LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
777 - En quoi l'extrait suivant illustre-t-il le rejet de la narration classique théorisée par le courant du Nouveau Roman ? Ce prince était un chef-d'oeuvre de la nature ; ce qu'il avait de moins admirable était d'être l'homme du monde le mieux fait et le plus beau. Ce qui le mettait au-dessus des autres était une valeur incomparable, et un agrément dans son esprit, dans son visage et dans ses actions, que l'on n'a jamais vu qu'à lui seul ; il avait un enjouement qui plaisait également aux hommes et aux femmes, une adresse extraordinaire dans tous ses exercices, une manière de s'habiller qui était toujours suivie de tout le monde, sans pouvoir être imitée, et enfin, un air dans toute sa personne, qui faisait qu'on ne pouvait regarder que lui dans tous les lieux où il paraissait. Il n'y avait aucune dame dans la cour, dont la gloire n'eût été flattée de le voir attaché à elle [...]. Mme de Lafayette, La Princesse de Clèves, 1678.
A
a) La syntaxe adoptée est trop classique.
B
b) Le personnage décrit est trop éloigné de
C
c) L'intrigue se déroule à la cour de France.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Un des reproches adressés au roman traditionnel par les romanciers du début du XXe siècle est de proposer des schémas narratifs invraisemblables, car centrés sur des personnages qui n'ont rien en commun avec le lecteur. Certes, les critiques ciblèrent principalement sur le roman de type balzacien, mais on retrouve ici, dans ce roman typique des moeurs du classicisme français, le même type d'éléments : un personnage idéal au sens propre du terme, adulé de toute la cour, hommes comme femmes, n'ayant absolument aucun défaut, bref un être auquel le lecteur moderne ne peut croire et encore moins s ' identifier.


Les nouveautés du site

Montaigne, Essais, « Des Cannibales », Chap.31, Livre 1 (extrait)

Et qu'il soit ainsi, ayant aperçu que les Portugais, qui s'étaient ralliés à leurs adversaires, usaient d'une autre sorte de mort contre eux, quand ils les prenaient, qui était de les enterrer jusques à la ceinture, et tirer au demeurant du corps force coups de trait, et les pendre après, ils pensèrent que ces...

2 pages - 1,80 ¤

DIDEROT, Jacques le Fataliste, Analyse du texte de la page 92 à la page 99

Cette introduction de dialogue inattendue, est une volonté de l'auteur montrant qu'il à tout le monopole des décisions sur son ouvrage et qu'il est en son pouvoir de nous emmener là où il le désire, sans « préavis «.Ici le lecteur est une nouvelle fois déstabilisé, permettant également a DIDEROT de se détacher encore du roman...

3 pages - 1,80 ¤

Analyse Incipit - La fée Carabine de Daniel Pennac

Dans cet incipit, nous avons un point de vue qui semble être raconté par deux narrateurs différents: un narrateur externe qui raconte à la troisième personne du singulier et qui ne joue aucun rôle dans l'histoire, et l’autre est le personnage « blondinet « qui joue un rôle dans l'histoire.« Ces supputations gambadaient sous la brosse du...

3 pages - 1,80 ¤

Analyser le premier chapitre de L'Ile mystérieuse en étant sensible au type de « contrat » que l'auteur passe avec le lecteur

Œuvre didactique, L'Ile mystérieuse ménage malgré tout une part importante à l'imaginaire. Les données scientifiques sont traduites en termes d'actions qui touchent les personnages. Or, dans le roman d'aventures, l'identification du lecteur au héros de l'histoire est très importante. Comme nous l'avons vu, le roman d'aventures transporte son lectorat loin de son quotidien banal,...

5 pages - 1,80 ¤

Le liseur, Bernhard SCHLINK: Que nous donne à réfléchir ce roman sur le regard qu'on porte sur autrui qu'on pensait proche ?

Pour conclure, on constate, sous le point de vue de Michaël, que même dans la vie de tous les jours, l'idée que l'on se fait d'autrui peut ne pas être la réalité. Dans ce roman, divers procédé ont été utilisé afin de pouvoir valoriser cette conclusion. L'utilisation fréquente du pronom réfléchi « me « accentue le ...

2 pages - 1,80 ¤

Analyse comparative de trois mise en scène : Quelles mises en scène privilégient la dimension tragique ?

Le deuxième extrait, celui sur ina.fr me semble le proche de l’esprit de Beckett. En effet, on y retrouve bien sa vision absurde du monde, avec des personnages dépourvus de caractère, d’énergie et de ‘’vie’’. Ils paraissent fatigués, attristés, et parlent sur un ton souvent monotone avec peu d’intonation. Les obsessions des personnages sont...

2 pages - 1,80 ¤

L'Éducation Sentimentale , Flaubert Partie 2, chapitre 6

b) la vision du narrateur-le peuple n’a pas de rôle politique. Cela est mis en valeur par un effet mécanique : « un « simple changement, ( adj indéfini pour souligner ) , et la lourdeur de la répétition du verbe changer ( « paris avait changé « ) indique que le peuple est superficiel....

2 pages - 1 ¤

Commentaire composé sur l'acte II scène 10 des Fausses confidences de Marivaux.

Dubois joue un rôle de metteur en scène dans toute la pièce, mais on s'en rend compte dans cette scène avec précision, car on remarque qu'il manipule tout le monde pour arriver à ses fin. Il connaît assez bien les réactions des personnes qui l'entour pour anticipé et ainsi calculer comment faire pour avoir ...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire littéraire : Horace Acte II scène 3, Corneille : En quoi les procédés littéraires révèlent le discours d'Horace, comme étant à la fois le « serment de l'héroïsme » et le « discours de la persuasion »?

Le discours d'Horace est donc un mélange entre volonté de persuader, exaltation du héros et visée didactique. En mettant en avant ses valeurs nobles de courage, d'honneur, Horace instrumentalise ses qualités guerrières pour illustrer sa supériorité, il est néanmoins convaincu de l'héroïsme patriotique qui l'habite. Horace foudroie son adversaire par la parole. Il critique...

3 pages - 1,80 ¤

Explication de texte Ronsard Les Sonnets pour Hélène

qu’ Hélène est une jeune veuve éplorée qui ne s’intéresse pas à ce vieillard décrépi. L’expression « votre fier dédain « est très critique envers l’attitude d’Hélène. Cette expression dénote avec le lexique employé pour s’exprimer à sa bien-aimée dans un poème d’amour. Les deux derniers vers apparaissent comme un morale : pour Hélène, il faut vivre...

2 pages - 1,80 ¤

Paul Bénichou affirme : « J'ai toujours trouvé Pascal très saisissant ; je ne l'ai jamais trouvé très démonstratif. » En vous appuyant sur les extraits étudiés, dites si vous partagez son opinion.

1°) la réflexion pascalienne sur les moyens de convaincrePascal semble lui-même avoir défini sa position argumentative : « Deux excès : exclure la raison, n'admettre que la raison. « ;L'art de persuader ; l'esprit de géométrie et l'esprit de finesse (cf. cours sur l'argumentation, I.)2°) une apologie nouvelleP. veut mener son lecteur aux « vérités divines « ; or, selon lui, Dieu « a...

2 pages - 1,80 ¤

Les personnages de Britannicus

Néron: Néron est le fils d'Agrippine et de Domitius. À l'origine, il n'était pas censé hériter du trône, mais suite à la mort de son père et à son adoption manipulée de toutes pièces par sa mère avec l'Empereur Claude, il finit par lui succéder écartant par la même occasion Britannicus d'un trône qui lui...

2 pages - 1,80 ¤

Les liaisons dangereuses (1782) - Lettre 81: la marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont

Conclusion: I'enjeu de la lettre, c'est le pouvoir (la compétence) de juger des conduites, d'attribuer ou non du mérite à certains actes, c'est donc une sorte de lutte pour la prééminence entre la marquise et le vicomte. L'une voit en I'autre un rival (rivalité d'orgueil, et non d'amour, bien sûr), quelqu'un qui prétend exercer...

2 pages - 1 ¤

Le loup et le chien: Comment La Fontaine met ici en scène une apologie de la liberté ?

* Reprise sur le mot par le loup du terme clé « attaché « en début de vers pour mettre en avant la principale diff entre le chien et le loup l’un est libre et l’autre pas :-enjambement : la séparation entre le verbe « courir « et son complément « où vous voulez « qui est rejeté au début de vers suivant...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il vrai d'affirmer que, dans Le Survenant, le bonheur réside dans le nomadisme ?

Les gipsy qui répondent à leurs désirs, les « grands rassemblements d'oiseaux sauvages attendant du ciel le signal de la migration vers le sud « (p. 65) et les images utilisées pour décrire le fleuve qu' « [il] aime à regarder passer, […] de l'eau qui s'en va vers des pays qu' [il verra] un...

1 page - 1,80 ¤

Lecture analytique « l'amour-propre » in Les Pensées de Pascal

Dans la sphère publique: on ne blesse pas l'autre en disant la vérité pour réussir l'intérêt personnel: image implicite du courtisan, on ne blesse pas l'autre par convenance, par politesse c'est l'image de l'honnête homme./!\ Pascal touche à une limite de l'honnête homme, car il est mesuré mais il se plu à la comédie-sociale,...

2 pages - 1,80 ¤

Éléments pour la lecture analytique du texte de La Boétie : Extrait du Discours de la servitude volontaire de « Pauvres gens misérables » à « fondre sous son poids et se rompre »

Discours de la servitude volontaire : critique de la tyrannie. Invitation à la désobéissance civile face à celle-ci.Le texte de L.B fut publié par Montaigne, en 1576. L.B n’avait que 18 ans (16 selon Montaigne) lorsqu’il écrivit ce texte analysant les rapports entre un tyran et ses serviteurs (son peuple). Il y définit la...

2 pages - 1,80 ¤

Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire - L'Albatros

L'albatros est bien une représentation métaphorique du poète d'abord par sa blancheur qui symbolise la pureté. La majuscule qui place le poète en tête de la 4eme strophe > supérieur, dimension surhumaine, presque divine. V.13 « est semblable « présent de vérité générale inscrit le poète dans un univers eternel. Il règne sur un...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire de l'extrait d'Intermezzo de Jean Giraudoux: scène 6 de l'acte d'exposition

Pour finir, le comique de caractère, qui nous permet de remarquer chez l'Inspecteur une manière de voir l'éducation très stricte, plutôt ancienne, qu'il ne faut surtout pas bouleverser ; « vous avez au programme le certificat d'études et non de fou rire. « (lignes 23/24). D'ailleurs, il ne cherche même pas à voir les côtés positifs de...

2 pages - 1,80 ¤

Bérénice, Racine, 1670 - Étude du monologue de Titus, IV, 4

Ce monologue extrait de la scène 4 de l’acte IV de Bérénice de Racine présente dc un triple intérêt. D’un point de vue dramatique, il fait attendre avec impatience la confrontation annoncée entre Titus et Bérénice, le spectateur se demandant si le héros saura mettre en œuvre la décision prise au terme de sa ...

5 pages - 1,80 ¤

Bérénice, J. Racine (vers 1103 à 1154) - Commentaire de Français

On retrouve aussi le lexique du pathétique, ce qui touche profondément, qui sucite une vive émotion par son caractère douloureux, par exemple : « infidèle, absence, cruel, affreux, erreur, pleurs, éternels chagrins, ... «. On peut comprendre que pour Bérénice, l’amour est une source de souffrance. Son amour pour Titus est passionnel, elle ne peut pas vivre sans...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi l'apologue parait-il comme une forme d'argumentation particulièrement efficace ?

Ensuite, d’autres moyens permettent de défendre une opinion sans avoir recours à la narration : il s’agit de l’argumentation directe. Alors, nous analysons quels sont les avantages de l’argumentation directe sur l’argumentation indirecte. Tout d’abord, il n’y a pas de décryptage nécessaire donc aucuns risques de mal interpréter le propos de l’auteur principalement grâce aux...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire de Le Loup et l'Agneau

Enfin, nous pouvons étudier le caractère de ces personnages principaux. L'arrivée de l'Agneau, qui est le premier, nous permet une sympathie, voir une identification avec ce personnage « Un Agneau se désaltérait dans le courant d'une ponde pure « L'agneau est le symbole de la pureté et de la douceur, l'onde pure connote un Locus amoenus,...

2 pages - 1,80 ¤

Deux personnes parlent de l'apologue l'une pense qu'il doit être ludique et divertissant et l'autre moral et didactique. Relatez cette discussion , vous utiliserez des exemples littéraires.

-Qu'en est-il de ces lecteurs naïfs, veuillez excusez le terme, qui interprèterait mal le sens ultime du texte. Dans Candide, par exemple, Voltaire dénonce la guerre. Cependant , l'écrivain fait appel à l'ironie pour dénoncer les massacres. Les combattants sanguinaires sont des "héros" et si le lecteur n'est pas attentif il commettra alors un...

2 pages - 1,80 ¤

Les Liaisons Dangereuses, un roman tragique ?

Les Liaisons Dangereuses ne respecte également pas toutes les caractéristiques du registre. On se pose la question de savoir si un roman tragique peut-il aussi être à la fois comique. Les deux peuvent-ils coexister ? Dans ce livre de nombreux éléments se rapportent au genre comique. Tout d’abord les quiproquos comme par exemple Cécile qui...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit