LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
38 - Quel dramaturge a été amoureux de la Champsmeslé, son interprète favorite de Bérénice et Iphi¬génie?
A
Boileau
B
Racine
C
Bossuet
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Fontenelle à la Compagnie de Savants instituée par Colbert

|| Lorsque je reçus la nouvelle assez inattendue de rna nomination, je me demandai quels pouvaient bien être mes titres à cette fonction si flatteuse de Secrétaire de votre illustre Compagnie. Je m'en découvris un aussitôt, mais qui ne m'était pas strictement personnel. « Peut-être, pensai-je, ces Messieurs ont-ils voulu honorer en ma personne le rieveu du Grand Corneille? « Singulier mérite, que celui...

4 pages - 1,80 ¤

Bossuet et Fénelon

Je ne puis jamais me figurer sans émotion Bossuet, en pleine gloire, et la tête déjà couverte de cheveux blancs (1), se promenant dans les belles allées de Versailles ou de Saint-Germain, à la façon des grands philosophes de la Grèce, au milieu d'un cortège d'admirateurs et de disciples. Dans ce groupe, figuraient Pellisson, l'abbé Fleury, La Bruyère et un Jeune homme de...

5 pages - 1,80 ¤

On a dit qu'il était difficile d'écrire en français au commencement et à la fin du XVIIe siècle. Expliquer ce jugement.

|| Il a toujours été difficile d'écrire dans une langue quand, à un moment donné, le mouvement général des esprits, les idées dominantes, les tendances intellectuelles, morales et sociales n'ont pas trouvé dans cette langue un véhicule capable de les porter. Un tel désaccord entre les besoins de l'esprit et l'idiome en cours s'est présenté, encore que de manière différente, au début et à...

6 pages - 1,80 ¤

Appliquez à l'art et à la littérature du XVIIe siècle cette pensée de Bossuet (Prince de Condé) : tout tendait au vrai et au grand

|| C'est dans l'oraison funèbre du Prince de Condé que Bossuet, après avoir exalté les vertus militaires du vainqueur de Rocroi, et célébré sa modestie en face des louanges de la cour, caractérise, d'un trait, le héros en disant que, chez lui, « tout tendait au vrai et au grand «. L'orateur traduit, à son insu, les tendances personnelles de sa nature. Quel...

6 pages - 1,80 ¤

Lettre de Boileau à son frère Gilles qui, après avoir pris parti pour les victimes de Despréaux, lui a conseillé d'abandonner la satire.

|| Mon cher Frère, Vos attaques continuelles m'affligent sans me décourager; et si je prends aujourd'hui la plume, ce n'est point envaincu, prêt à toutes les soumissions, mais en homme résolu à se défendre jusqu'au bout.  Vous allez, clamant par le Palais et jusqu'au sein de l'Académie, que je suis bien osé de faire claquer le fouet de la satire, et surtout de le...

2 pages - 1,80 ¤

Plusieurs de nos grands écrivains ont formulé contre Molière des critiques sévères. Rapportez-les; expliquez-les et, s'il y a lieu, apportez-y de justes rectifications

|| Avant qu'un peu de terre obtenu par prièrePour jamais sous la. tombe eftt enfermé Molière,Mille de ses beaux traits aujourd'hui si vantésFurent des sots esprits à nos yeux rebutés. Molière a eu, au xviie siècle, le sort de tous les génies : la nouveauté de ses vues, la hardiesse de ses satires, la personnalité de sa poétique lui ont attiré les...

7 pages - 1,80 ¤

Molière à un ami

|| Lettre de Molière à un ami qui lui a reproché d'attaquer les gens de cour. Le poète explique les railleries dont il a poursuivi certains marquis et il proteste de son respect pour la noblesse, respect dont il a donné maintes preuves dans ses comédies. Monsieur, Vous m'adressez beaucoup d'éloges sur mes pièces et en particulier sur les Femmes savantes que ma troupe...

8 pages - 1,80 ¤

Commentez ce jugement de Voltaire sur le XVIIe siècle: Siècle de grands talents, bien plus que de lumière.

|| Quels sont ces talents ? que sont ces lumières dans la pensée de Voltaire ? En quoi le xviie siècle en aurait-il manqué, et pourquoi ? Voltaire compte quatre grands siècles dans l'histoire de l'humanité : le siècle de Périclès - qu'il place sous le vocable de Philippe et d'Alexandre -; le siècle d'Auguste - et de César -; le siècle de...

7 pages - 1,80 ¤

La Fontaine et La Bruyère moralistes

|| On a dit de La Fontaine et de La Bruyère qu'ils sont moralistes et pessimistes. Ce jugement, qui n'est pas erroné, a besoin d'être expliqué. Tous deux veulent être tenus pour moralistes. La Bruyère l'avoue dans la préface des Caractères. S'adressant au public : « Il peut regarder avec loisir ce portrait que j'ai fait de lui d'après nature, et, s'il se...

5 pages - 1,80 ¤

Plaidoyer en faveur de l’Âne des Animaux malades de la peste (La Fontaine)

|| Après la mort de l'Ane, dans les Animaux malades de la peste, l'éléphant prend la défense du baudet et dit leur fait aux meurtriers. La fable des Animaux malades de la peste est un pur chef-d'oeuvre, tout le monde en convient. Pourtant ce pur chef-d'oeuvre n'a-t-il pas un défaut, celui d'être inachevé ? L'histoire se prolonge, en effet, après la mort de...

2 pages - 1,80 ¤

Alceste au tribunal des Maréchaux

||   Discours d'Alceste, qui se défend contre Oronte devant la maréchaussée. Le président du tribunal lui fait remarquer qu'il aurait pu être moins violent dans ses appréciations. Alceste répond en se disculpant et consent non à des excuses, mais à des explications amicales qu'il donnera à Oronte.... ||...

2 pages - 1,80 ¤

Supposez que Martine, des Femmes Savantes, rencontre, un matin, dans la rue, Maître Jacques, de l'Avare. Ils se racontent les derniers événements domestiques et se plaignent mutuellement de leurs maîtres.

|| Au marché, devant l'étal de la poissonnière, Maître Jacques, cocher-cuisinier du sieur Harpagon, se trouve nez à nez avec Martine, cordon bleu du bourgeois Chrysale. Pays, et vaguement cousins, ils s'abordent familièrement. MAITRE JACQUES. -Bonjour, Martine! Il y a belle lurette qu'on ne s'était vus, et je suis bien aise de vous rencontrer. MARTINE. - Moi aussi, Maître Jacques; et j'ai des histoires...

6 pages - 1,80 ¤

Vous supposerez que la Cathos des Prècieuses Ridicules, vieillie, assagie et devenue, au fond d'une province, une bourgeoise mère, de famille, raconte à ses enfants son aventure avec le faux marquis deMascarille. Avec une gravité tempérée de malice, elle commente ce péché de jeunesse, et elle en tire la leçon qu'elle comporte

|| Un soir d'hiver, à Rouen, en 1680. Dans le salon d'un hôtel cossu, rue du Fardeau, au coeur même de la vieille cité, une bourgeoise est assise devant une vaste cheminée où brûle un joyeux feu de bois. A sa droite, deux garçons, de 13 et 17 ans; à sa gauche, deux filles, de 15 et 19 ans. Tandis que la...

5 pages - 1,80 ¤

Une soirée chez le cardinal de Retz

|| Les Femmes savantes furent représentées le 11 mars 1672. Quelques jours après Molière vint lire la pièce chez le cardinal de Retz : "Nous tâchons d'amuser notre bon cardinal, écrit Mme de Sévigné; Molière lui lira samedi Trissotin, qui est une fort plaisante chose." - Ecrire la lettre par laquelle Mme de Sévigné raconte cette soirée à sa fille. Paris, ce 20...

3 pages - 1,80 ¤

Le sentiment de la nature dans La Fontaine et Mme de Sévigné.

|| L'amour de la nature est inné au coeur de l'homme : faut-il donc s'étonner qu'il occupe une place importante dans la littérature de tous les pays et qu'il ait toujours été l'une des sources d'inspiration les plus riches? Diverses causes le compriment-elles un instant, il parvient encore à s'échaper par quelque fissure en attendant que, d'une poussée victorieuse, il deborde et...

5 pages - 1,80 ¤

Aimez-vous Madame de Sévigné ? Donnez vos raisons.

||   Aimez-vous Mme de Sévigné ? ... La question semble presque naïve. Qui donc oserait répondre non? Depuis plus de deux siècles la marquise a provoqué tant de sympathies qu'on ne saurait sans outrecuidance s'insurger contre l'opinion commune. Par quel étrange retour celle qui, sa vie durant, n'eut que des amis - je tais à dessein l'inimitié passagère de Bussy  - verrait-elle aujourd'hui se...

6 pages - 1,80 ¤

L'élégance et la cruauté dans la tragédie de Racine

|| « Le théâtre de Racine nous présente des hommes parfaitement élevés et diserts et qui, à certaines heures, en dépit de leur politesse et de leur élégance, font des choses atroces. « Apprécier ce jugement. de J. Lemaître. « Racine est tendre, élégant, harmonieux ... « Dans quelle mémoire d'étudiant ce jugement sommai!e n'a-t~il pas trouvé place ?... ||...

5 pages - 1,80 ¤

Athalie de Racine: vers 919 à 938. Commentaire.

|| Circonstances. - Mathan, ministre d'Athalie, est venu dans le Temple, accompagné de Nabal, réclamer le jeune Eliacin au nom de la reine. Ou Joad, le grand prêtre, livrera l'enfant, ou le Temple sera détruit. Mathan sait que Joad refusera. Et il se réjouit à la pensée de voir disparaître ce sanctuaire qui l'importune, ces prêtres qu'il déteste. Nabal s'en étonne : Qui peut...

7 pages - 1,80 ¤

Explication des 20 premiers vers des « Plaideurs » de Racine. Commentaire de l'acte premier

Ma foi ! sur l'avenir bien fou qui se fiera :Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera.Un juge, l'an passé, me prit à son service ;Il m'avait fait venir d'Amiens pour être suisse.Tous ces Normands voulaient se divertir de nous.On apprend à hurler, dit l'autre, avec les loups :Tout Picard que j'étais, j'étais un bon apôtre,Et je faisais claquer mon fouet tout comme...

7 pages - 1,80 ¤

Andromaque de Racine. Vers 9 à 25. Commentaire. Acte premier, Scène I

PyladeJ'en rends grâces au ciel qui, m'arrêtant sans cesse,Semblait m'avoir fermé le chemin de la Grèce,Depuis le jour fatal que la fureur des eauxPresque aux yeux de l'Epire écarta nos vaisseaux.Combien, dans cet exil, ai?je souffert d'alarmes !Combien à vos malheurs ai?je donné de larmes,Craignant toujours pour vous quelque nouveau dangerQue ma triste amitié ne pouvait partager !Surtout...

5 pages - 1,80 ¤

Les Obsèques de la Lionne (La Fontaine. VIII, 14). Commentaire complet

||   Vous ferez ressortir l'ironie qui fait le fond de cette fable. Vous vous arrêterez sur les mots les plus caractéristiques, non pas seulement pour en donner le sens, mais pour montrer comment La Fontaine a employé tel mot, telle métaphore, telle périphrase afin de mieux traduire sa pensée. Insister sur la coupe et la musique des vers. D'ailleurs, toute liberté vous est laissée;...

6 pages - 1,80 ¤

Portrait de Carro-Carri - La Bruyère

|| Deux fois déjà La Bruyère avait été sollicité par l'originalité de ce personnage. En 1689, il en trace un premier crayon qu'il insère au chapitre de la Cour. C'est ici l'aventurier audacieux, qui capte la confiance des grands; mais sa physionomie nous échappe. En 1690, La Bruyère proteste, au chapitre des Jugements, contre le peu de profit que retirent de leur profession...

8 pages - 1,80 ¤

Une pensée de La Rochefoucauld

|| Expliquer et discuter cette pensée de La Rochefoucauld : « Chacun dit du bien de son coeur et personne n'ose en dire de son esprit. «  Par une froide et claire soirée d'octobre 1658, le duc de La Rochefoucauld multipliait, selon son habitude, les paradoxes dans le salon de Mme de Sablé. Autour de lui et de la maîtresse de céans, sont groupés M....

3 pages - 1,80 ¤

Les Sermons de Bossuet

|| Pourquoi ont-ils été, au XIXe siècle, l'objet de si persévérantes études ? Que nous font-ils connaitre sur le génie, sur l'Ame du grand orateur ? Le temps n'est plus où, sur la foi du xviiie siècle, Bossuet était déclaré inférieur à lui-même dans les Sermons. La critique contemporaine s'est honorée par ses patients travaux sur cette partie de l'oeuvre du grand évêque et, quelque...

3 pages - 1,80 ¤

Les Oraisons funèbres de Bossuet et l'Histoire.

|| Montrez, par quelques exemples, comment Bossuet, dans ses Oraisons funèbres, respecte la vérité historique. L'un des mérites de Bossuet, dans ses Oraisons funebres, est d'avoir ramené ce genre un peu faux au vrai but de tout discours chrétien, l'édification des auditeurs. En esquissant la vie de Michel Le Tellier, des deux Henriette, de la reine Marie-Thérèse, de la Palatine et de Condé, c'est...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 ... 998 999 1000 1001 1002 1003

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit