LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
1065 - Les premiers mois de la présidence de V. Giscard d'Estaing se caractérisent par la volonté présidentielle de changer la société française. Cette ambition se traduit, par exemple, par une loi du 25 juin 1974, qui:
A
A. abaisse la majorité légale (et donc élec
B
B. libéralise l'avortement?
C
C. définit un nouveau cadre urbanistique?
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
A. Abaisse la majorité légale (et donc électorale) à 18 ans. C'est donc la jeunesse qui est la première bénéficiaire des réformes. Prise en compte d'une irréversible évolution de la société? Sans doute, mais tentative aussi de capitaliser un électorat jeune, censé être plus réceptif à la modernité de la politique giscardienne. D'ailleurs le président Giscard s'efforce de décrisper la fonction présidentielle, de la rendre plus proche des citoyens, moins solennelle, plus conviviale, allant par exemple jusqu'à rencontrer la France profonde "au coin du feu" ou "à table". Le second volet du changement concerne l'autre groupe "minorisé" de la société française: les femmes. Non seulement est créé un secrétariat d'Etat à la Condition féminine (confié à Françoise Giroud), mais surtout sont votées des lois dépénalisant l'interruption volontaire de grossesse (l'expression paraît moins culpabilisante que le terme " avortement") et facilitant les procédures de divorce. Le libéralisme giscardien (et chiraquien) s'étend également à la communication. On assiste, en janvier 1975, à l'éclatement de l'O.R.T.F. en sept sociétés auxquelles un statut d'autonomie est accordé. Mais l'ouverture sociale n'engendre pas la décrispation de toute la société, tant y subsistent encore de nombreux foyers de tension. Par exemple, dans le Midi viticole, où l'on n'enregistre pas sans inquiétude les effets de l'Europe verte (concurrence des vins italiens). La contestation y est vive, violente même, provoquant la mort de deux manifestants (à Montredon, en mars 1976). L'agitation touche aussi (cela devient habituel) les lycées, où l'on s'oppose à la réforme Haby (collège unique). Cependant, sur fond de crise, le consensus social n'est pas exagérément perturbé, aidé par des dispositions garantissant aux chômeurs 90% de leurs revenus pendant une année, augmentant le SMIC et le minimum vieillesse. Les handicapés non plus ne sont pas oubliés par la mansuétude du changement. La pensée du président Giscard est-elle de désarmer l'opposition, à la veille des législatives ? Il risque d'ailleurs une ouverture vers la gauche, en invitant ses chefs à l'Élysée. Le souci primordial du chef de l'Etat (réminiscence gaullienne) est de se manifester comme le président de tous les Français. Ce souci, et l'illustration socialisante qui le caractérise, ne va pas sans déconcerter une partie de la majorité, tant parlementaire que partisane. Aussi un frein est-il mis à une politique (racoleuse ?) qui, à la vérité, ne touche pas aux structures politiques et économiques, jugées pourtant plus essentielles.


Les nouveautés du site

Général Gamelin

Responsable de la défaite française). Le général Maurice-Gustave Gamelin (1872-1958) est au coeur de la controverse qui touche aux opérations de septembre 1939 et que d'aucuns ont baptisé «la guerre des occasions perdues». Cet ancien chef de cabinet de Joffre (en 1914) est considéré comme un brillant stratège. Il a participé à la victoire de la Marne, ce qui...

1 page - 1,80 ¤

Général Giraud

Leader français en Afrique du Nord. Né à Paris le 1 8 janvier 1 879, Giraud sortit de Saint-Cyr en 1900, puis servit dans l'armée au Maroc français, jusqu'à ce qu'éclate la Première Guerre mondiale. En 1939, au début des hostilités, Giraud, personnage emporté et agressif, fut nommé commandant de la 7e armée; déployée sur l'aile gauche du front...

1 page - 1,80 ¤

Alexandros Papagos

Homme politique et chef militaire grec. En l'espace de quelques semaines, en 1941, Alexandros Papagos connut la popularité et la gloire, puis la défaite et le désespoir. Vétéran des guerres balkaniques de 1912 et 1913, puis de la campagne d'Anatolie de 1919 à 1922, il devint général de division en 1927 et, en 1935, commandant en chef des...

1 page - 1,80 ¤

Général Weygand

Contre la capitulation, pour l'armistice. La France a-t-elle eu raison de signer l'armistice? La réponse à cette question reste liée au nom du général Maxime Weygand (1 867-1 965). Le chef de l'état-major du maréchal Foch durant la guerre 14-18, le pacificateur de la Pologne en 1920, le grand chef militaire qui s'illustra en Syrie au temps de...

1 page - 1,80 ¤

Général Vittorio Ambrosio

Chef du grand état-major italien. Le général Vittorio Ambrosio atteignit le sommet de sa carrière lorsque, usant de toutes les ressources de son esprit tortueux, il négocia secrètement avec les Alliés tout en assurant les Allemands de l'indéfectible soutien de l'Italie. Peu se seraient accommodés d'une telle situation! Ambrosio en sortit à jamais discrédité....

1 page - 1,80 ¤

Contre-amiral Karl Doorman

Un courageux Hollandais. On se souvient surtout de Karl Doorman pour les efforts méritoires mais, hélas! vains qu'il déploya à défendre les Indes néerlandaises. Cet homme au charme rare, courtois, compréhensif et toujours soucieux de ne pas froisser, dut finalement donner à sa flotte l'ordre de rompre le combat et de rechercher son salut dans la fuite. Trop...

1 page - 1,80 ¤

Duc d'Aoste

Chef italien en Afrique orientale. Le prince Amedeo Umberto, duc d'Aoste, était l'arrière-petit-fils du roi Amédée Ier, qui régna trois ans sur l'Espagne à la fin du siècle dernier. En 1927, le duc épousa la princesse Anne de France. Deux ans plus tard, on le nomma vice-roi de l'Afrique orientale italienne. Lorsque Mussolini déclara la guerre aux Alliés,...

1 page - 1,80 ¤

Maréchal Ugo Cavallero

Chef d'état-major de l'armée italienne Lorsque le maréchal Ugo Cavallero remplaça le maréchal Badoglio dans les fonctions de chef d'état-major des forces armées, en novembre 1940, l'armée italienne souffrait, d'une absence de coordination, très préjudiciable à son efficacité. Rompu aux responsabilités administratives de la grande industrie.. Ugo Cavallero entreprit alors une refonte totale de la hiérarchie militaire. Tout d'abord, il...

1 page - 1,80 ¤

Maréchal Badoglio

Initiateur de la capitulation italienne. Pietro Badoglio, originaire du Piémont, berceau des chefs militaires italiens, participa à un nombre impressionnant de guerres. Il commença sa carrière militaire comme officier d'artillerie au moment du conflit éthiopien (1896-1897), participa ensuite à la lutte contre les Turcs en Libye (1911-1912), avant de se distinguer au cours de la Première Guerre mondiale,...

1 page - 1,80 ¤

Maréchal Messe

Le général italien qui changea de camp. La carrière militaire du générai Giovanni Messe comprend quatre phases distinctes. Messe commanda tout d'abord le corps expéditionnaire italien en Russie, en 1941. L'apreté des combats et la rigueur des conditions météorologiques ne convinrent nullement aux Italiens, qui, malgré la détermination et l'énergie de leur chef, subirent de lourdes pertes en...

1 page - 1,80 ¤

Général Mutaguchi

Le général qui perdit la Birmanie. Le général de corps d'armée, Renya Mutaguchi, eut l'occasion de montrer ses talents militaires à l'Ouest, dès que le Japon entra en guerre. Son régiment, en campagne en Chine, avait précédemment déclenché l'incident du pont Marco Polo et lancé la seconde phase de la guerre sino-japonaise, en 1937. En 1941, le général...

1 page - 1,80 ¤

Contre-amiral Raizo Tanaka

Chef de la flotte à Guadalcanal. La rigoureuse hiérarchie de la marine impériale japonaise n'a sans doute pas permis à Raizo Tanaka de donner toute sa mesure, bien qu'il fût sans doute un des plus brillants officiers de marine de son pays. Mais, un an après Pearl Harbor, ses supérieurs, las de ses incessantes critiques sur l'opération de...

1 page - 1,80 ¤

Amiral Takeo Kurita

Fin du dernier espoir Japonais. Artilleur enthousiaste, Takeo Kurita accomplit sa carrière et vécut la Seconde Guerre mondiale sur des croiseurs. D'aucuns l'ont jugé compétent, d'autres, simplement moyen. En fait, les états de service de Kurita reflétèrent parfaitement l'évolution de la flotte japonaise au cours de la guerre dans le Pacifique. Au début, alors que tout se déroulait...

1 page - 1,80 ¤

Vice-amiral Gunichi Mikawa

Chef naval à Guadalcanal. On se souviendra de Mikawa pour le rôle qu'il a joué au cours de la bataille de Guadalcanal. Auparavant, il avait commandé les cuirassés chargés d'escorter les porte-avions de l'amiral Nagumo lors de l'attaque de Pearl Harbor. Il participa aussi à la bataille de Midway, avant de devenir le chef de la 8e flotte...

1 page - 1,80 ¤

Général Homma

Chef militaire japonais aux Philippines. De belle taille, distant et, contrairement à la plupart des généraux, très versé dans les arts, Masaharu Homma était né sur l'île de Sado, dans la famille d'un riche propriétaire terrien. En 1907, il sortit premier de l'Académie militaire japonaise. Il servit quelque temps dans l'infanterie, occupa ensuite les fonctions d'attaché militaire auprès...

1 page - 1,80 ¤

Amiral Mineichi Koga

Un grand perdant. La plupart des généraux et des amiraux vaincus tombent dans l'oubli, parfois injustement. Tel fut le destin de l'amiral Koga qui, pendant onze mois, commanda la flotte combinée japonaise. En 1943, Koga reçut une mission qu'il est impossible de ne pas juger irréalisable. Dans des circonstances normales, le large et fort Koga eût parfaitement convenu...

1 page - 1,80 ¤

Amiral Nagumo

Spécialiste mal utilisé L'amiral Nagumo, qui s'était forgé une réputation d'expert en cuirassés et de spécialiste des torpilles, se trouva, avant même la déclaration de guerre, à la tête de l'escadre des porte-avions, le prestigieux fer de lance de la flotte japonaise. Malheureusement, l'aéronavale n'était pas ce qu'il connaissait le mieux. Il lui manquait donc une parfaite maîtrise...

1 page - 1,80 ¤

Général Masaki Honda

Chef japonais en Birmanie. Le général Masaki Honda atteignit le faîte de sa carrière lorsqu'il reçut le commandement de la 33e armée en Birmanie. Arrivé à Rangoon le 30 avril 1944, il se rendit aussitôt à son quartier général de Maymyo. A cette époque, les troupes britanniques du général Stilwell, chef de la région militaire Nord (Northern Combat...

1 page - 1,80 ¤

Général Tojo

Premier ministre du Japon pendant la guerre. Le général Hideki Tojo appartenait à la longue et sévère tradition japonaise des guerriers samouraï. Il observait rigoureusement leur code bushido, qui mettait l'accent sur les vertus guerrières et les règles strictes de l'honneur militaire. Après le conflit, il fut extrêmement surpris d'être arrêté comme criminel de guerre. On ne peut...

1 page - 1,80 ¤

Général Yamashita

Commandant en chef japonais, Malaisie et Philippines. Soldat de carrière déterminé et compétent, Tomoyuki Yamashita compléta en Allemagne la formation qu'il avait reçue à l'Académie militaire de son pays. Général de brigade en 1937, il commanda deux ans plus tard une division en Chine septentrionale. En 1940, il dirigea la mission japonaise envoyée en Allemagne pour étudier les...

1 page - 1,80 ¤

Général Kippenberger

Vétéran du haut commandement néo-zélandais. Vétéran des durs combats du théâtre d'opérations méditerranéen, le général Kippenberger restera célèbre pour son action compétente à la tête de la division néo-zélandaise engagée au mont Cassin, où il fut blessé. Le général sir Howard Kippenberger, chevalier de l'Empire britannique, compagnon de l'ordre du Bain et titulaire du Distinguished Service Order avec palme,...

1 page - 1,80 ¤

Amiral Yamamoto

Commandant en chef de la marine japonaise. Né en avril 1884, près de Nagaoka, Isoroku Takano était le septième enfant d'un instituteur sans le sou. C'est à l'âge de trente ans, après la mort de ses parents, qu'il prit le nom de Yamamoto. L'amiral vécut une enfance pauvre. Il se distingua à l'école secondaire, avant de passer, second...

1 page - 1,80 ¤

Général Bernard Freyberg

Chef militaire des forces néo-zélandaises. Né à Richmond, dans le Surrey, le 21 mars 1889, Bernard Cyril Freyberg émigra en Nouvelle-Zélande avec ses parents en1 891. Dès la fin de ses études, en 1909, il entra dans l'armée deson pays d'adoption. Durant la Première Guerre mondiale, il servit dans les rangs de la division navale britannique stationnée à...

1 page - 1,80 ¤

Le général Zeitzler

Chef d'état-major allemand. Lorsque le général Zeitzler parvint au faîte de sa carrière, sa réputation était celle d'un officier enthousiaste, mais qui céderait facilement aux exigences d'Hitler. Ce dernier venait alors de renvoyer le général Halder, coupable de trop l'irriter. «Je vous dois la moitié de ma fatigue, lui avait dit le führer, le 24 septembre 1942. Cela...

1 page - 1,80 ¤

Général von Choltitz

Fabrication d'une fausse réputation. Beaucoup d'officiers de la Wehrmacht appartenaient à la génération des militaires de tradition de l'ancienne armée allemande. Le général von Choltitz faisait partie de cette catégorie d'officiers. Son aspect même — il portait le monocle — en accentuait l'image. Né en 1894, von Choltitz fut page de la reine de Saxe avant d'embrasser la carrière...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 924 925 926 927 928 929 930 931 932 933 934 935 936 937 938 939 940 941 942 943 944 945 946 947 948 949 950 951 952 953 954 955 956 957 958 959 960 961 962 963 964 965 966 967 968 969 970 971 972 973 974 975 976 977 978 979 980 981 982 983 984 985 986 987 988 989 990 991 992 993 994 995 996 997 998 999 1000 1001 1002 1003 1004 1005 1006 1007 1008 1009 1010 1011 1012 1013 1014 1015 1016 1017 1018 1019 1020 1021 1022 1023 1024 1025 1026 1027 1028 1029 1030 1031 1032 1033 1034 1035 1036 1037 1038 1039 1040 1041 1042 1043 1044 1045 1046 1047 1048 1049 1050 1051 1052 1053 1054 1055 1056 1057 1058 1059 1060 1061 1062 1063 1064 1065 1066 1067 1068 1069 1070 1071 1072 1073 ... 1301 1302 1303 1304 1305 1306

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit