LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
777 - En quoi l'extrait suivant illustre-t-il le rejet de la narration classique théorisée par le courant du Nouveau Roman ? Ce prince était un chef-d'oeuvre de la nature ; ce qu'il avait de moins admirable était d'être l'homme du monde le mieux fait et le plus beau. Ce qui le mettait au-dessus des autres était une valeur incomparable, et un agrément dans son esprit, dans son visage et dans ses actions, que l'on n'a jamais vu qu'à lui seul ; il avait un enjouement qui plaisait également aux hommes et aux femmes, une adresse extraordinaire dans tous ses exercices, une manière de s'habiller qui était toujours suivie de tout le monde, sans pouvoir être imitée, et enfin, un air dans toute sa personne, qui faisait qu'on ne pouvait regarder que lui dans tous les lieux où il paraissait. Il n'y avait aucune dame dans la cour, dont la gloire n'eût été flattée de le voir attaché à elle [...]. Mme de Lafayette, La Princesse de Clèves, 1678.
A
a) La syntaxe adoptée est trop classique.
B
b) Le personnage décrit est trop éloigné de
C
c) L'intrigue se déroule à la cour de France.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Un des reproches adressés au roman traditionnel par les romanciers du début du XXe siècle est de proposer des schémas narratifs invraisemblables, car centrés sur des personnages qui n'ont rien en commun avec le lecteur. Certes, les critiques ciblèrent principalement sur le roman de type balzacien, mais on retrouve ici, dans ce roman typique des moeurs du classicisme français, le même type d'éléments : un personnage idéal au sens propre du terme, adulé de toute la cour, hommes comme femmes, n'ayant absolument aucun défaut, bref un être auquel le lecteur moderne ne peut croire et encore moins s ' identifier.


Les nouveautés du site

Comte de Lautréamont, Les Chants de Maldoror, Chant 2, Strophe 9: LE POU

Vous ne savez pas, vous autres, pourquoi ils ne dévorent pas les os de votre tête, et qu’ils se contentent d’extraire, avec leur pompe, la quintessence de votre sang. Attendez un instant, je vais vous le dire : c’est parce qu’ils n’en ont pas la force. Soyez certains que, si leur mâchoire était conforme à la mesure de leurs voeux infinis,...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire du poème ''Les Femmes'' de Apollinaire

Note : 5.1/10

Un thème cher à Apollinaire est la douleur que peut apporter l’amour. Ceci peut nous faire penser à la chanson du mal aimé «me rendirent si malheureux«. Lotte est triste et a de la douleur à cause de l’amour «Lotte est tu triste O petit coeur je crois qu’elle aime« (v22) tandis qu’une autre des...

2 pages - 1,80 ¤

ECONOMIQUE de Xénophon Chapitre 7, paragraphes 32 à 38

Note : 5.1/10

b) La gestion des hommes, des serviteursElle organise et répartit les charges de ceux devant travailler à l’extérieur οἷς μὲν ἂν ἔξω τὸ ἔργον ᾖ τῶν οἰκετῶν, τούτους συνεκπέμπειν, et surveille l’exécution du travail à l’intérieur οἷς δ' ἂν ἔνδον ἔργον ἐργαστέον, τούτων σοι ἐπιστατητέον .* c) Un travail de soinsElle veille à vêtir...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé sur Aimé Césaire - Cahier dun retour au pays natal: Et moi, et moi...

Note : 5.1/10

Et moi, et moi,Moi qui chantais le poing durIl faut savoir jusqu'où je poussai la lâcheté.Un soir dans un tramway en face de moi, un nègre. C'était un nègre grand comme un pongo qui essayait de se faire tout petit sur un banc de tramway. Il essayait d'abandonner sur ce banc crasseux de tramway ses ...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé du poème Les Éponges de Jean Follain

Note : 5.1/10

A l’image du mot, l’objet est une source d’inspiration qui donne naissance au poème de Follain. En effet, ce même poète nous dit dans sa conférence intitulée « Sens de la poésie prononcé par Follain «, présentée en 1967 que « La poésie peut naître par la vision d’un objet jamais encore vu de cette...

4 pages - 1,80 ¤

L'Assommoir, ch. 10 : les hivers des pauvres (Zola)

Note : 5.1/10

D.Les amplificationsDans le même ordre d’idées, les phénomènes sont amplifiés de façon quasi fantastique, avec ou sans images. Ainsi, la venue de M. Marescot provoque « une tempête du Nord «19-20. Quand les pauvres souffrent, cela provoque « une musique de malheur ronflant à tous les étages « 29. La métaphore est filée avec « « un air d’orgues abominable «...

2 pages - 1,80 ¤

Analyse des deux premiers sonnets des Regrets de Joachim Du Bellay

Note : 5.1/10

Du Bellay perçoit le sonnet comme une forme aussi forte que l'est la pensée. Ce n'est donc pas un hasard si ses Regrets commencent par deux sonnets. Cette forme est la seule qui lui permet de transmettre aussi bien et aussi limpidement son propos. Chaque verset n'est composé que d'une seule phrase. Ce n'est évidemment...

3 pages - 1,80 ¤

A LA LUMIÈRE D'HIVER de Philippe Jaccottet

Note : 5.1/10

3) Unité a- Progression Car, malgré cette disparité, on observe une grande unité dans tout le recueil 1- Du début précipité, exprimant lʼurgence à parler, à la fin marquée par un apaisement, un ralentissement, de la panique, de la fuite éperdue devant la mort à un accord avec le monde, à lʼacceptation de cette mort...

5 pages - 1,80 ¤

Propagande et totalitarisme dans 1984 de Orwell (Littérature)

Note : 5.1/10

Le novlangue est une langue, créer par le parti de Big Brother. Elle remplace l’Anglais Ancien, elle est extrêmement pauvre en vocabulaire ; ce qui constitue un très bon moyen de propagande.En réalité il s’agit d’une langue dans laquelle tous les mots inutiles pour le Parti seront remplacés.A la page 72, la novlangue est parfaitement...

2 pages - 1 ¤

DE L'ELLIPSE A L'ÉLOQUENCE

Note : 5.1/10

En 1957, dans la revue Les Temps Modernes, Georges Monnin, s'interrogeant sur le point de savoir qui est le plus grand poète français de notre époque, ne voyait personne à mettre en compétition avec René Char. N'est-ce pas aller un peu loin? Nous vivons en vérité, en poésie comme ailleurs, sous le double signe de la surenchère et de l'ambiguïté. René Char ou la poésie...

4 pages - 1,80 ¤

DANS LE CREUSET DE LA LANGUE FRANCAISE

Note : 5.1/10

|| Le désordre etl'omission sont fatalement la rançon d'un ouvrage comme celui-ci où l'on s'est efforcé de distinguer des lignes de force et des thèmes plutôt que d'établir un dictionnaire. Les principales victimes en sont les poètes non français d'expression française. Si les noms de certains d'entre eux sont venus sous notre plume parce que leurs oeuvres se trouvaient illustrer directement tels de...

4 pages - 1,80 ¤

La poésie des années 1940 - 1944 en France: Résistance et poésie

Note : 5.1/10

Que la poésie des années 1940-44 n'ait pas été «pure poésie«, voilà qui est certain. Trop d'éloquence - c'était inévitable- y vint appuyer la volonté de démonstration ; trop de conformisme dialectique, une évidente révolte. Quand Aragon écrit La Rose et le réséda, ou Nymphée, et Paul Eluard Liberté, il est bien certain que le bon vieux didactisme, que l'on croyait à...

9 pages - 1,80 ¤

FRANCIS PONGE

Note : 5.1/10

À partir de 1975, l’œuvre de Francis Ponge est mondialement reconnue. Il participe ainsi à denombreuses conférences et manifestations consacrées à son œuvre. Il obtient le Grand Prix national de la poésie en 1981. Un colloque, Francis Ponge, inventeur et classique, a lieu en 1975 à Cerisy et les Cahiers de L’Herne lui consacrent un numéro en 1986. Il décède à Bar-sur-Loup...

4 pages - 1,80 ¤

PEUT-IL Y AVOIR UNE POÉSIE MATÉRIALISTE ?

Note : 5.1/10

Peut-il y avoir une poésie matérialiste ? Entendez : une poésie qui se bornerait à montrer les choses et à les assembler selon les lois d'une perspective purement terrestre, qui refuserait de s'aventurer dans la zone mystérieuse qui les entuure ou nierait l'existence de cette zone dont l'esprit a toujours rongé les bords sans parvenir à les percer autrement que par le...

1 page - 1,80 ¤

ANDRÉ FRÉNAUD

Note : 5.1/10

|| Cette vocation à l'humain, que nous avons vue se dessiner à travers quelques poètes, alimente encore de nombreuses oeuvres dont chacune justifierait une analyse particulière. Une des plus importantes est celle d'André Frénaud, qui nous fait assister à une constante transfiguration du réel comme si cette réalité quotidienne pouvait se transformer par les pouvoirs du poète en nouveaux mythes. Les...

2 pages - 1,80 ¤

PIERRE SEGHERS

Note : 5.1/10

Pour s'être, depuis 1939 - où il fondait la revue Poètes casqués, devenue par la suite Poésie 40-48 - inlassablement occupé de donner aux poètes des possibilités d'expression, après avoir fondé le groupe de Villeneuve-lès-Avignon où se retrouvaient, dès 40, d'Aragon à Pierre Emmanuel, de Loys Masson à Paul Eluard, de Francis Ponge à André Frénaud, les écrivains «résistants«, ... ...

2 pages - 1,80 ¤

TOURSKY

Note : 5.1/10

|| Quelqu'un qui se voulait méprisant a dit un jour de ma poésie que c'était une poésie de chambre de passe; eh bien cela m'a fait énormément plaisir ... N'y aurait-il de poésie que dans les hôtels particuliers, les salons des grands couturiers et les parcs à la française ? ||...

1 page - 1,80 ¤

JEAN BOUHIER ET L'ÉCOLE DE ROCHEFORT

Note : 5.1/10

Fixé à Rochefort-sur-Loire, bourg des environs d'Angers, Jean Bonhier1 en a fait, dès 1941, la plaque tournante de l'amitié et de la poésie tout en écrivant une oeuvre personnelle qu'anime constamment le besoin de fraternité. On a beau dire que l'École de Rochefort, où s'assemblèrent plusieurs dizaines de poètes de toutes tendances autour d'un noyau amical : Cadou, Bouhier, Manoll, Rousselot, fut...

2 pages - 1,80 ¤

Paul Eluard, Sept Poèmes d’amour en guerre

Note : 5.1/10

Pour conclure, Paul Eluard met en avant le contraste de la liberté et les horreurs la guerre. Il rend hommage aux soldats qui sont morts pendant cette période. Ce contraste prononcé tout au long du poème permet au lecteur de pouvoir analyser ce que procure la liberté, c'est-à-dire la joie et le bien être,...

2 pages - 1,80 ¤

Montrez que Ionesco, dans Rhinocéros, traite du dangereux phénomène de massification, par le biais de l'absurde, tant dans le contenu que dans la forme de la pièce.

Note : 5.1/10

Deuxièmement, l'auteur de la pièce Rhinocéros, Ionesco, aborde tout au long de la pièce le conformiste V en exagérant tous les comportements des personnages, excepté celui de Bérenger. I.S.1 En effet, on peut remarquer que P tout au long de la pièce, les personnes modifient leur comportement et changent complètement d'opinion personnelle face aux...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire de texte: Raymond Queneau - « En cas d'arrêt même prolongé »

Note : 5.1/10

Avant même l'apparition des fantômes, une certaine angoisse est déjà perceptible. En effet, la troisième strophe semble nier la présence de toute vie comme le souligne la répétition anaphorique de « pas « dans les vers suivants : « pas un bateau qui bouge/ pas un pêcheur dans l'eau/ pas un falot «. D'ailleurs,...

5 pages - 1,80 ¤

ANALYSE DE « Comprenne Qui Voudra » PAR PAUL ELUARD

Note : 5.1/10

Alors, Eluard veut dire que ce malheur est le malheur de chaque femme. Il dit que les femmes voudraient « dorloter « cette « image idéale «, une image poétique de la réalité. Le verbe « dorloter « est très maternel et souligne le tourment des femmes. Il suggère une femme qui garde « cette...

3 pages - 1,80 ¤

« En quoi un récit construit sur l’implicite peut déplaire à un lecteur ? »

Note : 5.1/10

Donc nous pouvons affirmer que des imprécisions volontaires ou de l’implicite apportent plus d’intérêts à un roman. Etant donné que tout n’est pas expliqué précisément par l’auteur, le roman « vit « tout au long de son histoire, ce qui n’en fait pas un roman monotone, où nous savons tout sur tout et sans grand intérêt...

2 pages - 1,80 ¤

Les personnages historiques dans les Mémoires de guerre de De Gaulle

Note : 5.1/10

Ce portrait est placé en ouverture du récit des négociations, c’est qu’il en explique le déroulement. De statique, il devient ainsi animé, comme en mouvement. La « ruse « de Staline apparaît dans le débat sur le gouvernement et les futures frontières de la Pologne (p.83-85). Sa « brutalité «, empreinte « de haine et de mépris «, transparaît dans...

5 pages - 1,80 ¤

En quoi la pièce FIN DE PARTIE permet elle de « mettre en situation » la « faillite des valeurs humaines » ?

Note : 5.1/10

L’amour -> En ce qui concerne l’amour dans la pièce, si l’on peut parler d’amour, nous ne pouvons pas dire qu’il y ait réellement de signes distinctifs. Le « couple « Clov/Hamm ne montre pas l’amour qu’un « père « devrait donner à son fils (même s’il est adoptifs) et réciproquement. « Hamm – Tu...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit