LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
5 - Quelle était la nationalité d'Homère ?
A
Romaine
B
Grecque
C
Turque
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Selon Jacques Pinard, les monuments historiques «sont l'objet des plus grands égards», tandis que d'autres témoins du passé, « qui méritent aussi de retenir l'attention », ne suscitent pas un tel engouement. Vous vous attacherez à montrer en quoi les vestiges moins prestigieux peuvent aussi présenter « un exceptionnel intérêt».

Ex. : Toute ruine n'a pas de valeur parce qu'elle est en ruine ; l'engouement pour les brocantes peut parfois prêter à sourire, tant nos contemporains dénigrent leur époque au profit de temps antérieurs qui leur paraissent plus riches. Transition : Si le grand public néglige trop souvent ces témoins de la civilisation, par ignorance ou par paresse, il n'en est pas de même...

4 pages - 1,80 ¤

«Nous travaillons pour transformer la nature naturelle, qui satisfait mal ou pas du tout les besoins humains» ... Est-ce bien, selon vous, la seule finalité du travail des hommes ?

2. L'individu est transformé par son travail - «Tout travail travaille à faire un homme en même temps qu'une chose«, écrivait le philosophe Emmanuel Mounier, montrant par là que la métamorphose qu'opère le travail est celle de l'homme plus que de la nature. - Le travail est donc un facteur de formation de la personnalité et pas seulement un gagne-pain. « L'homme a besoin...

5 pages - 1,80 ¤

Pensez-vous que «la civilisation organisée, rationnelle, que nous sommes en train de construire se montre d'autant plus pénible à vivre au point de vue moral qu'elle devient plus riche et plus commode sur le plan matériel » ?

L'apathie due à ces pressions et à la froideur de notre environnement aboutit à une nouvelle forme de violence. Ainsi, habitués à elle par les médias, nous devenons impassibles devant la mort des autres. Paradoxalement, l'amélioration du confort augmente la dureté morale. Pour soigner les frustrations ainsi provoquées, notre société offre des loisirs qui flattent nos pulsions les plus basses, et seul l'art extériorise nos...

5 pages - 1,80 ¤

«Les jeunes, détachés des groupes d'appartenance jusqu'alors estimés naturels, cherchent à vivre leur situation collectivement. » Le constat vous semble-t-il toujours d'actualité ?

Les organisations qui regroupent des jeunes créent un univers clos dans lequel l'expression de soi est facilitée. Les associations sportives leur permettent de dépenser l'énergie inemployée; les formations musicales et théâtrales favorisent l'expression de l'individualité et libèrent les angoisses: le film de Yannick Bellon, Les Enfants du désordre, présente une troupe théâtrale qui réinsère les jeunes délinquants. Enfin,...

4 pages - 1,80 ¤

Le théâtre n'est pas le seul lieu où s'éprouve une «émotion collective » à notre époque. Vous direz dans une argumentation logique et à l'aide d'exemples précis quelles réflexions vous inspire cet état et les comportements qu'il peut entraîner.

La perfection théâtrale repose sur une triple harmonie : entre les différents acteurs sur scène, entre les acteurs et le public, entre ce dernier et la pièce. Les acteurs s'accordent à faire de cette réceptivité du public la condition de leur excellence, et donc aussi de leur appréhension. Car le théâtre ne se fait que dans cet échange...

4 pages - 1,80 ¤

Pensez-vous que« la photo a usé le monde, et par là-même le voyage » ?

Car la photographie est un certain regard porté sur les choses, sur le voyage. Elle peut en effet mettre en valeur les aspects humains, sociaux du voyage, qui n'apparaissent pas dans les brochures touristiques. Le grand reporter W. Bischoff mettait sa photographie au service d'un idéal du monde; ses photos de l'après-guerre en Allemagne, de la misère et...

5 pages - 1,80 ¤

Partagez-vous le mépris de J.-J. Rousseau pour le luxe ou pensez-vous qu'il soit naturel, voire moral, de l'aimer? Vous justifierez votre réponse en vous appuyant sur des exemples précis.

Avec le luxe viennent le raffinement, la recherche de la beauté, qui procurent des joies infinies et subtiles. Les parfums, la haute couture française nous sont enviés partout dans le monde. Lorsque cette recherche du raffinement se porte sur la vie entière, elle élève l'homme au-dessus de la vulgarité, remarque Charles Baudelaire. Cet auteur admirait les « dandys...

5 pages - 1,80 ¤

Jean Rouaud :Les Champs d'honneur

[Jean Rouaud obtint en 1990 le prix Goncourt pour son premier roman, Les Champs d'honneur.) Le roman se passe dans la région de Nantes. L'auteur décrit successivement le crachin, l'averse, les pluies de tempête et les pluies de noroît. Voici le paragraphe consacré à l'averse. Le crachin n'a pas cette richesse rythmique de l'averse qui rebondit clinquante sur le...

2 pages - 1,80 ¤

Stendhal (1783-1842) : Lucien Leuwen (commentaire)

Lucien Leuwen, jeune sous-lieutenant, vient d'être affecté à un régiment qui va tenir garnison à Nancy. Le jour où le régiment défile en ville, Lucien, sur un cheval d'emprunt, s'abandonne à quelques réflexions désabusées. L'histoire se passe sous la monarchie de Juillet, vers 1834-1835. Lucien leva les yeux et vit une grande maison, moins mesquine que celles devant...

4 pages - 1,80 ¤

George Sand (1804-1876): Indiana

L'héroïne, Indiana, après avoir vécu une passion malheureuse à Paris, a été contrainte de retourner dans son île natale, l'île Bourbon (actuelle île de la Réunion). Rarement elle descendait dans les gorges de la rivière SaintGilles, parce que la vue de la mer, tout en lui faisant mal, l'avait fascinée de son mirage magnétique. Il lui semblait qu'au-delà de ces vagues et...

4 pages - 1,80 ¤

Alain-Fournier (1886-1914) : Le Grand Meaulnes

«Je passe encore sous cette fenêtre, écrivait-il. J'attends encore, sans le moindre espoir, par folie. A la fin de ces froids dimanches d'automne, au moment où il va faire nuit, je ne puis me décider à rentrer, à fermer les volets de ma chambre, sans être s retourné là-bas, dans la rue gelée. Je suis comme cette folle de Sainte-Agathe1 qui sortait à chaque...

4 pages - 1,80 ¤

Charles Cros (1842-1888) : (Le Coffret de santal, 1879): A une chatte

A une chatte Chatte blanche, chatte sans tache, Je te demande, dans ces vers, Quel secret dort dans tes yeux verts, Quel sarcasme sous ta moustache. s Tu nous lorgnes, pensant tout bas Que nos fronts pâles, que nos lèvres Déteintes en de folles fièvres, Que nos yeux creux ne valent pas Ton museau que ton nez termine, 10 Rose comme un bouton de sein, Tes oreilles dont le...

3 pages - 1,80 ¤

Paul Eluard (« La courbe de tes yeux ... », Capitale de la douleur, 1926) - Commentaire

La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur, Un rond de danse et de douceur, Auréole du temps, berceau nocturne et sûr, Et si je ne sais plus tout ce que j'ai vécu, 5 C'est que tes yeux ne m'ont pas toujours vu. Feuilles de jour et mousse de rosée, Roseaux du vent, sourires parfumés, Ailes couvrant le monde de lumière, Bateaux chargés...

3 pages - 1,80 ¤

Alain Borne : Quand je serai mort

Quand je serai mort vous ne penserez plus à moi - silence et absence - un nom sur une marguerite d'os 5 que je ne serai plus là pour effeuiller. Je t'aime un peu beaucoup passionnément brisez vos douces mains à soulever la dalle soulevez la dalle car je suis là 10 je n'ai plus en guise de lèvres et d'yeux qu'un peu de la terre d'où jaillit...

3 pages - 1,80 ¤

L'enterrement de Paul Verlaine (commentaire)

Le second quatrain assimile la mort à un sommeil agréable, comme le signale le terme «édredon« (v. 8). Cette vision contraste fortement, par exemple, avec l'angoisse ressentie par Ronsard dans ses Derniers Vers:« Mon corps s'en va descendre où tout se désassemble. «Ici, les expressions« s'installe« (v. 7), «bien chaud«, «douillettement« (v. 6), créent un univers rassurant et agréable. || La lumière(« brille« au vers 2,...

3 pages - 1,80 ¤

Vous mettrez en évidence les agréments, l'utilité, les dangers de la solitude.

B. La solitude des exclus et des mal aimés - Solitude des exilés, des vieillards, des impotents, des marginaux. - La société tend à rejeter tous ceux qui ne s'adaptent pas à ses contraintes, qu'elles soient politiques, idéologiques, ou concernent l'âge, l'état physique et mental. Ex. : L'exil forcé loin de leur patrie fut pour Ovide durant l' Antiquité ou pour...

3 pages - 1,80 ¤

La biographie des auteurs

A. Des évidences 1. Éléments biographiques utiles COMPOSITION FRANÇAISE - Ex. : Il est évidemment intéressant et utile de savoir que V. Nabokov, avant d'écrire en anglais (Lolita, par exemple), avait écrit dans sa langue maternelle, le russe, ce qui a donné un style particulier à ses oeuvres en langue anglaise. 2. Primauté de l'oeuvre - Ex. : L'oeuvre reste quand l'artiste meurt, et reste malgré...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi lire ?

Ex. : Tel est le ressort utilisé par les romans d'amour à l'eau de rose, destinés à satisfaire les rêves bleus et romantiques des jeunes filles et des femmes. Ex. : Jean-Paul Sartre a raconté dans Les Mots comment il compensait sa laideur et l'indifférence des autres enfants grâce à la lecture de Pardaillan, en s'identifiant à cet heureux...

3 pages - 1,80 ¤

Le fantastique a toujours connu, sous la forme des contes, des légendes, des histoires extraordinaires ou de la science-fiction, un vaste succès populaire. En vous appuyant sur des exemples précis, qui pourront ne pas être uniquement littéraires, tentez de dégager quelques-unes des significations possibles de cette attirance.

Ex. : Dans Le Docteur Jekyll et M. Hyde, le bon et le méchant représentent les deux parts d'un même être, la part bénéfique que nous montrons en public et la part maléfique qui reste d'ordinaire cachée. Ce roman de 1886 pressentait les découvertes de la psychanalyse sur les pulsions refoulées dans l'inconscient. Ex. : Dans Vampyr du réalisateur...

3 pages - 1,80 ¤

« Les hommes se servent des mots ; le poète les sert. » Octavio Paz, Prix Nobel de littérature 1990, L'Arc et la Lyre

La poésie sert alors les hommes : elle est le véhicule d'un message. En tant que telle, elle aborde tous les domaines. En s'engageant, le poète en fait un outil idéologique, comme pendant la guerre, sous les plumes de P. Eluard (Au rendez-vous allemand) ou de L. Aragon (La Diane française), ou un siècle auparavant, sous celle de...

3 pages - 1,80 ¤

La culture de l'honnête homme

Lorsqu'elle vise un savoir pour le savoir, sans véritable réflexion, la culture n'est pas digne de ce nom. L'éducation encore au début du siècle passait nécessairement par des textes latins et grecs qu'il fallait apprendre par coeur sans en goûter vraiment l'intérêt. Ce« bourrage de crâne« paraissait inutile au jeune Jules Vallès, qui raconte son calvaire dans L'Enfant. De plus, la culture fonctionne parfois...

4 pages - 1,80 ¤

La beauté selon Baudelaire

En admettant alors ce changement d'échelle, on conviendra aisément que chaque époque a sa beauté, puisque chaque époque a ses valeurs. Ce changement de valeurs est particulièrement exemplaire dans la «découverte« d'artistes du passé, injustement méconnus. Toute la poésie baroque française, du début dμ xviie siècle, a été quasi ignorée jusqu'au milieu de notre siècle! A l'inverse, les...

3 pages - 1,80 ¤

Attendez-vous du personnage principal d'un roman qu'il soit un héros?

Or cette critique, sévère, est d'abord menée au nom du réalisme. Qui pourrait croire aux qualités d'un Lancelot, en plein xixe siècle ? Le héros est donc ramené à de plus justes proportions, il devient vraisemblable. Puisqu'il n'est plus, dès lors, une réunion de toutes les vertus, celles-ci vont être dispersées en plusieurs personnages : Emma Bovary sera belle, mais c'est son mari Charles...

4 pages - 1,80 ¤

Pensez-vous que la crise de la famille soit la cause du mal de vivre de la jeunesse ou estimez-vous que ce malaise est dû à d'autres facteurs ?

Cette période de la vie d'un être humain entre la naïveté de l'enfance et la maturité adulte est celle des remises en question et de l'insécurité provoquée par les interrogations, les transformations physiques, les heurts avec un environnement où l'on veut tout à la fois agir et trouver sa place. La littérature a maintes fois au cours des...

4 pages - 1,80 ¤

« L'adulte se donne la satisfaction de l'éducation d'un quasi-semblable sans rencontrer les inconvénients de l'éducation de ce semblable authentique qu'est l'enfant.» Pensez-vous que cette interprétation soit la seule explication de notre goût actuel pour les animaux familiers ?

Depuis la deuxième guerre mondiale, la France n'est plus un pays rural. L'industrialisation, le développement urbain, le recours aux machines, ont consommé la rupture avec un environnement naturel où les animaux étaient nombreux. Ce serait une sorte de nostalgie qui pousserait nos contemporains à retrouver le contact avec la vie de la nature pai l'adoption de petits animaux familiers. On peut considérer ensuite que...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit