LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
769 - Dans les Évangiles, les paraboles ont une fonction :
A
a) ludique.
B
b) didactique.
C
c) critique.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Les Évangiles, dans le Nouveau Testament de la Bible, contiennent des paraboles célèbres, comme celle du fils prodigue, des talents ou encore de la brebis égarée. Le but de ces récits est de faire comprendre à tous des règles morales qui ne peuvent être expliquées facilement par un discours abstrait. La fiction rend immédiatement perceptibles des éléments de théologie parfois très subtils. Ex.: « Qui d'entre vous, ayant cent brebis, s'il en perd une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert, pour aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée? Et quand il l'a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules ; et, de retour à la maison, il assemble ses amis et ses voisins, et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, parce que j'ai trouvé ma brebis qui était perdue. Ainsi, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentir. »


Les nouveautés du site

Corneille peint les hommes comme ils devraient être, Racine tels qu'ils sont.

Les admirateurs, les partisans de Racine semblent avoir faussé ce jugement, équitable en son fond, sinon en ses termes, susceptibles d'interprétations erronées. D'après eux, le théâtre cornélien n'aurait, précisément parce qu'il est «héroïque«, qu'un lointain rapport avec la vie; les chefsd'oeuvre raciniens, au contraire, seraient tout proches de nous; car, pratiquement, nous vivons suivant nos instincts et nos caprices, non selon un idéal. ||   Cette formule...

2 pages - 1,80 ¤

Racine écrit, en 1893, à un membre de l'Académie française pour lui recommander la candidature de La Bruyère.

||   Monsieur et cher Confrère, Un commun ami vient de me faire une étrange confidence, Vous vous proposeriez, paraît-il, lors de la prochaine élection académique, de refuser votre voix à M. de La Bruyère? La nouvelle, je vous l'avoue, m'étonne et me contriste. Dès longtemps je connais votre goût sûr, votre humeur indépendante, aussi cette décision me paraît-elle inexplicable. Aurait-on surpris votre bonne foi ?...

3 pages - 1,80 ¤

Un vieil admirateur de Corneille consigne ses impressions dans son journal, au soir de la première d'Andromaque.

|| J'ai reçu tantôt la première blessure de la « vieillesse ennemie «. Feu mon père me disait : « Quand tu ne partageras plus les enthousiasmes des jeunes, résigne-toi à te ranger parmi les vieux. « C'est fait. Je suis en complet désaccord avec la jeunesse qui vient d'applaudir Andromaque, comme, en 1636, les admirateurs de Scudéry traitaient de fols ceux qui...

3 pages - 1,80 ¤

Français : humanité/Animalité dans le rapport de Brodeck

||   Nous allons vous présenter notre exposé, nous avons travaillés sur les thèmes de l’humanité et l’animalité dans le Rapport de Brodeck. Afin d’étudier cela nous verrons tous d’abord comment s’exprime l’animalité des personnages dans brodeck, en effet comme vous avez pu le constater il y a beaucoup d’animaux, beaucoup de comparaison d’humain avec des animaux, de métaphores...Nous verrons...

2 pages - 1,80 ¤

L'Amateur de Sports

||   Mine fleurie, large carrure, bras musclés, planté sur de solides jambes, Ballophile s'avance, tête haute, cheveux « à l'embusqué «, vers le terrain de son club. Ne vous y trompez pas : ce beau gaillard, à la démarche assurée, fier de sa force, n'est point exclusivement un équipier de marque, un spécialiste du ballon rond; s'il porte aujourd'hui des couleurs fameuses -...

2 pages - 1,80 ¤

Portrait de La Bruyère

||   Myrice est plein de mérite. ll ne le tient ni de sa richesse, ni de sa charge, ni de ses protecteurs, mais de lui seul; aussi vit-il, parmi les « grands «, ignoré ou méconnu. Le mérite, qui console de tout, ne le console point de sa disgrâce. Il sait du grec, du latin, de la philosophie, de l'histoire autant qu'homme de France....

2 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure Bossuet représente-t-il le Grand Siècle ?

||   Pour comprendre à quel point Bossuet appartient à son siècle, il n'est que d'essayer à le situer dans l'époque précédente ou dans la suivante. Impossible de le concevoir au temps de Rabelais ou de Montaigne, en ce XVIe siècle où tout bouillonne et fermente; où les esprits s'agitent dans le chaos et versent dans les monstrueux excès à la Gargantua; où les...

3 pages - 1,80 ¤

Lettre de Sévère à l'empereur Dèce.

|| Après la mort de Polyeucte, Sévère fait à l'empereur Dèce le récit des événements qui se sont passés à Mélitène. A Cnéius-Messius-Trajanus Décius, Empereur Auguste, Sévère, salut. Pardonnez-moi, très glorieux Prince, si cette lettre vous apporte tout autre chose que les justes louanges qui vous sont dues, à l'occasion du triomphe des aigles romaines sur les Perses. Mon âme est trop bouleversé·e pour que...

3 pages - 1,80 ¤

La Petite Ville

|| J'approche d'une petite ville, et je suis déjà sur une hauteur d'où je la découvre. Elle est située à mi-côte; une rivière baigne ses murs, et coule ensuite dans une belle prairie; elle a une forêt épaisse qui la couvre des vents froids et de l'aquilon. Je la vois dans un jour si favorable que je compte ses tours et ses...

3 pages - 1,80 ¤

Sur cette pensée de La Bruyère : « L'ennui est entré dans le monde par la paresse. »

|| L'ennui dont parle ici La Bruyère est celui des riches de son temps, de ceux que l'on considère habituellement comme les heureux de ce monde. Désoeuvrés, ils se livrent à ce que Pascal appelle le « divertissement «, afin d'échapper au spectre qui trouble la fête. Jeu, chasse, festins, bals, voyages ne semblent faits que pour tromper leur ennui. Vains efforts, l'ennui est...

3 pages - 1,80 ¤

Baudelaire, Eloge du maquillage (commentaire)

  Après avoir été placé sous tutelle par sa mère et son beau-père, Charles Baudelaire réalise de nombreuses critiques d'art pour subvenir à ses besoins. Dès lors, il estime davantage l'art moderne au réalisme. Mais c'est surtout après la parution des Fleurs du Mal que cet auteur poursuit ses observations esthétiques; après un article dithyrambique sur Wagner en 1861, il publie deux...

1 page - 1,80 ¤

Analyse des imprécations de Camille.

||     Introduction. - Pour bien comprendre et pour justifier ces sauvages apostrophes, ces malédictions endiablées, il importe d'en rappeler les antécédents et de définir les caractères tels que la tragédie les a précédemment révélés. CARACTÈRE ET CONDUITE ANTÉRIEURE D'HORACE. - Horace, n'écoutant que son patriotisme aussi naïf qu'intransigeant, avant de partir pour le champ de bataille a stipulé les clauses suivantes : .... ||...

4 pages - 1,80 ¤

Fais ce que dois, advienne que pourra

|| Démontrer, à l'aide d'une ou deux tragédies de Corneille, que ses héros semblent avoir pris cette maxime pour devise. Fais ce que dois, cela signifie : en toute rencontre, n'écoute que ta conscience, méprise les suggestions trompeuses de l'amour-propre, de l'intérêt, de la passion, du respect humain. Advienne que pourra, cela veut dire : avant d'accomplir ton devoir, en l'exécutant, ne te laisse pas...

3 pages - 1,80 ¤

Expliquer ce vers de Victor Hugo : Corneille est à Rouen, mais son âme est à Rome.

|| De son vivant même, Corneille apparut à ses contemporains comme un fils spirituel de Rome. Balzac l'en felicitait chaleureusement après Cinna. Le poète Segrais assurait que son collègue était « échappé des· Cornelius de Rome«. Un siècle plus tard, Voltaire saluait en lui un «grand Romain parmi les Français«. Victor Hugo n'est donc ici, comme en beaucoup de ses vers, qu'un « écho...

3 pages - 1,80 ¤

La marquise de Rambouillet avait coutume de dire que : les esprits doux et amateurs de belles-lettres trouvent peu leur compte à la campagne.

|| Madame, Une lettre de Monsieur de Balzac me mande ce matin le récit de la dernière réunion plénière tenue en la Chambre bleue de l'incomparable Arthénice. Vous avez bien voulu dire à Monsieur de la Ménardière, de qui je le tiens, que je manquais ce soir-là parmi les beaux esprits de la rue Saint-Thomas du Louvre: ce souvenir bienveillant pour le poète campagnard que...

2 pages - 1,80 ¤

Condé à la représentation de Cinna

|| 10 octobre 1640. - Les cochers et les laquais mènent grand bruit aux abords de l'Hôtel de Bourgogne. Les carrosses encombrent les rues; les chevaux impatients frappent le pavé; et, quand une chaise à porteurs essaie de se frayer passage à travers tant de bêtes et de gens, ce sont des cris, des apostrophes, des rires. Des rires surtout : ne faut-il...

2 pages - 1,80 ¤

Prix Pulitzer

|| Le Prix Pulitzer assure à ses lauréats un grand prestige dans les milieux intellectuels américains. Pour les Journalistes en particulier, il constitue le gage d'une brillante carrière et justifie les plus hautes rémunérations. Comme le Prix Goncourt en France, il apporte aux écrivains des Urages exceptionnels. Ses détracteurs lui reprochent de récompenser un certain conformisme de pensée, mais reconnaissent en général la valeur de ses jugements...

1 page - 1,80 ¤

Richelieu à l'Académie

  Dans une allocution, Richelieu trace un plan de travaux aux membres de l'Académie française. C'est toujours avec une joie singulière que, dérobant une heure à des occupations accablantes, je viens m'asseoir au milieu de vous. Le souvenir des jardins d'Académus revit en vos réunions, auxquelles l'antique Sagesse préside, non sous ses graves bandeaux accoutumés, mais parée de grâces souriantes et familières. Où rencontrerais-je des...

3 pages - 1,80 ¤

Réponse de Balzac à Descartes (Lettre de Descartes, 15-5-1631) - Littérature

|| Monsieur, L'amitié dont vous m'honorez vous a inspiré le plus spirituel, le plus éloquent des plaidoyers. Si, d'aventure, je montrais à mes gentilshommes campagnards cette délicieuse missive, ils en pâmeraient d'admiration et déserteraient en foule la province, ou bien ils en crèveraient de dépit, de quoi je me repentirais toute ma vie~ Pour ne point encourir pareils inconvénients, je l'ai enfermée dans mon coffret...

3 pages - 1,80 ¤

Un ami conseille à Malherbe de ne point répondre à la Satire de Régnier.

|| Monsieur et cher Ami, J'ai ouï dire que, contrairement à votre habitude, vous vous proposiez de répondre à une violente satire qui vous attaque sans vous nommer. Ce n'est point sans de solides raisons, j'en suis convaincu; néanmoins, permettez-moi de vous soumettre quelques observations, capables, je pense, de vous en détourner. Pardonnez à mon audace; pas plus que vous je ne conçois l'amitié sans...

2 pages - 1,80 ¤

Régnier annonce à Rapin qu'il va composer une satire contre Malherbe et son école

|| Monsieur, N'était la chaude sympathie que vous m'avez daigné témoigner en mainte occurrence, je n'oserais troubler votre docte labeur; ni vous soumettre un mien projet, s'il ne visait l'honneur des lettres françaises, à quoi vous avez voué votre précieuse vie. Après tant d'autres, je recours donc à vos lumières et sollicite votre approbation, vous tenant pour l'arbitre universel et le suprême juge ès matières...

2 pages - 1,80 ¤

Montaigne à Étienne Pasquier, après avoir relu les chapitres de Rabelais relatifs à l'Éducation.

|| Mon cher Ami, Vous savez qu'à l'ordinaire je ne fais pas grand' découverte en nos modernes auteurs, tandis que les livres des Anciens, encore que je les aie tant lus et relus, me réservent toujours quelque nouvelle surprise. Or, voici qu'en butinant les bizarres élucubrations de Gargantua et Pantagruel, je me suis, par hasard, posé sur deux fleurs dont l'éclat et le parfum...

2 pages - 1,80 ¤

Expliquer et apprécier ce sonnet de Jules Lemaître

  Que fuyais-tu, penseur, quand ton inquiétude Vaguait par les chemins d'Amsterdam à Paris, Et dérobait ta piste à tes meilleurs amis, Descartes, fier génie, âme ombrageuse et rude? Tu fuyais tous les jougs chers à la multitude : L'opinion, collier du vulgaire soumis, Et la tradition qui nous tient endormis, Et l'asservissement qui naît de l'habitude .. Pour conquérir le vrai, de solitude épris, Tu cherchais, grand...

4 pages - 1,80 ¤

Guide pour la lecture intégrale d'Antigone de Jean Anouilh

||Jean Anouilh est né le 23 juin 1910 à Bordeaux en Gironde. Avant de devenir un grand auteur dramaturgique et un metteur en scène, Anouilh fait des études de droit à Paris, puis exerce un métier dans la publicité avant d'être nommé secrétaire de Louis Jouvet en 1928. Louis Jouvet est un acteur français. C'est d'ailleurs grâce à...

3 pages - 1,80 ¤

Montaigne peint par lui-même

J'ai pieça (1) franchi la cinquantaine; ma tête chauve et grisonnante en témoigne hautement. Ma taille est forte et ramassée, un peu dessous de la moyenne. J'ai le visage non pas gras, mais plein, la complexion entre le sanguin et le mélancolique. Jusques à cette heure que je suis engagé dans les avenues de la vieillesse et souffre de la gravelle, j'ai...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit