LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
449 - Ce vers:« Pour ce que rire est le propre de l'homme »est de:
A
Rabelais
B
Bergson
C
Molière
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Commentaire : La Princesse de Clèves (Mme de la Fayette): le vol d'une portrait de la princesse par le Duc

||    La Princesse de Clèves est l'œuvre la plus connue de Mme de la Fayette, une romancière du XVIIeme siècle qui articule son écriture autour de trois grandes notions : le classicisme, la préciosité et la galanterie. L'action de ce roman se déroule à la cour d'Henri II, et nous offre la vision d'une Cour aux histoires troubles et...

3 pages - 1,80 ¤

La tâche d'un romancier, quand il crée des personnages, ne consiste-t-elle qu'à imiter le réel ? Vous vous appuierez en particulier sur les textes vus en classe (corpus, textes théoriques) ainsi que vos lectures personnelles.

||         Dans son autobiographie Oser écrire parue en 1998, Madeleine Chapsal a dit «Les bons romans collent au réel sans l'imiter«. Cette citation relève du degré de réalité d'un roman. En effet, un roman est, par définition, un récit fictif. On cherche néanmoins à rattacher les personnages crées dans le roman, à la réalité dans un...

2 pages - 1,80 ¤

Dans Les Mots, Jean-Paul Sartre écrit : « Longtemps j'ai pris ma plume pour une épée. » Pensez-vous que la littérature soit efficace pour défendre ses idées ? En vous appuyant sur les textes du corpus, sur les oeuvres étudiées en classe et vos lectures personnelles, vous répondrez à cette question.

Note : 6/10

      Différents genres littéraires comme le roman, la fable, la poésie ou encore  l'article de presse sont utilisés par les auteurs engagés du XIIIème siècle au XXème siècle pour faire passer un message dans le but de faire changer les meurs et l'opinion de leur auditoire. Jean-Paul Sartre est un écrivain et philosophe français du...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire de texte sur Bernard de Fontenelle : La dent d'or

Note : 6/10

  Dans le texte proposé, nous pouvons relever le ton ironique utilisé par Bernard de Fontenelle pour soulever un problème important. En effet, l’auteur relate l’histoire de l’enfant à la dent d’or avec une certaine ironie. Bernard de Fontenelle s’attarde sur les études des savants comme à la ligne 13, où Horstius est décrit tel un « professeur en médecine dans...

1 page - 1,80 ¤

Anthologie de six poèmes

Note : 6/10

Les Critères de sélection :   -Un thème commun entre les différents poèmes. -Une sélection de deux poèmes Romantiques, deux Symboliste et deux Surréalisme.   L’Analyse des poèmes :   -Analyse des principaux intérêts du poème. -Analyse du mouvement littéraire dans le quel le poème s’inscrit       La Conclusions :   -Les points en commun de chaque poème. -Les différences rencontrées entre chaque poème.         SOMMAIRE :         I/ Les poèmes romantique     1 - « Ce que c'est...

6 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé de Le Navire de l'Hermite

Note : 6/10

|| 1) Introduction :             Le présent poème proposé, intitulé « Le Navire « appartient à La Lyre écrit en 1641 par Tristan L’Hermite, auteur du XVIIe siècle, époque marquée par le sentiment de décentrement de  l'homme qui prend conscience que l'univers est infini (et non plus bien délimité) et corruptible. Il remet donc en cause des certitudes autrefois irrévocables.             De nombreux...

2 pages - 1,80 ¤

Andromaque Scene 8 Acte 3 - Commentaire

Note : 6/10

ASPECT PATHETIQUE Des la première réplique de Céphise aux vers 977 à 978l'aspect Tragique et donc pathétique de la scène ressort avec les mots «prèdit « et « sort «. Il y a aussi le terme « condamner « (v.980) désignant la mort d'astyanax montre bien le pathétique ainsi que le terme « expirer...

3 pages - 1,80 ¤

Nana, Commentaire du chapitre I, p.35/36 (Folio)

Note : 6/10

||   => Quel portrait de Nana Zola brosse-t-il dans ce passage ?   Introduction [1.Contexte et situation de l’auteur] Zola / Le Naturalisme / Le roman dans le cycle des Rougon-Maquart (1880) [2.Situation de l’extrait] Chapitre 1 : première apparition de Nana dans le roman, après une longue attente qui entretient le suspense. [3.LECTURE] « Je vais vous lire l’extrait. « [4.Problématique et annonce du plan] Nous pouvons...

2 pages - 1,80 ¤

« PARFUM EXOTIQUE » de C. Baudelaire (commentaire)

Note : 6/10

||      INTRO Charles Baudelaire est un poète français, né à Paris en 1821 et mort en 1867. Parfum Exotique est un poème tiré de son oeuvre majeure, Les Fleurs du mal, publié en 1857, et réédité en 1861. Ce poème a été inspiré par Jeanne DUVAL, maîtresse antillaise de Baudelaire. Il s'agit du premier poème de...

2 pages - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE DE LA RÉGENCE A LA RÉVOLUTION

Note : 6/10

|| Le XVIIIe siècle français des historiens. toujours soucieux de chronologie precise, n'a duré que 74 années. En 1715, la mort de Louis XIV marque autant le terme d'une époque que celui d'un règne. En 1789, la Révoiution commençante fait basculer la France dans le monde moderne. Elle marque donc le terme de ce que les contemporains, dans un but politique, puis les historiens après eux...

15 pages - 1,80 ¤

L'EUROPE DES LUMIÈRES

Note : 6/10

Autant que Montesquieu, Voltaire ou Buffon, ces journalistes besogneux,  pour qui Voltaire inventera le néologisme dédaigneux de "folliculaires", ont contribué à diffuser, par le truchement d'une langue. une certaine façon de penser et un certain style de vie. Car le prestige de Voltaire, d'Helvétius, de Diderot, de Rousseau est celui d'une pensée autant que d'un idiome. Les lectures françaises du jeune Frédéric l'ont détaché de toute...

8 pages - 1,80 ¤

LA LANGUE FRANÇAISE AU XVIIIe (18e) SIÈCLE

Note : 6/10

|| 1) La prononciation, l'orthographe et tes traits grammaticaux. Pour autant qu'on puisse en juger aujourd'hui, ces aspects de la langue ne se transforment pas profondément au XVIIIe siècle. Mais les modifications mineures ont tout de même leur importance. Le témoignage de Gile Vaudelin nous donne des renseignements précieux sur le français tel qu'on le parlait en 1700 à Paris. Il montre surtout que des différences considérables...

16 pages - 1,80 ¤

Les beaux-arts au XVIIIe (18e) siècle

Note : 6/10

|| Lorsque meurt Louis XIV, la France est lasse des efforts imposés par son règne et de la grandiloquence de l'art officiel. qui en est la conséquence. Dans la vie quotidienne de ceux. nobles et bourgeois, à qui leur situation sociale permet un mode de vie ouvert à la culture. on sent le besoin de s'affranchir d'un ordre trop rigide et de se consacrer davantage...

4 pages - 1,80 ¤

MORELLY ET LE « CODE DE LA NATURE »

Note : 6/10

|| La bourgeoisie éclairée n'était pas seule à critiquer l'ordre établi : les couches inférieures de la population en souffraient bien davantage. Au cours du siècle les sentiments de révolte s'amplifient chez les paysans pauvres et le peuple des villes. souvent affamés. et aussi chez la petite bourgeoisie qui se sent dépassée et menacée par le développement économique. Vers 1750 le problème de l'inégalité sociale. de...

3 pages - 1,80 ¤

LA METTRIE

Note : 6/10

|| 1745 Histoire Naturelle de l'âme. 1748 L'Homme-Machine. L'Homme-Plante.  Discours sur le Bonheur, ou I'Anti-Sénèque. 1750 Le Système d'Epicure. Savez-vous pourquoi je fais encore quelque cas des hommes ? C'est que je les crois sérieusement des machines. Dans l'hypothèse contraire, j'en connais peu dont la société fût estimable. Le matérialisme est l'antidote de la misanthropie (Système d'Epicure, XLVI). C'est dans les schémas de la mécanique. qui était en cette première...

3 pages - 1,80 ¤

SOLITUDE DE SAINT-SIMON

Note : 6/10

|| Le prince du commérage, le mondain snobissime, l'historien le plus petit. le plus grand, l'auteur le plus engagé et le plus parfaitement posthume. Saint-Simon est tout cela. contradictoirement. Le plus incroyable des hommes et des écrivains ; et l'on s'épuiserait en superlatifs. Le plus facile et le plus difficile à pasticher. On le cerne et on le brusque. on l'enfume en sa «boutique« :...

11 pages - 1,80 ¤

LE TESTAMENT DE JEAN MESLIER

Note : 6/10

|| Jean Meslier, né en 1664 à Mazerny, dans les Ardennes, était le fils d'un paysan assez aisé. Ses parents en firent un prêtre bien qu'il n'ait jamais eu la foi. Il fut toute sa vie curé d'Etrépigny en Champagne. Vers 1716 il entra en conflit avec le seigneur du lieu et parla en chaire des injustices commises par la noblesse, ce qui lui...

3 pages - 1,80 ¤

THÉÂTRE ET ROMAN: DE LA RÉGENCE A LA NOUVELLE HÉLOÏSE

Note : 6/10

Mais il faut admettre que l'être profond de Gil Blas n'est pas l'objet du récit. Sommes-nous encore dans la préhistoire du roman ? en un sens oui, puisque ce genre va s'épanouir dans les années 1730, sous la forme des grands romans biographiques, précisément quand il se donnera pour objet la quête de lui-même par le narrateur, l'objectivation d'une singulière et irremplaçable présence au monde....

5 pages - 1,80 ¤

MARIVAUX

Note : 6/10

|| Pierre Carlet de Chamblin de Marivaux (1688-1768) naquit à Paris. Après une enfance provinciale, à Riom, il y revient et y fait son droit. C'est un mondain et il a goûté vivement le plaisir de la conversation aristocratique. Il brille dans le salon de Mme de Lambert et chez Mme de Tencin. Il commence tôt sa carrière littéraire et son originalité se dessine...

6 pages - 1,80 ¤

Le roman au XVIIIe (18e) siècle

Note : 6/10

Autre genre né de l'histoire : les mémoires supposés, qui admettent un taux éminemment variable de fiction romanesque. Ils avaient été mis en vogue au cours de la période précédente par des écrivains abondants comme Courtils de Sandras. l'auteur des Mémoires de d'Artagnan. Au XVIIIe siècle, c'est une des voies royales du roman où nous rencontrons non seulement Gil Blas. les deux grands romans de...

10 pages - 1,80 ¤

Le théâtre au XVIIIe (18e) siècle

Note : 6/10

|| Le poids du passé. La réussite des grands auteurs dramatiques de la période classique avait été non seulement littéraire, mais aussi professionnelle :grâce à Corneille, à Molière et à Racine, le théâtre avait gagné beaucoup d'argent. Ce n'est pas par hasard que la période d'équilibre de la profession avait coïncidé avec l'épanouissement des chefs-d'oeuvre dramatiques. Enhardi par l'indépendance que donne l'aisance. le théâtre allait pouvoir adopter une...

5 pages - 1,80 ¤

DEUX MORALISTES : VAUVENARGUES ET CHAMFORT

Note : 6/10

|| Des moralistes au Siècle des Lumières ? Gageure ou paradoxe. La race en est pour ainsi dire éteinte. si l'on songe à la floraison du siècle précédent ; au XVIIIe siècle leur nombre est peu imposant. leur gloire encore un peu pâle, et lorsqu'on a cite Vauvenargues. on ne trouve guère que Chamfort pour y faire écho : deux noms évoquant deux tristes destins,...

8 pages - 1,80 ¤

BUFFON ET L'« HISTOIRE NATURELLE »

Note : 6/10

|| Dans le combat philosophique du XVIIIe siècle. Buffon occupe une place à part. Par son oeuvre comme par sa vie, il reste en dehors des grandes luttes de son temps. Exclusivement consacrée aux sciences naturelles, son oeuvre semble ignorer les problèmes de politique, de morale ou de métaphysique qui passionnaient ses contemporains. Lui-même ne fréquente guère les milieux philosophiques, où il ne compte qu'un seul ami,...

6 pages - 1,80 ¤

VOLTAIRE : L'HISTORIEN

Note : 6/10

|| On n'a jamais cessé de lire les Contes de Voltaire ; on a presque complètement cessé de lire ses tragédies. Son oeuvre historique, très attaquée, mais très admirée quand elle parut, ne semble pas avoir repris la place importante qui devrait être la sienne. Car cet esprit, prétendu léger, est incroyablement sérieux. Dans le domaine historique, son érudition est considérable. Il a lu vite mais...

2 pages - 1,80 ¤

VOLTAIRE : L'HOMME ET LE PHILOSOPHE

Note : 6/10

|| L'oeuvre de Voltaire. si l'on met à part les ouvrages d'histoire dont il est traité plus loin. requiert moins une analyse qu'une élucidation de la personnalité et de la pensée de son auteur. C'est ce qu'on a tenté en quelques pages pour en faciliter la lecture, et mettre en garde contre mainte interprétation inexacte ou tendancieuse. Vie et oeuvres de Voltaire. Dès son enfance. tout porte...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 ... 951 952 953 954 955 956

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit