LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
741 - Comment peut-on définir l'extrait suivant ? Du DEUIL QUE MENA GARGANTUA À LA MORT DE SA FEMME BADEBEC Quand Pantagruel fut né, qui fut bien ébahi et perplexe ? Ce fut Gargantua son père. Car, voyant d'un côté sa femme Badebec morte, et de l'autre son fils Pantagruel né, tant beau et tant grand, ne savait que dire ni que faire, et le doute qui troublait son entendement était à savoir s'il devait pleurer pour le deuil de sa femme, ou rire pour la joie de son fils. [...] «   Pleurerai-je ? disait-il. Oui, car pourquoi ? Ma tant bonne femme est morte, qui était la plus ceci, la plus cela qui fût au monde. Jamais je ne la verrai, jamais je n'en recouvrerai une telle : ce m'est une perte inestimable. Ô mon Dieu que t'avais-je fait pour ainsi me punir? Que n'envoyas-tu la mort à moi premier qu'à elle ? car vivre sans elle ne m'est que languir. Ha ! Badebec, ma mignonne, m'amie [...], ma tendrette, ma braguette, ma savate, ma pantoufle, jamais je ne te verrai. Ha ! pauvre Pantagruel, tu as perdu ta bonne mère, ta douce nourrice, ta dame très aimée ! [...] » Et, ce disant, pleurait comme une vache ; mais tout soudain riait comme un veau, quand Pantagruel lui venait en mémoire. «   Ho, mon petit fils, disait-il, mon couillon, mon peton, que tu es joli et tant je suis tenu à Dieu de ce qu'il m'a donné un si beau fils, tant joyeux, tant riant, tant joli. Ho, ho, ho, ho ! que je suis aise ! Buvons, ho ! laissons toute mélancolie ! Apporte du meilleur, rince les verres, boute la nappe, chasse ces chiens, souffle ce feu, allume la chandelle, ferme cette porte, taille ces soupes, envoie ces pauvres, baille-leur ce qu'ils demandent ! [...] » Ce disant, ouït la litanie [...] des prêtres qui portaient sa femme en terre [...] : «   Seigneur Dieu, faut-il que je me contriste encore ? Cela me fâche, je ne suis plus jeune, je deviens vieux [...] ! Ma femme est morte [...] je ne la ressusciterai pas par mes pleurs : elle est bien, elle est en paradis pour le moins [...]. Il me faut penser d'en trouver une autre. » François Rabelais, Pantagruel, chapitre 3, 1532.
A
a) Il s'agit d'une parodie de discours argumentatif.
B
b) Il s'agit d'un pastiche de discours délibératif
C
c) Il s'agit d'une caricature de raisonnement scientifique.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) On reconnaît les marques du discours délibératif dans le fait que Gargantua analyse successivement une thèse (il doit pleurer pour le deuil de sa femme), son antithèse (il doit se réjouir de la naissance de son fils) et en tire une conclusion (il choisit de se réjouir). Néanmoins, le lecteur s'aperçoit vite qu'il ne s'agit que d'un pastiche du monologue délibératif hérité de l'Antiquité : Gargantua parsème sa réflexion de dénominations grotesques (« ma braguette, ma savate [...] mon couillon, mon peton »), et il se console bien trop vite ( « Il me faut penser d'en trouver une autre ») pour qu'on puisse le prendre réellement au sérieux. Les commentaires du narrateur ( « pleurait comme une vache [...] riait comme un veau ») achèvent de prouver qu'il s'agit d'un excellent pastiche de discours délibératif.


Les nouveautés du site

Quels moyens les auteurs ont-ils choisi pour faire percevoir aux lecteurs les sentiments et les pensées qui agitent les personnages principaux ?

||               Le roman, genre littéraire vaste et aux contours indéfinis, a su, au fil des époques, convaincre et séduire. Ses caractéristiques sont nombreuses et différentes selon les siècles, mais toute l’histoire du roman sera traversée par une dialectique du réalisme et de l’invraisemblance. Ainsi, le personnage de roman ne peut être confondu avec une personne : le second est...

4 pages - 1,80 ¤

Rousseau - Les Confessions: l'amour-propre

«Tout le monde me regardait et se regardait sans rien dire. On ne vit de la vie un pareil étonnement. Mais ce qui me flatta davantage fut de voir clairement sur le visage de Aille de Breil un air de satisfation. Cette personne si dédaigneuse daigna me jeter un second regard qui valait tout au moins le premier ; puis, tournant les...

2 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure les potentialités du langage révèlent-elles Tartuffe ?

La première apparition de Tartuffe qui intervient tardivement, à la scène 2 de l'acte 3 après un long suspens, permet au spectateur, guidé par les moqueries de Dorine, de se faire sa propre idée du personnage. Son masque de dévot ne résiste pas à l'épreuve de la scène. ...

3 pages - 1,80 ¤

DIDEROT INTIME : SA CORRESPONDANCE

||  Lettre à Sophie Volland (12 août 1759). ► La correspondance de Diderot avec Sophie Volland, de 1759 à 1774 (publiée en 1830), est pour nous une mine de renseignements précieux sur le caractère et la vie de Diderot, sur ses amis, sur son époque. On l\'y voit au naturel avec sa sensibilité débordante, son esprit caustique, son goût des discussions, son enthousiasme pour...

6 pages - 1,80 ¤

Ecrit d’invention : Préface du conte philosophique intitulé « le Monde comme il va ».

                  Voici un très petit livre, voici un conte. C’est aussi un récit réaliste écrit par un très grand Monsieur ! Voici une œuvre du XVIIIème qui surprend par sa modernité ! Que de paradoxe n’est ce pas ! Mais il s’agit de Voltaire et du « Monde comme il va «.                 Un très petit livre : quinze pages. Cela se dévore et l’on...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi Voltaire a-t-il, selon vous, privilégié le conte philosophique plutôt que toute autre forme littéraire ?

||                   Si l’on cite aujourd’hui Voltaire et que l’on demande le titre d’une de ses œuvres, c’est le plus souvent celui d’un conte philosophique que l’on citera : Zadig, Candide, Micromégas pour ne parler que des plus célèbres. Voltaire en  effet en a écrit beaucoup. Pourquoi donc privilégia-t-il ce genre littéraire ? Après en avoir défini les caractéristiques, il serait...

3 pages - 1,80 ¤

Pensez-vous comme l'affirme Montaigne qu'on dit bien vrai qu'un honnête homme est un homme mêlé ?

|| Introduction : La définition d’un honnête homme a évolué selon les époques mais des le XVIème siècle, les caractéristiques de l’honnête homme se détermine par les valeurs sociales avec la courtoisie, l’élégance et l’humour ainsi que les valeurs morales avec la modération des désirs et des actes et pour finir les valeurs intellectuelles grâce à la culture générale et la...

2 pages - 1,80 ¤

LE BEL INCONNU de Renaud de Beaujeu

||        Introduction :    Le Bel inconnu est composé au début du XIIIe siècle par Renaud de Beaujeu, c'est un récit d'aventures chevaleresques et sentimentales. Le héros ne connaît ni son nom ni son patrimoine pendant une partie du roman. Le Bel inconnu est confronté à divers obstacles qui lui permettront d'atteindre...

2 pages - 1,80 ¤

Les procédés de la satire

|| Ils visent à ridiculiser la thèse de Pangloss-Leibniz et ils se déclinent sous des formes diverses: Le comique : 1- Le comique de mots : Les néologismes : « nigologie « (chapitre I) Invention de noms propres risibles : « Don Fernando d’Ibaraa, y Figueroas, y Mascarenes, y Lampourdos, y Souza (chapitre XIII)...

2 pages - 1,80 ¤

LES ORIGINES DU THÉATRE ROMANTIQUE

||   1)   Caractéristiques Etym. : du grec, theatron : Lieu ou l’on voit. Métonymie : figure qui consiste à désigner un terme par un autre.   C’est un spectacle vivant au présent. Chaque représentation est un Hapax (qui arrive une seule fois à l’identique) étant donnée qu’il est joué par des Hommes. Le théâtre est une fiction. Il faut une scène et un public qui sait que...

2 pages - 1,80 ¤

Britannicus Scène 2 Acte II - commentaire : En quoi ce récit inutile à l'intrique est-il pourtant essentiel au drame ?

|| Britannicus est une pièce de théâtre tragique écrite en 1669 par Jean Racine. Comme beaucoup de tragédies du XVIIème siècle, cette pièce s'inspire de l'histoire antique, et, ici en particulier, de l'histoire de la lutte pour le pouvoir et leur amour entre les deux frères que sont Britannicus et Néron. Dans Britannicus est...

6 pages - 1,80 ¤

Montaigne, « De l'institution des enfants », Essais

|| I.                     Un exposé convaincant A.      Un essai Montaigne « je « s’adresse au « guide « et traite d’un sujet qui lui tiens à cœur : l’éducation. Enseigne. B.       Un ton didactique Pour être clair, emploie le champ lexical de l’ordre « je veux que « « il est bon que « + injonction « qu’il.. « atténuée par conditionnel « je voudrais « C.       Une force de conviction Convaincant par sa thèse : l’enfant au centre, ses...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il comprendre la poésie ?

Ensuite, une autre poésie prouve cette affirmation : la poésie symboliste. Cet autre type de poésie est arrivé dans la seconde moitié du XIXème siècle. C’est Baudelaire qui fut le précurseur de ce mouvement avec son recueil Les Fleurs du Mal. La poésie symboliste se repose sur le fait de vêtir l’idée d’une forme sensible....

5 pages - 1,80 ¤

La philosophie et la littérature en Italie au XVIIe siècle

L'esprit critique des Lumières, rappelant en effet l'individualisme rationnel et antiascétique des Humanistes, devait permettre à quelques philosophes italiens d'élaborer une nouvelle conscience de la langue, des moeurs, de la culture qui, dans les siècles précédents, avaient si fortement déterminé la production intellectuelle et artistique. Cette conscience poussera maints d'entre eux à articuler des projets de réforme, destinés à amener une meilleure manière de vivre. De ce fait...

8 pages - 1,80 ¤

La littérature de la période néo-classique en Italie

Pour éclairer ce retournement de goût et de perspectives, examinons, même brièvement, l'oeuvre de Vincenzo MONTI (1754-1828). Né en Romagne, il étudia au séminaire de Faenza et à l'Université de Ferrara. En 1778 il se rendit à Rome, où, étant le secrétaire du neveu du Pape, il dépouilla sa culture de toute trace dialectale. L'assimilation des éléments littéraires les plus neufs renforça sa capacité d'improviser dans...

9 pages - 1,80 ¤

La littérature de l'après guerre en Italie

|| Le néo-réalisme éclaté Si le contraire de cette douleur neuve et terrible toujours est le lieu commun : la succession de lieux communs produite par les media, n'y a-t-il pas réversibilité de la production dans la destruction ? On ne cherche pas à présent à désamorcer le symptôme : le langage préfabriqué qui nous est imposé et qui détruit la gangue de terroir des différentes façons...

8 pages - 1,80 ¤

La littérature de 1902 à 1950 en Italie

Dans les recueils successifs - Premiers Petits Poèmes (Primi Poemetti, 1897), Chants de Castelvecchio (Canti di Caste/vecchio 1903), Nouveaux Petits Poèmes (Nuovi Poemetti 1909), l'énonciation cherche une profération plus structurée. L'attention du poète se déplace de plus en plus vers la musicalité : la " dignité littéraire " qui nous donne les Poèmes conviviaux (Poemi Conviviali, 1904). Pascoli a pleinement forgé son langage : celui-ci résulte d'une...

8 pages - 1,80 ¤

La contre réforme et la littérature de l'âge baroque

|| Dans les manuels d'histoire de littérature; on parlait, il y a encore quelques dizaines d'années, d'une littérature de l'époque de la ContreRéforme, faisant commencer cette période à la fin du Concile de Trente (1563). La critique plus récente a surmonté cette conception selon laquelle la littérature trouvait sa scansion dans les événements d'ordre " extérieur ''· Liée à une situation sociale et historique déterminée, la littérature...

6 pages - 1,80 ¤

LITTÉRATURE ESPAGNOLE

|| LA LITIERATURE CATALANE Les premières tentatives d'une étude systématique de la littérature catalane, différenciée de la castillane, comme doit l'être la portugaise, datent de Milâ y Fontanals, puis de MorelFatio, à la fin du siècle dernier. Deux grandes périodes marquent cette belle et féconde littérature : la période médiévale jusqu'à Boscân et la Renaissance qui marque la décadence, et la « Renaixença « du 19e siècle, coïncidant...

8 pages - 1,80 ¤

LA NOUVELLE LITTÉRATURE AMÉRICAINE

|| Le roman noir  Une autre communauté a apporté une importante contribution à la littérature américaine : celle des Noirs. L'évolution du roman noir a suivi le développement progressif de la conscience politique et culturelle des Mro-Américains. Sans doute était-ce Richard Wright (1908-1960) qui lui avait donné ses formes, à travers Uncle Tom's Children, «les Enfants de l'oncle Tom «, (1938), Native Son, «Un enfant du pays«, (1940)...

13 pages - 1,80 ¤

LITTÉRATURE YIDDISH

||  LA LITTERATURE YIDDISH DE SA NAISSSANCE AU MILIEU DU XIX8 SIECLE L'époque des ménestrels Les premiers ménestrels. et troubadours que connurent les communautés juives rhénanes se contentèrent de traduire et de transposer en yiddish les romans de chevalerie ou les romans courtois allemands. Ainsi il exista une version yiddish du cycle des Chevaliers de la Table Ronde ou des romans de Dietrich von Bern et Hildenbrandt. Bientôt pourtant les...

5 pages - 1,80 ¤

LITTERATURE HEBRAIQUE POST-BIBLIQUE

||  On a l'habitude, en historiographie littéraire, de dater la littérature juive post-biblique à partir de l'an 70 de l'ère chrétienne, date fatidique de la catastrophe nationale, de la chute de Jérusalem et de la destruction du Temple par les Romains. C'est que l'on confond la clôture canonique du recueil des Hagiographes de la Bible hébraïque avec la mise au point de certains de leurs écrits dont...

7 pages - 1,80 ¤

LITTÉRATURE ANGLAISE DU XX (20) ième siècle

|| LA POESIE Une multitude de nouveaux talents ne doit pas faire oublier la qualité de l'oeuvre que les aînés continuent de produire. Dans une sorte d'isolement aristocratique, Robert GRAVES, Edwin MuiR, Kathleen RAINE, Edmund BLUNDEN, Laurence BINYON restent fidèles à leur tonalité propre. Cependant, sous nos yeux, déjà se manifeste l'avant-garde d'une nouvelle génération de poètes. Pudiques et sobres dans l'expression des sentiments ils recherchent avant toutes choses l'authenticité et...

4 pages - 1,80 ¤

LITTERATURES YOUGOSLAVES

|| VUE GÉNÉRALE DES LITTÉRATURES YOUGOSLAVES Le Moyen Age Les Slaves , alors qu'ils s'installaient en Europe méridionale au cours des Vie et VIle siècles de notre ère, ignoraient toute forme d'écriture. Pour faciliter leur évangélisation. deux missionnaires grecs traduisirent. au IXe siècle, des textes liturgiques. Originaires de Salonique, Cyrille et Méthode connaissaient les parlers slaves de Macédoine, qu'ils prirent pour base de leurs traductions. Ainsi la première...

10 pages - 1,80 ¤

Femme noire de Senghor

b) Paysage et rythmes magnifiés  La couleur jaune du soleil renforce la chaleur. Les savanes ont une végétation pauvre. La « gazelle « et l’« aigle « représentent la beauté terrestre et aérienne : la vie.  Cette poésie évoque des sonorités africaines :   - Tamtam « Tamtam sculpté, tamtam tendu « : allitération en [T] rappelant le son du tamtam  -...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit