LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
736 - Comment pourrait-on qualifier le monologue suivant, en s'aidant des indices grammaticaux ? HARPAGON, (Il crie au voleur dès le jardin, et vient sans chapeau.) : Au voleur ! au voleur ! à l'assassin ! au meurtrier ! Justice, juste Ciel ! je suis perdu, je suis assassiné, on m'a coupé la gorge, on m'a dérobé mon argent. Qui peut-ce être ? Qu'est-il devenu ? Où est-il ? Où se cache-t-il ? Que ferai-je pour le trouver ? Où courir ? Où ne pas courir? N'est-il point là? N'est-il point ici? Qui est-ce ? Arrête. Rends-moi mon argent, coquin. (Il se prend lui-même le bras.) Ah ! c'est moi. Mon esprit est troublé, et j'ignore où je suis, qui je suis, et ce que je fais. [...] N'y a-t-il personne qui veuille me ressusciter, en me rendant mon cher argent, ou en m'apprenant qui l'a pris ? Euh ? que dites-vous ? Ce n'est personne. [...] Que de gens assemblés ! Je ne jette mes regards sur personne qui ne me donne des soupçons, et tout me semble mon voleur. Eh ! de quoi est-ce qu'on parle là? De celui qui m'a dérobé ? Quel bruit fait-on là-haut? Est-ce mon voleur qui y est? De grâce, si l'on sait des nouvelles de mon voleur, je supplie que l'on m'en dise. N'est-il point caché là parmi vous ? Ils me regardent tous, et se mettent à rire. Vous verrez qu'ils ont part sans doute au vol que l'on m'a fait [...] Molière, L'Avare, acte IV, scène 7, 1668.
A
a) Ce monologue propose une nouvelle forme de la double é
B
b) Ce monologue met en scène le ridicule du personnage.
C
c) Ce monologue propose au spectateur une méditation d&ea
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
réponse a) Une des particularités du texte théâtral est qu'il repose sur une situation de communication originale. En effet, il est le lieu de deux énonciations : celle des personnages qui échangent entre eux ; celle de l'auteur de la pièce qui, à travers les didascalies, règle les prises de parole des personnages, découpe la pièce et oriente la mise en scène. Dès lors, on distingue trois types de récepteurs : tout d'abord les personnages, qui reçoivent les messages contenus dans leurs répliques ; ensuite, le metteur en scène et les comédiens, qui interprètent les didascalies de l'auteur ; enfin, le spectateur, destinataire essentiel des informations échangées sur la scène. Cette situation particulière porte le nom de double énonciation : le personnage et l'auteur sont énonciateurs en même temps ; de même, lorsqu'un personnage s'adresse à un autre personnage (ou à lui-même dans le cas d'un monologue), ses paroles sont aussi destinées au public. Dans ce monologue, le public est soudainement pris à parti comme s'il était un personnage de l'intrigue : Harpagon n'est plus seul en scène, nous l'accompagnons, telle une foule de moqueurs l'entourant.


Les nouveautés du site

Caractères de la Poésie et de la Prose en France, au XVIe siècle

||   En France, comme dans toute l'Europe, le xvie siècle offre un prodigieux mouvement d'idées et d'opinions en réaction complète contre le moyen âge. Dans notre histoire nationale, cette période de luttes, d'agitations, de transe formations engendre une littérature militante et de transition. Elle affecte ce double caractère sous l'influence de courants dont les principaux sont : la Renaissance, l'Humanisme et la Réforme.... ||...

6 pages - 1,80 ¤

Comparaison de textes: Montaigne, Descartes

    Comparer les deux textes suivants, l'un de Montaigne, l'autre de Descartes, et rechercher, en y étudiant la structure de la phrase et le mouvement général du style, dans quelle mesure La Bruyère et Fénelon ont eu raison de regretter le vieux langage. 1. - « De vrai le soin et la dépense de nos pères ne visent qu'à meubler la tête de sciences;...

5 pages - 1,80 ¤

Vers de Mathurin Régnier à Monsieur le Marquis de Coeuvres

Marquis, que dois-je faire, en cette incertitude? (doy-je, ceste) Dois-je, las de courir, me remettre à l'étude, (doy-je, estude) Lire Homère, Aristote, et, disciple nouveau, Glaner ce que les Grecs ont de riche et de beau, Reste de ces moissons que Ronsard et Desportes Ont remporté du champ sur leurs épaules fortes, (espaules) Qu'ils ont comme leur propre en leur grange entassé, Egalant leurs honneurs...

7 pages - 1,80 ¤

Commentez ces vers de Boileau

Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans ses vers une juste cadence, D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir, Et réduisit la muse aux règles du devoir . Par ce sage écrivain la langue réparée N'offrit plus rien de rude à l'oreille épurée; Les stances avec grâce apprirent à tomber, Et le vers sur le vers n'osa plus enjamber. Tout...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la bonne humeur ? Quel en est l'emploi et l'utilité dans la vie? Opposez l'homme de bonne humeur à l'homme morose et chagrin.

|| On nomme ordinairement humeur une disposition passagère ou habituelle de l'âme. Les anciens, remarquant l'étroite dépendance du physique et du moral, attribuaient à des « humeurs « malignes nos mauvaises dispositions et au fonctionnement régulier des sécrétions corporelles l'alacrité de l'esprit. La bonne humeur, que l'on nous demande de définir, n'est pas un état d'âme accidentel et éphémère, mais une disposition permanente. Un rayon de...

6 pages - 1,80 ¤

Mon Paysage préféré

|| Mon paysage préféré? ... Mais c'est celui dont je puis jouir, matin, midi et soir, du haut de notre terrasse- dont le Baedeker ni le Joanne ne feront jamais mention - et d'où l'on découvre un panorama splendide sur « Rouen l'orgueilleuse «, la « Ville-Musée «, et sur la vallée de la Seine. On vante à bon droit les points de...

7 pages - 1,80 ¤

Discutez cette opinion de Destouches : La critique est aisée et l'art est difficile

|| Nous sommes à ce pont habitués à voir, dans les proverbes, l'expression de la vérité et à y souscrire sans les discuter comme il conviendrait, que volontiers nous accordons cette même adhésion complaisante à toute idée exprimée sous une forme brève, sentencieuse. Souvent de telles pensées opposent deux jugements symétriques. ; pour peu que l'exactitude de l'Un éclate évidente, nous nous faisons, facilement...

2 pages - 1,80 ¤

Quest-ee qu'un Romantique ? Qu'est-ce qu'un Parnassien ? Qu'est-ce qu'un Symboliste ?

|| A cette triple question nous serions tentés de répondre : Le Romantique est un anticlassique; le Parnassien, un antiromantique; le Symboliste; un antiparnassien. Réponse trop simpliste, et notoirement insuffisante. Naguère, Fidao-Justiniani publiait un volume intitulé : «Qu'est-ce qu'un Classique ?« Et après avoir consacré 350 pages à cette définition, il annoncait que cinq autres volumes la compléteraient. Si, au point de départ,...

8 pages - 1,80 ¤

Les Romantiques ont mis Corneille fort au-dessus de Racine. Comment vous expliquez-vous cette préférence ?

|| Introduction. - La gloire de Corneille et de Racine a subi en France maintes fluctuations. La mobilité du goût français, a-t-on pu dire à ce sujet, oscille sans cesse entre l'apologie. et le dénigrement. De leur vivant déjà, on opposait ces deux rois de notre scène et l'on prenait parti pour l'un contre l'autre. Mme de Sévigné ne souffre pas que l'on...

7 pages - 1,80 ¤

Le jeune Sainte-Beuve à l' Académicien Auger

|| Paris, le 25 avril 1824. Monsieur, Longtemps j'ai cru l'Académie française le temple de la Sagesse et de la Sérénité. En ma candeur naïve, je m'imaginais nos « Immortels « jouissant déjà sous la Coupole de cette olympienne impassibilité, si séante aux dieux et aux demi-dieux. Vous m'avez ravi cette illusion, et vous m'en voyez au désespoir. De quoi vivrons-nous donc désormais, nous, les...

5 pages - 1,80 ¤

Comment vous représentez-vous les jeunes poètes romantiques aux environs de 1830 ? (Littérature)

|| Jeune France ? ou Bousingot ? Car les trois glorieuses ont creusé un fossé profond dans les rangs de la jeunesse romantique. Le Bousingot affiche des opinions démocratiques, prend ses mots d'ordre dans les "ventes" des Carbonari ou les loges des francs-maçons, rêve de mettre la planète à l'envers et passe de l'orgie à l'émeute. Il a une mine étrange ei farouche, la...

7 pages - 1,80 ¤

Appréciez cette parole d'Alphonse Daudet : On ne se moque parfaitement bien que des ridicules qu'on a un peu.

|| Je m'imagine l'auteur de Tartarin de Tarascon consignant sur son «sottisier « cette remarque ironique, le jour même où il mit le point final à sa burlesque épopée. S'il s'est «parfaitement bien « moqué de ses chers Méridionaux, s'il a créé là des types immortels, c'est sans doute parce qu'il a étudié en lui-même ceux dont il a tracé la spirituelle caricature....

5 pages - 1,80 ¤

En 1831, Guizot nomma Michelet chef de la section historique aux Archives. Rentré chez lui, le soir, le nouveau fonctionnaire confie ses impressions à son Journal intime

J'ai éprouvé aujourd'hui une émotion comparable à celle qui m'envahissait lorsque, tout petit, j'allais visiter, au cloître des Augustins, le Musée des Monuments français, maintenant disparu. Mon coeur battait à se rompre, quand je pénétrais sous ces voûtes sombres, quand je contemplais dans la pénombre ces visages blêmes, quand, ardent, curieux, craintif, je m'en allais, lentement, de salle en salle, d'âge en âge....

6 pages - 1,80 ¤

Commentez le passage du réveil des convives dans « La  Peau  De Chagrin ». Vous montrerez d'abord que ce texte est de registre  fantastique, puis vous étudierez la critique de la société développée  dans cet extrait. 2eme partie de « Le lendemain vers midi » a « La  miasme d'orgie »

Si  le récit de la vie de Raphael est fantastique, ce n'est pas uniquement  parce que ce genre littéraire plait a l'auteur mais aussi car cela lui  permet de critiquer la société qui lui est contemporaine. En effet en  utilisant ce registre, Balzac va certes a l'encontre de la définition  même du réalisme mais,...

3 pages - 1,80 ¤

Commentez ces conseils de Pasteur à la jeunesse : Jeunes gens, jeunes gens, ne vous laissez pas atteindre par le scepticisme dénigrant et stérile....

||    Pasteur est la modestie faite homme. Arrivé au terme de sa carrière, il n'a pas l'outrecuidance de se donner en modèle à ses amis, à ses admirateurs. Mais il a aimé et servi la Science; il a travaillé à la grandeur et à la prospérité de sa Patrie; il a répandu ses bienfaits sur l'Humanité tout entière. Il met à profit...

3 pages - 1,80 ¤

Faire, en les unissant par des transitions convenables; trois tableaux de Paris ligueur (fin du xvie siècle), Paris frondeur (milieu du xviie siècle) et Paris philosophe (milieu du xviiie siècle); ce faisant, chercher à caractériser l'esprit de Paris et son influence sur le reste de la France.

||   Avec une persistance et une unité de vue dont peut-être aucune autre dynastie royale n'a donné l'exemple, les Capétiens ont, pendant huit siècles, travaillé à établir en France la monarchie centralisée, et c'est à Paris qu'ils ont placé le moteur de cet immense organisme. A partir du xve siècle surtout, c'est de Paris que se répand dans toute la France l'esprit. de...

4 pages - 1,80 ¤

Les belles-lettres ont fait beaucoup de bien à la France », a écrit Voltaire. Etes-vous de cet avis ? De quelle nature, s'il existe, a été ce bien ?

||   L'influence des belles-lettres sur la société a été si souvent établie par les écrivains, elle est d'ailleurs si visible dans les faits, qu'il ne saurait être question de la démontrer ici. Que cette influence doive et puisse être salutaire, c'est ce qui résulte de la puissance qu'ont les lettres pour la diffusion de la vérité, pour l'éducation esthétique des intelligences, pour la propagation...

2 pages - 1,80 ¤

Donnez une idée générale de la littérature française, du IXe au XIXe siècle inclus.

|| Les auteurs qui ont présenté une étude sur ces onze siècles de la littérature française, ont diversement partagé cette longue période. Le plus souvent, ils l'ont divisée en trois époques : le moyen âge, la Renaissance et les temps modernes. Mais cette division, très simple, très commode, répond-elle bien à la réalité? Peut-on ranger, sous une même dénomination générale, le Xe et le...

4 pages - 1,80 ¤

La Communauté de langue vous semble-t-elle un élément indispensable à l'idée de Patrie? N'en est-il pas au moins un élément important ?

||   Rien de plus simple, de plus naturel, que le sentiment patriotique; rien de plus complexe, de plus déconcertant que l'idée, la notion de patrie; rien de plus malaisé à définir de façon adéquate que le mot patrie. Si nous analysons ce concept non point dans une nation particulière, mais dans l'ensemble des peuples, voici, par ordre d'importance, les éléments que nous y découvrons...

6 pages - 1,80 ¤

Un de vos amis vous a manifesté son dégoût pour l'étude des sciences naturelles; vous lui répondez en lui montrant sommairement: 1° le rôle de cet enseignement dans le développement intellectuel; 2° son utilité pratique.

||   Cher ami, Ai-je bien compris ta lettre? tes expressions n'ont-elles pas dépassé, déformé même ta pensée? « J'éprouve, me dis-tu, une insurmontable répugnance à l'étude des sciences naturelles qui, d'ailleurs, ne me seront d'aucune utilité ultérieure. A l'examen même, je ne serai pas blackboulé pour n'être qu'un ignorant en géologie ou en zoologie. Au surplus, est bien démontré que de telles études développent l'intelligence...

3 pages - 1,80 ¤

On a dit : « Chacun est fils de ses oeuvres » Le mot est-il plus vrai et d'une application plus générale aujourd'hui qu'autrefois?

||   On entend assez ce que signifie l'expression : être fils de ses oeuvres. Elle s'emploie pour désigner celui dont la position considérable est beaucoup moins le présent du hasard ou de la faveur que le prix de l'effort et du talent personnels. Que le mot rencontre sa traduction efféctive aujourd'hui plus souvent qu'autrefois, un coup d'oeil rapide sur l'organisation sociale avant et depuis...

2 pages - 1,80 ¤

Comment Candide se sauva d'entre les Bulgares et ce qu'il devint, Voltaire, Candide. Commentaire

|| Pbq : Comment Voltaire utilise-t-il l’ironie pour dénoncer la guerre dans ce passage ?   Intro - Contexte : 18ème siècle, Les Lumières - Ecriture Candide : pendant retraite à Ferney loin des détracteurs parisiens - Dénonce l’optimisme de Leibniz   I.                   Une double peinture de la guerre   1.     Un spectacle   - lexique mélioratif, gradation « si leste, si brillant « =sollicitation de la vue à défilé - accumulation instrument de musique,...

1 page - 1,80 ¤

Comment Candide fut élevé dans un beau château et comment il fut chassé d'icelui, Voltaire, Candide Chapitre 1. Commentaire

|| Pbq : Par quels effets Voltaire renouvelle t-il le genre traditionnel du conte pour en faire un conte philosophique ? Intro -           Voltaire est un des grands hommes du mouvement des Lumières. -          Candide publié en 1759 à Genève, puis sous le pseudonyme du « Docteur Ralph « pour éviter la censure française. -           Conte philosophique qui contredit la théorie de l'optimisme (de Leibniz) selon laquelle...

2 pages - 1,80 ¤

La Tombe de Chateaubriand

Flaubert décrit, se souvient, rêve icl, plus qu'il ne juge. Il a voyagé, en 1846, avec son ami Maxime du Camp, à travers la Bretagne. Leurs impressions et souvenirs ont été cmisignés en un volume : Par les Champs et par les Grèves. Détail assez bizarre : Flaubert s'est réservé les chapitres impairs; à du Camp sont échus les chapitres pairs. Le...

8 pages - 1,80 ¤

Allégorie de PAUL VERLAINE (Jadis et naguère) Commentaire

  Allégorie   Despotique, pesant, incolore, l'Eté, Comme un roi fainéant présidant un supplice, S'étire par l'ardeur blanche du ciel complice Et bâille. L'homme dort loin du travail quitté.   L'alouette au matin, lasse, n'a pas chanté, Pas un nuage, pas un souffle, rien qui plisse Ou ride cet azur implacablement lisse Où le silence bout dans l'immobilité.   L'âpre engourdissement a gagné les cigales Et sur leur lit étroit de pierres...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit