LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
777 - En quoi l'extrait suivant illustre-t-il le rejet de la narration classique théorisée par le courant du Nouveau Roman ? Ce prince était un chef-d'oeuvre de la nature ; ce qu'il avait de moins admirable était d'être l'homme du monde le mieux fait et le plus beau. Ce qui le mettait au-dessus des autres était une valeur incomparable, et un agrément dans son esprit, dans son visage et dans ses actions, que l'on n'a jamais vu qu'à lui seul ; il avait un enjouement qui plaisait également aux hommes et aux femmes, une adresse extraordinaire dans tous ses exercices, une manière de s'habiller qui était toujours suivie de tout le monde, sans pouvoir être imitée, et enfin, un air dans toute sa personne, qui faisait qu'on ne pouvait regarder que lui dans tous les lieux où il paraissait. Il n'y avait aucune dame dans la cour, dont la gloire n'eût été flattée de le voir attaché à elle [...]. Mme de Lafayette, La Princesse de Clèves, 1678.
A
a) La syntaxe adoptée est trop classique.
B
b) Le personnage décrit est trop éloigné de
C
c) L'intrigue se déroule à la cour de France.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Un des reproches adressés au roman traditionnel par les romanciers du début du XXe siècle est de proposer des schémas narratifs invraisemblables, car centrés sur des personnages qui n'ont rien en commun avec le lecteur. Certes, les critiques ciblèrent principalement sur le roman de type balzacien, mais on retrouve ici, dans ce roman typique des moeurs du classicisme français, le même type d'éléments : un personnage idéal au sens propre du terme, adulé de toute la cour, hommes comme femmes, n'ayant absolument aucun défaut, bref un être auquel le lecteur moderne ne peut croire et encore moins s ' identifier.


Les nouveautés du site

Commentaire de Texte : Les Obsèques de la Lionne

Après avoir étudié la réaction du Cerf, nous pouvons enfin arriver à la conclusion que les courtisans sont crédules. Pour dénoncer cette crédulité le fabuliste se repose sur la satire. Nous apercevons mieux cette crédulité au vers 49 et 50. Les courtisans croient sans méfiance à l’histoire contée par le Cerf, nous pouvons le...

2 pages - 1,80 ¤

Les mythes ne sont-ils là que pour nous divertir ?

Ainsi, bien plus qu’un simple divertissement, les mythes nous donnent de véritables leçons de vie. Ils nous guident afin de mieux vivre et de vivre heureux. C’est donc de véritables vertus pédagogiques qu’ils renferment. D’ailleurs les mythes sont toujours d’actualité, il nous parlent toujours et ont encore un sens aujourd’hui. Ces mythes sont à...

1 page - 1,80 ¤

Les lieux dans Le Guépard

Ils sont tous les deux actifs, alors que les autres personnages restent immobiles, écrasés par la chaleur. Angelica et Tancredi explorent les différents lieux et ce sont eux qui arrivent à saisir l’Histoire directement. Tancredi veut introduire Angelica dans le monde de la noblesse, il veut la former, et il commence son éducation en...

5 pages - 1,80 ¤

Les liaisons dangereuses : un roman moral ?

Valmont meurt, en effet, de la main de Danceny, mais il meurt victime en quelque sorte de la trahison de Merteuil, il n’est pas jugé pour ses crimes contre la morale. En donnant les lettres à Danceny, il rachète en quelque sorte ses erreurs et passe pour un personnage repenti aux yeux du lecteur, et quitte...

2 pages - 1,80 ¤

L'enfance Dans Le petit prince De Saint-Exupéry

L'obligation L'enfant laisse son loisir par nécessité et choisit autre chose." J'ai donc dû choisir un autre métier et j'ai appris à piloter des avions"La tristesse et la frustration dans l'âme de l'enfant qui décide de laisser ses rêves.L'esprit Le petit prince grâce à l'esprit." L’esprit rend les choses unique"Par l'esprit fort, le petit...

5 pages - 1,80 ¤

L'Illusion Comique (1636), Acte II, Scène 4 Pierre Corneille : Comment cette scène met-elle en évidence l'essence de la comédie ?

MATAMOREEh bien ! Dès qu'il m'a vu, comme a-t-il pris la fuite ? M'a-t-il bien su quitter la place au même instant ? ISABELLECe n'est pas honte à lui, les rois en font autant, Du moins si ce grand bruit qui court de vos merveilles N'a trompé mon esprit en frappant mes oreilles. MATAMOREVous...

2 pages - 1,80 ¤

Lecture analytique Goriot : Début du roman à« …dans son c½ur peut être » (Balzac): En quoi ce début de roman présente les caractéristiques d'un incipit ?

Abondance des expressions, formules générales qui s'apparentent à de véritables maximes (=formules brèves exprimant une idée générale, une règle de conduite) = par lesquelles Vautrin énonce un certain cynisme, les règles du jeu à suivre dans la société : « Tous les frères flouent plus ou moins les sœurs « (l10), « Il faut...

8 pages - 1,80 ¤

Incipit du roman. Le Rire de l’Ogre. Pierre Péju.

* On est dans le symbole, tout le monde est concerné, on est dans un conte du petit chaperon-rouge qui se fait dévorer, du petit poucet qui avance dans la forêt en essayant de ne pas perdre son chemin et avec les bottes de l’ogre. « On sent confusément qu’il est impossible d’aller plus loin « + envie...

2 pages - 1,80 ¤

LECTURE ANALYTIQUE Chapitre XVI Rapport de Brodeck de Philippe Claudel

*Pourquoi Brodeck alors qu'il est détaché reste-t-il loin de la scène alors que tous les anciens prisonniers forment un foule compacte  ? Peut être que c'est justement Brodeck, un personnage qui durant toute l'histoire, semble se sentir différent, et s'exclure pour cela. *Pourquoi malgré le fait qu'il assiste à la scène, a-t-il besoin de...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire Composé : Le Villageois et le serpent de Jean de la Fontaine

Nous allons maintenant étudier la morale de cette histoire. Tout d’abord elle est explicite et énoncée à la fin de l’apologue : « Il est bon d’être charitable ; Mais envers qui ? C’est là le point. Quant aux ingrats, il n’en est point Qui ne meure enfin misérable. « Dans cette morale apparaissent clairement...

2 pages - 1,80 ¤

Le village des « cannibales », Alain Corbin: chapitre 1

A la fin du Second Empire, la paysannerie est toujours acquise à l'empereur Napoléon III. L'indulgence de la justice face à la ruralité y est pour beaucoup, et nombreuses sont les défenses d'émeutiers qui se basent sur le fait que les accusés l'on fait dans le but de défendre l'empereur et la dynastie. Ceci ...

3 pages - 1,80 ¤

Le roman n'est-il, selon vous, que la mise en scène du parcours d'un personnage ?

Le roman n'est donc pas toujours la mise en scène du parcours d'un personnage même si l'on retrouve effectivement ce plan dans de nombreux roman : il est en effet possible qu'il y ait plus d'un personnage principal ou bien que celui-ci ne soit pas particulièrement développé car l'histoire peut s'en passer ; il faut aussi...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi le roman de Hamm est-il une ouverture ? Fin de Partie

On apprend notamment que le visiteur décrit dans le roman est venu demander du pain pour son enfant . Hamm lui explique alors que cela est inutile « Il reprend ses couleurs […] Et puis ? «. Il propose alors au mendiant de rester travailler pour lui et de mourir « de belle mort «, c'est-à-dire, à petit feu mais « les...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire sur Lol V.Stein de Marguerite Duras: l'évocation de la nuit de bal

L'ambiguïté est présente dans ce passage à travers le personnage d'AM Stretter elle même, à la fois maigre mais désirable et désirable mais dangereuse et d'une manière plus générale dans le titre lui même. Le « ravissement « peut être pris à double sens à la fois un vol un terme donc à connotation négative, ou alors à...

2 pages - 1 ¤

Histoire de Manon Lescaut et du Chevalier Des Grieux. Le plaidoyer de Manon Lescaut

|| Par la lecture de ces quelques lignes du XVIIIème siècle, soulevant des thèmes intemporels, nous sommes confrontés à une réflexion importante, non seulement sur cette société, mais encore sur la nôtre.L’Abbé Prévost peint le reflet d’une femme inconstante, renvoyant ainsi une image de la féminité plutôt controversante. Au contraire, l’amour, ici symbolisé par le...

3 pages - 1,80 ¤

Théâtre : Le parcours du personnage de Clindor dans L’illusion comique de Corneille

L’acte V est assez particulier pour Clindor. On nous fait croire que tous ses vices sont revenus et que malgré son « hyméné « avec Isabelle, il ne soit toujours pas fidèle. Il est infidèle à Isabelle avec la princesse Rosine. Cela ne semble pas surprenant étant donné la déclaration qu’il avait faite à Lyse à ...

2 pages - 1,80 ¤

LE MYTHE DE L'AGE D'OR

Horace insiste pour sa part plus nettement sur le caractère impie de la conquête des mers qu'il présente comme un refus d'accepter la volonté des dieux. Seule la pietas peut garantir un séjour dans les "îles fortunées", décrites dans les termes de l'âge d'or, mais c'est une terre promise hors du temps et de l'espace,...

2 pages - 1,80 ¤

Le Moyen-Age et la Renaissance dans l'empire britannique

Pièces de théatres inspirés des cycles bibliques. ( Everyman )Morality play : pièce du 15eme siecle qui fait appel a des personnages allégoriques pour représenter le combat de l'âme en vu d'obtenir le salut éternel. Il s’agit de la lutte entre le bien et le mal. dérivées des mystères médiévaux car elles modifient l'aspect...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire Littéraire : Le Lion et le Moucheron – Jean de La Fontaine

|| Fable du latin « fabula « qui signifie « histoire inventée « est constitué d’un court récit allégorique puis d’une morale, servant à divertir et instruire. « Je me sers d’animaux pour instruire les hommes « proclame Jean de La Fontaine qui s’avère être l’un des fabulistes les plus connu du XVIIème siècle, siècle...

2 pages - 1,80 ¤

Etude de texte : « Le Diable au Corps » de R. Radiguet [Extrait du Diable au corps, page 55.]

« La saveur du premier baiser m’avait déçu comme un fruit que l’on goûte pour la première fois. Ce n’est pas dans la nouveauté, c’est dans l’habitude que nous trouvons les plus grands plaisirs. Quelques minutes après, non seulement j’étais habitué à la bouche de Marthe, mais encore je ne pouvais plus m’en passer....

1 page - 1,80 ¤

L'amour chez Marie de France

Cela a lieu dans le Lai qui s´appelle Yonec où une femme enfermée et qui souffre de la violence de la part de son mari reçoit la visite d´un chevalier qui se transforme en oiseaux « Dieu tout- puissant exauce mon désir ! [...] l´oiseau pénètre dans la chambre en volant [...] il devient [...]...

3 pages - 1,80 ¤

FICHE DE LECTURE : CANNIBALE ( 1998 ) DAENINCKX Didier

Gocéné, vieux canaque de Nouvelle-Calédonie raconte à deux jeunes indépendandistes un épisode de sa vie qui s’est déroulé en 1931 à l’occasion de l’Exposition coloniale. Avec d’autres membres de sa tribu il a été envoyé à Paris pour distraire les visiteurs en jouant les « cannibales « à heure fixe dans leur enclos. Placée sous sa...

3 pages - 1,80 ¤

«Alchimie du verbe», Arthur RIMBAUD

=> Poème étudié :A moi. L’histoire d’une de mes folies.Depuis longtemps je me vantais de posséder tous lespaysages possibles, et trouvais dérisoires les célébrités dela peinture et de la poésie moderne.J’aimais les peintures idiotes, dessus de portes, décors,toiles de saltimbanques, enseignes, enluminures popu--laires ; la littérature démodée, latin d’église, livres éro--tiques sans orthographe, romans...

2 pages - 1,80 ¤

La Tragédie Classique Et Ses Règles

d. La règle des trois unités• L’unité de temps : la durée de l’histoire ne doit pas dépasser 24 heures. L’idéal est que la durée de l’histoire coïncide avec la durée du spectacle (3 heures environ) mais comme c’était rarement réalisable, on admettait qu’elle s’étende sur une journée. Au-delà, le décalage était trop grand...

2 pages - 1,80 ¤

LA  SYMBOLIQUE   DE    LA   FORÊT    ET    DU     CHÂTEAU    DANS    LES     CONTES    DE    PERRAULT

 Le nombre de serviteurs , de domestiques et d’ouvriers qui lui sont attachés est aussi caractéristique du château des Contes . L’énumération des gens à endormir par la fée de la BABD est assez révélatrice : «  gouvernantes , filles d’honneur , femmes de chambre , gentilhommes , officiers , maître d’hôtel , cuisiniers ,...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit