LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
512 - Laquelle de ces familles a donné trois soeurs écrivains ?
A
Wolf
B
Austen
C
Brontë
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

LE THÉATRE DE LA RENAISSANCE

|| En 1550, Théodore de BÈZE avait publié une tragédie en vers français qu'il venait de faire jouer par ses étudiants de Lausanne, Abraham sacrifiant; mais cette tragédie biblique ne fut pas remarquée comme elle méritait de l'être par le public cultivé de Paris, ct c'est finalement à un compagnon de Ronsard, Etienne JoDELLE, que revint l'honneur de faire revivre le théâtre antique en français avec sa...

8 pages - 1,80 ¤

Le Roman dans la seconde de XIXe siècle : Le Réalisme - Le Naturalisme

Roman personnel, roman de l'amour insatisfait, Dominique (18,63) est le point ultime d'une longue tradition, celle de la Nouvelle Héloïse de Werther, de Volupté. Dominique, qui tout enfant à perdu sa mère, reporte en l'idéalisant ,cet amour resté sans objet sur Madeleine, femme plus, âgée que lui. L'impossible culte que voue le jeune homme à la femme aimée les fait souffrir tous deux, surtout Jonque Dominique cherche...

23 pages - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE FRANÇAISE DE LA PÉRIODE ROMANTIQUE (1800-1850) : LA PENSÉE ROMANTIQUE

|| D'un an plus âgé que Bonald, Joseph DE MAISTRE (1753-1821) présente bien des similitudes avec ce doctrinaire qu'il a peu connu. Né en Savoie, à une époque où celle-ci est gouvernée par le roi de Sardaigne, il mûrit son oeuvre sous la Révolution pendant un long exil occupé par diverses fonctions diplomatiques, dont la plus longue et la plus célèbre est son ambassade à Saint-Pétersbourg, de...

9 pages - 1,80 ¤

LITTÉRATURE GRECQUE : L'Epoque hellénistique

|| Cette période n'a pas été moins féconde pour ce qui est du développement scientifique et technique. C'est ainsi que la géographie est vraiment fondée par Eratosthène ; les noms illustres du géomètre Euclide et du physicien Archimède sont dans toutes les mémoires. Cette activité scientifique et littéraire aux formes multiples est symbolisée par le Musée, fondé par les Ptolémées dans un quartier grec d'Alexandrie ; et, c'est...

4 pages - 1,80 ¤

LITTÉRATURE GRECQUE : L'Eloquence judiciaire, d'apparat, politique

|| L'un des premiers orateurs qui, faisant fonction de logographe, ait eu le désir d'en faire un genre littéraire est ANTIPHON, un aristocrate plein de hauteur qui fut condamné à mort en 411. Il dépend étroitement des sophistes, dont il exagère volontiers les procédés de balancement et d'opposition; il avait eu le souci d'en dégager les principes dans une Méthode (Techné). En dépit d'une raideur un peu...

6 pages - 1,80 ¤

LITTERATURE GRECQUE et L'Histoire

|| HERODOTE est né à Halicarnasse, en Carie, vers 490, dans une cité qui parlait un dialecte non pas ionien, mais dorien. Il appartenait à une famille dont la vocation était littéraire. Son oncle, qui était voète, s'appelait PANYASIS, dont le nom n'est pas Grec, mais Carien, ce qui indique à quel point dans cette cité il y avait d'échanges et aussi d'unions entre Hellènes et «...

12 pages - 1,80 ¤

LITTÉRATURE LATINE : Le théâtre, Le roman

Les premiers auteurs de comédies, Livius Andronicus et Noevius, furent aussi auteurs des premières tragédies latines. Comme pour la comédie, il y eut deux types de pièces, celles qui étaient imitées de comédies grecques (surtout celles d'Euripide), les cothurnatae (parce que les acteurs y portaient le cothurne, qui les haussait), et des tragédies de sujet romain, héroïque, les praetextae (les héros y portaient la toge prétexte, comme...

5 pages - 1,80 ¤

LITTÉRATURE LATINE : L'Histoire - Les grands historiens

En principe, chaque livre de la Guerre des Gaules raconte une anné·e de campagne : au livre 1, la guerre contre les Helvètes, puis les opérations contre Arioviste, envahissant l'Alsace; au livre II, la guerre de 57 contre les Nerviens, en Gaule Belgique; au livre III, la fin des opérations de 57 et celles de 56 contre les Vénètes (habitants de la région de Vannes) et...

9 pages - 1,80 ¤

LITTÉRATURE LATINE : L'épopée

|| Le choix de ce sujet répond à une esthétique définie : rendre sensible la « finalité « à la fois de l'oeuvre, qui est orientée vers la réalisation de la grandeur romaine, et du déroulement de l'histoire Enée, dont la légende était déjà populaire en Italie à la fin du Ve siècle av. J.-C., · incarne les valeurs essentielles de Rome : d'abord la piété,...

9 pages - 1,80 ¤

LITTÉRATURE DU XX (20)e SIÈCLE

|| Tout historien de la littérature sait la difficulté de dresser un bilan, à la fois objectif et exhaustif, de la production littéraire d'une période, voire d'un siècle. Il fut un temps - aujourd'hui heureusement révolu - où 'des notions commodes mais totalement arbitraires permettaient de définir les critères d'accès à une espèce de panthéon littéraire. Parmi eux, au premier chef, la fameuse triade capitoline : le...

3 pages - 1,80 ¤

Le XVIIIe siècle: Essayistes. Moralistes. Pamphlétaires : Vauvenargues. Duclos. Marmontel. Chamfort. Rivarol

|| Naturellement porté à l'observation, Vauvenargues dessina des portraits appliqués, sans attteindre au fini de La Bruyère qui fut un de ses maUres. Son observation se portait plus volontiers vers l'intérieur, il retrouvait le monde en lui-même. Cependant, par un trait capital de son génie propre, Vauvenargues s'écartait du type classique du moraliste. Celui-ci, on l'avait bien vu au grand siècle, est généralement affecté d'un pessimisme inné qui le...

5 pages - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE FRANÇAISE DU XVIIe SIÈCLE : Philosophes, moralistes, orateurs sacrés et mémorialistes

Sa vie s'achèvera en Suède auprès de la reine Christine dont il est le mathématicien et un peu le poète. C'est là qu'il meurt en 1650 : On a voulu faire de lui un sceptique masqué. A la vérité, son doute provisoire n'a qu'une portée de méthode : il s'agit pour lui de se dépouiller du principe d'autorité pour établir ses certitudes sur l'évidence :...

12 pages - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE FRANÇAISE DU XVII ème SIÈCLE: La poésie

|| Malherbe est le premier représentant de la poésie classique. salué comme tel par Boileau dans son Art poétique: Enfin Malherbe vint. et. le premier en France Fit sentir dans les vers une juste cadence D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir. Et réduisit la Muse aux règles du devoir. Né à Caen en 1555, au moment où fleurit la Pléïade, ce gentilhomme devenu adulte...

14 pages - 1,80 ¤

La littérature de l'entre- deux- guerres

|| La guerre, il faut dire, s'était déjà chargée de faire chèrement payer à l'homme sa « folie «. Ruiné, renié par son pays, Céline, en compagnie de sa femme, de l'acteur Le Vigan et du chat Hébert, erre à travers l'Europe éventrée. Mais curieusement, cette nouvelle épreuve sera salutaire à l'écrivain. Les pamphlets avaient exacerbé son style jusqu'à le faire purement et simplement éclater, ainsi...

17 pages - 1,80 ¤

La littérature française du XVIIIe siècle : Le théâtre

La tragédie classique est tenace et rien n'est plus significatif, en ce sens, que l'adaptation de Shakespeare par Ducis. OEuvre de la plus grande importance puisqu'elle introduit sur notre scène Hamlet, Roméo et Juliette, Le Roi Lear, Macbéth, Othello, audacieuse puisqu'elle choque le public par se: hardiesses, et pourtant mise à la gêne dans la convention noble et glacée; au reste absolument impropre à faire entendre le...

16 pages - 1,80 ¤

La pensée sociale au XVIIIe siècle. Les armes de la raison : Montesquieu

|| Une satire politique : contre la Monarchie, telle cette lettre XXIV : « ... Le Roi de France est le plus puissant prince de l'Europe. Il n'a point de mines d'or comme le Roi d'Espagne, son voisin; mais il a plus de richesses que lui, parce qu'il les tire de la vanité de ses sujets, plus inépuisable que les mines... D'ailleurs ce roi est un grand...

13 pages - 1,80 ¤

La littérature française du XVIIIe siècle: L'éloquence

|| La chaire n'eut point de très grand prédicateur depuis Massillon. En revanche, la Révolution, avec éclat, devait donner naissance à une forme de l'art oratoire qui n'avait guère pu se manifester jusqu'à elle : l'éloquence politique. Il est certain que la grandeur des événements en amplifie pour nous la résonance. Cependant, trois célèbres orateurs firent preuve à la tribune d'une personnalité certaine. ||...

8 pages - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE FRANÇAISE DU XVIIIe SIÈCLE : LA POÉSIE

|| UN SEUL GRAND LYRIQUE CHENIER (1762-1794) Le fait est bien connu : la poésie ne fut jamais aussi pauvre en France qu'au siècle des lumières, comme si tant d'esprit, tant de savoir et de raisonnement eussent effarouché les muses amies du mystère. Et pourtant, l'on n'y versifia jamais autant. Presque tous les prosateurs s'exprimèrent aussi en vers. Le maître de la prose française, Voltaire, ne donnait-il pas l'exemple...

4 pages - 1,80 ¤

La pastorale et fa tragi-comédie au XVIIe

|| Avons-nous attendu les Italiens et les Espagnols pour inaugurer en France la pastorale dramatique ? C'est là justement l'erreur qu'il ne faut pas commettre. En réalité la première pastorale dramatique est en France la pièce de Nicolas Filleul intitulée Les Ombres, représentée à Gaillon le 29 septembre 1566. L'influence italienne y est surtout scénique ; ce qui domine ce sont les éléments antiques....

6 pages - 1,80 ¤

Traducteurs, Mémorialistes, Écrivains politiques et religieux à la Renaissance

|| Bien des écrivains de notre xvr siècle se sont occupés accidentellement de politique : ainsi Lemaire de Belges, Guillaume Postel, Ronsard, Agrippa d'Aubigné, Montaigne. Mais il convient de faire une place particulière aux pamphlétaires protestants : le plus illustre d'entre eux, François HoTMAN (1524-1590), fut professeur de droit; son ouvrage capital, FrancoGallia (Genève, 1573) traduit en français par Simon Goulard sous le titre de La Gàule française en...

5 pages - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE FRANCAISE AU MOYEN AGE

Cet essor se manifeste d'abord, et plus intensément, dans le Midi, uniquement en poésie. La France était alors divisée en deux familles principales de dialectes : la langue d'oc et la langue d'oïl. Si la seconde l'a emporté finalement, et définitivement - malgré le magnifique sursaut d'un Mistral - la première, langue des cours d'Aquitaine et de Gascogne, porte les premiers fruits lyriques. Les poètes, les...

26 pages - 1,80 ¤

LE THÉATRE DU MOYEN AGE

|| L'origine de notre théâtre au Moyen Age est à chercher dans la liturgie. Certains offices liturgiques étaient naturellement dramatiques, et assez tôt, dans plusieurs abbayes el cathédrales, pour rendre plus immédiatement sensibles les enseignements de l'Ecriture Sainte et du dogme, on accentua ce caractère dramatique et l'on composa, entre le milieu du Xe siècle et la fin du xiie, un certain nombre de drames paralilurgiques centrés sur...

8 pages - 1,80 ¤

La littérature des chrétiens

|| Le christianisme est d'abord une secte orientale, une hérésie intérieure du judalsme, et c'est en grec que les premiers écrits religieux chrétiens furent écrits. Mais, avec les progrès de la secte en Occident, et tout particulièrement en Afrique, il devint nécessaire, pour les besoins de l'apostolat et aussi de la polémique, de composer des ouvrages en latin. Toutefois, si l'on trouve dès le temps des Antonins...

5 pages - 1,80 ¤

Rabelais et les conteurs

Rabelais part, pour composer les différentes parties de son roman, de livrets populaires narrant les aventures fantaisistes et fantastiques d'une famille de géants; mais il s'inspire aussi de la réalité immédiate qu'il a sous les yeux. Par exemple, quand il imagine le fameux épisode de Picrochole, il simplifie et porte à des proportions épiques le procès qui opposait les bourgs du Chinonais, représentés en justice par le...

11 pages - 1,80 ¤

Montaigne et les Moralistes

Que nous dira donc en cette nécessité la philosophie ? « Que nous suivions les lois de notre pays «, c'est-à-dire cette mer flottante des opinions d'un peuple ou d'un prince qui me peindront la justice d'autant de couleurs et la réformeront en autant de visages qu'il y aura en eux de changements de passion ? Je ne puis avoir le jugement si flexible. Quelle...

16 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 ... 954 955 956 957 958 959

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit