exemple des villes-Etats de l’Asie Mineure. Les cités grecques se composaient de la ville proprement dite et d’un territoire plus ou moins étendu alentour. Les citadins travaillaient les terres environnantes pendant...

2 pages - 1,80 ¤

L'hellénisme, une civilisation au rayonnement mondial

  Après la mort d’Alexandre le Grand, en 323 av. J.-C., l’immense royaume qu’il avait unifié se morcela. D se partagea en un grand nombre d’Etats plus ou moins étendus, que ses généraux se disputèrent au cours d’interminables guerres. Chacun de ces Etats avait à sa tête un diadoque, ou ancien général d’Alexandre. Notons, parmi les plus importants de ces Etats, l’Egypte, conduite par les...

2 pages - 1,80 ¤

Les premiers habitants de la Grèce

|| Les origines du peuple grec restent obscures. Entre 2100 et 1200 av. J.-C., des émigrants indo-germaniques envahirent les territoires de la Grèce actuelle, s’y établirent et se mélangèrent aux autochtones. Ils pénétrèrent dans le pays par le nord, venant probablement du sud de la Russie. Les Achéens furent les premiers à entrer en Grèce et se fixèrent dans une région qu’ils appelèrent Achaïe, au...

2 pages - 1,80 ¤

Les Assyriens

|| L'Assyrie s'est construite autour de l'ancienne ville d'Assour, sur les rives du Tigre. A l'origine, les Assyriens étaient pauvres et vivaient sous la dépendance de Sumer. Les invasions élamites et amorrites qui affaiblirent Sumer au xxe siècle avant J .-C., permirent aux Assyriens de se libérer du joug qui les opprimait. Mais leur destinée n'en devint pas plus pacifique pour autant, car ils durent...

2 pages - 1,80 ¤

Les Hittites: un peuple mystérieux

||   En 2500 av. J.-C., l'Asie Mineure fut envahie par des tribus hittites dont l'origine est incertaine. On la situe soit aux Balkans, soit en Asie. Les Hittites, qui avaient domestiqué le cheval, l'introduisirent dans les pays conquis. lls se mélangèrent à la population locale et fondèrent de petits royaumes. En 1900 av. J.-C., un de leurs souverains conquit la partie de l'Asie Mineure comprise entre...

2 pages - 1,80 ¤

La justice chez les Babyloniens

Le Pays d'entre les deux Fleuves fut profondément marqué par le passage des Sémites. Sumer et Akkad disparurent sous les assauts des Amorrites, tribu originaire du nord de la Syrie qui établit le royaume babylonien sur le territoire de ces villes. La ville de Babylone, qui, jusqu'alors, était passée complètement inaperçue, acquit de l'importance et fut promue capitale du nouvel Etat. Le plus grand souverain de...

1 page - 1,80 ¤

Les Sumériens et les Akkadiens

  Les premières villes se développèrent vers 3400 av. J.-C., au sud de la Mésopotamie, dans une région que l'on appelait Sumer. Les habitants de cette partie de la BasseMésopotamie, les Sumériens, y créèrent une brillante civilisation, qui domina toute la vallée du Tigre et de l'Euphrate. Nous devons aux Sumériens l'invention de deux techniques primordiales qu'utilise encore notre technologie moderne: l'extraction des métaux par fusion...

1 page - 1,80 ¤

L'Egypte, grenier de l'Antiquité

Hérodote d'Halicarnasse, historien grec qui vécut au Ve siècle avant J.-C., fut le premier à entrevoir l'utilité d'une analyse approfondie du fait historique et de son insertion dans un vaste courant universel. C'est sans doute pour cette raison que Cicéron le qualifia de «Père de l'histoire«. Hérodote voyagea beaucoup. ll se rendit en Scythie, en Mésopotamie et en Egypte. ll se contentait d'y observer...

2 pages - 1,80 ¤

La naissance des villes

|| Les villages du Proche-Orient subvenaient à leurs besoins en cultivant le blé et en élevant le bétail. lls ne comptaient pas plus de quelques centaines d'habitants, qui vivaient dans des maisons en torchis, ou mélange de paille et de terre glaise qui durcit au soleil. Les poutres de la toiture étaient recouvertes de paille, puis d'une épaisse couche d'argile. De nombreuses tâches s'effectuaient collectivement, ce...

2 pages - 1,80 ¤

Les bouleversements du néolithique

||   L'histoire se divise en grandes périodes appelées Antiquité, Moyen Age, Temps nouveaux et Temps modernes. Ce n'est que vers la première moitié du XIXe siècle qu'un Danois, Christian Thomsen, eut l'idée de subdiviser la Préhistoire en âge de la pierre, âge du bronze et âge du fer. Ces dénominations qui évoquent la matière travaillée par l'homme, au cours de chaque époque, sont toujours utilisées... ||...

2 pages - 1,80 ¤

L'empire perse

  A l'est de la Mésopotamie, s'étendait un vaste haut plateau torride qui s'étirait jusqu'à l'Indus. Ce plateau était occupé par des populations montagnardes, les Elamites et les Kassites avant d'être baptisé Iran, ou «pays des Aryens«. L:empire perse était peuplé de nombre~s~s tri: bus aryennes. Celles-ci développerent leur temtorre a l'ouest et au sud, vers l'an 2000 av. J.-C., et cette population se gonfla donc...

2 pages - 1,80 ¤

Les premières écritures

|| Les dessins gravés dans la roche ou dans des fragments d'os et les peintures rupestres constituent la première forme d'écriture connue, mais on ne peut vraiment parler d'écriture que quand les mêmes signes sont utilisés systématiquement pour désigner les mêmes objets. On se trouve alors en présence d'une écriture pictographique, ou pictographie, terme dont l'origine est gréco-latine, puisque pictus signifie «peint« en latin, et graphê...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1084 1085 1086 1087 1088 1089 1090 1091 1092 1093 1094 1095 1096 1097 1098 1099 1100 1101 1102 1103 1104 1105 1106 1107 1108 1109 1110 1111 1112 1113 1114 1115 1116 1117 1118 1119 1120 1121 1122 1123 1124 1125 1126 1127 1128 1129 1130 1131 1132 1133 1134 1135 1136 1137 1138 1139 1140 1141 1142 1143 1144 1145 1146 1147 1148 1149 1150 1151 1152 1153 1154 1155 1156 1157 1158 1159 1160 1161 1162 1163 1164 1165 1166 1167 1168 1169 1170 1171 1172 1173 1174 1175 1176 1177 1178 1179 1180 1181 1182 1183 1184 1185 1186 1187 1188 1189 1190 1191 1192 1193 1194 1195 1196 1197 1198 1199 1200 1201 1202 1203 1204 1205 1206 1207 1208 1209 1210 1211 1212 1213 1214 1215 1216 1217 1218 1219 1220 1221 1222 1223 1224 1225 1226 1227 1228 1229 1230 1231 1232 1233 ... 1299 1300 1301 1302 1303 1304

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit