LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
680 - Le Conseil de sécurité comprend actuellement :
A
les États-Unis, la Fédération de Russie, la
B
les mêmes plus le Japon
C
les mêmes plus le Japon et l'Allemagne
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Général George S. Patton jr

Un grand général américain. Grossier, violent, théâtral mais génial spécialiste des chars de combat, Patton figure parmi les grands capitaines de la Seconde Guerre mondiale. Son expérience des chars remontait à la Première Guerre mondiale, car en novembre 1917 on l'avait versé dans les blindés, arme récemment créée de l'armée américaine. A la fin de 1918 il commandait...

1 page - 1,80 ¤

Général Douglas MacArthur

Le héros des forces américaines en Extrême-Orient. S\'il existe un chef militaire de la Seconde Guerre mondiale qui a véritablement montré les défauts de ses qualités, c\'est bien le général américain Douglas MacArthur. Comme Churchill, il accéda au sommet — et( en ce qui le concerne, à la notoriété — relativement tard dans sa vie. Il fut nommé...

1 page - 1,80 ¤

L'amiral William F. Halsey

Amiral américain commandant dans le Pacifique. Bien des amiraux américains de la Seconde Guerre mondiale ressemblèrent à des boucaniers tapageurs et fanfarons. Sans doute que la langue acérée de l'amiral William Halsey contribua à le classer dans cette catégorie. Sa phraséologie était abondamment ornée de jurons, ce qui fit de lui un grand favori des reporters, même si,...

1 page - 1,80 ¤

Général «Billy» Mitchell

Pionnier de l'aviation militaire américaine. William Mitchell, qui devint célèbre sous le nom de «Billy», naquit à Nice, en 1879, dans une famille originaire du Wisconsin, comptant un certain nombre de banquiers et d'hommes politiques. D'esprit aventureux, le jeune William s'engagea comme simple soldat dans le 1er régiment de volontaires du Wisconsin, lorsque son pays déclara la guerre...

1 page - 1,80 ¤

Général George Marshall

Chef d'état-major de l'armée américaine pendant la guerre. Le général d'armée George Catlett Marshall est l'un des personnages les moins connus de la Seconde Guerre mondiale, essentiellement parce qu'il n'était pas à un poste de commande sur les champs de bataille. Et pourtant, en sa qualité de chef d'état-major de l'armée américaine et de proche collaborateur du président...

1 page - 1,80 ¤

Général Alexander Patch

Vainqueur de Guadalcanal. Le général américain Alexander Patch assuma de hautes responsabilités sur les deux plus grands théâtres d'opérations de la guerre et inscrivit au moins deux succès à son actif. En 1943, ses forces remportèrent la première victoire terrestre américaine de la guerre en battant les Japonais au cours de l'épique et coûteuse bataille de Guadalcanal. A...

1 page - 1,80 ¤

Général Nathan Twining

Général d'aviation dans le Pacifique. Le général Twining accéda soudain à la notoriété lorsque MacArthur parvint à persuader Washington qu'il menait dans le Pacifique du Sud-Ouest une «guerre de Cendrillon». Il reçut donc en supplément la 13e armée de l'air «Jungle», commandée par le général Nathan Farragut Twining dont le deuxième prénom perpétuait le souvenir du célèbre amiral...

1 page - 1,80 ¤

Sir Richard Gale

Chef des forces aéroportées britanniques. Après les dures leçons de la Crète en 1941, le général de brigade Richard Gale reçut pour mission de former la 1re brigade aéroportée. Il la composa du bataillon spécial entraîné depuis quatre mois par le lieutenant-colonel Down et de deux bataillons de volontaires, puis compléta son instruction au camp de Hardwick Hall,...

1 page - 1,80 ¤

Sir John Slessor

Chef de l'aviation cotière. Nommé vice-maréchal de l'air le 27 novembre 1942, sir John Slessor devint chef de l'aviation côtière (Coastal Command) le 4 février 1943. Cette rapide promotion récompensait la pénétration d'esprit d'un officier qui, de 1937 à 1941, avait dirigé le Service des plans du ministère de l'Air et côtoyé les grands chefs militaires alliés, notamment...

1 page - 1,80 ¤

Général Thomas Rees

Le premier sur la route de Mandalay. Au cours de la dure campagne de Birmanie en 1943-1945, le général de division Thomas Rees servit sous les ordres du général Slim, chef de la 14e armée, avec un enthousiasme aussi célèbre que le foulard rouge qu'il portait constamment autour du cou. Vieux colonial, Rees avait servi aussi dans le...

1 page - 1,80 ¤

Général E. R. Godwin-Austen

Chef britannique en Afrique. Fils du lieutenant-colonel Godwin-Austen, qui avait commandé les 24e et 89e régiments, Alfred Reade Godwin-Austen naquit le 17 avril 1889. Il fit ses études au St Lawrence Collège de Ramsgate, puis à l'Académie militaire de Sandhurst et reçut son premier commandement en 1909, dans le South Wales Borderers. Au cours de la Première Guerre...

1 page - 1,80 ¤

Maréchal de l'air Newall

Chef de l'état-major de l'air britannique. La RAF devint pleinement opérationnelle sous l'égide de Newall. Chef de l'état-major de l'air de 1 937 à 1940, cet ancien officier de l'armée des Indes atteignit le faîte de sa carrière en Grande-Bretagne, alors au plus sombre de son histoire. Newall connaissait bien l'administration de la RAF à l'échelon le plus...

1 page - 1,80 ¤

Lieutenant-colonel J. Johnson

As de la chasse britannique. James «Johnnie» Johnson, as de la chasse britannique, titulaire de 38 victoires confirmées, échoua dans sa première tentative pour s'engager dans la RAF, en 1937. Mais la chance lui sourit deux ans plus tard, à l'époque où l'aviation renforçait ses effectifs. Devenu officier-pilote, Johnson s'entraîna sur des Spitfire. Il brûlait d'agir, mais il...

1 page - 1,80 ¤

Sir Geoffrey Scoones

Vainqueur à Imphal. Sir Geoffrey Scoones devint célèbre à la tête du 4e corps d'armée, en brisant l'offensive japonaise contre Imphal, en Birmanie, en 1944. Né à Quetta, aux Indes, le 25 janvier 1893, dans la famille d'un officier, il s'engagea dans les Royal Fusiliers en 1912 puis fut muté dans une unité de Gurkhas, qui se battit...

1 page - 1,80 ¤

David Stirling

Fondateur du SAS. Le trait de génie de Stirling fut de voir petit, alors que tant d'autres entendaient transformer les commandos en unités importantes. Stirling préconisait en effet l'emploi simultané de plusieurs petits groupes, opérant loin les uns des autres, détruisant avions et véhicules ennemis, puis se dispersant rapidement. En juillet 1941, le jeune lieutenant Archibald David Stirling...

1 page - 1,80 ¤

Sir Arthur Coningham

Vice-maréchal de l'Air. Le vice-maréchal de l'Air sir Arthur Coningham commença sa carrière dans l'armée néo-zélandaise, ce qui lui valut, dans la RAF, le surnom de «Maori». Comme de nombreux jeunes gens de l'entre-deux-guerres, il conçut une grande passion pour l'aviation et devint, peu à peu, un spécialiste des vols à longue distance. En 1939, il commanda la...

1 page - 1,80 ¤

Trafford Leigh-Mallory

Le maréchal de l'air qui disparut. Pendant des mois, on s'inquiéta beaucoup de la mystérieuse disparition du maréchal de l'air sir Trafford Leigh-Mallory. On prétendit que son avion s'était écrasé quelque part dans le Sud de l'Europe, mais sans apporter de preuve. Le 14 novembre 1944, Leigh-Mallory avait quitté l'Angleterre en compagnie de sa femme, à bord de...

1 page - 1,80 ¤

Leonard Cheshire

Vaillant chef de bombardiers. Le 9 août 1945, le commandant Léonard Cheshire contemplait les ravages provoqués par la seconde bombe atomique sur Nagasaki depuis un avion d'observation et arriva à la conclusion qu'il s'agissait là du spectacle le plus horrible de l'histoire de l'humanité. Telle est, du moins, la version populaire de l'événement qui fit d'un brillant pilote,...

1 page - 1,80 ¤

Montgomery en Europe

Le 216 groupe d'armées sur le chemin de la victoire. Le général Bernard Montgomery mena les opérations en Europe du Nord avec ce que ses admirateurs appelaient de la candeur et ses détracteurs un caractère impossible. Pour commencer, il souleva des difficultés au sujet d'«Overlord». En effet, il trouvait le front dangereusement étroit et la zone de débarquement...

1 page - 1,80 ¤

Commandant Guy Gibson

Dynamique chef des «Briseurs de Barrages». Guy Gibson naquit aux Indes et fréquenta St Edward's School, à Oxford. Il s'engagea dans la RAF en 1936 et, à la déclaration de guerre, pilota un bombardier lors du premier raid de la guerre contre le canal de Kiel. Muté dans la chasse en 1940, il se révéla excellent pilote de...

1 page - 1,80 ¤

Richard Hillary

Chroniqueur du «petit nombre». Plus cruelle et plus scientifique que la première, la Seconde Guerre mondiale n'inspira pas un aussi grand nombre de poètes et de philosophes. Parmi les rares chantres de la deuxième conflagration figure le capitaine d'aviation Richard Hillary, auteur du «Dernier Ennemi», livre consacré aux tourments et aux espoirs d'une génération vouée aux dangers de...

1 page - 1,80 ¤

Général Dwight Eisenhower

Commandant en chef des forces expéditionnaires alliées. Le général d'armée Dwight D. Eisenhower naquit en 1890 et entra dans l'armée américaine à temps pour servir en France comme officier d'état-major. C'est à ce titre qu'il monta progressivement en grade au cours des années trente et quarante. Quand l'Amérique entra en guerre, le 7 décembre 1941, Eisenhower était chef...

1 page - 1,80 ¤

Général Omar Bradley

Un brillant commandant. Né le 12 février 1893, Bradley fréquenta West Point avant d'être nommé officier d'infanterie en 1915. Cet homme calme, un peu étudié, dont l'allure n'avait rien de très militaire et qui avait reçu une solide formation durant l'entre-deux-guerres, cachait un véritable soldat de carrière. Il fut l'un des rares à accéder au rang élevé de...

1 page - 1,80 ¤

Jean Moulin

Le symbole de la Résistance française. Jean Moulin est, dans l'entre-deux-guerres, l'un des plus brillants fonctionnaires français. En 1925, à l'âge de 26 ans, il est le plus jeune sous-préfet du pays. En juin 1 940, lorsque les Allemands envahissent la France, Moulin est préfet d'Eure-et-Loire. Pour ne pas signer une déclaration qu'il juge infamante pour l'armée française,...

6 pages - 1,80 ¤

Général Koenig

Le héros de Bir-Hakeim. Pierre Koenig (1898-1970) est un des chefs militaires des Forces françaises libres qui s'est illustré sur les champs de bataille d'Afrique durant la Seconde Guerre mondiale. C'est pourtant en Norvège qu'il se trouve avec le Corps expéditionnaire français pendant la «drôle de guerre». Koenig rentre en France le 16 juin 1940,. quelques jours avant...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 905 906 907 908 909 910 911 912 913 914 915 916 917 918 919 920 921 922 923 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002 1003 1004 1005 1006 1007 1008 1009 1010 1011 1012 1013 1014 1015 1016 1017 1018 1019 1020 1021 1022 1023 1024 1025 1026 1027 1028 1029 1030 1031 1032 1033 1034 1035 1036 1037 1038 1039 1040 1041 1042 1043 1044 1045 1046 1047 1048 1049 1050 1051 1052 1053 1054 ... 1301 1302 1303 1304 1305 1306

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit