LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
737 - Les Exercices de style (1947) de Raymond Queneau ont pour principe
A
a) la réécriture d'un épisode unique dans d
B
b) l'imitation d'oeuvres de styles très variés
C
c) la réécriture d'épisodes très var
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
réponse a) En 1947, Raymond Queneau publie ses Exercices de style : ils consistent à réécrire une centaine de fois un même épisode très bref et sans aucun intérêt d'intrigue, en variant le ton, le registre, le genre, mais aussi la sélection des motifs, c'est-à-dire tous les procédés qui entrent dans la composition du style.


Les nouveautés du site

Expliquez le passage suivant du Voyage en Amérique de Chateaubriand (1791, publié en 1827) et relevez daus cette description d'une nuit passée dans la forêt vierge les traits caractéristiques nouveaux et qui annoncent le romantisme...

Sept heures. Ne pouvant sortir de ces bois, nous y avons campé. La réverbération de notre bûcher s'étend au loin; éclairé en dessous par la lueur scadatine le feuillage paraît ensanglanté; les troncs des arbres les plus proches s'élèvent comme des colonnes de granit rouge, mais les plus distants, atteints à peine de la lumière, ressemblent, dans l'enfoncement du bois, à de...

6 pages - 1,80 ¤

Chateaubriand et la montagne

|| A diverses reprises (Voyage au Mont-Blanc, Mémoires d'Outre-Tombe), Chateaubriand a exprimé son peu de goût pour les paysages de montagne : "Ces lourdes masses ne sont point en harmonie avec les facultés de l'homme et la faiblesse de ses organes". Cette grandeur dont on fait tant de bruit n'est réelle que par la fatigue qu'elle vous donne... Le sentiment qu'on éprouve dans...

7 pages - 1,80 ¤

La raison au XVIIe et au XVIIIe siècle

|| Les scolastiques ont appelé « la raison « : le principe naturel de l'activité humaine. Ses définitions varient selon le point de vue envisagé : d'aucuns voient en elle la faculté soit de penser ou de comprendre, soit celle de discerner le vrai du faux; pour d'autres, elle est la faculté de l'absolu, de l'ordre, ou enfin, la possibilté de saisir la...

8 pages - 1,80 ¤

Comment a-t-on pu dire qu'au XVIIIe siècle la littérature est moins un art qu'une arme?

||     Le xviiie siècle est le siècle du philosophisme. Entre les mains des écrivains qui sont les tenants dé cette doctrine néfaste, la littérature devient un instrument d'active propagande, une arme de combat. Elle sape le trône et l'autel. Les deux coryphées de cette funeste époque sont Voltaire qui mène le combat au nom de la tolérance, et Jean-Jacques Rousseau au nom de...

1 page - 1,80 ¤

Pascal, La Bruyère, Voltaire et Rousseau: Caractérisez, dans leurs traits essentiels, la prose de Pascal (les Provinciales), celle de La Bruyère, de Voltaire et de Rousseau

|| Les étrangers - peut-être acceptons-nous leur verdict sans le discuter suffisamment - reconnaissent volontiers à la langue française la clarté, la brièveté, l'aisance; et parce qu'ils voient dans ces caractères son mérite propre, ils semblent lui refuser l'ampleur oratoire; la richesse et la variété. Un commerce un peu assidu avec nos grands prosateurs montre bien vite ce qu'un tel jugement a d'étroit et...

2 pages - 1,80 ¤

Chénier seul poète du XVIIIe siècle ?

|| L'un des faits généraux les plus sensibles au XVIIIe siècle, dans le domaine de notre littérature, c'est la décadence de la poésie. Et pourtant, une multitude de versificateurs ne cessent d'écrire de nouveaux poèmes. Mais la légèreté et la manie raisonneuse du siècle dominent et gâtent toute cette production versifiée. Une rhétorique, parfois brillante, remplace l'expression exacte et sincère du...

3 pages - 1,80 ¤

Figaro rencontre Mascarille aux Enfers. Imaginez leur dialogue.

|| FIGARO. - Il me semble avoir déjà vu ce gaillard-là quelque part. MASCARILLE. - Cette figure ne m'est pas inconnue ... FIGARO. - Cette démarche de valet habillé en grand seigneur ... MASCARILLE. - Cet air joyeux et inquiet à la fois ... FIGARO. -Ah! j'y suis; c'est cet impudent de Mascarille ... MASCARILLE. - C'est ce coquin de Figaro! ... ||...

2 pages - 1,80 ¤

Texte de Bernardin de Saint-Pierre: Combien de fois, loin des villes, dans le fond d'un vallon solitaire couronné....

" Combien de fois, loin des villes, dans le fond d'un vallon solitaire couronné d'une .... les doux entretiens des amis qui veulent se reposer sous vos ombrages ! "|| Bernardin de Saint-Pierre est un amant de la nature. Il l'a observée et admirée sous les tropiques, en Finlande, en Prusse et sous le ciel de France. Il y a découvert des...

7 pages - 1,80 ¤

Portrait de Jean-Jacques Rousseau

|| Timon vient de lire Molière. Une noble indignation s'empare de lui. Il saute sur sa plume et déverse sur le papier le trop-plein de son coeur ... En vain je l'exhorte au calme : «Quoi? qu'avez-vous écrit? ... :. « Ce théâtre est une école de vices et de mauvaises moeurs? ... :. Médiocre est ma tendresse pour Poquelin; jamais, pourtant, mon...

3 pages - 1,80 ¤

Les Iambes de Chénier

|| Il n'y a guère longtemps que nous connaissons en entier l'oeuvre inachevée d'André Chénier. Partagée en deux parts inégales par la Révolution, les Iambes y marquent comme l'apogée du génie lyrique de ce grand poète, le seul du xviiie siècle. Avant 1789, il s'inspirait d'une sérénité toute grecque, légèrement égoïste, et vivait, en artiste, des jours paisibles. La Révolution fit de lui un...

2 pages - 1,80 ¤

Le Pont du Gard, vu par J.-J. Rousseau. Les Confessions, Livre IV

On m'avait dit d'aller voir le pont du Gard ; je n'y manquai pas. Après un déjeuner d'excellentes figues, je pris un guide, et j'allai voir le pont du Gard. C'était le premier ouvrage des Romains que j'eusse vu. Je m'attendais à voir un monument digne des mains qui l'avaient construit. Pour le coup l'objet passa mon attente, et...

7 pages - 1,80 ¤

Une Société idéale, d'après Rousseau (Emile, livre IV)

Là, je rassemblerais une société, plus choisie que nombreuse, d’amis aimant le plaisir et s’y connaissant, de femmes qui pussent sortir de leur fauteuil et se prêter aux jeux champêtres, prendre quelquefois, au lieu de la navette et des cartes, la ligne, les gluaux, le râteau des faneuses, et le panier des vendangeurs. Là, tous les airs de...

7 pages - 1,80 ¤

Goethe a défini Voltaire : « le Français suprême, l'écrivain qui a été le plus en harmonie avec sa nation. » Commentez cette appréciation et indiquez les réserves ou les compléments que vous voudriez y apporter

|| Goethe s'est loyalement exercé à comprendre nos grands écrivains; il y apporta une autre ampleur d'esprit, une autre compréhension qu'un Lessing ou un Schlegel. Il reste un des auteurs d'Outre-Rhin qui ont le mieux jugé les Français. Mais si l'on peut considérer le père de Werther comme l'un des initiateurs du Romantisme - envers lequel il professait un mépris hautain - il fut...

7 pages - 1,80 ¤

J.-J. ROUSSEAU (Rêveries du Promeneur Solitaire, 7e Promenade)

«  J'ai pensé quelquefois assez profondément, mais rarement avec plaisir, presque toujours contre mon gré et comme par force. La rêverie me délasse et m'amuse.Penser fut toujours pour moi une occupation pénible et sans charme. Quelquefois mes rêveries finissent par la méditation, mais plus souvent mes méditations finissent par la rêverie, et durant ces égarements mon âme erre et plane dans l'univers sur les...

6 pages - 1,80 ¤

Quel est le role de l'abbaye de Théléme dans Gargantua ?

A la fin des guerres picrocholines , Gargantua en bon prince humaniste décide de récompenser tous ces compagnons , qui l'on aidés durant cette guerre. Afin de récompenser son plus fidèle ami, frère jean des entommeurs , qui a lutté activement durant cette guerre, surtout pour protéger ces vignes . Gargantua décide alors de faire...

3 pages - 1,80 ¤

La bataille de Rocroy (d'après Voltaire)

|| Le duc d'Enghien avait reçu, avec la nouvelle de la mort de Louis XIII, l'ordre de ne point hasarder de bataille. Le maréchal de l'Hospital, qui lui avait été donné pour le conseiller et pour le conduire, secondait par sa circonspection ces ordres timides. Le prince ne crut ni le maréchal ni la cour· il ne confia son dessein qu'à Gassion, maréchal...

7 pages - 1,80 ¤

Un provincial qui visite Paris vers le milieu du XVIIIe siècle écrit à l'un de ses amis pour lui donner une idée du mouvement philosophique et littéraire dont la capitale était alors le foyer

|| A Monsieur Michel de Clorivière, en son château de Kéhériac, près Saint-Malo. Paris, ce 15 d'octobre 1758. Monsieur et cher Cousin, Depuis bientôt un mois, Paris la grand'ville compte en ma personne, un Breton de plus. Il n'y est pas venu pour lui faire son procès. Paris est la capitale du monde intellectuel, qui ne le sait ? L'on y imprime la plupart...

6 pages - 1,80 ¤

Expliquer et apprécier ce mot de Montesquieu : « Je n'ai pas aimé à faire ma fortune au moyen de la cour; j'ai songé à la faire en faisant valoir mes terres, et à tenir une fortune immédiatement de la main des dieux. »

|| INTRODUCTION. - Faire fortune, c'est le rêve de beaucoup d'hommes; mais cette expression n'implique-t-elle pas le concours de circonstances heureuses, d'un hasard favorable ? Si la fortune sourit aux audacieux ... pas à tous ... il en est également qui « font fortune « en restant dans leur lit ... Faire sa fortune semble quelque peu différent; cela suppose efforts, combinaisons. Ce n'est...

4 pages - 1,80 ¤

La Badauderie Parisienne

|| Rica à lbben, à Smyrne. Les habitants de Paris sont d'une curiosité qui va jusques à l'extravagance. Lorsque j'arrivai, je fus regardé comme si j'avais été envoyé du ciel : vieillards, hommes, femmes, enfants, tous voulaient me voir. Si je sortais, tout le monde se mettait aux fenêtres; si j'étais aux Tuileries, je voyais aussitôt un cercle se former autour de moi; les...

7 pages - 1,80 ¤

Que savez-vous des idées de Voltaire ?

|| « Les idées sont à tous, a dit Buffon; le style est de l'homme même. « Voltaire n'échappe pas à la règle. Ce que l'on appelle les idées de Voltaire, ce sont le plus souvent celles de son temps, auxquelles il a fourni une forme ou définitive ou qui s'est imposée à ses contemporains. Il a dit son mot sur tout, et...

7 pages - 1,80 ¤

«L'HOMME DES MACHINES EST UN ANORMAL». G. BERNANOS (La France contre les Robots)

||   On ne peut pas espérer poser correctement le problème des machines, si on néglige la psychologie de l'homme qui après les avoir construites avec une espèce de ferveur mystique va maintenant jusqu'à se croire menacé par elles, si on refuse de voir en lui ce que l'histoire y verra - un anormal ! Que ce dernier mot excite l'ironie, qu'importe! L'Avenir ne Jugera...

2 pages - 1,80 ¤

LE MYSTERE DU THÉÂTRE. Fnnçola MAURIAC (Journal II)

|| ... En vérité, il n'y a pas de tbéAtre sans incantation. Ce n'est pas le moindre charme des personnages de théâtre que de les savoir capables d'incarnatioos successives. Sans doute en est-il de même des personnages de roman : chaque lecteur les recrée pour son propre compte, et l'on peut affirmer qu'il existe autant d'Emma Bovary que d'hommes et de femmes qui ont...

2 pages - 1,80 ¤

Nous autres, écrivains du XXe siècle ... devons savoir que nous ne pouvons nous évader de la misère commune et que notre seule justification, s'il en est une, est de parler, dans la mesure de nos moyens, pour ceux qui ne peuvent le faire. CAMUS

||  Introduction. - Mort prématurée de Camus - Evolution de la pensée du philosophe de l'absurde. 1re partie. - L'oeuvre d'art est une Infime solitude - Une des prises de position de l'artiste : la solitude voulue ou subie dans sa « tour d'ivoire «. - Exemples multiples : 2e partie. - La « Littérature engagée « - L'existentialisme - L'influence de la guerre et de l'immédiate après-guerre. - L'humanisme...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit