LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
74 - Quel écrivain du XVIIIe siècle s'est consacré à des travaux scientifiques sur l'écho et les glandes rénales avant d'écrire Les Lettres persanes?
A
Montesquieu
B
Diderot
C
Bossuet
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Le Mariage de Figaro de Beaumarchais : STRUCTURE, ANALYSE et RESUME

Résumé et analyse de la pièce n Du Barbier de Séville au Mariage de Figaro La comédie de Beaumarchais est particulièrement riche et complexe. Si elle suit dans sa composition les grandes lignes en usage dans l'organi­sation des comédies d'intrigue traditionnelles, elle le fait tout en multipliant les détours, les innovations et les surprises, et suscite ainsi, sans arrêt, l'éton­nement du...

9 pages - 1,80 ¤

L'image de l'aristocratie dans Le Mariage de Figaro

4 Entre la dernière représentation du Barbier de Séville et la première représentation du Mariage de Figaro, peu d'années s'écoulent. Le Mariage de Figaro étant la suite du Barbier, il n'était pas possible pour Beaumarchais de procéder à une évolution radicale de son personnage. Cependant une transformation du comte se laisse percevoir. Dès l'acte I du Barbier de...

8 pages - 1,80 ¤

Désir du récit et soupçons sur le langage : une polyphonie narrative dans Jacques le Fataliste de Diderot

Le récit tend à satisfaire notre désir que l'événement, que l'histoire aient un sens. De l'acte de narration, conteur et auditeur attendent qu'il donne sens au mouvement du temps et que, comme un voyage, il les mène quelque part : on comprend que la question « où « revienne si souvent à la bouche du lecteur de Jacques....

3 pages - 1,80 ¤

« A mesure que la science rabaisse notre orgueil, elle élève notre puissance. » Quelles réflexions vous inspire ce mot de Claude Bernard ?

les chutes d'eau, les marées, la lumière solaire, utilise l'éner­gie de la vapeur, de l'électricité, de l'atome. Alors que le primitif ne disposait que de sa force musculaire, l'homme dès l'Antiquité apprit à domestiquer les animaux et à leur faire effectuer à sa place les travaux qu'il trouvait pénibles pour lui; celui d'aujourd'hui emploie des chevaux-vapeurs et des...

2 pages - 1,80 ¤

Expliquez cette pensée de La Bruyère « il me semble que l'esprit de politesse est une certaine attention à faire que, par nos paroles et par nos manières, les autres soient contents de nous et d'eux-mêmes. »

Pour La Bruyère, la vraie politesse comporte deux degrés : Nous en atteignons le premier lorsque les autres sont contents de nous et le second, c'est-à-dire la politesse parfaite, lorsque les autres sont aussi contents d'eux-mêmes. Souvent, donner à autrui une excellente idée de nous, c'est l'amener à prendre conscience de son infériorité. Cela produit alors un certain malaise...

2 pages - 1,80 ¤

Les personnages: Le Jeu de l'amour et du hasard (Marivaux)

DORANTE Dorante représente l'idéal aristocratique : « honnête homme «, « bien fait «, « aimable «, « de bonne mine «, plein d'esprit et de galanterie. Tel est le portrait avantageux qui le précède chez Oron et que brosse Lisette (I, 1). Il ressem­ble en tous points a l'amoureux, au « héros de charme « de la comédie...

5 pages - 1,80 ¤

Les esprits avisés de notre siècle pensent que les explorations dans le cosmos permettront de « lutter contre la faim et la misère, contre l'analphabétisme et apporteront la paix aux hommes. » Partagez-vous cette manière de voir ?

Jusqu'ici, les moyens classiques n'ont point apporté de solution radicale au problème de l'ignorance. II y a sur la Terre plus d'un million d'analphabètes. Dans les trente pro­chaines années on ne pourra leur fournir que 500.000 pro­fesseurs. Or, l'espace offre une solution puisqu'un seul satellite stationnaire pourra diffuser des programmes qu'un conti­nent captera. Dans dix ans, les émetteurs pourront...

2 pages - 1,80 ¤

La Rochefoucauld a dit : « Il est plus nécessaire d'étudier les hommes que les livres. » Qu'en pensez-vous ?

— CE QU'IL FAUT EN PENSER. La Rochefoucauld accorde la primauté à l'étude directe des hommes sur celle de la matière contenue dans les livres. Sa pensée peut, en définitive se formuler : Il est plus néces­saire à celui qui veut connaître l'homme, d'observer directe­ment les hommes eux-mêmes que de chercher son informa­tion dans les livres qui parlent des...

2 pages - 1,80 ¤

L'écriture rhapsodique et le temps dans le récit (Diderot)

Dans l'espace ouvert entre l'histoire et la narration se mul­tiplient les effets de rythme les plus divers. Tantôt des pau­ses dilatoires imposées par les intrusions de l'auteur. Tantôt l'ellipse d'événements éludés ou retardés au gré des manigan­ces de l'auteur ou pour calmer l'impatience d'un auditeur qui ne tolère pas les temps morts (p. 283). Tantôt, au contraire, c'est...

4 pages - 1,80 ¤

Quelles réflexions vous inspire ce passage d'Henri Poincaré ?

« Les gens du monde sont frappés de voir combien les théories scientifiques sont éphémères. Après quel­ques années de prospérité, ils les voient successive­ment abandonnées; ils voient les ruines s'accumuler sur les ruines; ils prévoient que les théories aujour­d'hui à la mode devront succomber à leur tour à bref délai et ils en concluent qu'elles sont absolument vaines....

3 pages - 1,80 ¤

L'art du mentir vrai : réalisme et mystification

Pour tenter d'y voir clair dans ces rapports entre fiction et vérité, on peut, avec G. Genette, distinguer trois types de récit : vraisemblable, arbitraire, motivé'. Le vrai­semblable qui se passe de justification car il répond à l'attente du public, le romancier-philosophe n'en veut pas : il y voit triompher la tyrannie du « jugement public «, les...

4 pages - 1,80 ¤

« La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier... Les contradictions à surmonter sont le terreau de notre croissance. » Expliquez et commentez ce jugement de Saint-Exu-péry, extrait de son livre : « Lettre à un Otage ».

La vérité, selon le propos de Saint-Exupéry se prouve aisément dans ce domaine. On a cru jadis que la terre était plate. La nature a horreur du vide, enseignait Aristote. Que l'on médite un instant sur les diverses théories émises à propos de la nature de la lumière ! Corpuscule, a dit l'un. Onde a déclaré l'autre. Corpuscule et onde,...

2 pages - 1,80 ¤

« Les lettres, l'art, la philosophie restent, jusqu'à nouvel ordre, les principaux moyens dont l'homme dispose pour prendre conscience de lui-même, acqué-rir le sens des valeurs, s'acheminer vers la sagesse. Et nous serions infidèles à la mission que tout notre passé nous assigne si, cédant à l'entraînement au-quel certains peuples obéissent, nous ne gardions pas une place éminente à la culture littéraire, esthé-tique et philosophique. » Commentez et discutez ces lignes.

||La culture littéraire, artistique et philosophique est un dépassement par lequel l'homme atteint le domaine du beau et du vrai. Elle vise une triple fin : recherche d'un huma­nisme, accomplissement de la personnalité, acquisition de l'esprit philosophique.   Par elle, l'homme cherche à se connaître et à connaître ses semblables. Il acquiert une sorte d'ouverture sur lui-même lui permettant de...

2 pages - 1,80 ¤

Diderot et le roman philosophique

les dialogues de personnes « réelles « transformées en personnages d'interlocuteurs : d'Alembert dans Le Rêve, J.-F. Rameau dans Le Neveu. Jouant parfois le rôle du lecteur idéal, cet interlocuteur représente plus souvent l'adversaire (le Neveu), le partenaire peu compréhensif (Paradoxe sur le comédien) ou, au contraire, le complice du narrateur (Contes), ou encore le mauvais lecteur, repoussoir...

4 pages - 1,80 ¤

Distinguez le moi du personnage et de la personne.

||Parmi les éléments physiques : le corps tel que nous le percevons avec sa taille, le teint de la peau, l'aspect du visage, les signes physiques particuliers : bossu, aveugle, manchot. Le cadre matériel dans lequel nous vivons est quelque chose de nous. « La distinction des choses autour d'un être est la mesure de la distinction de cet...

3 pages - 1,80 ¤

« Si j'avais la main pleine de vérités, je me garde rais bien de l'ouvrir. » Que pensez-vous de cette parole de Fontenelle ?

||Les vérités dont parle Fontenelle sont certainement d'un ordre bien plus élevé.   Dès la publication de ses « Entretiens sur la Pluralité des Mondes «, Fontenelle devenait le véritable vulgarisateur de son époque, disons plutôt, l'intermédiaire accrédité entre les savants et les gens du monde. Il faisait, dit encore Sainte-Beuve, « entrer les vérités de Copernic dans une enveloppe...

2 pages - 1,80 ¤

« ... Est-ce être homme que de connaître la somme des angles d'un triangle et la longitude de Rangoon ? Etre homme, c'est être ensemencé par le trésor fer-tile des concepts,— voilà ce qui détermine les rela-tions humaines, et elles sont bien ce qu'il y a de plus important sur terre... » Expliquez et commentez ce passage de Saint-Exu-péry.

les théorèmes et corollaires, ni de savoir par coeur les for­mules chimiques de nombreux corps, des centaines de dates historiques ou de noms de sous-préfectures. Tout cela ne fait pas de l'homme un citoyen conscient de ses devoirs et de ses droits. Instruire l'enfant, c'est lui communiquer des techniques indispensables comme l'alpha­bet, la table de multiplication, des notions .solides...

2 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette opinion de M. Proust. « La lecture est au seuil de la vie spirituelle : elle peut nous y Introduire, elle ne la constitue pas ? »

||Un tel lecteur s'imagine que la lecture résume la vie spirituelle. Proust lui répond qu'elle ne la constitue pas, c'est-à-dire, qu'elle ne saurait suffire à la caractériser, à en assurer le fondement essentiel. Elle permet seulement de pénétrer dans la vie spirituelle. Il existe une seconde catégorie de lecteur, celle de l'ex­pert, du connaisseur, du lettré qui sait qu'aucun...

4 pages - 1,80 ¤

Marivaux ou la recherche de la vérité 1

Le conflit des sexes est également en jeu dans la comédie de Marivaux et reçoit un traitement original. On sait qu'au 18e siècle, la domination masculine (et singulièrement celle du mari) est écrasante. C'est le cas dans la sphère aristocra­tique où la soumission de l'épouse n'a d'égale bien souvent que la liberté du mari à satisfaire ses désirs...

2 pages - 1,80 ¤

« Le spectacle est la seule forme d'éducation morale et artistique d'une nation. Il est le seul moyen par lequel le public le plus humble et le plus lettré peut être mis en contact avec les plus hauts conflits. » Que pensez-vous de cette opinion de Jean Girau-doux ?

||Reste à se demander si une nation et le public ne peu­vent s'éduquer que par le spectacle !... Les moyens ordinaires de formation des masses pren­nent facilement une allure spectaculaire. Le spectacle c Son et Lumière « fait sentir combien l'action éducative des beaux monuments est puissante. Il s'y forme une âme collective qui, d'ordinaire terre à terre, se...

2 pages - 1,80 ¤

L'écriture théâtrale chez Marivaux

Lisette : (...) Quelle finesse entendez-vous à ce que je dis ? Silvia : Moi, j'y entend finesse ! Moi, je vous querelle pour lui (Dorante) ! J'ai bonne opinion de lui ! Vous me man­quez de respect jusque-là ! Bonne opinion ! juste ciel ! Bonne opinion ! Que faut-il que je réponde à cela ? Qu'est-ce...

4 pages - 1,80 ¤

« L'art par excellence, celui qui surpasse tous les autres, parce qu'il est incomparablement le plus ex¬pressif, c'est la poésie. » Donnez votre opinion sur cette définition de Victor Cousin, en vous appuyant sur des exemples.

La poésie, elle-aussi, plaît et émeut par les sons, les rythmes et l'harmonie. Quel lecteur initié reste indifférent à la lecture du Songe d'Athalie de Racine, du Vallon de Lamartine, de la Tristesse d'Olympio de V. Hugo ou des Sanglots longs de Verlaine ? Elle provoque et excite en nous des sentiments et des émotions. L'Isolement de Lamartine traduit...

3 pages - 1,80 ¤

Masque et sincérité dans Tartuffe de Molière

LES DANGERS DU MASQUE Un deuxième aspect du masque apparaît ici dans les risques qu'il comporte. Le déguisement pris par Silvia et Dorante pour mettre l'autre à l' épreuve est utilisé pour duper. Dès lors, plusieurs questions sont posées. L'épreuve n'est-elle pas une entreprise perverse destinée à s'assurer une domination sur l'autre, tout en restant soi-même prémuni ? Et, de...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que ''Jacques le fataliste ''

Religieuse, récit dramatique, comme la c contrepartie « de Jacques 1, et telle lettre à sa fille faisait entrer Jacques dans la même infusion thérapeutique que Gil Blas, Le Roman Comique, Don Quichotte et... Manon Lescaut2. Cette dernière référence nous suggère que le rire n'y est pas exempt de cruauté (cf. ch. 12). D'où vient cependant qu'on rit...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 ... 999 1000 1001 1002 1003 1004

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit