LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
36 - Quel dramaturge du XVIIe siècle a écrit deux tragédies bibliques, Esther et Athalie, à la demande de Madame de Maintenon ?
A
Boileau
B
La Bruyère
C
Racine
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

Expliquez et développez cette pensée de Saint-Exupéry : « Celui qui diffère de moi, loin de me léser, m'enrichit ».

Orientations générales et plan schématique Antoine de Saint-Exupéry est un célèbre aviateur et écrivain français, né en 1900, disparu en mission de guerre en 1944. Il est connu essentiellement par ses méditations sur le sens de l'action héroïque. Vous vous souvenez sans doute de ses romans : Vol de nuit (1931), Terre des hommes (1939), Pilote de guerre (1942). Il...

1 page - 1,80 ¤

Dans la séance inaugurale de la semaine de l'université de Nice, le 29 février 1972, M. Leprince Ringuet a affirmé avec force : « Un pays où l'on ne risque plus, où l'on est assuré pour tout, est un pays condamné à mort; il faut risquer dans l'existence». Commentez cette opinion du célèbre physicien.

Introduction: Définition des termes essentiels du sujet : — la notion de risque, — la notion de sécurité, — la notion d'assurance. Situation du problème : — sur le plan individuel, — sur le plan collectif, — en considération de l'avenir du pays. Vous pouvez aussi, si vous le connaissez bien, situer l'auteur lui-même. Pour répondre au sujet tel qu'il pouvait être posé au lycée en classe...

1 page - 1,80 ¤

Commentez cette opinion d'Henry de Montherlant : « Aucune preuve d'intelligence ne surpasse celle de voir le monde tel qu'il est, et de le trouver bon, c'est-à-dire en termes familiers, de se sentir bien dans sa peau. »

|| Définition Définir les termes du sujet. Situer l'auteur, si vous le connaissez. Conception générale Vous pouvez approuver purement et simplement cette opinion de Montherlant et montrer comment vous l'appliquez dans votre vie personnelle. Vous avez aussi le droit (ou peut-être même le devoir) de la discuter ou de la condamner. C'est ce que nous...

1 page - 1,80 ¤

La place du livre dans la société française contemporaine

Au sortir du Moyen Age, le livre, en révolutionnant la communication du savoir et des idées, a pour une large part assuré la prépondérance de l'Europe et de la civilisation occidentale dans le monde — ainsi que le rayonnement de notre culture. La France a joué un grand rôle à cet égard. Mais il faut s'interroger maintenant sur...

1 page - 1,80 ¤

Commentez cette citation de Georges DUHAMEL: « De chaque livre ouvert, il me plaît d'espérer pour le moins du plaisir, peut-être du savoir et qui sait de la sagesse.»

Cette citation de Georges Duhamel permet de parler d'un sujet essentiel : celui des rapports entre la lecture et la vie de l'esprit, la pratique des livres et la culture. A notre époque, qui se veut plus que tout autre utilisatrice, ce problème donne souvent naissance à deux attitudes sans nuances et contradictoires. Pour les uns, la lecture...

2 pages - 1,80 ¤

De chaque livre ouvert, il me plaît d'espérer pour le moins du plaisir, peut-être du savoir et, qui sait, de la sagesse.

Georges Duhamel définit la lecture dans un ordre croissant de valeur. Le choix d'un livre ne se fait pas de manière tout à fait innocente, dans la mesure où la lecture peut, soit nous détourner des réalités, soit nous enrichir ou encore nous faire réfléchir sur les valeurs morales. La lecture apporte du plaisir. Le livre est considéré par...

1 page - 1,80 ¤

« Beaucoup affirment que le théâtre ne prend son véritable sens que pendant la représentation et grâce à elle : la simple lecture de l'oeuvre rédigée par l'écrivain passerait ainsi à côté de l'essentiel : on ne peut pas « lire le théâtre ».

Vous tenterez de dire, en vous référant à des textes de théâtre étudiés en classe ou à d'autres expériences de spectacle, ce que vous pensez de cette affirmation Ce sujet donné à Lille n'est pas aussi facile qu'il en a l'air ! Mais peut-être avez-vous des références solides sur le genre théâtral. De très beaux textes ont été écrits...

1 page - 1,80 ¤

« Le lyrisme est l'expression émouvante et harmonieuse de sentiments vécus.»

Quatre termes ou expressions doivent être analysés avec précision : « le lyrisme »: déborde la poésie en vers et concerne aussi la « poésie en prose » (Rousseau, Chateaubriand et de nombreux romanciers modernes; vous pouvez citer aussi Rimbaud dans Les Illuminations). « expression émouvante»: des auteurs aussi différents que Du Bellay et Voltaire l'ont déjà dit. ...

3 pages - 1,80 ¤

« Le roman, a dit Stendhal, c'est un miroir que l'on promène le long d'une grand'route. »

Il faut d'abord expliquer la métaphore : le roman est destiné à exposer la réalité quotidienne et non les fantaisies ou les fantasmes de son auteur. D'ailleurs, il existe une variante intéressante de cette formule : « un miroir qui se promène». Ici, l'auteur lui-même semble disparaître; ce qui compte dans cette image, c'est la passivité du romancier,...

3 pages - 1,80 ¤

« C'est dans les grands romans que l'humanité a déposé ses plus précieux trésors de sagesse et de sagacité, de poésie et de connaissance des coeurs... Et ce que ces histoires imaginaires nous donnent peut-être, c'est la véritable histoire de la vie réelle, histoire que n'ont jamais écrite les historiens. » (Claude Roy).

• Le jury avait précisé que Claude Roy est un romancier et essayiste contemporain, ce qui pouvait faciliter l'analyse de la « signature ». Vous constatez que ce sujet prend le contre-pied du précédent : l' éloge y devient aussi excessif que l'était la condamnation de Voltaire. Ici, le roman est comparé soit explicitement à d'autres genres littéraires (histoire,...

1 page - 1,80 ¤

Voltaire, vers 1740, définissait le roman : « La production d'un esprit faible, décrivant avec facilité des choses indignes d'être lues par un esprit sérieux. »

Note : 5.1/10

Nous voulons attirer votre attention sur la date : précisons qu'en écrivant Zadig, Candide, etc. après 1745, Voltaire n'a pas changé d'avis, puisqu'il s'agit de « contes » (« Contes philosophiques », c'est-à-dire fiction avec prétentions philosophiques); ...

1 page - 1,80 ¤

«En France, on croit toujours qu'une chose dite est une chose faite. ». Discutez.

Note : 5.1/10

Constatons d'abord que cet énoncé est composé uniquement de termes très simples, au point qu'une recherche dans un dictionnaire n'apporterait sans doute aucune aide. Nous allons recourir, pour bien comprendre le sujet, aux trois démarches possibles : — analyse des termes utilisés par l'auteur, — recherche des exemples pour illustrer sa pensée, ,— renseignements en rapport avec les « signatures...

3 pages - 1,80 ¤

C'est reposant, la tragédie, parce qu'on sait qu'il n'y a plus d'espoir. Jean Anouilh

Note : 5.1/10

C'est propre, la tragédie. C'est reposant, c'est sûr... Dans le drame, avec ces traîtres, avec ces méchants acharnés, cette innocence persécutée, ces vengeurs, ces terre-neuve, ces lueurs d'espoir, cela devient épouvantable de mourir, comme un accident. On aurait peut-être pu se sauver, le bon jeune homme aurait peut-être pu arriver à temps avec les gendarmes. Dans la tragédie...

4 pages - 1,80 ¤

Du réalisme zolien à l'influence des peintres impressionnistes.

Note : 5.1/10

|| Séance 1 : Révéler l’atmosphère particulière de l’incipit de Thérèse Raquin d’Emile Zola. De « Au bout de la rue Guénégaud « jusqu’à « trois lampes funéraires«.   I-            Lecture méthodique. (2 heures)   Lecture silencieuse du passage.   Première phase : Cours dialogué.   -      Paratexte : première page (incipit) de Thérèse Raquin d’Emile Zola, 1867. Premier roman de Zola. Celui-ci...

2 pages - 1,80 ¤

LA TRAGEDIE DANS LE THEATRE CLASSIQUE

Note : 5.1/10

I-            Les caractéristiques d’une tragédie.   Personnages Illustres, légendaires ou réels : héros antiques, bibliques, princes, rois (2 ou 3 protagonistes) + chœur (12 à 15 personnages) chantant. Epoque en général, antérieurs à l’histoire : antiquité grecque ou romaine, époque de la Bible. Lieu Un pays lointain, le plus souvent des bords de la méditerranée : un palais. Dénouement « tragique « : la mort....

2 pages - 1,80 ¤

LE FANTASTIQUE DANS THERESE RAQUIN

Note : 5.1/10

LE TABLEAU En tant que chose : Non humain / inanimé, devient humain / animé. Aux premières rencontres entre Laurent et Thérèse. Pendant la nuit de noces. Dans l’atelier refuge de Laurent. Sert de présage. Sépare les amants. Fait revivre Camille. Son horrible ressemblance au noyé crée l’épouvante. La fatalité du meurtre et du remords. Le remords...

2 pages - 1,80 ¤

Analyse des personnages dans Thérèse Raquin de Zola

Note : 5.1/10

||Père : capitaine Degans. Elle avait 2 ans quand elle arrive en France. Née à Oran d’une mère indigène d’une grande beauté. Père mort en Afrique, adoptée par Mme Raquin qui est la sœur de son père. Thérèse grandit couchée sur le lit de Camille. Elevée comme une enfant malade. Mme Raquin regardait ses enfants...

5 pages - 1,80 ¤

ZOLA et Le Roman expérimental

Note : 5.1/10

Eh bien ! en revenant au roman, nous voyons également que le romancier est fait d’un observateur et d’un expérimentateur. L’observateur chez lui donne les faits tels qu’il les a observés, pose le point de départ, établit le terrain solide sur lequel vont marcher les personnages et se développer les phénomènes. Puis, l’expérimentateur paraît...

2 pages - 1,80 ¤

Montrer en quoi le groupe des invités du jeudi participe à l'univers tragique des Raquin.

Note : 5.1/10

 Question 1-a : Les membres du groupe du jeudi.   Madame Raquin : mercière, veuve. Elle couve son fils. Bonne, elle élève sa nièce.   Thérèse Raquin : née à Oran. Fille du frère de Mme Raquin, le capitaine Degans et d’une indigène. Elle est élevée par sa tante dès l’âge de deux ans. Chevelure sombre, souplesse féline. Elle...

1 page - 1,80 ¤

Une rencontre vecue. Marguerite Duras- L'Amant

Note : 5.1/10

 L’homme élégant est descendu de la limousine. Il fume une cigarette anglaise. Il regarde la jeune fille au feutre d’homme et aux chaussures d’or. Il vient vers elle lentement. C’est visible, il est intimidé. Il ne sourit pas tout d’abord. Tout d’abord il lui offre une cigarette. Sa main tremble. Il y a cette...

4 pages - 1,80 ¤

Une « banale » rencontre : Raymond Radiguet – Le Diable au corps

Note : 5.1/10

Au cours de cette promenade, je devais remarquer qu’elle fronçait souvent les sourcils, ce qui couvrait son front de rides auxquelles il fallait une minute pour disparaître. Afin qu’elle eut tous les motifs pour me déplaire, sans que je me reprochasse d’être injuste, je souhaitais qu’elle employât des façons de parler assez communes. Sur...

3 pages - 1,80 ¤

Une rencontre « intériorisée. » L'éducation sentimentale - Gustave Flaubert - Première partie, chapitre 1

Note : 5.1/10

Le soleil dardait d’aplomb, en faisant reluire les gabillots de fer autour des mâts, les plaques du bastingage et la surface de l’eau ; elle se  coupait à la proue en deux sillons, qui se déroulaient jusqu’au bord des prairies. A chaque détour de la rivière, on retrouvait le même rideau de peupliers pâles. La...

3 pages - 1,80 ¤

Une rencontre fatale. Manon Lescaut, l'Abbé Prévost

Note : 5.1/10

J’avais dix-sept ans et j’achevais mes études de philosophie à Amiens où mes parents qui sont une des meilleures maison de P…, m’avaient envoyé. Je menais une vie si sage et si réglée que mes maîtres me proposaient pour l’exemple du collège. J’avais marqué le temps de mon départ d’Amiens. Hélas ! Que ne le marquais-je...

3 pages - 1,80 ¤

Rencontre à la cour. La Princesse de Clèves, Madame de Lafayette

Note : 5.1/10

Elle avait ouï parler de ce prince à tout le monde comme de ce qu’il y avait de mieux fait et de plus agréable à la cour ; et surtout Mme la dauphine¹ le lui avait dépeint d’une sorte et lui en avait parlé tant de fois qu’elle lui avait donné de la curiosité, et même...

4 pages - 1,80 ¤

La scène de première rencontre dans le roman : présentation des auteurs.

Note : 5.1/10

  Madame de Lafayette. 1634-1693. La Princesse de Clèves est considéré comme le premier roman d'analyse. Ecrit en période de Classicisme (1678) durant laquelle le roman était considéré comme un genre mineur, c'est également un roman précieux et historique. Cependant, le thème central est l'amour que se vouent la Princesse de Clèves et le Duc de Nemours ; l'action se déroule...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 ... 998 999 1000 1001 1002 1003

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit