LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
741 - Comment peut-on définir l'extrait suivant ? Du DEUIL QUE MENA GARGANTUA À LA MORT DE SA FEMME BADEBEC Quand Pantagruel fut né, qui fut bien ébahi et perplexe ? Ce fut Gargantua son père. Car, voyant d'un côté sa femme Badebec morte, et de l'autre son fils Pantagruel né, tant beau et tant grand, ne savait que dire ni que faire, et le doute qui troublait son entendement était à savoir s'il devait pleurer pour le deuil de sa femme, ou rire pour la joie de son fils. [...] «   Pleurerai-je ? disait-il. Oui, car pourquoi ? Ma tant bonne femme est morte, qui était la plus ceci, la plus cela qui fût au monde. Jamais je ne la verrai, jamais je n'en recouvrerai une telle : ce m'est une perte inestimable. Ô mon Dieu que t'avais-je fait pour ainsi me punir? Que n'envoyas-tu la mort à moi premier qu'à elle ? car vivre sans elle ne m'est que languir. Ha ! Badebec, ma mignonne, m'amie [...], ma tendrette, ma braguette, ma savate, ma pantoufle, jamais je ne te verrai. Ha ! pauvre Pantagruel, tu as perdu ta bonne mère, ta douce nourrice, ta dame très aimée ! [...] » Et, ce disant, pleurait comme une vache ; mais tout soudain riait comme un veau, quand Pantagruel lui venait en mémoire. «   Ho, mon petit fils, disait-il, mon couillon, mon peton, que tu es joli et tant je suis tenu à Dieu de ce qu'il m'a donné un si beau fils, tant joyeux, tant riant, tant joli. Ho, ho, ho, ho ! que je suis aise ! Buvons, ho ! laissons toute mélancolie ! Apporte du meilleur, rince les verres, boute la nappe, chasse ces chiens, souffle ce feu, allume la chandelle, ferme cette porte, taille ces soupes, envoie ces pauvres, baille-leur ce qu'ils demandent ! [...] » Ce disant, ouït la litanie [...] des prêtres qui portaient sa femme en terre [...] : «   Seigneur Dieu, faut-il que je me contriste encore ? Cela me fâche, je ne suis plus jeune, je deviens vieux [...] ! Ma femme est morte [...] je ne la ressusciterai pas par mes pleurs : elle est bien, elle est en paradis pour le moins [...]. Il me faut penser d'en trouver une autre. » François Rabelais, Pantagruel, chapitre 3, 1532.
A
a) Il s'agit d'une parodie de discours argumentatif.
B
b) Il s'agit d'un pastiche de discours délibératif
C
c) Il s'agit d'une caricature de raisonnement scientifique.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) On reconnaît les marques du discours délibératif dans le fait que Gargantua analyse successivement une thèse (il doit pleurer pour le deuil de sa femme), son antithèse (il doit se réjouir de la naissance de son fils) et en tire une conclusion (il choisit de se réjouir). Néanmoins, le lecteur s'aperçoit vite qu'il ne s'agit que d'un pastiche du monologue délibératif hérité de l'Antiquité : Gargantua parsème sa réflexion de dénominations grotesques (« ma braguette, ma savate [...] mon couillon, mon peton »), et il se console bien trop vite ( « Il me faut penser d'en trouver une autre ») pour qu'on puisse le prendre réellement au sérieux. Les commentaires du narrateur ( « pleurait comme une vache [...] riait comme un veau ») achèvent de prouver qu'il s'agit d'un excellent pastiche de discours délibératif.


Les nouveautés du site

A une passante Charles Baudelaire (commentaire)

|| Introduction Ce poème fait partie des «Tableaux Parisiens«. Il suit une série de portrait collectif «Les 7 vieillards, «Les petites Vieilles«, Les Aveugles«. C'est une série de portraits individuels. Dans «à une passante«, Baudelaire raconte une rencontre manquée, dans un paysage urbain hostile, voir même agressif. C'est une scène de la vie quotidienne. On...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle importance revêt le costume au théâtre ?

Le théâtre est un genre particulièrement différent des autres, tels que le roman, la poésie…. D’abord textuel, destiné à la lecture, il a pour finalité la représentation, c'est-à-dire destiné à être joué. Ainsi, certains éléments sonores et visuels, tels que les costumes sont sollicités.             Par conséquence, nous pouvons nous demander quelles places le costume occupe dans la représentation...

2 pages - 1,80 ¤

Spleen LXXVIII - Baudelaire

|| Intro : Baudelaire invente une fonne de désespoir radicalement nouveau, de mélancolie qui ne ressemble à aucune autre et qui est la source d'inspiration de sa poésie: le spleen. Premier sens de spleen= tristesse vague, dont on ne connaît pas les causes. Mais Baudelaire préfère lui donner le sens qu'a le mot mélancolie au XIXème: folie, dérèglement, fureur. En fait, Baudelaire donne...

2 pages - 1,80 ¤

Justine Lévy, Mauvaise fille

|| I) La description très concrète d’une patiente atteinte d’un cancer : A) Cancer du sein et ses ravages : * Décrire la cicatrice, opération raté sans doute/Evoquer l’invention lexicographique de l’écrivain (Sans-sein, non-sein) ; * Déchéance de la malade, antithèse entre celle qui fût la plus belle du monde, déchéance physique, pied, bras, transpiration ; * Ce à quoi elle est soumise : chimio, plus de cheveux,...

1 page - 1,80 ¤

Rhinocéros – Eugène Ionesco Monologue final

|| Après la guerre, un nouveau théâtre fait son apparition. Ce théâtre d’avant-garde est aussi appelé théâtre de l’absurde. Il est lié à une crise historique de l’existence dans un monde monstrueux régit par la Shoa. Rhinocéros, écrit par Eugène Ionesco en 1959, est une des pièces emblématique de ce nouveau théâtre. Elle raconte l’histoire d’une petite ville dont...

2 pages - 1,80 ¤

HUGO ET LE THÉÂTRE

|| L'attitude de Hugo se caractérise par le refus des genres dominants du théâtre de son époque, non seulement le mélodrame, mais aussi la tragédie, et plus encore peut-être les formes "modernes", la comédie drame à la Scribe, théâtre contemporain, miroir heureux des illusions de la conscience bourgeoise, porte ouverte aux complaisances. On ne peut faire en 1830 de drame contemporain qui n'aille dans le droit...

15 pages - 1,80 ¤

Quelles vision de Don Juan nous est-elle proposée à travers de ces trois témoignages féminins ?

|| Ce corpus est constitué de trois textes qui expliquent les relations des femmes avec  Don Juan. Le premier texte est issu d'une pièce de théâtre nommée l'Abuseur de Séville et l'invité de pierre de Tirso de Molina écrite en 1630. Le second texte est un extrait d'une autre pièce de théâtre, Don Juan ou le festin de Pierre,...

1 page - 1,80 ¤

Les metteurs en scène et leurs rôles dans le théâtre moderne

|| Introduction   I) Georges Pitoëff et Louis Jouvet   II) Jean Vilar et Jean-Louis Barrault   Conclusion ||...

1 page - 1,80 ¤

Commentaire composé Don Juan: la scène du pauvre et la dénonciation du libertinage

En premier lieu, le pauvre est mis en scène de façon à ce que l’on voye son infériorité sociale avec Don Juan. En effet, comme nous l’avons vu, le pauvre se fait tutoyer alors que Don Juan se fait vouvoyer par cet ermite. Cela à pour effet de marquer une sorte de soumission du pauvre par rapport a...

2 pages - 1,80 ¤

Par quels moyens les textes littéraires peuvent-ils se révéler particulièrement puissants pour défendre une cause ?

|| ð   Les textes littératures se révèlent particulièrement puissant pour défendre une cause par différents  moyens. A travers  la construction des personnages. Le texte exprime une vision du monde qui varie selon les époques, et les auteurs. On prête une attention particulièrement à ce que disent, les textes littéraires aux modèles humains qu’ils  proposent, aux valeurs qu’ils défissent et aux...

1 page - 1,80 ¤

Victor Hugo: Les travailleurs de la mer

||               Le texte présent est extrait du roman de Victor Hugo, Les travailleurs de la mer, rédigé lors de son exil à Guernesey, lieu d’ailleurs sujet du roman où se déroule l’intrigue. Hugo met en scène un personnage, pêcheur, mais capable d’autres métiers (« menuisier, ferron, charron, calfat, et même un peu mécanicien «), Gilliatt, solitaire et, de ce fait,...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé: La Négresse blonde - Elle est noire comme cirage de Georges Fourest

||"Elle est noire comme cirage" est un extrait de La Négresse blonde écrit en 1909 par Georges Fourest qui est sans cesse réédité. Ce recueil est un des fleurons de la poésie française d'humour. Comme l'écrit son ami Willy: " Georges Fourest badine, mais il a compris que la vie est une farce amère." On a justement reproché...

2 pages - 1,80 ¤

Andromaque de Racine Les moments forts de l'acte III

|| Plan : I. Le noeud de la tragédie a) Le comportement de Pylade dans la scène 1. b) Les indices de l’hypocrisie d’Hermione dans la scène 2 II. L’intérêt psychologique de la scène 2 de l’acte III. a) Situation du passage. b) Le dialogue Oreste / Hermione. c) Conclusion. III. Étude de l’effet de contraste entre les deux rappels successifs de la chute de Troie (scènes 3...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé: Jacques le Fataliste de Denis Diderot

JACQUES. - Ce fut peu de temps après cette aventure, qui vint aux oreilles de mon père et qui en rit aussi, que je m'engageai, comme je vous ai dit... Après quelques moments de silence ou de toux de la part de Jacques, disent les uns, ou après avoir encore ri, disent les autres, le maître s'adressant à Jacques, lui dit: « Etl'histoire...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire Composé : Noé de Jean Giono

Texte Je prononce d'abord la formule d'exorcisme moderne: Les héros de ce roman appartiennent à la fiction romanesque, et toute ressemblance avec des contemporains vivants ou morts est entièrement fortuite; fortuite également toute similitude de noms propres. Rien n'est vrai. Même pas moi; ni les miens; ni mes amis. Tout est faux. Maintenant, allons-y. Ici commence Noé. Je venais de finir d'écrire Un roi sans divertissement. La tête de...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé : L'Ingénu (extrait du chapitre 9) Voltaire

Texte (Un garde introduit le Huron dans le bureau d'un commis de Louvois, ministre de la guerre.) Le Huron, tout étonné, le suit; ils restent ensemble une demiheure dans une petite antichambre. « Qu'est-ce donc que tout ceci? dit l'Ingénu; est-ce que tout le monde est invisible dans ce paysci? Il est bien plus aisé de se battre en Basse-Bretagne contre des Anglais que de...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé : Nathalie Sarraute, Le Planétarium

Texte. Non vraiment, on aurait beau chercher, on ne pourrait rien trouver à redire, c'est parfait... une vraie surprise, une chance... une harmonie exquise, ce rideau de velours, un velours très épais, du velours de laine de première qualité, d'un vert profond, sobre et discret... et d'un ton chaud, en même temps, lumineux... Une merveille contre ce mur beige aux reflets dorés... Et...

3 pages - 1,80 ¤

Le trafic des esclaves noirs

|| 'Les nègres trouvent tellement affreux de devoir quitter leur pays, qu'ils sautent fréquemment des navires et se cachent sous l'eau jusqu'à la noyade, plutôt que de se laisser sauver par les bateaux qui les recherchent. Ils ont plus peur de l'Amérique que de l'enfer.' Ce rapport fut rédigé par le capitaine Thomas Phillips en 1694, alors que, dans son navire l'Hannibal, il transportait des...

3 pages - 1,80 ¤

Pensez-vous, comme Rousseau, que les fables ne sont pas destinées aux enfants?

|| Dans un premier lieu, on pourrait penser que la fable est un style littéraire dédiée aux enfants, car les fables sont des récits instructifs et ludiques. La variété même de ses récits correspondent à la fantaisie qu'apprécient aujourd'hui les jeunes dans les dessins animées. En outre,  Jean de la Fontaine rend la fable accessible aux enfants grâce à...

2 pages - 1,80 ¤

Montaigne : chapitre XI du livre III (Essais) - Commentaire

Montaigne est un écrivain, philosophe, moraliste et homme politique français de la Renaissance, auteur d’un livre qui a influencé toute la culture occidentale : les Essais. Il est le novateur de ce genre. Dans ce chapitre XI du livre III Montaigne veut nous montrer que l'homme passe son temps à courir après la cause et...

2 pages - 1,80 ¤

Dissertation Héros / Anti-Héros

|| Au tout début,  le roman est un récit décrivant les aventures agréable de héros légendaires ou idéalisés. Pourtant aujourd’hui ils sont perçus comme les personnages principaux des histoires, comme des personnages faisant preuve d’un courage inégalable et accomplissant des gestes marquants. Au contraire on peut le voir comme un personnage médiocre qui n’a rien d’extraordinaire. Le roman est...

2 pages - 1,80 ¤

« L'Ennemi » - « Spleen et Idéal » de Baudelaire (commentaire)

|| En juin 1857, Baudelaire publie Les Fleurs du Mal, il s’agit de l’œuvre de toute une vie, qui la suivie pendant quinze ans. C’est une œuvre composée de cent poèmes (dans la première édition) et répartis en cinq sections. Environ 2 mois après la publication de son œuvre, et six mois après le procès de Madame Bovary, Baudelaire...

3 pages - 1,80 ¤

Les Deux Coqs de Jean de la fontaine (analyse linéaire)

Vers  7, 8 ,9 et 10: phase où l’on voit comment la guerre va produire des conséquences. Ces : nouvelle situation : nous sommes ramenés à la basse-cour au vers 6.   Vers 7: vers double (vers 7 et 8 : une seule même phase qui développe l’adverbe du « longtemps « du vers 6.) Là où il y a combat il y a enjeu. Conséquences...

1 page - 1,80 ¤

Andromaque de Racine : Les moments forts de l'acte III

|| Le noeud de la tragédie Des termes annoncent la catastrophe dès la scène 1 de l’acte III.Le présage le plus évident est contenu dans le vers d’Oreste (vers 733) : « Ah ! plutôt cette main dans le sang du barbare… « Mais Pylade annonce également la réaction d’Hermione à l’assassinat de Pyrrhus (vers 753) : « votre amour se veut charger...

3 pages - 1,80 ¤

Andromaque de Racine : Les moments forts de l'acte IV

|| Scène 1 : Andromaque dévoile progressivement son dessein. Le procédé est fort simple : Racine use du silence d’Andromaque comme d’un langage en soi. La veuve laisse Céphise s’exprimer, et largement. Elle la coupe une première fois (« vous avez promis… - Oui, je m’y trouverai. Mais allons voir mon fils. «), la laisse parler une deuxième fois puis lui répond avec presque...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit