LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
72 - Quel écrivain allemand a travaillé et repris pendant plus de 60 ans son livre, Faust ?
A
Goethe
B
Locke
C
Schopenhauer
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

RACINE: L'aveu d'Hippolyte à Aricie (Acte Il, SC. 2, V. 524-560) - Phèdre

L'aveu d'Hippolyte à Aricie (Acte Il, SC. 2, V. 524-560) Au seuil de l'acte II, le mouvement dramatique s'alimente d'un fait nouveau, annoncé à la fin de l'acte précédent, la mort de Thésée. La disparition du héros incarnant toutes les marques de l'autorité, guerrier valeureux, roi, époux et père, va lever les interdits et autoriser les développements affectifs qui font la substance de l'acte II. Deux démarches...

2 pages - 1,80 ¤

L'aveu indirect de Phèdre

L'aveu indirect de Phèdre (Acte II, SC. 5, V. 634-662) (SITUATION) Bien que l'auteur affirme nourrir son action de la seule logique des sentiments, c'est un événement extérieur d'une grande portée dramatique, la mort de Thésée, époux de Phèdre, annoncée à la fin de l'acte I, qui relance l'intérêt et autorise les nouveaux développements de l'acte II. Des sentiments jusque-là réprimés ont déjà usé, pour s'épanouir, de...

3 pages - 1,80 ¤

L'aveu direct de Phèdre (Acte Il, SC. 5, V. 670-698) - Commentaire

L'aveu direct de Phèdre (Acte Il, SC. 5, V. 670-698) (SITUATION) On se souvient par quel cheminement Phèdre a enfreint le silence qu'elle s'était imposé sur sa passion : harcelée par OEnone, elle lui a consenti une première confession (TEXTE 2). L'annonce de la mort de Thésée est venue lever l'interdit de la fidélité conjugale. Phèdre est alors mise en présence d'Hippolyte ; fragilisée dans...

3 pages - 1,80 ¤

La passion revendiquée (Acte Ill, SC. I, V. 790-812) - Phèdre de Racine

La passion revendiquée (Acte Ill, SC. I, V. 790-812) (SITUATION) À la suite de l'annonce de la mort de Thésée, qui a levé en partie les interdits, Phèdre a très clairement révélé sa passion à Hippolyte, sous la forme d'un aveu voilé d'abord, renouvelé ensuite avec rage et ferveur. Malgré le silence d'Hippolyte, trop pudique pour oser dire son indignation, Phèdre a bien perçu l'étendue de...

2 pages - 1,80 ¤

L'épreuve de la jalousie (Acte IV, sc. 6, v. 1225-1263) - Phèdre de Racine

L'épreuve de la jalousie (Acte IV, se. 6, v. 1225-1263) (SITUATION) Ce texte aborde la crise la plus douloureuse pour Phèdre, celle de la jalousie, dont il convient de rappeler les circonstances : Apprenant le retour de Thésée, Phèdre affolée a laissé OEnone accuser Hippolyte de son propre crime pour se sauver ellemême. Puis, dans un instant de repentir, elle est venue implorer de Thésée le...

3 pages - 1,80 ¤

La mort de l'héroïne (Acte V, sc. 7, vers 1622-1644) - Phèdre de Racine

La mort de l'héroïne (Acte V, se. 7, vers 1622-1644) (SITUATION) Dernière scène de la pièce, dernières paroles de Phèdre. On a vu Phèdre entraînée par la fureur de la jalousie (TEXTE 7) et souhaitant la mort des amants heureux, Hippolyte et Aricie. Mais l'horreur même du crime ainsi envisagé a réveillé le sens moral qui subsiste en elle. En cela réside, on le sait,...

3 pages - 1,80 ¤

Fonction du personnage de Phèdre

Fonction du personnage de Phèdre (POUR COMMENCER) Le problème central sur lequel on peut vous interroger à l'oral est celui du sens de la pièce, lié à la fonction du personnage principal. Ce sens est à rechercher dans l'oeuvre même et au-delà, dans le mouvement des idées d'une époque. On montrera que Phèdre exprime une vision de l'être humain conforme implicitement à une certaine théologie, vision...

2 pages - 1,80 ¤

Phèdre tragédie de la parole

Phèdre tragédie de la parole (POUR COMMENCER) On vous demande de réfléchir aux diverses prises de parole qui font avancer l'action dans Phèdre et l'on vous propose comme point de départ une remarque de Roland Barthes. Le critique (transposant une réplique de Hamlet de Shakespeare) énonce en ces termes l'idée de la prédominance du langage dans la tragédie de Phèdre : Dire ou ne pas dire?...

2 pages - 1,80 ¤

Le rôle de Thésée

||  Vous ne pouvez ignorer certains apports de la critique récente, qui ont modifié les analyses habituelles sur la réalité des personnages. Le vocabulaire quelque peu technique que vous trouverez ci-dessous ne doit pas vous arrêter : il vous sera expliqué et il recouvre des données relativement simples. Le critique moderne recommande de se défier de l'illusion réaliste, qui consiste à confondre le personnage de...

2 pages - 1,80 ¤

Le personnage d'OEnone

  La présence des confidents est liée à la nature même de la tragédie classique qui, en fondant l'intrigue sur le langage et non sur le spectacle des actions, s'oblige à fournir aux protagonistes un interlocuteur permanent. Le plus souvent, le confident n'a pas de personnalité propre, il est là pour écouter et sa présence complaisante évite aux auteurs le recours fastidieux au monologue. Mais...

2 pages - 1,80 ¤

L'organisation du dénouement

L'organisation du dénouement (POUR COMMENCER) La tragédie raconte une histoire, et pour bien la raconter elle respecte un certain nombre de principes. Le premier, le plus général, formulé par Aristote, est qu'une histoire doit présenter un commencement, un milieu et une fin, plus précisément offrir une exposition, un noeud et un dénouement. Des règles de structure indiquent la meilleure composition possible de ces trois parties indispensables. La...

2 pages - 1,80 ¤

La symbolique du labyrinthe

    Vous vous souvenez que l'aveu indirect de Phèdre à Hippolyte est construit autour du récit d'une aventure d'amour et de danger que l'auteur a située dans le décor d'un labyrinthe. C'est un lieu précis et mythique : le Labyrinthe était le nom du palais de Crète au fond duquel se dissimulait le Minotaure, monstre mi-homme mi-taureau qui tous les neuf ans dévorait sept jeunes...

1 page - 1,80 ¤

Quelle importance accordez-vous à l'intrigue dans une tragédie de Racine?

||L'importance de l'intrigue est plus grande au théâtre que dans le roman, une histoire bien conduite étant le seul moyen de capter l'attention du spectateur. En effet, il n 'y a pas de recours possible aux portraits, n i aux descriptions, ni à la digression morale, qui sur scène ennuie. Reste l'intrigue ; de son agencement va dépendre la capacité de la pièce...

2 pages - 1,80 ¤

Selon un auteur contemporain, le monde poétique est celui d'une «autre planète». En quoi cette vision de la poésie vous paraît-elle s'appliquer aussi à la tragédie de Racine ?

Elle offre un sujet exceptionnel par la grandeur mythique, plus qu'historique, des héros, qui sont au-delà de l'humanité. Même quand leur existence est attestée, ils sont dépassés par leur mythe, qui enrichit et exalte leur réalité historique. L'intensité du conflit et des sentiments échappe chez eux à l'humain quotidien. Chacun sent bien que l'on n'est pas chez soi dans la tragédie, et il ne...

2 pages - 1,80 ¤

Racine écrit dans l'une de ses préfaces qu'il faut à la tragédie des héros «propres à exciter la compassion et la terreur». En empruntant vos exemples principalement à la pièce que vous avez étudiée, vous direz dans quelle mesure les personnages de Racine vous paraissent remplir cette fonction.

La pitié est exaltée par la fin lamentable du jeune homme, rapportée en un long et pathétique récit, qui est un ornement poétique en même temps qu'un paroxysme émotionnel. Mais dans cette fin la terreur progressivement se mêle à la pitié, car ce monstre issu de la fureur d'un dieu est horrible pour tous. Le récit inspire en trois moments une gamme complète...

2 pages - 1,80 ¤

Texte : Lettre 24 Montesquieu, Lettres Persanes

Texte : Lettre 24 Montesquieu, Lettres Persanes, 1721   Introduction Montesquieu a longtemps cherché une forme originale pour critiquer la société française non seulement dans le but d’éviter la censure mais aussi pour plaire et distraire. Pour cela, il choisit de publier, en 1721, un roman épistolaire intitulé Lettres Persanes puisqu’il faut le savoir, l’orientalisme était fortement apprécié à l’époque. En effet,...

2 pages - 1,80 ¤

« L'huître », Francis Ponge

« L’huître «, Francis Ponge   L'huître   L'huître, de la grosseur d'un galet moyen, est d'une apparence plus rugueuse, d'une couleur moins unie, brillamment blanchâtre. C'est un monde opiniâtrement clos. Pourtant on peut l'ouvrir : il faut alors la tenir au creux d'un torchon, se servir d'un couteau ébréché et peu  franc, s'y reprendre à plusieurs fois. Les doigts curieux s'y...

1 page - 1,80 ¤

Clément Marot – Au Roi, « Pour avoir été dérobé »

Clément Marot – Au Roi, « Pour avoir été dérobé « J’avois un jour un vallet de Gascongne, Gourmand, ivrongne, et asseuré menteur, Pipeur, larron, jureur, blasphemateur, Sentant la hart de cent pas à la ronde, Au demourant, le meilleur filz du monde, Prisé, loué, fort estimé des filles Par les bordeaulx, et beau joueur de quilles. Ce venerable hillot fut adverty De quelque argent que m’aviez...

5 pages - 1,80 ¤

COMMENTAIRE COMPOSÉ - NUIT DANS LA FORÊT VIERGE

COMMENTAIRE COMPOSÉ - NUIT DANS LA FORÊT VIERGE La fille du pays des palmiers vint me trouver au milieu de la nuit.  Elle me conduisit dans une grande forêt de pins, et renouvela ses prières  pour m'engager à la fuite. Sans lui répondre, je pris sa main dans ma  main, et je forçai cette biche altérée d'errer avec moi dans la forêt....

2 pages - 1,80 ¤

Clément Marot - AU ROI, POUR LE DÉLIVRER DE PRISON

    Octobre 152. MAROT est de nouveau en prison, mais l'affaire est moins grave  qu'en 152 : aussi expose-t-il son cas, cette fois, sans allégorie. Récit pittoresque où le  prisonnier plaisante sur sa mésaventure et met ainsi le roi de son côté. De ses études  juridiques, il a gardé assez de souvenirs pour se tirer élégamment d'affaire : il réduit la  cause à...

5 pages - 1,80 ¤

Sappho À une aimée

Sappho À une aimée    A une aimée  Il goûte le bonheur que connaissent les dieux  Celui qui peut auprès de toi  Se tenir et te regarder,  Celui qui peut goûter la douceur de ta voix,    Celui que peut toucher la magie de ton rire,  Mais moi, ce rire, je le sais,  il fait fondre mon coeur en moi.    Ah ! moi, sais-tu, si je te vois,  Fût-ce une...

2 pages - 1,80 ¤

Clément Marot - A Madame d'Alençon; pour être couché en son état

    Princesse au cœur noble et rassis1,  La fortune que j'ai suivie  Par force m'a souvent assis  Au froid giron de triste vie;  De m'y seoir encor me convie2;  Mais je respons comme fasehé:  "D'estre assis je n'ay plus d'énvie;  Il n'est que d'estre bien couché."  Je ne suis point des excessifs  Importuns, car j'ay la pépie3,  Dont suis au vent comme un châssis4,  Et debout ainsi qu'une espie5;  Mais s'6une...

2 pages - 1,80 ¤

Clément Marot Rondeaux et Épigrammes Au bon vieux temps

    Au bon vieulx temps un train d'Amour regnoit,  Qui sans grand art, et dons se demenoit,  Si qu'un bouquet donné d'amour profonde,  C'estoit donné toute la Terre ronde :  Car seulement au cueur on se prenoit.  Et si par cas à jouyr on venoit,  Sçavez vous bien comme on s'entretenoit ?  Vingt ans, trente ans : cela duroit un Monde   Au bon vieulx temps.   Or est perdu...

2 pages - 1,80 ¤

Voltaire – Le Mondain Commentaire composé

  Plan  I. LA CRITIQUE DE L'ÂGE D'OR ................................................................................ 3  Un état d'innocence ................................................................................................... 3  Un état d'austérité et de dénuement......................................................................... 3  Une vertu sans mérite, puisque inévitable ................................................................. 3  II. L ' ÉLOGE DE L'ÂGE DE FER ....................................................................................... 4  a) Une époque de luxe ............................................................................................... 4  b) Une époque de plaisirs .......................................................................................... 4  c) Une époque marquée par la nouveauté et le progrès............................................ 4  III. L' ASSOCIATION BONHEUR ET CIVILISATION...

3 pages - 1,80 ¤

Clément Marot - Epître au Roy, du temps de son exil à Ferrare

||    Le calme revient en France, et MAROT se décide à plaider sa cause (mai ou juin 1535). S'il s'est exilé,  c'est, dit-il, pour échapper à l'iniquité des juges prévenus contre lui depuis la satire de l'Enfer. Les  ennuis du poète viennent aussi de « l'ignorante Sorbonne « ennemie des esprits cultivés. Ainsi, très  habilement, Marot associe sa cause à celle du...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 ... 999 1000 1001 1002 1003 1004

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit