LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
777 - En quoi l'extrait suivant illustre-t-il le rejet de la narration classique théorisée par le courant du Nouveau Roman ? Ce prince était un chef-d'oeuvre de la nature ; ce qu'il avait de moins admirable était d'être l'homme du monde le mieux fait et le plus beau. Ce qui le mettait au-dessus des autres était une valeur incomparable, et un agrément dans son esprit, dans son visage et dans ses actions, que l'on n'a jamais vu qu'à lui seul ; il avait un enjouement qui plaisait également aux hommes et aux femmes, une adresse extraordinaire dans tous ses exercices, une manière de s'habiller qui était toujours suivie de tout le monde, sans pouvoir être imitée, et enfin, un air dans toute sa personne, qui faisait qu'on ne pouvait regarder que lui dans tous les lieux où il paraissait. Il n'y avait aucune dame dans la cour, dont la gloire n'eût été flattée de le voir attaché à elle [...]. Mme de Lafayette, La Princesse de Clèves, 1678.
A
a) La syntaxe adoptée est trop classique.
B
b) Le personnage décrit est trop éloigné de
C
c) L'intrigue se déroule à la cour de France.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Un des reproches adressés au roman traditionnel par les romanciers du début du XXe siècle est de proposer des schémas narratifs invraisemblables, car centrés sur des personnages qui n'ont rien en commun avec le lecteur. Certes, les critiques ciblèrent principalement sur le roman de type balzacien, mais on retrouve ici, dans ce roman typique des moeurs du classicisme français, le même type d'éléments : un personnage idéal au sens propre du terme, adulé de toute la cour, hommes comme femmes, n'ayant absolument aucun défaut, bref un être auquel le lecteur moderne ne peut croire et encore moins s ' identifier.


Les nouveautés du site

La princesse de Clèves de Mme de La Fayette : En quoi cette scène de voyeurisme est-elle finalement une mise en abyme du roman tout entier ? (quatrième partie)

Cette scène d'aveu est donc une mise en abyme du roman. Si on reprend l’idée des regards, on peut voir que Mme de Clèves, en plus d’être espionnée par son amant, est surveillée par l’espion de son mari à travers M de Nemours, et encore plus par son mari à travers l’espion. On voit donc...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire ''Sur la lecture'' de Proust: Comment ce texte montre-t-il la puissance de la lecture ?

En mettant en avant le pouvoir des livres de créer des univers parallèles dans lesquels s’évadent les lecteurs, et en montrant le désarroi que ceux-ci ressentent une fois l’œuvre achevée, Proust révèle la puissance de la lecture. Certes, les livres reviennent toujours à leur état premier, celui de leur matérialité ; mais ils contrôlent pour...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire sur Pauline (fin du livre) de Alexandre Dumas: en quoi le passage s'inscrit-il dans le registre lyrique, tragique ainsi que pathétique ?

En dernier point, la présence du pathétique se retrouve en plusieurs éléments. La situation ironique du personnage qui laisse la porte ouverte pour rester à l'affût du moindre bruit mais qui finit malgré tout par manquer de peu la mort de sa dulcinée qui l'appelle donne un aspect pathétique au récit. Dans un premier temps,...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire de document : Fernand BRAUDEL, préface de La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II

Cependant, Braudel, dans cet extrait de sa préface ne mentionne quasiment jamais ni l'intitulé de sa thèse, ni le sujet même de ses recherches (une fois en réalité, ligne 15 : « la vie méditerranéenne «).Bien qu'il n'en parle pas explicitement, le texte est parsemé de références implicites à son thème. En effet, lors de ses descriptions...

4 pages - 1,80 ¤

Commentaire: extrait acte 1, scène 1, L'ile aux esclaves de Marivaux

Lorsque Iphicrate raconte l'histoire de l'île des esclaves à Arlequin, ceci donne des idées à son valet. Celui-ci n'est pas dupe il comprend pourquoi son maître veux à tous prix quitter l'île, par peur de finir comme tous les maîtres. On peux supposé que grâce a l'histoire, Arlequin veux prendre sa vengeance de tous...

2 pages - 1 ¤

Commentaire littéraire, L'Amant de Marguerite Duras: la rencontre entre le riche chinois et la jeune européenne

Tout d’abord il lui offre une cigarette « pour la première, et par l’anaphore de l’adverbe alors pour les deux autres « Alors il lui dit qu’il croit rêver. « (l.11) et « Alors il lui demande : mais d’où venez vous ? « (l.13). Il faut noter aussi que l’anaphore de la première étape...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire Littéraire, Les Liaisons Dangereuses de C. de Laclos, Etude de la Lettre IV, Le Vicomte de Valmont à la Marquise de Merteuil

Ce fait éclate alors grâce à la présence de la phrase : « ce langage vous étonne […] mais depuis huit jours, je n’en entends, je n’en parle pas d’autre «. De la même façon, la chasse amoureuse se hisse au rang de religion. Tel est le cas des termes : « prêchons la foi...

2 pages - 1,80 ¤

P. Süskind, Le Parfum : Lecture analytique l’incipit de : ''Au XVIIIème siècle vécut en France'' à ''qui ne fût accompagné de puanteur'' (première partie, chapitre 1, p. 5,6)

- Au début du 2d §, apparaît à deux reprises le pronom « nous « : « A l’époque dont nous parlons « (14) et « les modernes que nous sommes « (16). Le narrateur ne maintient donc pas la fiction d’une narration contemporaine de son objet. A la fin du texte l’adverbe « encore « (« ne rencontrait encore aucune limite «, 35, 36)...

3 pages - 1,80 ¤

« Une Passion dans le Désert » de Balzac (commentaire)

Qu’est-ce qu’une grotte humide aux lambris rouges, en plein milieu du désert ? Il s’agit d’une métaphore, et ce n’est pas maladroit de l’interpréter comme ça. C’est le nouvel espace de l’imaginaire de l’homme, une grotte vaginale, une représentation de la féminité. Mais est-il anodin que le soldat dorme dans cette grotte ? Non,...

4 pages - 1,80 ¤

La scène du Parloir Manon Lescaut, Abbé Prévost

2) Un homme sensible mais soumis par celle qui l’aime* Champ lexical de la sensibilité : « en versant moi-même des pleurs « (l 917-918), « je pris ses mains dans les miennes « (l931-932), en la regardant d’un œil triste « (l 932), « des choses si touchantes « (l 944), « qu’elle m’attendrit à un degré inexprimable « (l 946), « je me...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire de la Lettre 175 des Liaisons Dangereuses

-Mme de Volanges qui s’est conduit irréprochablement durant toute l’histoire se retrouve elle aussi punie (vocabulaire pathétique : « triste «, « sacrifice «, difficilement «). Cela prouve que la morale est ici remise en question : on n’est pas toujours récompensé pour ses bonnes actions.-Mme de M., bien qu’elle ait été puni semble...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire de l'Incipit de Jacques le Fataliste de Diderot

A. Une réflexion sérieuse ?Y a-t-il dans le roman une réflexion sérieuse sur le " fatalisme ", le déterminisme ?Ce début annonce, par la bouche de Jacques, une nécessité inexorable dans l’enchaînement des événements. Ce qui est évoqué ici, ce n’est pas le fatalisme dans son sens théologique, mais bien le sens philosophique que lui donne Diderot, par ex....

2 pages - 1,80 ¤

« TOUTE ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France...» d'Incipit de De Gaulle

Cette idée s’est faite en lui (legs des parents) et il s’est fait, il s’est construit lui-même aussi cette idée : il l’a conçue et elle est une CERTAINE idée. Elle est sienne, elle lui appartient, elle n’est peut-être pas partagée. Il va devoir nous donner les manifestations, les caractéristiques de cette certaine idée...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire d'un extrait de ''Journal d'un Solitaire'' d'Alphonse Daudet

On peut ce questionner sur le fait qu'Alphonse Daudet ai voulu donner une portée un peu religieuse. Il faut savoir qu'Alphonse Daudet n'est pas un religieux, mais il a eu une éducation très chrétienne. Il a déjà lu ou étudier la Bible, et connait donc l'histoire de l'arche de Noé. Je ne pense donc pas...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire Composé sur « Les deux consolés » de Voltaire

Alors que le rythme syllabique des répliques de la femme est beaucoup plus monotone surtout jusqu’à la ligne 17 : 6/6/8/6. En début du texte, le philosophe essaie de consoler son amie avec des histoires de princesses et femmes de sang, mais en vain. Plus tard dans le récit, lorsque le philosophe à son tour pert une...

2 pages - 1,80 ¤

Les derniers jours de l'Arabie heureuse de Henry de Monfreid - chapitre X : La gazelle du sultan

Le narrateur passe ensuite à la phase supérieure et finale de son éloge qui vise à déifier la gazelle. En effet, le conteur met en scène un cadre oriental tel celui des mille et une nuit, instaurant une atmosphère propice aux légendes et à la dimension merveilleuse. Celle-ci est exprimée à travers le lexique approprié...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire Composé Sur L'Acte IV, Scène 7

Clindor est aussi très effrayé de la situation dans laquelle il est. Il reste un vrai héros tragique, l'évocation de sa mort devient très visuelle, « Là mon esprit ce trouble, et ma raison s'égare « v. 1274. Il parle au présent comme s'il vivait la situation. On vit nous aussi la situation grâce à...

2 pages - 1,80 ¤

COMBAT DE NEGRES ET DE CHIENS de Bernard-Marie Koltès - Première scène

Pour conclure, dans cette première scène, d’importants enjeux sont posés. Des évènements sont présentés : la mort d’un ouvrier, Alboury, le frère, qui réclame le corps et l’arrivée de Léone.Et le lecteur à également un aperçu d’une facette plus profonde de la pièce, tel que la peur de l’autre, la confrontation de deux cultures différentes,...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire de ''Au Bonheur des Dames'' de Zola: « Denise », « Jean » et « Pépé » à « Paris »

De plus, le magasin est animé et vivant. Vers la fin de l’extrait, l’utilisation de l’expression « semblait crever « (l.89) donne de la vie au magasin même s’il y a une idée de mort dans ce mot. Dans le registre familier, le verbe crever signifie mourir. Le magasin pourrait être comparé à une bête qui éclaterait...

3 pages - 1,80 ¤

Céline, « Je refuse la guerre » - Voyage au bout de la nuit

La structure des phrases correspond à ce style populaire. Elles sont hachées, brèves et plus énumératives, juxtaposées que subordonnées les unes aux autres. Deux subordonnées seulement se rencontrent dans le discours : une subordonnée causale : « parce que je suis le seul à savoir ce que je veux « et une subordonnée consécutive...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé du chapitre 14 du roman Au bonheur des Dames d'Emile Zola

Le Bonheur des Dames, l'empire d'Octave Mouret, n'est pas un simple magasin ; mais la tentation de toutes les femmes, leur nouvelle église.Octave Mouret a réussi sa vie professionnelle grâce au Grand Magasin, qu'il considère comme l'emblème de sa réussite, le bijou de sa couronne. Son succès lui donne des airs de chez, de roi,...

2 pages - 1,80 ¤

Bel ami deuxième partie chapitre 1

Le narrateur adopte tour à tour le point de vue des deux femmes et nous fait pénétré dans leurs pensé les plus secrète, il oppose ainsi «  la vieille rustique, travailleuse « à la femme de la ville «  paresseuse « le sentiment qui prédomine chez la mère Duroy est la haine envers cette bru qui n’est...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire de texte, Fin de Partie, Beckett, p. 108 «pendant ce temps» à p.110 « rideau».

De la même manière que l'on couvre les morts d'un drap blanc, il se couvre lui-même la tête d'un mouchoir. Il n'a d'ailleurs plus que cela à faire, lorsqu'il dit « vieux linge – toi je te garde «, il insiste sur le fait qu'il est seul, qu'il n'a plus qu'à se couvrir le visage et qu'à...

2 pages - 1,80 ¤

Louis Aragon : Ballade de celui qui chanta dans les supplices (commentaire)

Louis Aragon est un poète, romancier, journaliste et essayiste français, né le 3 octobre 1897 à Neuilly-sur-Seine et mort le 24 décembre 1982 à Paris. Il est également connu pour son engagement et son soutien au parti communiste français de 1930 jusqu'à sa mort, et il fit parti de la Résistance pendant la Seconde...

2 pages - 1,80 ¤

Étude de texte Andromaque , Acte 1 scène 4 v. 333 à v. 372 (commentaire)

a ) L’omniprésence de l’amour pour Andromaque On voit que Pyrrhus bien que promis à Hermione est complètement épris d’Andromaque on constate l’emploi d’un lexique qui traite de l’amour avec v.344 et 353 « cœur « v.349 « plaire « v.351 « vos charmes « On voit aussi par le vers 344 «  Comment lui rendre une cœur que vous me...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit