LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
741 - Comment peut-on définir l'extrait suivant ? Du DEUIL QUE MENA GARGANTUA À LA MORT DE SA FEMME BADEBEC Quand Pantagruel fut né, qui fut bien ébahi et perplexe ? Ce fut Gargantua son père. Car, voyant d'un côté sa femme Badebec morte, et de l'autre son fils Pantagruel né, tant beau et tant grand, ne savait que dire ni que faire, et le doute qui troublait son entendement était à savoir s'il devait pleurer pour le deuil de sa femme, ou rire pour la joie de son fils. [...] «   Pleurerai-je ? disait-il. Oui, car pourquoi ? Ma tant bonne femme est morte, qui était la plus ceci, la plus cela qui fût au monde. Jamais je ne la verrai, jamais je n'en recouvrerai une telle : ce m'est une perte inestimable. Ô mon Dieu que t'avais-je fait pour ainsi me punir? Que n'envoyas-tu la mort à moi premier qu'à elle ? car vivre sans elle ne m'est que languir. Ha ! Badebec, ma mignonne, m'amie [...], ma tendrette, ma braguette, ma savate, ma pantoufle, jamais je ne te verrai. Ha ! pauvre Pantagruel, tu as perdu ta bonne mère, ta douce nourrice, ta dame très aimée ! [...] » Et, ce disant, pleurait comme une vache ; mais tout soudain riait comme un veau, quand Pantagruel lui venait en mémoire. «   Ho, mon petit fils, disait-il, mon couillon, mon peton, que tu es joli et tant je suis tenu à Dieu de ce qu'il m'a donné un si beau fils, tant joyeux, tant riant, tant joli. Ho, ho, ho, ho ! que je suis aise ! Buvons, ho ! laissons toute mélancolie ! Apporte du meilleur, rince les verres, boute la nappe, chasse ces chiens, souffle ce feu, allume la chandelle, ferme cette porte, taille ces soupes, envoie ces pauvres, baille-leur ce qu'ils demandent ! [...] » Ce disant, ouït la litanie [...] des prêtres qui portaient sa femme en terre [...] : «   Seigneur Dieu, faut-il que je me contriste encore ? Cela me fâche, je ne suis plus jeune, je deviens vieux [...] ! Ma femme est morte [...] je ne la ressusciterai pas par mes pleurs : elle est bien, elle est en paradis pour le moins [...]. Il me faut penser d'en trouver une autre. » François Rabelais, Pantagruel, chapitre 3, 1532.
A
a) Il s'agit d'une parodie de discours argumentatif.
B
b) Il s'agit d'un pastiche de discours délibératif
C
c) Il s'agit d'une caricature de raisonnement scientifique.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) On reconnaît les marques du discours délibératif dans le fait que Gargantua analyse successivement une thèse (il doit pleurer pour le deuil de sa femme), son antithèse (il doit se réjouir de la naissance de son fils) et en tire une conclusion (il choisit de se réjouir). Néanmoins, le lecteur s'aperçoit vite qu'il ne s'agit que d'un pastiche du monologue délibératif hérité de l'Antiquité : Gargantua parsème sa réflexion de dénominations grotesques (« ma braguette, ma savate [...] mon couillon, mon peton »), et il se console bien trop vite ( « Il me faut penser d'en trouver une autre ») pour qu'on puisse le prendre réellement au sérieux. Les commentaires du narrateur ( « pleurait comme une vache [...] riait comme un veau ») achèvent de prouver qu'il s'agit d'un excellent pastiche de discours délibératif.


Les nouveautés du site

La littérature québécoise

De la Nouvelle-France (1534) à la conquête anglaise (1760), de la Confédération (1867) à la fin de la Seconde Guerre mondiale (1945), plus de quatre siècles ont été nécessaires pour voir éclore et s'affirmer sur le continent américain une littérature d'expression française autonome, moderne, vivante et originale. ...

1 page - 1,80 ¤

La littérature romaine

La culture romaine s'illustre tout particulièrement par sa littérature. Elle a suivi sur ce plan l'exemple de la culture grecque et nous livre des ouvrages littéraires tels que des satires, des tragédies et des épopées. On peut considérer que c'est Lucius Andronicus qui a fondé la littérature romaine en 240 av. J.-C. dans la mesure où il est...

1 page - 1,80 ¤

La littérature russe

Le Moyen Age Avant le XIe siècle, la Russie connaît une grande tradition de poésie orale, transmise par les bylines, chants héroïques. La Chanson d'Igor est l'un des témoignages les plus importants de la poésie médiévale russe (fin du XIIe siècle). ...

5 pages - 1,80 ¤

Le roman représente-t-il la réalité ?

  Le roman est un genre littéraire aux contours mouvants, caractérisé pour l'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue, ce qui le distingue de la nouvelle (celle-ci étant traditionnellement un genre littéraire de faible durée). Le roman peut également être défini comme un ouvrage en prose, laissant une forte place à l'imaginaire. Milan Kundera le caractérise comme...

3 pages - 1,80 ¤

Quels sont les avantages et les dangers des romans historiques ?

Le roman est un genre littéraire aux contours mouvants, caractérisé pour l'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue, ce qui le distingue de la nouvelle (celle-ci étant traditionnellement un genre littéraire de faible durée). Le roman peut également être défini comme un ouvrage en prose, laissant une forte place à l'imaginaire. Milan Kundera le caractérise comme...

2 pages - 1,80 ¤

Huxley, Aldous

(1894-1963) Ecrivain et journaliste britannique. Après des études à Eton College et à Oxford, il collabore, après la Première Guerre mondiale, comme critique au journal l'Athenaeum puis réalise de nombreux voyages en France, en Italie et en Amérique. Il publie des poèmes en 1918, avant de faire paraître ses premiers romans utopistes, à la fois satiriques et pessimistes...

1 page - 1,80 ¤

VIOLENCE ET MÉDIAS

Dès le début, la télévision est accusée d'inciter à la violence. Dans les années soixante, déjà, d'aucuns dénoncent des feuilletons qui nous paraîtraient relever de l'innocence même, comme Thierry la Fronde ou Belphégor. Le film d'Arthur Penn, Bonnie and Clyde (1966), aurait, selon certains, contribué à déchaîner la violence en 1968... Depuis, la violence n'a cessé d'être banalisée...

1 page - 1,80 ¤

La presse «attaque tout et personne ne l'attaque ». (Balzac)

Considérée comme le « quatrième pouvoir », la presse joue un rôle fondamental dans une démocratie car, même si elle standardise l'information, elle contribue à la diffuser, condition nécessaire à l'expression du citoyen. Cependant, dans la première moitié du XIXe siècle, Balzac a pu critiquer le rôle des moyens de communication dont il a fait lui-même l'expérience en...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi conserver les oeuvres d'art dans des musées ?

Interrogation sur le sens, sur la fonction. Ne pas réduire le musée à une collection d'oeuvres mortes ; éviter de le transformer en supermarché de l'art — vulgarisation et capitalisation. I. Les fonctions théoriques du musée 1. La conservation des oeuvres d'art, temporaire (exposition) ou permanente. 2. Démocratisation de la culture — ou de ce qui est considéré comme tel (grand...

1 page - 1,80 ¤

Le symbolisme de L'eau dans la littérature

Pour trouver des idées : remonter dans le temps jusqu'à l'Odyssée pour collationner le plus possible d'exemples sur le sujet. CORRIGÉ Depuis l'Antiquité, l'eau s'impose comme un élément ambigu : à la fois porteuse et mortifère, elle apparaît de manière récurrente dans les récits d'initiation comme Tristan et Iseut mais elle recèle également un potentiel négatif comme en témoignent les...

2 pages - 1,80 ¤

Le sens de la fête est-il perdu ?

I. Définir la fête — la célébration = participation de caractère collectif. — solennité et ouverture vers le sacré : idée d'une perpétuation d'un cycle, d'un événement fondateur — souvent pour marquer la fin d'un cycle et le début d'un autre (potlatch - 14 juillet) ...

1 page - 1,80 ¤

Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi ! Paul Féval

Il est souvent fait allusion à cette phrase qui elle-même fait allusion au Coran où il est dit que si Mahomet ne va pas à la montagne, la montagne viendra à Mahomet. Elle figure dans le roman de Paul Féval Le Bossu ou le Petit Parisien (1858) et fut rendue célèbre par l'adaptation théâtrale de ce roman faite...

3 pages - 1 ¤

L'acte surréaliste le plus simple consiste, revolvers aux poings, à descendre dans la rue et à tirer au hasard, tant qu'on peut, dans la foule. André Breton

? Aux yeux des contemporains du surréalisme naissant, les Breton, Aragon ou Soupault étaient sans doute célèbres, moins par la nouveauté et l'audace de leurs textes que par la violence de leurs prises de position et les retentissants scandales dont ils se faisaient les instigateurs. Écoeurés par la médiocrité d'un monde qui, à peine passé le choc absurde de...

3 pages - 1,80 ¤

Objets inanimés, avez-vous donc une âme? Alphonse de Lamartine

Dix ans après Les Méditations poétiques (1820), qui le rendent célèbre, Alphonse de Lamartine (1790-1869) publie Harmonies poétiques et religieuses (1830). Dans ce nouveau recueil, il évoque la Bourgogne où il est né dans un poème intitulé « Milly ou la terre natale ». Le poème commence par l'évocation du paysage (« montagnes », « vallons », «...

2 pages - 1,80 ¤

Le grand homme n'est jamais un aérolithe. Charles Baudelaire.

? Baudelaire a écrit, sans doute après 1856, quelques pages de notes sur Les Liaisons dangereuses (1782), le célèbre roman de Choderlos de Laclos. Parmi ces notes, on peut lire : «— A propos d'une phrase de Valmont (à retrouver) : Le temps des Byron venait. Car Byron était préparé, comme Michel-Ange. Le grand homme n'est jamais un aérolithe. » Byron...

2 pages - 1,80 ¤

La cristallisation ne cesse presque jamais en amour. Stendhal

? Dans De l'amour (1822), Stendhal s'efforce d'analyser l'amour comme on ferait d'un produit chimique. Au cours de cette analyse, il introduit l'idée de « cristallisation » évoquée dans le chapitre V, le chapitre VI qui commence par la phrase citée ci-dessus et en d'autres endroits du livre. A l'aide d'une image très parlante, il fait bien comprendre...

2 pages - 1,80 ¤

Le Théâtre antique

Le mot « theatron », en grec, vient d'un verbe qui signifie a voir ». Le théâtre est donc un lieu où l'on peut voir, et où par conséquent il y a quelque chose à voir: un théâtre est un édifice où l'on donne des spectacles. L'évolution de l'architecture théâtrale, chez les anciens, a été de pair avec la...

2 pages - 1,80 ¤

Une oeuvre où il y a des théories est comme un objet sur lequel on laisse la marque du prix. Proust

? Publié en 1927, Le Temps retrouvé boucle le grand cycle romanesque de Marcel Proust (1871-1922) : A la recherche du temps perdu. Arrivé au terme de son cheminement mais au début de son oeuvre à venir, le narrateur y découvre le sens du livre qu'il lui reste à écrire et dont nous sommes sur le point d'achever...

2 pages - 1,80 ¤

Paul VERLAINE, Poèmes saturniens - Chanson d'automne (PODCAST)

  Paul VERLAINE, Poèmes saturniens - Chanson d'automne Les sanglots longs Des violons De l'automne Blessent mon coeur D'une langueur Monotone. Tout suffocant Et blême, quand Sonne l'heure, Je me souviens Des jours anciens Et je pleure, Et je m'en vais Au vent mauvais Qui m'emporte Deçà, delà Pareil à la Feuille morte. Paul VERLAINE,...

7 pages - 1,80 ¤

Il faut être absolument moderne. Rimbaud

? Cette formule appartient à « Adieu », le dernier des textes qui composent Une Saison en enfer d'Arthur Rimbaud. Dans cet ouvrage rédigé en 1873, Rimbaud, à la faveur d'une profonde crise spirituelle, revient sur son aventure personnelle et poétique et nous propose ainsi, en un texte où se mêlent prose et poésie, sa propre autobiographie...

3 pages - 1,80 ¤

La volupté unique et suprême de l'amour gît dans la certitude de faire le mal. Baudelaire

• Cette remarque figure dans Fusées, un recueil de réflexions encore à l'état de notes qui sera publié après la mort de Baudelaire. Fusées sera rassemblé avec Hygiène, Mon coeur mis à nu et le Carnet dans un ouvrage posthume dont le titre, Journaux intimes, ne correspond pas vraiment au contenu. Hygiène et Mon coeur mis à nu...

1 page - 1,80 ¤

[Le récit n'est plus l'écriture d'une aventure mais l'aventure d'une écriture] Ricardou

? C'est sous une forme très indirecte qu'apparaît sous la plume de Jean Ricardou cette formule en laquelle on a voulu résumer l'esthétique du « nouveau roman ». La citation exacte telle qu'on peut la trouver à la dernière page de « La littérature comme critique » (Pour une théorie du nouveau roman, 1971), est mêlée à la...

2 pages - 1,80 ¤

Un roman : c'est un miroir qu'on promène le long du chemin. Stendhal

? L'image du roman comparé à un miroir apparaît en deux endroits du roman de Stendhal intitulé Le Rouge et le Noir (1830). La phrase citée ci-dessus figure une première fois en épigraphe du chapitre XIII. Elle est attribuée à Saint-Réal (1639-1692), un écrivain qu'admirait Stendhal. Cette attribution est certainement fantaisiste, comme c'est souvent le cas chez Stendhal. ...

2 pages - 1,80 ¤

Madame Bovary, c'est moi. Flaubert

? C'est le critique R. Descharmes qui, dans un ouvrage de 1909, Flaubert, sa vie, son caractère et ses idées avant 1857, rapporte ce mot de Flaubert (1821-1880) : « Madame Bovary, c'est moi, — D'après moi. » Il en aurait eu connaissance par le biais d'une relation d'Amélie Bosquet, elle-même amie de Flaubert. Propos rapportés. On le...

2 pages - 1,80 ¤

Comment peut-on être Persan ? Montesquieu

? C'est à la fin de la «Lettre XXX» des Lettres persanes de Montesquieu (1689-1755) que figure cette interrogation célèbre. Les Lettres persanes, publiées anonymement en 1721, mettent en scène des Persans imaginaires. Le livre est constitué par un ensemble de lettres — exactement 161 — écrites par des Persans visitant la France ou par leurs familiers qui leur...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit