LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
777 - En quoi l'extrait suivant illustre-t-il le rejet de la narration classique théorisée par le courant du Nouveau Roman ? Ce prince était un chef-d'oeuvre de la nature ; ce qu'il avait de moins admirable était d'être l'homme du monde le mieux fait et le plus beau. Ce qui le mettait au-dessus des autres était une valeur incomparable, et un agrément dans son esprit, dans son visage et dans ses actions, que l'on n'a jamais vu qu'à lui seul ; il avait un enjouement qui plaisait également aux hommes et aux femmes, une adresse extraordinaire dans tous ses exercices, une manière de s'habiller qui était toujours suivie de tout le monde, sans pouvoir être imitée, et enfin, un air dans toute sa personne, qui faisait qu'on ne pouvait regarder que lui dans tous les lieux où il paraissait. Il n'y avait aucune dame dans la cour, dont la gloire n'eût été flattée de le voir attaché à elle [...]. Mme de Lafayette, La Princesse de Clèves, 1678.
A
a) La syntaxe adoptée est trop classique.
B
b) Le personnage décrit est trop éloigné de
C
c) L'intrigue se déroule à la cour de France.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Un des reproches adressés au roman traditionnel par les romanciers du début du XXe siècle est de proposer des schémas narratifs invraisemblables, car centrés sur des personnages qui n'ont rien en commun avec le lecteur. Certes, les critiques ciblèrent principalement sur le roman de type balzacien, mais on retrouve ici, dans ce roman typique des moeurs du classicisme français, le même type d'éléments : un personnage idéal au sens propre du terme, adulé de toute la cour, hommes comme femmes, n'ayant absolument aucun défaut, bref un être auquel le lecteur moderne ne peut croire et encore moins s ' identifier.


Les nouveautés du site

Commentaire de français sur la lettre 161 des liaisons dangereuses

Pour finir nous allons voir la passion tragique de la présidente de Tourvelle envers le vicomte de Valmont. Malgrès le premier paragraphe qui nous montre un aspect très péjoratif du vicomte, dans la deuzième déscription du vicomte, elle nous montre une attirance irréversible vers Valmont avec : « ne nous séparons plus «(l,47) « reçois moi dans tes...

2 pages - 1,80 ¤

Lecture méthodique (Scène 10, Acte I Le Mariage de Figaro )

On imagine bien les sentiments qui troublent le Comte dans cet extrait. Furieux mais impuissant, il résiste d'abord maladroitement, puis paraît se rendre en acceptant sa défaite: « c'est à ce titre que je me rends «(1.26,27) dit-il à son épouse. Mais on sait bien qu'un personnage aussi orgueilleux et sanguin ne va pas...

3 pages - 1,80 ¤

LECTURE ANALYTIQUE : LE JEU DE L'AMOUR ET DU HASARD, MARIVAUX - ACTE II, SCENE 9

Comme nous l’avons vu précédemment il y a toujours deux blocs qui s’opposent, d’un coté la raison et de l’autre les sentiments, le lexique de ces deux thèmes est alors très présent. Ligne 308 « ma raison « opposée aux nombreuses expressions faisant référence aux sentiments des personnages « je t’aime, aimer, le plaisir de te voir, passion,...

3 pages - 1,80 ¤

Le Mariage de Figaro, Beaumarchais : Acte I, Scène 9

2. Suzanne et Chérubin sont dans le camp de Figaro : ils sont toujours en train de s’inquiéter pour eux « Suzanne, troublée «. Suzanne est forcée d’improviser pour se sortir de situations délicates. Il fait le récit d’un moment où il était en difficulté, alors qu’il est déstabilisé. Il prêtant être le maître mais il se ...

3 pages - 1,80 ¤

Le mariage de figaro acte II scènes 16, 17, 19 de Beaumarchais

||Dans la scène 16, la comtesse est à genoux, le suppliant (« la comtesse se jette à genoux, les bras élevés «). Elle implore l’amour du comte « mais, au nom de votre amour… «. c’est pathétique parce qu’elle est à genoux et lui ne l’écoute pas et l’insulte. On a pitié d’elle car la comtesse s’est placée entre...

2 pages - 1,80 ¤

Le Mariage de Figaro est-elle révolutionnaire ?

Le mariage de Beaumarchais semble être à premier vue une œuvre de dénonciation. Mais la dénonce n’achève avec un renversement de l’ordre. Ainsi, il semble plutôt que tous les éléments d’accusation font tout simplement partie de l’ornement d’un personnage qui correspond avec la réalité de l’époque et la vision des opprimés. On ne voit...

3 pages - 1,80 ¤

Explication de texte : Le Barbier de Séville - Acte II Scène 7

La Jeunesse et un somnifère à L’Eveillé, diminuant ainsi la vigilance des valets que Bartholo avait chargé de surveiller sa pupille, Rosine, dont il est amoureux. Figaro réussit ainsi à parler à Rosine, provoquant la colère de Bartholo qui voit ses dispositifs de sécurité déjoués. Bartholo est aussi hors de lui car, en s’y...

2 pages - 1,80 ¤

Le théâtre du XVIII ème siècle

C/ Quand les serviteurs se révoltent : Mais Beaumarchais n’est pas le seul dramaturge à s’engager dans la défense des droits des domestiques, ainsi Molière dans Les Fourberies de Scapin, écrit en 1671, nous montre un valet beaucoup plus rusé que ses maîtres, qu’il sait manipuler. Le titre est tout d’abord frappant puisqu’il est...

9 pages - 1,80 ¤

Commentaire sur Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand - scène 10

||Le climat de cette scène est lié au mensonge et à la duperie dont use Cyrano pour séduire Roxane. L'espace et le jeu scénique sont déterminants dans l'élaboration de l'action. En effet on note, dès le départ, une barrière physique entre Roxane et Cyrano : le balcon. C'est d'ailleurs de lui dont il profitera, tirant...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire : Le Mariage de Figaro : Scène d'exposition

* Dans cette chambre, le lit, pourtant essentiel est absent. Il est le centre de la pièce car il représente en fait tout l’enjeu de l’intrigue c'est-à-dire le premier qui du comte ou de Figaro occupera le lit de Suzanne. * Suzanne reprend les onomatopées de Figaro "zeste", "crac". Le mot « crac «, employé par Suzanne, prend...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire linéaire sur la scène finale de la pièce : «Le mariage de Figaro »

Les échanges rapides de « moi aussi « qui suivent l’accord du pardon par la Comtesse sont mis en place pour donner à nouveau un ton léger à toute la scène en jouant sur le comique de répétition. Sous la forme d’une litote humoristique « une petite journée comme celle-ci forme bien un ambassadeur «, Figaro lance une réplique...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire : Le Mariage de Figaro Acte I, Scène 1 (Beaumarchais)

Quand Figaro s’adresse à Suzanne quand celle-ci exprime son refus d’habiter dans cette chambre, il utilise le pronom impersonnel «on« pour lui demander de donner une raison. Puis, alors que Suzanne refuse de lui donner une explication, Figaro rétorque : «Oh ! Quand elles sont sûres de nous !«. Ces marques d’énonciation montrent que...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire de texte : Le Mariage de Figaro, acte II scènes 16 à 19

La sortie de Suzanne du cabinet fait ensuite tourner progressivement la situation de la Comtesse en sa faveur. La Comtesse ne comprend pas tout de suite ce qui arrive : la didascalie la montre « stupéfaite «R13 et confirme donc son incompréhension. L’hyperbole « Je suis morte « rappelle la situation difficile dans laquelle...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire sur la scène 16 de l'acte 3 dans le mariage de Figaro

Un texte est polémique dans la mesure où il condamne les errements moraux, religieux ou politiques. Les régimes totalitaires ont de tout temps interdit leur diffusion. Beaumarchais écrit, à travers la parole de Marcelline, un véritable plaidoyer pour les femmes en sachant qu'il n'avait que peu de chance de passer à travers la censure...

2 pages - 1,80 ¤

Comment un texte peut-il être mis au service d'une cause ?

A travers sa parole, Rodrigue donne à voir la scène de bataille, revit les événements et les fait vivre à ses interlocuteurs (le roi et les spectateurs). Son enthousiasme se lit à travers la syntaxe exclamative et le passage du passé simple au présent : « nous partîmes/j’en cache «. L’oxymore « obscure clarté « et la métonymie « trente...

3 pages - 1,80 ¤

Antoine Adam : « Les oeuvres vivantes sont celles qui, à travers les siècles, continuent d'éclairer, d'enchanter, d'émouvoir »

C’est avec l’appui de ces œuvres que nous vivons dans une société où chacun a des droits, des devoirs, sa propre liberté et où la paix règne. Ainsi, nous pouvons nous pencher sur l’exemple de la philosophie du Jardin dans Candide où les personnages vivent heureux et en harmonie avec le monde. Cette philosophie ...

2 pages - 1,80 ¤

Antony, Dumas - Acte II Scène 5 scène V de l'acte II de « Les autres hommes... » à « Vous me faites frémir »

En effet dans ce passage Antony se prend quelques fois à rêver éveillé de sa passion pour Adèle. Tout d'abord lorsqu'il parle des bras dans lesquels il pourrait pleurer, on a l'impression que se projette en lui l'image d'Adèle le serrant dans ses bras. De plus lorsqu'il lui annonce que la seule chose qu'il ...

4 pages - 1,80 ¤

Sujet de dissertation : Un bon roman se réduit-il à l'histoire qu'il raconte ?

Quant à ce dernier, il voudrait devenir pair de France en épousant la fille d'un homme de la pairie. L'argent est aussi un élément incontournable dans ce roman. En effet, il est souvent question de finance, notamment dans la procédure judiciaire du colonel. Balzac éclaire aussi les rouages des comportements humains, par exemple quand...

2 pages - 1,80 ¤

Le Colonel Chabert: Présentation de l'auteur et de son oeuvre

Etude du titre & couverture : Ce livre est un roman éponyme. C'est à dire que le titre est le nom du personnage principal ( ici Le colonel Chabert ). On peux donc difficilement trouver un titre qui correspondrait mieux au contenu de l'oeuvre. Comme je l'ai dis au début de mon exposé,...

2 pages - 1,80 ¤

La pensée voltairienne

||       On reproche parfois à Voltaire son peu de goût pour la métaphysique. Voltaire n’aurait pas protesté. L’hommage qu’il rend aux métaphysiciens est moins respectueux qu’ironique : « Ce sont des grands hommes, écrit-il, avec lesquels on apprend bien peu de chose. « Ses maîtres sont Montaigne, « le moins méthodique des philosophes, mais le plus sage et le plus aimable « ; Bayle, « assez...

2 pages - 1,80 ¤

Enfin, ajouta-t-il en faisant un geste plein d’enfantillage, il vaut mieux avoir du luxe dans ses sentiments que sur ses habits. Je ne crains, moi, le mépris de personne. Honoré de Balzac, Le colonel Chabert En quoi cette réflexion, formulée par le colonel Chabert à la fin du roman, éclaire-t-elle le point de vue du lecteur sur le personnage de la comptesse Ferraud?

Peut être la contesse a réussit à parvenir à écarter Chabert de sa vie alors que le colonel fut bon pour elle et qu’elle ne lui a pas donné un sous de ce qui lui revient de droit mais son comportement vis-à-vis du colonel s’est ébruité et les gens parlent de cela. “ […] As-tu...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé : Le Colonel Chabert: Restauration et affairisme dans le roman

||À l’époque il existe trois grandes classes sociales que Balzac représente à travers un personnage différent. La première classe, la plus modeste, représente les ‘’ exclus de la Restauration, il s’agit de Simonnin et Vergniaud mais aussi Chabert. Simonnin est, lui obligé de travailler pour pouvoir subvenir a ses besoins et survivre, Vergniaud quand...

2 pages - 1,80 ¤

Balzac : Misogynie et pessimisme dans le Colonel Chabert

||Ce livre, alimenté par maintes récits et souvenirs des connaissances féminins de Balzac (et masculine) qui ont vécu à l’époque de l’Empire montre un surprenant contraste entre le personnage féminin et le personnage masculin. Ces comparaisons entre le colonel et la comtesse exhibent si bien un dégoût et un dédain du narrateur/auteur que, si...

5 pages - 1,80 ¤

Travail de recherche sur Au bon beurre de Jean Dutour

10- Les rapports avec Léonie et les Poissonard n’étaient pas très bon. Les Poissonard étaient pétrifiés. Ils ignoraient la crainte et les scrupules car Léonie les fît douter d’eux en leur donnant un sentiment de faiblesse. Les Poissonard souffraient. 11- Charles-Hubert pendant la rencontre était assez remué. La membrane protectrice de son cœur...

4 pages - 1,80 ¤

PARCOURS LITTERAIRE DU MOYEN-AGE AUX LUMIÈRES

|| A. CONTEXTE HISTORIQUE : -Période entre l’antiquité et la renaissance. Le moyen âge débute lors de la chute de l’empire romain d’occident Le moyen âge finit lors de la chute de le empire romain d’ orient A. Le haut moyen âge (500-1000) Pas très important au point de vue littéraire. B. Le second moyen âge...

30 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit