LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
69 - Quel écrivain du XVIIIe siècle a défendu le protestant Calas dans son Traité sur la tolérance ?
A
Voltaire
B
Locke
C
Zola
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Le combat philosophique et le monde réel (Jacques le Fataliste) de Diderot

Au demeurant, seul le « peuple « — pris au sens large, ce qui n'exclut que les ordres privilégiés et la basse plèbe —pratique les vertus et illustre les valeurs dont la classe dominante s'est coupée par l'exercice corrupteur du pouvoir. Energie dans l'action (Jacques), bienfaisance spontanée, solidarité dans le malheur (l'hôte et le compère), fidélité aux amis...

4 pages - 1,80 ¤

Les jeux de l'amour: AMOUR ET THÉATRE (Marivaux)

Les personnages du Jeu n'échappent pas aux atteintes de l'amour-propre. Ainsi au premier émoi amoureux de Silvia rencontrant Dorante se mêle une satisfaction de vanité : celle qu'elle éprouve à entendre sa conversation galante et à se voir l'objet de compliments qu'elle a la liberté d'écouter puisqu'elle joue les soubrettes. Mais, dans une seconde phase, le sentiment qui...

4 pages - 1,80 ¤

Le travail de la forme chez Stendhal

On ne trouvera donc pas, chez Stendhal, de grands tableaux exhaustifs, campant longuement le décor de l'action comme chez Balzac. Doit-on pour autant affirmer qu'il n'y a pas entre le milieu et les personnages de relation directe de causalité et que, comme le dit M. Blin, « il ne détermine pas, ne résout pas le personnage de l'extérieur...

6 pages - 1,80 ¤

Jugement de Stendhal sur son oeuvre

Annexes Jugement de Stendhal sur son oeuvre Stendhal a lui-même commenté son oeuvre dans un « Projet d'article sur Le rouge et le noir « écrit en automne 1832, et envoyé au comte Salvagnoli, avocat et écrivain florentin. Pour plus de liberté, et par un procédé très fréquent chez lui, il signait d'un pseudonyme : « D. Gruffot Papera «. Après...

4 pages - 1,80 ¤

Amour et conscience de classe dans « Le rouge et le noir »

L'amour de Mathilde pour Julien n'est pas plus pur. Stendhal nous la présente comme une jeune personne en tous points favorisée par le destin, et qui s'ennuie mortel­lement dans son milieu : « Que pouvait-elle désirer ? La fortune, la haute naissance, l'esprit, la beauté à ce qu'on disait, et à ce qu'elle croyait, tout avait été accumulé sur...

6 pages - 1,80 ¤

Jeunesse et société ou « La chronique de 1830 »

Sur la petite ville de province pèse la tyrannie des deux forces qui ont repris le pouvoir en 1815 : l'aristocratie et le clergé. Derrière leur unité apparente, Stendhal montre aussi les luttes entre la Congrégation, la noblesse, et la bourgeoisie industrielle. Verrières, « la petite ville « (cf. le titre du pre­mier chapitre), est un bon exemple...

8 pages - 1,80 ¤

Stendhal et « Le rouge et le noir »: Analyse du roman

Chapitres Localisation Peinture sociale I Il III IV V VI VII Verrières La petite ville de province Le Maire : M. de Rénal Le dépôt de mendicité. Le curé Un paysan madré Le passé de M. de Rénal VIII IX X XI Vergy   XII Voyage dans la montagne   XIII XIV XV XVI XVI I Vergy Chélan remplacé par Maslon Intrigues à Verrières Réunion de la Congrégation XVIII Verrières Bray-le-Haut Un roi à Verrières L'évêque d'Agde XIX XX XXII XXIII XXI Vergy Une soirée chez Valenod Adjudication d'une maison XXIV XXV XXVI XXVII XXVIII XXIX Besançon L'abbé Pirard Les séminaristes L'abbé Castanède Démission de Pirard L'évêque de Besançon XXX :errières   ...

1 page - 1,80 ¤

Stendhal et « Le rouge et le noir »

« Tandis que les hautes classes de la société parisienne semblent perdre la faculté de sentir avec force et constance, les passions déploient une énergie effrayante dans la petite bourgeoisie, parmi ces jeunes gens qui, comme M. Laffargue, ont reçu une bonne éducation, mais que l'absence de fortune oblige au travail et met en lutte avec les vrais...

3 pages - 1,80 ¤

Le Rouge et le Noir : La fin du roman

Sur la place d'armes de Strasbourg, à la tête du quinzième régiment de hussards, un des plus élégants de l'armée, caracole le chevalier de La Vernaye, monté sur le plus beau cheval de l'Alsace. Les chevaux, les uniformes, les livrées des gens de ce jeune lieutenant sont célèbres. Qui reconnaîtrait le petit paysan en larmes sonnant à la porte...

5 pages - 1,80 ¤

Sujet : Un écrivain contemporain déclare : C'est une profonde erreur de porter un roman à l'écran. Partagez-vous ce sentiment ?

|| A. Le cinéma est tin art plus complet que par le passé. Ce que nous avons dit plus haut sur les incompatibilités entre les deux genres était particulièrement vrai à l'époque du muet et au début du parlant. Mais les procédés du cinéma et ses techniques se sont affinés, et on peut dire que le cinéma est capable de...

3 pages - 1,80 ¤

Sujet : Paul Valéry a dit : « L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain. » De son côté Julien Benda écrit : « C'est pour moi un des grands signes de l'impuissance moderne de dire : j'écris mes livres sans ordre parce que si j'ordonnais mon émotion je la perdrais. C'est tout simplement escamoter le problème qui est précisément de l'ordonner sans la perdre, mieux, de l'intensifier par l'ordre qu'on y insère. » Quelle est, selon vous, dans le domaine de la poésie, la portée de telles affirmations?

||Introduction   Dans les sociétés encore imprégnées de sacré, le poète, le sorcier, le prophète sont proches l'un de l'autre; ils ont en commun la faculté d'être en communication avec l'au-delà, et d'être le médium par lequel s'exprime le surnaturel. Par la suite, d'autres théories, tout en supprimant la référence au divin, continuent d'attribuer l'inspiration à des forces mys­térieuses et...

3 pages - 1,80 ¤

Sujet : Paul Valéry a dit : « L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain. » De son côté Julien Benda écrit : « C'est pour moi un des grands signes de l'impuissance moderne de dire : j'écris mes livres sans ordre parce que si j'ordonnais mon émotion je la perdrais. C'est tout simplement escamoter le problème qui est précisément de l'ordonner sans la perdre, mieux, de l'intensifier par l'ordre qu'on y insère. » Quelle est, selon vous, dans le domaine de la poésie, la portée de telles affirmations?

l'inspiration dans la création; les parnassiens et les .gmbolistes qui, au contraire, ont conçu le poème comme le résultat d'un patient labeur.   Il convient toutefois de distinguer la conception surréa­liste de la conception romantique ; il y a chez les romantiques une métaphysique de la parole inspirée, fortement ancrée dans le christianisme, dont le romantisme exprime souvent un renouveau...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : On parle beaucoup aujourd'hui de « littérature engagée », dans laquelle l'écrivain oeuvre pour expliquer et ensuite améliorer la condition humaine. Pensez-vous que ce soit l'unique vocation de la littérature?

Il est cependant nécessaire de préciser la définition de l'engagement pour éviter que les expressions « expliquer « et « améliorer la condition humaine « ne recouvrent un contenu trop vague. L'engagement consiste pour l'écrivain à prendre parti dans les luttes politiques de son temps en vue d'une amélioration de l'ordre social. Cette attitude s'oppose au non-engagement qui consiste pour...

1 page - 1,80 ¤

Lorsque j'étais en classe de quatrième, j'avais un vieux maître de français que je considérais avec l'insolence de mes douze ans comme un irrécupérable gâteux. Tandis que nous composions en rédaction il nous répétait à intervalles réguliers : « N'oubliez pas le sujet, mes enfants ! De quoi s'agit-il? De quoi s'agit-il? » Ce leitmotiv revenant toutes les dix minutes nous paraissait un rabâchage dérisoire. J'aurais tendance aujourd'hui à moins d'irrespect.

il est nécessaire de donner à votre développement une allure méthodique et de montrer ensuite, par des illustrations diverses et des élargissements éventuels, que vous en avez complètement saisi la portée. Il ne vous est pas interdit, ce faisant, de critiquer d'une façon discrète tel aspect particulier ou la perspective d'en­semble du texte proposé. Mais il vous faut avant...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Être homme c'est précisément être responsable. C'est connaître la honte devant une misère qui ne semblait pas dépendre de soi. C'est être fier d'une victoire que les camarades ont remportée. C'est sentir en posant sa pierre que l'on contribue à bâtir le monde. Vous étudierez avec soin cette définition de la respon¬sabilité en indiquant dans quelle mesure elle rejoint votre expérience personnelle.

Ainsi donc chacun participe au progrès de l'humanité tout entière; il y a contribution de chacun à l'oeuvre col­lective. Mais Saint-Exupéry n'entend pas parler seulement de ceux qui remportent des victoires notoires. Il englobe aussi, comme il l'explique dans Citadelle, l'artisan, l'humble cordonnier qui fabrique des babouches brodées d'or et qui y met toute son ardeur. Il y...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Quels plaisirs et quels profits pensez-vous qu'on puisse tirer de la lecture d'un bon roman?

Deuxième partie : les profits de la lecture (d'un bon roman) La grande règle des classiques était « plaire et instruire «. On s'accorde à considérer un roman comme un « bon roman « lorsqu'il s'agit d'une oeuvre qui n'a pas seulement une fonc­tion de divertissement, mais qui est en même temps une source d'enrichissement sur le plan intellectuel. z....

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : La pollution est-elle selon vous l'une des fatalités du monde moderne?

||La pollution n'est pas une fatalité du monde moderne. Elle est la conséquence d'une conception inadéquate de l'activité économique, ainsi que d'un cloisonnement trop étroit entre les différentes régions du savoir scientifique. Nécessité de faire intervenir un plus grand nombre de données lorsqu'on juge du niveau économique d'un pays. Nécessité de donner à ceux qui s'occupent de la...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Un écrivain peut-il être sincère?

«,Qui que vous soyez qui voulez connaître tin homme, osez lire les deux ou trois pages qui suivent, vous allez connaître à plein J.-J. Rousseau «, peut-on lire dans le septième livre des Confissions. «Osez lire « : même défi toujours renouvelé, même injonc­tion à lire en dépassant son courage, même appel à une lec­ture qui est une transgression,...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : J. Fourastié écrit dans son livre, Le grand espoir du XXe siècle : Les machines modernes en prenant pour elles toutes les tâches serviles, qui sont du domaine de la répétition incons¬ciente, en libèrent l'homme, et lui laissent les seuls travaux qui ressortissent en propre à l'être vivant, intelligent et capable de prévision. Expliquez et discutez cette réflexion.

Deuxième partie : critique de la thèse de Fourastié Un fait acquis : la profonde différence de nature entre les machines du xixe siècle et celles du xxe. Mais : —  La machine moderne est loin d'avoir supprimé le travail « bête «. Exemples : le travail des employés de banque s'est à ce point morcelé qu'il a perdu une grande...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Parlant de l'émancipation des femmes, Freud écrit en 1883 : « Mais je crois que toute réforme légale ou administrative avortera du fait que, bien avant que l'être humain soit en âge d'accéder à une position dans la société, la Nature a déterminé à l'avance la destinée de la femme en termes de beauté, de charme et de douceur. » Qu'en pensez-vous?

Deuxième partie : le problème des réformes On comprend très bien que les conceptions de Freud sur l'« éternel féminin « aient pour conséquence un certain scep­ticisme quant aux réformes légales et administratives. Mais si on adopte le point de vue opposé, on est porté au contraire à accorder toute leur importance aux réformes. A.  « On ne peut mûrir...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : En 1937 Georges Duhamel développait dans Défense des lettres une thèse qu'on peut résumer ainsi : Les arts dynamiques (radio, cinéma) nous entraînent dans leur mouvement et ne nous permettent ni de nous arrêter pour réfléchir, ni de revenir en arrière, ni même de choisir. Encourageant ainsi la passivité ils sont, à l'inverse de la lecture, un obstacle à une formation culturelle véritable. Expliquez et discutez cette idée.

Le cinéma, par ailleurs, exige de plus en plus une activité, et même une agilité, de la part du spectateur. « Le cinéma exige du spectateur une certaine technique spéciale de l'art de deviner ; au fur et à mesure que progressera k cinéma, cette technique se compliquera. « (Eikhenbaum, 1927). La compréhension d'un film n'est pas quelque chose qui...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Commentez sous la forme d'un devoir composé cette réflexion faite, il y a une soixantaine d'années, par Léon Bloy: Je crois fermement que le sport est le plus sûr moyen de produire une génération de crétins malfaisants.

Cet examen du sport par le mauvais bout de la lorgnette en montre suffisamment les inconvénients et les dangers. Il ne s'agit cependant pas d'une fatalité liée à cette activité. Une action attentive à différents niveaux peut empêcher le sport d'être ainsi détourné de sa vocation fondamentale : être un authentique moyen de culture. Nous examinerons dans cette...

3 pages - 1,80 ¤

Sujet : Un sociologue contemporain écrit que A' la publicité est l'ultime violence du monde moderne, en ce qu'elle porte à désirer l'indésirable s. Commentez cette affirmation.

2.    Si la publicité utilise des procédés de plus en plus raffinés, le consommateur devient de son côté plus averti et de ce fait moins malléable. On peut ajouter que sa sensibilité aux incitations de la publicité s'émousse et qu'il devient de ce fait moins vulnérable. 3.    Les campagnes de propagande faites dans l'intérêt du consommateur ont bénéficié des...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Expliquez et discutez cette réflexion de Lanza del Vasto extrait de Le pèlerinage aux sources (1943) « Ceux qui veulent le bien des travailleurs devraient se soucier moins de leur obtenir un bon salaire, de bons congés, de bonnes retraites, qu'un bon travail qui est le premier de tous les biens. »

Troisième partie : nuances nécessaires Il y a une grande part de vérité dans l'affirmation de Lanza del Vasto; cependant : —     cette revendication peut ne correspondre qu'à une nostalgie du passé : C'est le cas de Lanza del Vasto qui préconise le retour à la terre et à l'artisanat : chacun tisse ses habits et produit sa nourriture. Vie en...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Expliquez et discutez cette formule de Gide : e Envier le bonheur d'autrui c'est folie; on ne saurait pas s'en servir. Le bonheur ne se veut pas tout fait mais sur mesure. »

Pour Gide chacun de nous est un être unique et doit connaître un certain développement. L'être épanoui est celui qui se développe selon la ligne qui est la sienne. Goethe pensait, de la même manière, que chacun de nous doit se développer selon une courbe qui lui est propre; ce déve­loppement nous amène parfois à renier ce que...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 ... 999 1000 1001 1002 1003 1004

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit