LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
777 - En quoi l'extrait suivant illustre-t-il le rejet de la narration classique théorisée par le courant du Nouveau Roman ? Ce prince était un chef-d'oeuvre de la nature ; ce qu'il avait de moins admirable était d'être l'homme du monde le mieux fait et le plus beau. Ce qui le mettait au-dessus des autres était une valeur incomparable, et un agrément dans son esprit, dans son visage et dans ses actions, que l'on n'a jamais vu qu'à lui seul ; il avait un enjouement qui plaisait également aux hommes et aux femmes, une adresse extraordinaire dans tous ses exercices, une manière de s'habiller qui était toujours suivie de tout le monde, sans pouvoir être imitée, et enfin, un air dans toute sa personne, qui faisait qu'on ne pouvait regarder que lui dans tous les lieux où il paraissait. Il n'y avait aucune dame dans la cour, dont la gloire n'eût été flattée de le voir attaché à elle [...]. Mme de Lafayette, La Princesse de Clèves, 1678.
A
a) La syntaxe adoptée est trop classique.
B
b) Le personnage décrit est trop éloigné de
C
c) L'intrigue se déroule à la cour de France.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Un des reproches adressés au roman traditionnel par les romanciers du début du XXe siècle est de proposer des schémas narratifs invraisemblables, car centrés sur des personnages qui n'ont rien en commun avec le lecteur. Certes, les critiques ciblèrent principalement sur le roman de type balzacien, mais on retrouve ici, dans ce roman typique des moeurs du classicisme français, le même type d'éléments : un personnage idéal au sens propre du terme, adulé de toute la cour, hommes comme femmes, n'ayant absolument aucun défaut, bref un être auquel le lecteur moderne ne peut croire et encore moins s ' identifier.


Les nouveautés du site

Les textes littéraires sont-ils un moyen efficace de convaincre et de persuader ?

Par conséquent, tous ses genres littéraires, présentant une fiction, comme la fable ou le théâtre ne sont pas réellement efficaces. Cela semble plus évident dans l’utopie, qui, présentant le monde comme il devrait l’être, fait oublier le monde réel. Montesquieu, à travers sa citation « le mieux est l’ennemi mortel du bien «, montrait...

2 pages - 1,80 ¤

Dom Juan est-il un personnage total ?

Pour empirer ce sentiment d’embarras, le noble ira jusqu’à lui donner l’accolade. Le créancier va donc prendre la fuite en n’osant réclamer ses dettes.Par ailleurs, Dom Juan blasphème continuellement la religion. L’exemple le plus significatif nous est fourni par la scène du pauvre, (acte III, scène 2) où Dom Juan veut prouver l’inutilité de...

2 pages - 1,80 ¤

Denis Diderot - Entretien d'un père avec ses enfants

Il met en scène un ami proche, tué par ce malfaiteur qu’il doit soigner : il fait appel aux sentiments pour toucher l’âme du docteur. Le docteur serait en effet extrêmement chagriné, mais une fois encore, il fera ce qu’on lui aura demandé de faire.Pour tenter une dernière fois de le persuader, « Moi « se met...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire sur la lettre XIV: le peuple des Troglodytes - «  Lettres Persanes » de Montesquieu

Dans ce miroir inverse, il nous montre sa monarchie absolue de droit divin ou le peuple est soumis et n’a aucun droit versus les Troglodytes qui présente un monde parfait et utopique qui vivent dans une démocratie mais ne savent malheureusement pas la gérés et veulent passer à une monarchie. Montesquieu utilise se peuple...

3 pages - 1,80 ¤

MARIVAUX : L'ILE DES ESCLAVES : SCENE 6

Les maîtres sont brutaux : la brutalité avec laquelle Arlequin traite Iphicrate est identique à la brutalité des maîtres à l'égard de leur valet.La scène d'amour est parodiée, Marivaux demande davantage de sincérité dans les sentiments. Elle montre que les maîtres sont bouffons dans leur comportement. C'est une leçon douloureuse pour eux, le rire...

2 pages - 1,80 ¤

Extrait de la Préface de Pierre et Jean de Guy de Maupassant

- 1er arg l.4 « Raconter tout serait impossible « accompagné d’un ex illustratif « il faudrait alors un volume au moins par journée «  arg de fait suivi d’une solution ou d’un choix auquel est contraint l’artiste l.6 « un choix s’impose donc «, rappelé à la l.12 « choix du thème «  à cause de l’immensité du réel. - 2ème...

2 pages - 1,80 ¤

Explication de texte Montaigne, Essais, 1,26 (commentaire)

Il y a aussi le recours à des images concrètes et séduisantes (parfois amusantes) propres à insérer ces principes pédagogiques abstraits dans le concret le plus courant et le plus parlant: la métaphore amusante du gavage (ligne 10-11), les métaphores alimentaires à la ligne 38-40 et dans le verbe « goûter« de la ligne 14, et également le...

3 pages - 1,80 ¤

Marivaux L'Île des esclaves: Quels sont les enjeux de la scène II, dans laquelle Cléanthis fait le portrait de son ancienne maîtresse devant Trivelin et Euphrosine ?

Cependant, le portrait de ce dernier à la scène 5 est nettement moins sévère que celui d’Euphrosine. De plus, elle parait de plus en plus gênée au fur et à mesure que le portrait continue, ce qui semble satisfaire Cléanthis qui lui adresse la parole uniquement pour lui faire des remarques qui la mettent ...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé sur Hernani d'Hugo Acte I scène II

Le texte : Acte I scène II : tirade d’Hernani:DOÑA SOL.Je vous suivrai. HERNANI.Parmi mes rudes compagnons?Proscrits dont le bourreau sait d'avance les noms,Gens dont jamais le fer ni le cœur ne s'émousse,Ayant tous quelque sang à venger qui les pousse?Vous viendrez commander ma bande, comme on dit?Car, vous ne savez pas, moi, je suis un...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi Cugoano et Condorcet qui défendent une cause commune peuvent-ils s'opposer au niveau de leurs argumentions ?

II) Stratégies argumentatives.1) Arguments d'autorité de Cugoano, qui cite la Bible. Ligne 17 à 20 > Dimension religieuse. Ses libérateurs obéissent à la Bible / Exemple de Condorcet ligne l1 à 12 > Sorte de supériorité qu'il donne au esclaves.2) Arguments de raisonnement. Cheminement Cugoano : basé sur la moral, la chrétienté (citation de la...

2 pages - 1,80 ¤

Extrait de la pièce de Koltès, Le Retour au désert: comment l’auteur parvient-il à faire ressentir, au lecteur, la tension entre les différents personnages par le biais du texte théâtrale uniquement ?

Au cours de la dispute, les deux protagonistes utilisent des arguments propres à eux et parfois, leur seule présence dans le dialogue exprime l’énervement ressentit par celui qui le formule.En premier lieu, dans ces répliques, Adrien utilise un argument qui suggère une tension important du personnage contre sa sœur : « Tu n’es qu’une femme, une...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé Acte IV, scène IV de Britannicus ( Racine )

qui était « on « dans les phrases de Néron. Au vers 1418 à 1422, Narcisse fait parlé Agrippine, Burrhus et les gens de la Cour. Au vers 1440-1441 : Narcisse présente le peuple romain comme un peuple Servile qui est une image dévalorisante. En diminuant Rome, Narcisse encourage Néron de ne pas croire en ses...

2 pages - 1,80 ¤

Andromaque : Acte III, scène 4 : Commentaire et analyse linéaire du texte

Andromaque ne sait plus que faire et tente d’avoir recours à l’aide d’Hermione pour convaincre Pyrrhus de ne pas envoyer son fils à la mort. Afin d’obtenir l’aide d’Hermione, Andromaque utilise, au cours de son discours, plusieurs techniques manipulatrices : inspiration de pitié, justification de son sort, argumentation sur la raison de demande d’aide, rendre...

2 pages - 1,80 ¤

Sonnets pour Hélène (1578), II, 24 : « Quand vous serez bien vieille… » de Ronsard

Texte étudiéQuand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle, Assise auprès du feu, dévidant et filant,Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant :"Ronsard me célébrait du temps que j'étais belle !" Lors, vous n'aurez servante oyant telle nouvelle,Déjà sous le labeur à demi sommeillant,Qui au bruit de Ronsard ne s'aille réveillant,Bénissant votre nom...

2 pages - 1,80 ¤

''Quand vous serez bien vieille'' de Ronsard

Sa vieillesse : Ronsard est assez cruel . Il préfère envisager l'heure des souvenirs mélancoliques. Il se plait à faire envisager à Hélène sa vieillesse "Quand vous serez bien vieille" vers 1 et "vous serez au foyer une vieille accroupie "V.11Regret = passé " me célébrait" v.4 et "regrettant mon amour" V12. Verbes à...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire littéraire: Sonnets pour Hélène de Ronsard

Son but étant de convaincre, le poète use forcément d’arguments. Bien que ceux-ci ne soient pas tous de même nature ils restent facilement repérables. Il fonde son argumentation sur un axe principal qui est la peur de la mort, ici très utilisée, notamment par le champs lexical du trépas, constitué des termes suivants : « immortelle «,...

3 pages - 1,80 ¤

Ronsard, Sonnets pour Hélène, II, XLIII

Au XVIe siècle, nous assistons à l’éveil de la poésie amoureuse et à son perfectionnement en termes de stylistique. Pierre de Ronsard, poète de la Pléiade donne alors au sonnet ses lettres de noblesse tout particulièrement avec les recueils des Amours « de Cassandre « (1552), des Continuations des Amours et de la Nouvelle continuation des...

3 pages - 1,80 ¤

Spleen et idéal: Spleen de Baudelaire (étude)

Il faut noter le rétrécissement de l'espace, au long du texte, le ciel se réduit au crâne, le corbillard, qui en principe contient le corps, pour l'emmener en terre, est ici prisonnier de l'âme, n'assure pas son rôle, "défilent lentement dans mon âme" il n'y a pas d'arrêt, pensons à ces traditions d'obligation de ...

3 pages - 1,80 ¤

Etude d'un poème de Jules Supervielle « Soyez bon pour le poete » tiré des Poèmes de l'humour triste

b) l'humourLa métaphore du chameau propose une image amusante du travail poétique et place le poète dans une position plutôt ridicule.De même il est plaisant d'imaginer le poète affublé d'une casquette : il y a un contraste amusant entre la fonction noble du poète et l'accessoire qu'on lui attribue de façon surprenante c) L'utilisation des...

2 pages - 1,80 ¤

«  Qui sait ? Qui sait ? Comme la vie est singulière, changeante ! Comme il faut peu de chose pour nous sauver ou nous perdre ? »

On peut illustrer cela, par L’armée des Ombres de joseph Kessel. Au moment ou le personnage principal : Gerbier (un ingénieur détenu dans un camp de travail forcé pour résistants), s’échappe de ce camp. Il y a une partie de chance puisque les sentinelles & les gardes ne le voient pas, ils ne sont pourtant qu’a...

1 page - 1,80 ¤

J. Roubaud, « Dans cette ville que tu n'aimais pas »

Ainsi, le vers qui précède la pointe du sonnet (mais qui peut la constituer du fait du caractère circulaire du poème) souligne l'impact de la mort sur le poète :« Hébété de ces morts / qui te sont morts là «= rendu cause césure réduction achèvement du versimpuissant à l'état sur le lieu (réduit à d'objet sa...

2 pages - 1,80 ¤

Il suffit de penser pour être un homme d'esprit mais qu'il faut imaginer pour être un poète

A- L'homme d’esprit utilise sa pensée pour établir une réflexion et l'interprète avec son imagination, il utilise premièrement sa pensée mais il est constamment en train de l’interpréter avec l’imagination, chaque idée est liée a la pensée est donc à l’imagination, prenons l’exemple des poèmes de Catherine de Palma «  d’infini Paysage «, poète contemporaines....

2 pages - 1,80 ¤

Dans Observations et autres notes anciennes (pages 40-41), Philippe Jaccottet écrit : « […] la poésie n'est-elle pas un acheminement toujours recommencé vers l'intérieur de soi ? » Dans quelle mesure, selon vous, les recueils au programme répondent-ils à cette définition de la poésie ?

La poésie de Jaccottet se trouve entièrement empreinte d'hésitation et d'inquiétude face à cette écriture qui ne sera jamais assez représentative de la réalité de l'émotion. Une réponse semble néanmoins se délinéer à travers ces incertitudes. En effet, le quatrième poème de «A la lumière d'hiver« évoque la poésie raisonnée, une poésie insipide enfermée...

7 pages - 1,80 ¤

Plaidoyer pour le vagabond de Maupassant (écriture d'invention)

Dès lors, Messieurs les jurés, vous ne pourrez qu’aboutir à la même constatation que moi, que nous tous ici dans ce tribunal : Monsieur Jacques Randel n’est coupable que d’avoir pris sans permission de la nourriture que personne n’a voulu lui donner au travers d’un travail correctement rémunéré ! Et s’il faut vraiment désigner...

2 pages - 1,80 ¤

Analyse du parcours initiatique de Jean-Baptiste Grenouille dans Le Parfum de Suskind

• Victoire contre la mort : Grenouille créa son parfum mais il fut démasqué, se fit arrêter et fût condamner à la potence. Des milliers d’habitants étaient venus sur la place pour assister à l’exécution de l’assassin qui les a terrorisé pendant 1 an. Grenouille réalise alors un miracle. Grâce à une seule goutte du...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit