LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
1073 - Un long débat (affrontement) parlementaire trahit les divergences au sein de la majorité entre gaullistes et giscardiens. Ce débat, en juin 1976, concerne le vote d'une loi décrétant l'imposition:
A
A. des grosses fortunes?
B
B. du capital?
C
C. des plus-values?
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C
Correction :
C. Les plus-values. Les gaullistes auraient préféré un impôt sur le capital, mais le président Giscard, qui se souvient en toutes circonstances qu'il a été très longtemps le titulaire des Finances, a imposé sa préférence pour la taxation des plus-values. Pendant six semaines, les députés vont débattre inlassablement pour accoucher finalement d'un texte tellement amendé qu'il a perdu toute sa substance. Plus que la portée réelle de la politique fiscale, le débat a mis en évidence le divorce latent entre le Président et son Premier ministre J. Chirac, leader d'ailleurs (le fait est nouveau et à souligner) du groupe, en tant que secrétaire général de l'U.D.R. On relèvera l'ambiguïté d'une situation qui voit le même Jacques Chirac agir à la fois comme chef de gouvernement et chef de parti. Ce divorce latent au sommet de l'exécutif résulte peut-être d'un conflit de personnalités, mais davantage encore de l'interventionnisme du chef de l'Etat, qui n'hésite pas à rendre publiques ses directives au Premier ministre, ni même à le court-circuiter, en s'adressant directement aux ministres de son cabinet. Il y a donc la lassitude d'un chef de gouvernement réduit au rôle trop passif de coordinateur (bien à l'encontre de la nature d'un J. Chirac), il y a les réticences du leader gaulliste bien obligé de composer avec les exigences de l'appareil de son parti, il y a, plus fondamentalement, le désaccord sur le choix d'une politique générale. La tension monte donc entre l'Elysée et Matignon. A l'image de la canicule qui règne sur la France, en cet été 1976, et qui provoque, çà et là, des sécheresses catastrophiques. Tellement catastrophiques même que certaines régions seront déclarées " zones sinistrées " et qu'un impôt de solidarité sera voté pour leur venir en aide.


Les nouveautés du site

VIETNAM (guerre du)

La guerre du Vietnam (1955-1975), qui implique principalement les États-Unis comme puissance d'intervention, fait suite à la guerre d'Indochine (1945-1954) conduite par la France. La guerre du Vietnam, en s'étendant à toute la région, deviendra une seconde guerre d'Indochine. En Indochine, le gouvernement français de Pierre Mendès France abandonne délibérément l'initiative, en 1954-1955, aux États-Unis, politiquement...

5 pages - 1,80 ¤

ONG

Organismes à but non lucratif, les organisations non gouvernementales agissent notamment dans le domaine du développement et de la solidarité internationale, de l'environnement et de l'action humanitaire au sens large (des secours d'urgence à la défense des droits de l'homme). Elles relèvent juridiquement de l'économie sociale (associations et fondations de droit privé, coopératives) ou sont liées à des...

5 pages - 1,80 ¤

EMPIRE AUSTRO-HONGROIS

La fin de l'empire d'Autriche-Hongrie, en 1918, a souvent été déplorée, au vu des conflits qui ont ensuite éclaté dans la région entre les États successeurs et les minorités. Mais il est abusif d'affirmer que cet État a été brisé de l'extérieur, alors qu'il était d'une grande solidité intérieure. Inversement, prétendre qu'il a été abattu par un irrésistible...

2 pages - 1,80 ¤

MUNICH (accords de)

Le nom de la capitale bavaroise et l'adjectif « munichois « sont devenus au xxe siècle symboles de la politique et de la diplomatie de capitulation face à l'agressivité de la dictature. La conférence de Munich s'ouvre le 29 septembre 1938 et les accords sont signés le 30 à 1 heure du matin. Sur l'invitation de...

6 pages - 1,80 ¤

PCUS (Parti communiste de l'Union soviétique)

La décision de changer l'intitulé du parti bolchevik est prise en mars 1918. Il s'agit de concrétiser la rupture avec le réformisme social-démocrate. Dans une Russie qui s'enfonce dans la guerre civile, le Parti communiste de Russie (bolchevik) - PCR (b) - proscrit bientôt toutes les autres forces politiques avant d'imposer en son sein l'interdiction des tendances et...

1 page - 1,80 ¤

PRAGUE (printemps de)

Vingt ans après le « coup de Prague «, la Tchécoslovaquie a créé l'événement en 1968 avec le « printemps de Prague «, cette tentative d'instaurer un « socialisme à visage humain « - selon la formule usitée pour cette révolte pacifique contre un régime fondé sur le bolchevisme. Le pays a encore créé l'événement dans la nuit...

1 page - 1,80 ¤

MAI 68

La crise de Mai 68, en France, est restée comme le symbole d'un moment contestataire, à la fois phénomène de génération et confrontation sociale. Commencé au printemps 1968 par une révolte étudiante sur le campus de l'université de Nanterre, laquelle est fermée le 2 mai, le mouvement gagne rapidement toutes les facultés. La contestation touche aux conditions d'études,...

3 pages - 1,80 ¤

MONNET Jean

(1888-1979) Homme politique français et européen. Fils d'un négociant en cognac, Jean Monnet commence par prospecter le marché américain. Pendant la Première Guerre mondiale, il s'occupe de transports maritimes au sein d'instances interalliées. Entré au Secrétariat de la SDN, il y veille au redressement financier de l'Autriche. Son retour aux affaires privées, en 1923,...

1 page - 1,80 ¤

COMMONWEALTH

En 1949, deux ans après l'indépendance de l'Inde et du Pakistan, la conférence du Commonwealth des nations britanniques accepte d'avoir pour membres des États républicains, pour lesquels le souverain britannique ne soit plus que le chef (Head) du Commonwealth (il n'est pas question pour eux d'allégeance à la Couronne britannique) et que l'organisation devienne multiethnique et multilinguistique. Le...

1 page - 1,80 ¤

BANDUNG (conférence de)

La conférence de Bandung (1955) fut convoquée à l'invitation de cinq pays strictement asiatiques : Inde, Indonésie, Pakistan, Ceylan (actuel Sri Lanka) et Birmanie. Parmi les vingt-quatre autres participants, on dénombrait dix autres pays de l'Asie de l'Est et du Sud : Afghanistan, Népal, Siam - actuelle Thaïlande -, Laos, Cambodge, les deux Vietnam, Chine, Japon, Philippines ;...

2 pages - 1 ¤

DIEN BIEN PHU (bataille de)

Depuis 1952, l'objectif français en Indochine est l'amélioration de la carte de guerre en vue de la future négociation et la mise sur pied de l'armée et de l'État associé du Vietnam. Le plan dressé en mai-juin 1953 par le général Navarre, commandant en chef, vise à reprendre l'offensive au Tonkin en 1953-1954 afin, dans un premier temps,...

5 pages - 1,80 ¤

SUEZ (crise de)

Face au refus des États-Unis et du Royaume-Uni de financer la construction du très ambitieux barrage d'Assouan, Gamal Abdel Nasser décide, dans un grand éclat de rire (discours d'Alexandrie, 26 juillet 1956), de nationaliser la Compagnie du canal de Suez, contrôlée par les Britanniques. Anthony Eden, Premier ministre du Royaume-Uni, annonce une intervention militaire afin de contrer «...

4 pages - 1,80 ¤

ROME (traités de)

Signés le 25 mars 1957, par la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la République fédérale d'Allemagne, les deux traités de Rome fondent d'une part la Communauté économique européenne (CEE) et d'autre part Euratom. Ils entrent en vigueur le 1er janvier 1958....

1 page - 1,80 ¤

MAASTRICHT (traité de)

Signé le 7 février 1992 par les douze États membres des Communautés européennes, le traité de Maastricht sur l'Union européenne (UE) prévoit l'Union économique et monétaire (UEM) avec création d'une monnaie unique avant 1999 et relance l'Union politique en amorçant une Politique étrangère et de sécurité commune (PESC). Le Royaume-Uni bénéficie d'une exemption pour l'union monétaire. Après ratification...

1 page - 1,80 ¤

UNION EUROPÉENNE

L'Union européenne (UE) a été instituée par le traité de Maastricht, entré en vigueur le 1er novembre 1993. Elle a regroupé la CECA (Communauté européenne du charbon et de l'acier, éteinte en 2002), Euratom, la Communauté européenne (« premier pilier «), la Politique étrangère et de sécurité commune - PESC (« deuxième pilier «) et la coopération en...

5 pages - 1,80 ¤

NEHRU Jawaharlal

NEHRU Jawaharlal (1889-1964) Homme politique indien, Premier ministre de l'Union indienne (1947-1964). On présente souvent Jawaharlal Nehru comme le fondateur de la lignée qui a gouverné l'Inde pendant plusieurs décennies alors qu'il est le fils d'un homme, Motilal Nehru (1861-1931), qui avait déjà joué un rôle-clé dans la politique indienne au début...

2 pages - 1,80 ¤

OMC

Créée à l'issue du dernier cycle de négociation (cycle d'Uruguay) du GATT (Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce) par le traité de Marrakech (1994), l'Organisation mondiale du commerce (OMC, WTO - World Trade Organization), organisation intergouvernementale dirigée par ses pays membres (où un pays = une voix), voit le jour le 1er janvier 1995. Celle-ci...

1 page - 1,80 ¤

ONU

L'ONU (Organisation des Nations unies) s'est vu assigner des objectifs très vastes par la Charte des Nations unies signée à San Francisco le 26 juin 1945 par 51 États. Elle comporte six organes principaux : l'Assemblée générale, le Conseil de sécurité, le Conseil économique et social, le Conseil de tutelle, la Cour internationale de justice et le Secrétariat....

7 pages - 1,80 ¤

CONSEIL DE SÉCURITÉ (ONU)

La mission principale du Conseil de sécurité (Security Council) de l'ONU est de maintenir la paix et la sécurité internationales. Depuis 1963, il est composé de quinze membres (onze à l'origine), dont cinq membres permanents : la Chine, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Russie, qui a hérité du siège de l'URSS à la disparition de...

1 page - 1,80 ¤

GUERRE DU GOLFE (seconde)

Ouverte par l'invasion du Koweït par l'Irak le 2 août 1990, prenant prétexte d'un litige sur l'exploitation d'une nappe pétrolière frontalière, la seconde guerre du Golfe va marquer un tournant dans l'histoire de la fin du xxe siècle. Le régime de Saddam Hussein s'est fondé sur une vieille revendication territoriale irakienne pour tenter de renforcer son pouvoir dans...

2 pages - 1 ¤

CONSTITUTION (États-Unis)

Le phénomène constitutionnel, tel qu'il se présente aux États-Unis, défie la description tant sont grandes sa diversité et ses complexités : parce que les États-Unis sont une fédération, cinquante Constitutions - celles des États membres - s'y juxtaposent, et une cinquante et unième - la Constitution fédérale - s'y superpose. La Constitution fédérale, loi suprême. ...

5 pages - 1,80 ¤

LA RÉVOLUTION DE 1905 (Histoire)

La révolution russe de 1905 fut un spectaculaire mouvement de contestation contre l'autocratie, relayé, durant l'année 1905, par toutes les composantes de la société ; mais il s'exprima de façon très hétérogène et désordonnée, permettant finalement la reprise en main du pays par le tsar Nicolas II. Tout commence par une grève ouvrière et la manifestation...

1 page - 1,80 ¤

Le littoral français

a. Les principaux ports de commerce et de pêche en France On localisera sur la carte de France : – les ports de pêche : Boulogne, Concarneau, Lorient, Le Guilvinec, Fécamp, La Rochelle, Saint- Jean-de-Luz (sur la côte atlantique), Sète sur la côte méditerranéenne ; – les ports de commerce : Marseille, Le Havre, Dunkerque, Calais, Nantes, Rouen et Bordeaux. ...

5 pages - 1,80 ¤

Les échanges extérieurs de la France

Les échanges extérieurs de la France La France est une des principales puissances commerciales du monde, au 4e rang mondial derrière les États-Unis, l'Allemagne et le Japon. Depuis une dizaine d'années, les échanges (et notamment les exportations) se sont fortement accrus, faisant de la France un des pays les plus ouverts de la planète. ...

1 page - 1,80 ¤

L'industrie automobile française

L'industrie automobile française est au quatrième rang mondial (deuxième rang européen après l'Allemagne) et fait vivre directement ou indirectement près de 10 % de la population active, soit 2 600 000 personnes en comptant les industries annexes (les équipementiers) et les activités induites (garagistes, assureurs, concessionnaires, etc.). C'est dire l'importance de ce secteur industriel dans l'économie française. ...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1207 1208 1209 1210 1211 1212 1213 1214 1215 1216 1217 1218 1219 1220 1221 1222 1223 1224 1225 1226 1227 1228 1229 1230 1231 1232 1233 1234 1235 1236 1237 1238 1239 1240 1241 1242 1243 1244 1245 1246 1247 1248 1249 1250 1251 1252 1253 1254 1255 1256 1257 1258 1259 1260 1261 1262 1263 1264 1265 1266 1267 1268 1269 1270 1271 1272 1273 1274 1275 1276 1277 1278 1279 1280 1281 1282 1283 1284 1285 1286 1287 1288 1289 1290 1291 1292 1293 1294 1295 1296 1297 1298 1299 1300 1301 1302 1303 1304 1305 1306

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit