LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
13 - Quelle est la nationalité de Sophocle ?
A
Grecque
B
Romaine
C
Corse
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Dans la rue des Blancs Manteaux, Sartre

|| Que fait cette chanson dans ce texte ? I) A quoi se rapporte cette chanson II) Que fait-elle dans l’œuvre  Texte complémentaire Huis Clos Correspondance entre l'époque de 1944 de l'occupation et de la collaboration. La chanson se trouve lors de la scène 5 de l'unique acte de la pièce. Avant qu'Inès n’interprète la chanson, les trois personnage décident d'être silencieux.  On peut se demander...

1 page - 1,80 ¤

Le Savetier et le financier de La Fontaine (commentaire)

Introduction : o Jean   de   La   Fontaine   (1621-1695)   est   un   des   écrivains   majeurs   du   Classicisme. o     En 1668, il publie un premier recueil de 124 Fables, en VI livres, qui obtient immédiatement un succès considérable. Elles lui permettent d’intégrer les salons intellectuels (fréquenté Racine, La Rochefoucaud, Molière…) La Fontaine entretient même une relation complexe avec le Roi.                                                          o     Cette...

2 pages - 1,80 ¤

Racine, Britannicus, IV, 3, v. 1337-1385-742 : La vision de Burrhus

||   Le pouvoir est un thème récurrent en littérature où la question de la tyrannie est souvent liée à  ce thème. Ainsi, le dramaturge Racine publie en 1669 Britannicus où ce thème est au centre de l’œuvre et où le cruel Néron, qui s’affranchit au cours de la pièce de toutes limites, se métamorphose en monstre. A cet égard,...

2 pages - 1,80 ¤

Dans l'épilogue du second recueil, La Fontaine qualifie sa Muse d'« innocente » ( « Pendant le doux emploi de ma Muse innocente » ), l'opposant à la Muse guerrière qu'il évoque ensuite. Cet adjectif vous semble-t-il bien définir l'inspiration de La Fontaine dans les fables au programme?

|| Dans l'épilogue du second recueil, La Fontaine qualifie sa Muse d'« innocente « ( « Pendant le doux emploi de ma Muse innocente « ), l'opposant à la Muse guerrière qu'il évoque ensuite. Cet adjectif vous semble-t-il bien définir l'inspiration de La Fontaine dans les fables au programme? ||...

4 pages - 1,80 ¤

Le bateau ivre - Rimbaud

||      ¤ Introduction : Ÿ Poétique de Rimbaud è relation entre le réel et le symbolique (ex : Le Buffet, Vénus Anadyomène) dans un cadre commun : le sonnet. Ÿ Printemps 1971 è Rimbaud change de poétique : la Voyance. La poésie est pour Rimbaud l’expérience inédite d’un « Voyant «. C’est cette exigence qui le conduit, en quelques années, du vers régulier des premières Poésies à une...

1 page - 1,80 ¤

Etudier la satire de l'inquisition et de l'intolérance religieuse. Chapitre 6 Candide de Voltaire « comment on fit un bel autodafé » à « que sont donc les autres ? »

Intro pour candide en générale : Au XVIII siècle un nouveau mouvement littéraire se développe en Europe et plus particulièrement en France. C'est la philosophie des lumières. Les philosophes des lumières cherchent a éclairer le monde par leurs écrits et ainsi, chasser l’obscurantisme, l'inégalité sociale, l'esclavage et la torture. Ces principes sont a l'origine de la déclaration des droits...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire de texte : Le Roi se meurt – Eugène Ionesco

« Dans un pays indéterminé, menacé par la ruine, le roi Bérenger à l’agonie s’accroche à ses passions délabrées. Il est entouré de ses deux reines – Marie, aimante et douce, et Marguerite, implacable -, ainsi que de sa femme de chambre Juliette et de son médecin.   LE ROI, à Marie, puis à Marguerite. – Bonjour, marie. Bonjour, Marguerite. Toujours...

3 pages - 1,80 ¤

Le Clézio : Deuxième partie « Le bonheur » de « Lala attend quelque chose » à « ceux qui ne restent pas, ceux qui s'en vont »

Lalla vit toujours à la Cité Cette vie à la Cité est caractérisée par l’attente que quelque chose se passe. Question : Que veut démontrer cet extrait par son engagement sous entendue ?     I)                 Une triple dénonciation des conditions de vie à la Cité   1-La pauvreté, le dénuement Ce qui domine dans cet extrait, c’est l’ennui. Tous attendent quelque chose et la moindre perturbation...

2 pages - 1,80 ¤

Lecture analytique : « Des Cannibales » (extraits), Les Essais, Montaigne

||   A la fin d'un XIVe siècle mouvementé, Montaigne se retire dans sa bibliothèque, où les lectures alimentent sa réflexion personnelle sur tous les domaines. Les Essais sont le fruit de ses lectures d'auteurs antiques et contemporaines et de cette longue réflexion de Montaigne centrée sur la question majeure : que sais-je ? Ce texte, extrait du chapitre 31 des Essais de Montaigne,...

2 pages - 1,80 ¤

Critiques et essayistes

|| En même temps que la littérature s'ouvrait au document historique ou géographique par l'intermédiaire du roman, la qualité d'art de certains érudits, critiques littéraires, historiens des lettres, historiens proprement dits, leur donne droit d'entrée dans la littérature. La critique littéraire s'est développée en même temps que se développait la production des livres, le journalisme et le public. Le nombre accru des lecteurs, leur ignorance relative, -le...

4 pages - 1,80 ¤

Le roman à l'époque idéaliste

||   La production romantique des années 1885-1920 est immense. C'est par centaines que se comptent les auteurs, par milliers, les oeuvres. Il va sans dire que le déchet est énorme; nous ne pouvons songer à donner de cette production une vue exhaustive; nous ne pouvons même prétendre nommer tous les romanciers qui ont encore quelque renom, toutes les oeuvres qui sont encore lues. En effet, à...

10 pages - 1,80 ¤

Les maitres à penser au XIXe siècle

|| Deux phénomènes ont contribué, vers la fin du xixe siècle, et au commencement du xxe, à faire naître des écrivaim polyvalents et à orienter la littérature vers l'exposition, sinon de thèses, du moins d'attitudes devant la vie. D'une part, la rupture de plus en plus accentuée des frontières qui séparaient les genres, et même la prose des vers: la diversité des moyens d'expression s'accentue et...

10 pages - 1,80 ¤

En marge de l'idéalisme dramatique...

|| A côté du théâtre claudélien, la production dramatique des années 1885-1920 paraît singulièrement pâle. Au point de vue technique, les innovations sont rares et timides; la grande période de renouvellement ne devait commencer qu'après cette date. L'immense majorité des écrivains de théâtre écrivent pour être joués, et pour être joués rapidement; or nous avons dit, à propos de la période de 1760-1820, pourquoi toute innovation dans...

4 pages - 1,80 ¤

En marge du Symbolisme...

|| Dans la préface de son Pèlerin passionné (1891), Moréas, devenu justement le porte-parole du symbolisme, émettait déjà des vues qui laissaient deviner certaines tendances hostiles à l'essence du symbolisme. Il proposait et réclamait une poésie« franche, vigoureuse et neuve «, groupait bientôt quelques amis de mêmes goûts, et fondait l'École romane. Avec Maurras, dont l'influence fut grande alors sur Moréas, c'était le midi qui s'opposait au...

12 pages - 1,80 ¤

Les poètes symbolistes

|| En 1886, les aînés, Villiers de l'Isle-Adam, Verlaine, Mallarmé, sont encore là, certains au sommet de leur art; plus jeunes, Rodenbach, Verhaeren, Moréas, Samain, Gustave Kahri, Laforgue, âgés de vingt-six à trente ans, ont déjà donné quelques oeuvres. D'autres enfin ne se feront connaître qu'après cette date : Van Lerberghe, Dujardin, Saint-Pol-Roux, René Ghil, Maeterlinck, Stuart Merril, Henri de Régnier, ViéléGriffin, Ephraïm Mikhaël; ils ont alors...

9 pages - 1,80 ¤

La mêlée littéraire des années 1880-1886. Histoire de la littérature

|| Avant 1880, l'oeuvre de Baudelaire, de Verlaine, de Rimbaud, de Mallarmé, reste, il faut bien le dire, mal connue et peu appréciée, non seulement du grand public, mais même de la plupart des gens cultivés. Mais un certain nombre d'influences vont orienter les esprits vers un idéalisme qui ouvrira les âmes à l'oeuvre de ces poètes et permettra à celles-ci d'avoir tout leur effet. L'idéalisme poétique,...

3 pages - 1,80 ¤

SYMBOLISME ET IDÉALISME (1885-1920): Poètes annonciateurs

|| Verlaine (1844-1896) débuta en bon élève du Parnasse, avec ses Poèmes Saturniens (1866). Dans un vers ferme et parfois sonore, il reprend les grands thèmes de l'École, histoire, exotisme hindou, inquiétude et pessimisme aussi. Il se proclame humble artisan du vers, se défie de l'Inspiration, et veut donner à sa poésie la solidité du marbre dont est faite la Vénus de Milo. Mais déjà perce...

8 pages - 1,80 ¤

Romantisme et Réalisme en Belgique

|| La Belgique avait donné à la littérature de langue française plusieurs écrivains de valeur au moyen âge, comme Gautier de Tournai, Adenet, Gautier Le Leu, Jean Lebel, Jean d'Outremeuse, Chastellain et Molinet. Sans doute, après 1500, l'apport est moindre : Lemaire de Belges, Antoine de Blondel, Philippe de Marnix et son Tableau des Différents de la Religion (1599), si verveux dans sa haine anti-catholique, et...

2 pages - 1,80 ¤

La critique littéraire de 1820 à 1885. Histoire de la littérature

L'abondance des oeuvres littéraires, la curiosité d'un public de plus en plus large, son incertitude aussi devant des oeuvres souvent audacieuses dans leur nouveauté, l'activité politique et sociale de certains parmi les hommes de lettres, tout cela avait donné à la critique, entre 1820 et 1850, une autorité accrue. Sous le second Empire, la chose littéraire a recueilli une partie de l'intérêt que perdait la...

4 pages - 1,80 ¤

L'histoire et la pensée à l'époque réaliste

|| Dans le domaine de la pensée, de l'histoire, de la critique, le réalisme devient le Positivisme. Le Positivisme est, si l'on veut, dans l'ordre de la pensée, ce que le réalisme est dans l'ordre de l'art. Ce sont les mêmes besoins qui ont fait naître les deux mouvements; et, de même que le réalisme a s:m origine, nous l'avons vu, dans le plus authentique...

5 pages - 1,80 ¤

Histoire littéraire générale 16ème siècle

  La poésie au XVIe siècle   La production de l’école lyonnaise Elle travaille surtout sur la poésie amoureuse. On connaît mal la vie de Maurice Scève : originaire de Lyon, il reçoit une solide formation universitaire, vit à Avignon, puis à Lyon. IL subit une forte influence italienne et atteint la célébrité en 1536 avec son Blason du Sourcil lors d’un concours...

7 pages - 1,80 ¤

L'oeuvre de Voltaire

||   Si une époque peut se personnifier en un homme, on peut dire que l'âge des Lumières s'est personnifié en Voltaire. Sa longue vie en a même, à elle seule, prolongé la durée, comme Hugo a prolongé à lui seul le Romantisme au delà de 1850. Deux vies successives dans la vie de Voltaire; de sa naissance, en 1694, à sa soixantième année environ, jusqu'à...

10 pages - 1,80 ¤

L'oeuvre de Montesquieu

|| Le mouvement philosophique rencontre en Montesquieu (1689-1755) son premier représentant de génie. Il fit de longues études de droit, passionné pour cette matière, avant de devenir conseiller, puis président du parlement de Bordeaux. Célèbre, dès 1725, par le discours qu'il prononça cette année-là pour la rentrée du parlement, il cherche des succès plus mondains, prend le ton des salons, à Bordeaux, puis à Paris, en même...

4 pages - 1,80 ¤

L'AGE DES LUMIÈRES : LA PHILOSOPHIE, LE ROMAN, LA POÉSIE, LE THÉÂTRE

L'esprit nouveau. Contre l'orthodoxie littéraire, morale, religieuse, qui cherchait à s'imposer depuis 1660, la révolte, nous l'avons vu, grondait. Quand la question religieuse est en jeu, les révoltés doivent se taire ou parler de loin. Mais, installés aux portes de la France, en Hollande, comme Bayle, comme Jean Le Clerc (1657-1736), en Angleterre, comme Saint-Évremond, ils peuvent se faire entendre dans leur patrie, où leurs ouvrages...

22 pages - 1,80 ¤

La querelle des Anciens et des Modernes

La querelle des Anciens et des Modernes (1687-1694) met en lumière les forces qui s'opposent au classicisme. Quand Charles Perrault, à la grande colère de Boileau, cherche à abaisser la réputation des Anciens, il est caractéristique de constater qu'il a pour lui la majorité des Académiciens. Sans doute, la lutte une fois ouverte par les attaques de Perrault, nos « Classiques « se groupent...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit