LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
69 - Quel écrivain du XVIIIe siècle a défendu le protestant Calas dans son Traité sur la tolérance ?
A
Voltaire
B
Locke
C
Zola
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

ZOLA: L'Assommoir (Chapitre II) - Commentaire

ZOLA :Sur la rue, la maison avait cinq étages, alignant chacun à la file quinze fenêtres, dont les persiennes noires, aux lames cassées, donnaient un air de ruine à cet immense pan de muraille. En bas, quatre boutiques occupaient le rez-de-chaussée : à droite de la porte, une vaste salle de gargote graisseuse ; à gauche, un charbonnier,...

2 pages - 1,80 ¤

Romans de Zola : La Curée (Chapitre V)

Selon l'heureuse expression d'Eugène Rougon, Paris se mettait à table et rê­vait gaudriole au dessert. La politique épouvantait, comme une drogue dan­gereuse. Les esprits lassés se tournaient vers les affaires et les plaisirs. Ceux qui possédaient déterraient leur argent, et ceux qui ne possédaient pas cher­chaient dans les coins les trésors oubliés. Il y avait, au fond de...

2 pages - 1,80 ¤

Écritures naturalistes

||À l'inverse de cette tendance populiste, une tendance esthétisante travaille l'écriture naturaliste. Les Goncourt cherchaient « l'image peinte «, les mots et les épithètes rares, voire les néologismes ; Zola aussi quelquefois : les « nez d'ivro­gnesses «, les « faces égueulées comme des pots cassés « (Le Ventre de Paris) sont typiques des préciosités du style artiste....

2 pages - 1,80 ¤

Le naturalisme et le corps

||Avant Zola, qui fera de l'accouchement de Lise dans La Terre une Origine du monde à la manière de Courbet, Maupassant décrit les couches de Rosalie : sous sa robe part « un bruit singulier, un clapotement, un souffle de gorge étranglé qui suf­foque «; Jeanne entend le même glouglou d'un « ventre qui se vid[e] brus­quement «...

2 pages - 1,80 ¤

La société dans le roman naturaliste

Journalistes et arrivistes À la différence de Zola, Maupassant ne fait guère de place aux ouvriers. Ceux qui habitent l'immeuble de Duroy, dans Bel-Ami, ne sont que la pierre de touche de l'enrichissement d'un petit employé devenu journaliste à La Vie française. À travers lui, Maupassant fait le procès d'une presse qui sert aux combinaisons politico-financières. A l'instigation du ministre...

2 pages - 1,80 ¤

La satire dans le roman naturaliste

||Pour les mères en mal de gendre, dans Pot-Bouille, l'art est devenu le moyen de « pêcher un mari « : Mme Josserand tente ainsi « le coup de la sonate « pour placer sa fille et ses leçons de maintien sont des cours de prostitution mondaine. La technique du contrepoint, inaugurée par Flaubert, est reprise par Zola pour...

2 pages - 1,80 ¤

Naturalisme et imaginaire

||Le fantasme du double   Maupassant a porté ces images, héritées de Zola, au plus haut degré d'intensité dramatique. Car l'auteur du Horla est obsédé par la figure du double, de « l'autre en nous « qui s'objective dans le reflet des miroirs, comme cette image obsessionnelle qui fait escorte à Bel-Ami ; ses personnages, comme Jeanne et Ro­salie, comme...

2 pages - 1,80 ¤

Pour le romancier naturaliste, pensait Émile Zola, la description est « une néces¬sité de savant » et non « un exercice de peintre ». Vous apprécierez cette affir¬mation à la lumière des romans naturalistes que vous connaissez.

||Gros plans insolites et fragmentation du champ de vision Zola et Maupassant introduisent encore dans leurs descriptions la fragmentation du champ de vision et les gros plans insolites des impressionnistes. Cherchant Nana au bastringue, les Coupeau ne voient devant eux qu'un chapeau « dansant un chahut de tous les diables, cabriolant, tourbillonnant, plongeant et jaillissant « ; aux Folies...

2 pages - 1,80 ¤

Le roman de Guy de Maupassant

||Une philosophie de l'éternel retour C'est qu'il n'y a rien à attendre de l'histoire pour Maupassant ; à l'inverse de Zola, il ne croit pas que son entreprise de démystification puisse déboucher sur une réforme sociale ou morale. Pour Zola, en effet, le naturalisme est tout à la fois une esthétique, une philosophie et une propédeutique à l'action positive...

2 pages - 1,80 ¤

Le regard naturaliste sur l'existence

La joie de vivre Zola conteste ce pessimisme radical qui n'est que l'alibi de la résignation. Contre son ami Vallagnosc, qui affecte une « désespérance universelle « devant les « avortements de l'existence «, Mouret, le patron du Bonheur des Dames, affirme la joie et la nécessité de l'action. Car le siècle se jette à l'avenir, le monde est...

2 pages - 1,80 ¤

Portraits de femmes

||La femme de tête Bel-Ami dresse le catalogue des types de femme tel que le conçoit Maupassant. Madeleine Forestier incarne la femme de tête. Sachant que l'amour n'est chez les hommes « qu'une espèce d'appétit « tandis qu'elle en attendrait une « communion des âmes «, elle vit le mariage comme une froide transaction. Après Forestier, Duroy lui permet...

2 pages - 1,80 ¤

La composition romanesque

Maupassant préfère l'art de l'épure à l'esprit de système. Resserrant l'action au­tour d'une crise psychologique, il se contente d'un petit nombre de personnages, un trio comme dans Pierre et Jean, enfermés dans un huis clos passionnel qui rap­pelle la tragédie classique avec ses unités de temps, de lieu et d'action. En disciple de Flaubert, il fait de l'ellipse, qui...

2 pages - 1,80 ¤

Maupassant en son temps

||Pris dans la tourmente de la débâcle de 1870, Maupassant commence véritable­ment son apprentissage auprès de l'auteur de Madame Bovary après sa démobilisa­tion de 1871. Son « maître « le guide vers une nouvelle approche de la réalité, lui imposant de redoutables « exercices « d'écriture, et l'introduit dans les milieux lit­téraires : il est accueilli à Médan...

3 pages - 1,80 ¤

Refusant le slogan naturaliste ou réaliste « rien que la vérité, toute la vérité », Maupassant prétendait que les « Réalistes de talent devraient s'appeler plutôt des Illusionnistes ». Comment comprenez-vous cette phrase ?

||L'esquisse, un art de la suggestion Écrire, c'est enfin mettre en oeuvre les ressources du style, qui suggère comme l'illusionniste fait voir un monde qui n'existe pas. Par l'art de l'esquisse ou de la caricature, Maupassant évoque ainsi un personnage ou une scène comme on dit d'un magicien qu'il évoque les esprits : « une chevelure scientifique « et...

2 pages - 1,80 ¤

Zola en son temps

||Car l'époque est à la science : avec La Confession de Claude, Thérèse Raquin et Madeleine Férat, Zola transforme le roman en une « clinique des passions «. Les Rougon-Macquart déclineront l'Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire. Les vingt volumes, publiés entre 1871 et 1893, conjugent l'his­toire du « moment « (le Second Empire),...

2 pages - 1,80 ¤

Marivaux, Les Fausses Confidences (Acte I, scène 2) - LECTURES MÉTHODIQUES

||Le mot inaugure une série de variations sur ce thème, de « la grande charge dans les finances « attribuée au mari de la veuve (et qui sous-entend la richesse de cette dernière), à la formule péremptoire de Dubois à la fin de la scène (« on vous enrichira «), en passant par le jeu des mots sur...

4 pages - 1,80 ¤

Marivaux, L'Île des Esclaves (Scène 6) - LECTURES MÉTHODIQUES

||Vu par leurs subalternes, le monde des maîtres est caractérisé par des usages particuliers du langage, qu'il s'agisse de se livrer aux délices de « la belle conver­sation «, selon la formule employée peu auparavant par Cléanthis, ou de recourir à la fonction performative du langage pour faire exécuter les ordres que l'on donne (1. 4). La supériorité...

3 pages - 1,80 ¤

Le Mariage de Figaro (Acte V, scène 3)

FIGARO, seul, se promenant dans l'obscurité, dit du ton le plus sombre : ·  1      Ô femme ! femme ! femme ! créature faible et décevante !... nul animal créé ·          ne peut manquer à son instinct ; le tien est-il donc de tromper ?... Après • m'avoir obstinément refusé quand je l'en pressais devant sa maîtresse ; à • ·          l'instant...

3 pages - 1,80 ¤

Dans la comédie du XVIIIe siècle, les valets, écrit Yves Moraud, sont « le reflet d'une époque qui, sans être révolutionnaire, s'adonne, comme en se jouant, à la critique, à une contestation morale, à des audaces de toutes sortes, dont les effets réels ne se feront sentir que plus tard. » (La Conquête de la liberté, de Scapin à Figaro, PUF, 1981).

||Cette formule de Napoléon révèle comment le héros de Beaumarchais fut perçu, dès l'époque qui suivit la Révolution. Quelques années à peine avant que l'Histoire ne lui donne raison, Figaro avait imposé le type d'un homme nouveau dont l'esprit et la vitalité se jouaient des contraintes sociales et dont l'énergie sem­blait en mesure de faire tomber la Bastille...

3 pages - 1,80 ¤

De quelle manière et dans quel but le jeu théâtral transforme-t-il la relation entre martres et valets ?

||À flouer ainsi la donnée de base de la relation, la question devient, pour le maître comme pour le serviteur, celle de l'identité. À ce point, deux définitions de l'identité sont en compétition. Pour le maître, être, c'est avoir, pour le serviteur, être c'est faire. En cela la problématique est essentiellement théâtrale, puisque sur scène « dire, c'est...

2 pages - 1,80 ¤

Beaumarchais en son temps

|| 1732               Naissance de Pierre-Augustin Caron 1753               Invention technique en horlogerie que lui dispute Lepaute 1757               11 prend le nom de Beaumarchais 1759               Maître de harpe des filles du roi 1760               Rencontre avec le financier Pâris-Duverney 1764-1765 Voyage en Espagne 1774               Missions secrètes pour la Cour 1775               Première du Barbier de Séville 1777               Beaumarchais fonde la Société des auteurs dramatiques 1781               Le roi s'oppose à la représentation du Mariage de...

2 pages - 1,80 ¤

Langage de maître, langage de valet

||Aux discours artificiels du maître, le valet oppose son franc-parler. Les servi­teurs sont presque toujours exemptés de la mauvaise foi des maîtres qui se donnent sans cesse la comédie, même quand il s'agit d'amour. En ce sens les subalternes sont paradoxalement plus libres que leurs supérieurs, car ils échappent aux contraintes d'une idéologie qui impose le culte de...

2 pages - 1,80 ¤

Portraits, parures et billets doux

||La force qui mène les personnages de Marivaux et de Beaumarchais est celle du désir. Certains objets ont pour fonction de le dévoiler. Le « ruban de nuit « de la Comtesse dont s'empare Chérubin (Mariage, I, 7) est pour le jeune page un talisman amoureux, puisqu'il a touché les cheveux de sa « belle marraine «, que cette...

2 pages - 1,80 ¤

Le rire, instrument de libération

||Ce valet, dépeint par Beaumarchais dans sa Préface comme « un homme insou­ciant qui rit également du succès et de la chute de ses entreprises «, sait être heu­reux comme un roi et peut se vanter d'avoir « jonché « la route de sa vie «d'autant de fleurs que [sa] gaieté le [lui] a permis « (Mariage, V,...

2 pages - 1,80 ¤

Masques et déguisements

||Une mise en cause de l'arbitraire social Comme en écho au titre de la comédie de Marivaux, l'héroïne du Barbier de Séville s'exclame : « La naissance, la fortune. Laissons-là les jeux du hasard... « (IV, 6). En aimant Lindor, Rosine met en pratique cette autre maxime placée par Marivaux dans la bouche de l'un de ses personnages :...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 ... 999 1000 1001 1002 1003 1004

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit