LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
777 - En quoi l'extrait suivant illustre-t-il le rejet de la narration classique théorisée par le courant du Nouveau Roman ? Ce prince était un chef-d'oeuvre de la nature ; ce qu'il avait de moins admirable était d'être l'homme du monde le mieux fait et le plus beau. Ce qui le mettait au-dessus des autres était une valeur incomparable, et un agrément dans son esprit, dans son visage et dans ses actions, que l'on n'a jamais vu qu'à lui seul ; il avait un enjouement qui plaisait également aux hommes et aux femmes, une adresse extraordinaire dans tous ses exercices, une manière de s'habiller qui était toujours suivie de tout le monde, sans pouvoir être imitée, et enfin, un air dans toute sa personne, qui faisait qu'on ne pouvait regarder que lui dans tous les lieux où il paraissait. Il n'y avait aucune dame dans la cour, dont la gloire n'eût été flattée de le voir attaché à elle [...]. Mme de Lafayette, La Princesse de Clèves, 1678.
A
a) La syntaxe adoptée est trop classique.
B
b) Le personnage décrit est trop éloigné de
C
c) L'intrigue se déroule à la cour de France.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Un des reproches adressés au roman traditionnel par les romanciers du début du XXe siècle est de proposer des schémas narratifs invraisemblables, car centrés sur des personnages qui n'ont rien en commun avec le lecteur. Certes, les critiques ciblèrent principalement sur le roman de type balzacien, mais on retrouve ici, dans ce roman typique des moeurs du classicisme français, le même type d'éléments : un personnage idéal au sens propre du terme, adulé de toute la cour, hommes comme femmes, n'ayant absolument aucun défaut, bref un être auquel le lecteur moderne ne peut croire et encore moins s ' identifier.


Les nouveautés du site

Raymond Queneau: ''Bien placés, bien choisis / Quelques mots font une poésie''

Premièrement la poésie est aussi un jeu verbale est musicale et beaucoup de poètes nous le prouve. On peut très bien joué avec la forme du poème comme Guillaume Apollinaire dans son recueille de poème, Calligrammes, les poème on souvent la forme du sujet principale: "Il pleut" où les mots sont écrits de façon...

2 pages - 1,80 ¤

La figure de Satan dans Sous le soleil de Satan

Le milieu du XIXe siècle apparaît comme une période de transition, une longue hésitation entre le temps du diable d'enfer et celui du double monstrueux qui sommeille en tout homme. Les écrivains, héritiers de la notion romantique du poète éclaireur des peuples, se considèrent comme les révélateurs du Mal dont ils ont acquis, par...

16 pages - 1,80 ¤

Analyse du poéme d'Émile Nelligan : Tristestesse blanche

||Comme le dit G.-E. Clancier, le poète symboliste transforme son étrangeté sociale en solitude victorieuse. De sa blessure et de sa révolte jailli sa colère. La poésie, qui se voit refuser la place dans la vie quotidienne,  découvre des nouvelles espaces. Elle les trouve dans l'infini, dans le rêve, dans l'irrationalité ou dans l'inconscience...

4 pages - 1,80 ¤

« Les monteurs » de Charles Marie René Leconte de Lisle

Il refuse de sombrer dans ce que la foule attend. Il préfère vivre dans le néant et ne pas être reconnu que dévoiler ses sentiments ainsi que de se tenir à ses principes d'après les expressions : « Sans gloire«, « m'engloutir pour l'éternité noire «. La métaphore « Engloutir « intensifiée par une hyperbole...

5 pages - 1,80 ¤

Correction du commentaire composé: « Midi » in Poèmes antiques (1852) de Leconte de Lisle

Si la nature est amplement décrite dans ce qu'elle a de champêtre, le discours du poète est pessimiste et s'appuie sur une nature où l'homme n'a pas sa place, l'avertissement se double d'une vision où le soleil, dévastateur et tout puissant, à défaut de semer la mort, engourdit et endort. L'homme n'est présent qu'implicitement dans...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire Littéraire : Pierre Et Jean - Maupassant

Pour terminer, nous parlerons des deux personnages éponymes de l'œuvre. A première vue, on pourrait croire qu'un lien fort est construit entre les deux frères, pierre et jean. Des points communs interviennent entre eux. Ils sont tous les deux sur le chemin des études difficiles à Paris, l'un dans la médecine (l75) puis l'autre, dans...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire, Volaitre, traité sur la tolérance

La critique de la hiérarchie religieuse est très présente Lignes 15 à 17). Voltaire reproche aux ecclésiastiques leur goût pour l'argent, la fortune et le pouvoir. Il utilise des périphrases pour désigner cette hiérarchie ecclésiastiques qui sont une manière de la refuser : " ceux dont l'habit est teint en violet " (évêques), "...

4 pages - 1,80 ¤

Rousseau et La Fontaine à propos des Fables

La société du 17eme siècle est sous le contrôle du Roi Louis XIII qui leurs laissaient peu de droit. La Fontaine c'est intéressé a toutes les classes sociales : le roi, la cour, la noblesse, le clergé, la bourgeoisie ou bien encore les classes sociales inférieurs : les paysans par exemple. Les fables sont aussi une...

2 pages - 1,80 ¤

Dissertation: Voltaire et ses «  petites coïneries »

||Mais là où nous voyons le philosophe des Lumières, c'est lorsqu'il nous instruit par le biais de l'apologue. En effet, il doit être un homme sage, de savoir, de raison et pouvant exercer sa liberté de pensée dans les domaines religieux ( « le souper « dans Zadig ), politique et l'éducation. Il doit être social, et...

2 pages - 1,80 ¤

Le courant libertin

||Ce courant intellectuel né au XVIIème siècle se poursuit au XVIIIème avec les Lumières (d'ailleurs ont parle du siècle des Lumières) qui assurent cet héritage de la libre pensée. Le libertinage devient aussi principalement un mode de vie, une conduite privée. Le libertin s'identifie comme « libéré « dans la vie quotidienne, dans les rapports entre les...

2 pages - 1,80 ¤

Le Conte Philosophique

||Le conte philosophique cherche à éveiller la réflexion critique du lecteur sur des questions d'actualité plutôt subversives à l'époque : critique de la religion, du pouvoir absolu, de la politique, de la morale traditionnelle, promotion de la science et de la raison… Le sous-titre du conte éclaire le lecteur sur le thème traité : Zadig ou la destinée, Candide...

2 pages - 1,80 ¤
3 pages - 1,80 ¤

« Il fait vivre devant nous dans un cadre minutieusement décrit - dont ils sont, au reste, inséparables - des personnages qui sont à la fois des types et des individus.» Vous commenterez ce jugement sur Balzac

|| A première vue, cette citation nous offre l'amorce de deux développements essentiels. - I. Le cadre dans les romans de Balzac. - II. Les personnages. - Elle suggère également, pour ce second développement, deux sous-parties : a) Ces personnages sont des types, c'est-à-dire qu'ils incarnent respectivement un trait essentiel et profond de l'humanité éternelle; b) Ils sont des individus, c'est-à-dire que par des traits secondaires,...

3 pages - 1,80 ¤

Un critique écrit : « Le réalisme grossier des Fleurs du mal souleva dès la publication de l'ouvrage les tempêtes de la critique et l'accueil favorable des Parnassiens reposait sur un malentendu. Nul ne semblait se rendre compte pleinement qu'il y avait dans ce recueil toutes les promesses d'un art nouveau. » Vous commenterez ce jugement.

La citation vous invite à traiter successivement trois points: 1. Le réalisme dans Les Fleurs du mal. - II. Les parentés superficielles qui existent entre les conceptions poétiques de Baudelaire et celles des Parnassiens. - III. Baudelaire, précurseur du Symbolisme. ||   ||...

2 pages - 1,80 ¤

Expliquez ce jugement de Brunetière sur Vigny : C'est le seul romantique qui ait eu des idées générales et surtout une conception de la vie raisonnée, personnelle, philosophique.

La première constatation qui frappe Vigny quand il fait le point de la condition humaine, c'est la solitude de l'homme au milieu de ses semblables et au sein du monde. Plus que tout autre, l'homme de génie en raison de sa supériorité est voué à cette solitude. « Il se tait, s'éloigne ... ||   ||...

2 pages - 1,80 ¤

Apprécier cette phrase d'un critique contemporain :« Par la complication de son intrigue et la faiblesse de sa psychologie, Hernani est un mélodrame. Mais ce mélodrame est l'oeuvre d'un grand poète. »

LA PLACE DE L'ÉPOPÉE. Mais le lyrisme au théâtre ne saurait être continu. Il ne pouvait à lui seul soutenir la pièce. Par bonheur Victor Hugo s'est avisé, en écrivant Hernani, qu'il possédait un autre don, celui de poète épique, qui pouvait aisément s'y épanouir. Le ton de l'épopée, et cette càpacité de ressusciter le passé en l'agrandissant ||   ||...

3 pages - 1,80 ¤

« Vous dites bien qu'il est impossible de faire un Emile :mais pouvez-vous croire que c'ait été mon but, et que le livre qui porte ce titre soit un vrai traité d'éducation ? C'est un ouvrage assez philosophique sur ce principe avancé par l'auteur dans d'autres écrits, que l'homme est naturellement bon. » Vous développerez ce jugement porté par Rousseau lui-même sur son célèbre ouvrage Émile ou De l'Éducation.

Cet épanouissement des qualités naturelles de l'enfant se fait graduellement, au fur et à mesure qu'il avance en âge. L'éducation de l'enfant s'accomplira donc en plusieurs étapes. Ainsi, jusqu'à dix ou douze ans on s'attachera à 'développer sa vigueur et son adresse... ||   ||...

1 page - 1,80 ¤

Expliquer cette formule de Schérer : « Ce qui fait le charme des petites oeuvres de Voltaire, ce qui gâte les grandes, c'est que, dans les unes comme dans les autres, on retrouve le polémiste.»

|| La difficulté du sujet vient du biais particulier selon lequel il s'agit d'étudier l'oeuvre de Voltaire : parmi les défauts et les mérites de ses ouvrages, il ne faut retenir que ceux qui relèvent du polémiste. La donnée nous invite à examiner successivement les petites oeuvres, puis les grandes. Pas de difficultés donc pour poser les deux parties du plan. ||...

3 pages - 1,80 ¤

On sait que Marivaux préférait, selon ses propres termes, « être humblement assis sur le dernier banc des auteurs originaux, qu'orgueilleusement placé à la première ligne dans le nombreux bétail des singes littéraires ». Vous chercherez à définir cette originalité de Marivaux.

Les comédies de Marivaux occupent une place à part dans le théâtre du xvme siècle. Sa culture incomplète ne l'avait pas familiarisé avec les grandes oeuvres de l'antiquité. Les circonstances de sa vie font qu'il est accueilli d'emblée dans ce cadre à la fois attirant, brillant et un peu factice des salons. ||   ||...

2 pages - 1,80 ¤

Comment vous expliquez-vous le succès que connurent en leur temps Les Caractères de La Bruyère ?

... les deux classes sociales s'accordent dans la haine féroce qu'elles éprouvent contre les financiers : et leur haine se satisfait à voir la peinture de ces gens sans pitié qui font la loi grâce à leur fortune, tel ce Champagne qui sans hésitation «signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait«, et...

2 pages - 1,80 ¤

Développer ce jugement de Jules Lemaitre sur Les Caractères : Les ciselures du style n'empêchent point l'oeuvre de La Bruyère d'être impitoyable et triste.

|| Les hommes ne gardent jamais le sens de la mesure : les goûts, les distractions deviennent des manies qui absorbent l'homme tout entier et font que rienne le touché plus deee qui est étranger à sa manie (l'amateur d'oiseaux, l'amateur de tulipes). ||...

2 pages - 1,80 ¤

Comment Bossuet a-t-il concilié les exigences de l'oraison funèbre et celles de l'Histoire ?

|| Pour bien comprendre le sujet, il est nécessaire de définir les termes essentiels. Par définition, l'oraison funèbre est un éloge. Ces exigences du genre sont renforcées par les circonstances : une mort proche, une famille présente et attristée, un auditoire de Grands plus accoutumés à la flatterie qu'à la vérité... ||...

3 pages - 1,80 ¤

Montrer que L'Art poétique de Boileau est dans ses grandes lignes le sommaire de la doctrine et de l'art classique

C'est par le style qu'on met la beauté dans une oeuvre littéraire. Ce style doit être clair, lui aussi, car on n'écrit que pour être compris : La Bruyère, avec Boileau, le dit dans ses Ouprages de l'esprit. Pour cela le vocabulaire doit être précis, car (et là encore La Bruyère appuie Boileau) il n'y a, parmi tous les synonymes, qu'un mot...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi Molière est-il le plus populaire de nos auteurs dramatiques ?

Au spectateur, homme de bon sens, la morale de Molière plaît parce qu1il est l'apôtre de la justé mesure. Le grand public applaudit à la morale du Misanthrope : pour lui comme pour Molière la vertu héroïque qui ne s'embarrasse pas des contingences est insupportable et même dangereuse au point de vue social. ...

3 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure, la vie et le théâtre de Racine vous paraissent-ils tributaires de l'influence qu'il subit à Port-Royal ?

L'influence de Port-Royal où, de sa seizieme  à sa dix-neuvième année, il acheva son éducation, s'exerça d'une manière décisive sur Racine. Toute son existence le montre se débattant contre l'emprise de ses anciens maîtres ou s'y abandonnant. Il leur doit cette culture grecque et cette conception pessimiste de la nature humaine qui marquent si fortement son oeuvre. ||   ||...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit