LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
741 - Comment peut-on définir l'extrait suivant ? Du DEUIL QUE MENA GARGANTUA À LA MORT DE SA FEMME BADEBEC Quand Pantagruel fut né, qui fut bien ébahi et perplexe ? Ce fut Gargantua son père. Car, voyant d'un côté sa femme Badebec morte, et de l'autre son fils Pantagruel né, tant beau et tant grand, ne savait que dire ni que faire, et le doute qui troublait son entendement était à savoir s'il devait pleurer pour le deuil de sa femme, ou rire pour la joie de son fils. [...] «   Pleurerai-je ? disait-il. Oui, car pourquoi ? Ma tant bonne femme est morte, qui était la plus ceci, la plus cela qui fût au monde. Jamais je ne la verrai, jamais je n'en recouvrerai une telle : ce m'est une perte inestimable. Ô mon Dieu que t'avais-je fait pour ainsi me punir? Que n'envoyas-tu la mort à moi premier qu'à elle ? car vivre sans elle ne m'est que languir. Ha ! Badebec, ma mignonne, m'amie [...], ma tendrette, ma braguette, ma savate, ma pantoufle, jamais je ne te verrai. Ha ! pauvre Pantagruel, tu as perdu ta bonne mère, ta douce nourrice, ta dame très aimée ! [...] » Et, ce disant, pleurait comme une vache ; mais tout soudain riait comme un veau, quand Pantagruel lui venait en mémoire. «   Ho, mon petit fils, disait-il, mon couillon, mon peton, que tu es joli et tant je suis tenu à Dieu de ce qu'il m'a donné un si beau fils, tant joyeux, tant riant, tant joli. Ho, ho, ho, ho ! que je suis aise ! Buvons, ho ! laissons toute mélancolie ! Apporte du meilleur, rince les verres, boute la nappe, chasse ces chiens, souffle ce feu, allume la chandelle, ferme cette porte, taille ces soupes, envoie ces pauvres, baille-leur ce qu'ils demandent ! [...] » Ce disant, ouït la litanie [...] des prêtres qui portaient sa femme en terre [...] : «   Seigneur Dieu, faut-il que je me contriste encore ? Cela me fâche, je ne suis plus jeune, je deviens vieux [...] ! Ma femme est morte [...] je ne la ressusciterai pas par mes pleurs : elle est bien, elle est en paradis pour le moins [...]. Il me faut penser d'en trouver une autre. » François Rabelais, Pantagruel, chapitre 3, 1532.
A
a) Il s'agit d'une parodie de discours argumentatif.
B
b) Il s'agit d'un pastiche de discours délibératif
C
c) Il s'agit d'une caricature de raisonnement scientifique.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) On reconnaît les marques du discours délibératif dans le fait que Gargantua analyse successivement une thèse (il doit pleurer pour le deuil de sa femme), son antithèse (il doit se réjouir de la naissance de son fils) et en tire une conclusion (il choisit de se réjouir). Néanmoins, le lecteur s'aperçoit vite qu'il ne s'agit que d'un pastiche du monologue délibératif hérité de l'Antiquité : Gargantua parsème sa réflexion de dénominations grotesques (« ma braguette, ma savate [...] mon couillon, mon peton »), et il se console bien trop vite ( « Il me faut penser d'en trouver une autre ») pour qu'on puisse le prendre réellement au sérieux. Les commentaires du narrateur ( « pleurait comme une vache [...] riait comme un veau ») achèvent de prouver qu'il s'agit d'un excellent pastiche de discours délibératif.


Les nouveautés du site

La vie mode d'emploi : chef d'oeuvre oulipien

En somme, cet ouvrage est une véritable contribution à la littérature romanesque française. Sa réalisation, certes difficile mais pas impossible, fut semblable au projet du personnage central, Bartlebooth, du roman lui-même et nous fait réfléchir sur le but de notre existence : « il ne s'agirait pas d'un exploit ou d'un record[…]ce serait ...

2 pages - 1,80 ¤

Différences entre théorie romantique de Maupassant et de Zola

Différences : Le naturalisme de Maupassant est en effet profondément différent de celui de Zola. C'est un naturalisme virulent visant au désenchantement du monde. Certes le romancier poursuit les petits nobles de provinces et les mondains d'une ironie mordante, il démontre la crapulerie des riches, démonte les rouages du capitalisme. A l'inverse...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé de l'excipit de Bel-Ami

Au début du roman, le héros porte le nom de George DUROY. A la fin du récit, son nom c’est transformé en George DU ROY. En s’anoblissant, son nom marque également la prise de pouvoir qu’il a obtenue et l’ascension sociale qu’il a effectuée durant le récit.  Son attitude et sa façon de se tenir...

2 pages - 1,80 ¤

Explication de texte Du Bellay Sonnet IV, le songe

||Du Bellay, poète du XVIème, est à l'origine de la Pléiade. Il écrivit plusieurs recueils dont Le Songe. Ce recueil de 15 sonnets tient son nom du fait que le terme rêve n'existait à l'époque que pour désigner la folie. Ainsi, le songe suscite à la Renaissance des commentaires et inspire une tradition littéraire...

3 pages - 1,80 ¤

Vous commenterez le texte de Victor Hugo A propos d'Horace, tiré du recueil Les Contemplations

||Depuis des années, l'enseignement est basé sur un modèle pédagogique imposé à l'enfant. Les professeurs transmettent ce savoir obligatoire comme sous la contrainte ,ce qui va susciter la colère de certains auteurs et être dénoncé dans plusieurs oeuvres. On le voit clairement dans "A propos d'Horace" ,tiré du recueil Les Contemplations de Victor Hugo,...

2 pages - 1,80 ¤

Analyse du personnage de M. Gillenormand - Les Misérables

||Véritable classique de la littérature française, Les Misérables est un roman écrit dans les années 1830 par Victor Hugo. Cette ½uvre décrit l'instabilité politique de la France après la Révolution, entre 1815 et 1832, tout en décrivant la société de l'époque. Nous retrouvons ainsi des personnages devenus familiers du grand public comme Jean Valjean,...

5 pages - 1,80 ¤

Quelle conception de la vie pouvons nous voir dans ces 4 extraits : Germinal d'Émile Zola, Bel-Ami de Guy de Maupassant, Regain de Jean Giono, et La Peste d'Albert Camus.

|| Nous pouvons observer dans les 4 textes présentés , des points communs, tant au niveau grammatical qu'au niveau idéologique . En effet, Germinal d'Émile Zola, Bel-Ami de Guy de Maupassant, Regain de Jean Giono, et La Peste d'Albert Camus présentent tous des parties à connotations triste, d'autres plûtot gaies et d'autres faisant un...

2 pages - 1,80 ¤

Don Juan, le mythe de pierre

||   Avec la sortie du film Don Giovanni de J. Losey, une adaptation de l'opéra de Mozart et Da Ponte, voici que Don Juan pose une nouvelle fois son énigme aux hommes et, cette fois, à des millions d'hommes du vingtième siècle. Mais Don Giovanni est-il vraiment le Don Juan ou seulement une de ses multiples incarnations qui, au sein d'un mythe de l'éternel amour (faute d'amour...

3 pages - 1,80 ¤

Montrez que Ulysse est un véritable héros.

Mais Ulysse comme stipulé précédemment est également une figure humaine et singulière qui ne se caractérise pas seulement par cette incarnation des valeurs guerrières traditionnelles ce qui en fait un héros particulier et célèbre. La caractéristique prédominante qui fait d’Ulysse un Héros unique c’est la forme d’intelligence particulière que les Grecs nommaient «...

2 pages - 1,80 ¤

Comment Ulysse vous apparait-il comme un héros épique dans les chants au programme ?

On peut tout de même dire qu’Ulysse est un héros épique d’un genre nouveau. Il renoue avec la tradition du héros de la première Epopée, Gilgamesh, par bien des aspects. Gilgamesh était aussi un roi, il avait aussi séduit une déesse, Ishtar, il descendait aussi d’une divinité, mais surtout, Gilgamesh ne voulait pas mourir....

2 pages - 1,80 ¤

L'Amour et les sentiments dans le Jeu de l'Amour et du Hasard. Marivaux

Dans a pièce, Marivaux réussit une peinture de l’amour délicate et légèrement ironique  L’intrigue repose sur la surprise de l’amour et la conquête des cœurs par l’amour, car l’obstacle à l’amour vient essentiellement de l’amour-propre des personnages ainsi que des préjugés concernant leur rang social. Ici, il faut aimer celui qu’on doit et ne...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé sur l'acte II scène 10 des Fausses confidences de Marivaux

Bien que l'obsession de Dorante pour Araminte soit flagrante, de plus elle est annoncée par une tierce personne, Arlequin, qui renforce encore cette passion obsessionnelle avec le choix de ses mots, selon lui, Dorante "avait comtemplé de tout son coeur" le tableau. Araminte essaye quand même d'aténuer les évènements en reprenant le terme "hasard"...

3 pages - 1,80 ¤

Le commentaire composé du Sonnet d'Apollinaire, Le Guetteur Mélancolique

Il est donc très clair ici que le poète a connu une expérience douloureuse et que celui veut exprimer son chagrin, mais il ne comprend pas pourquoi il est dans un tel état, et, c’est en cela que réside le problème car tant qu’il n’en sera pas capable, il ne pourra pas s’exprimer. Pourtant,...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé : Sonnet 263 du recueil Mépris de la vie et consolation de la mort

En conclusion, en utilisant des structures et des phénomènes de récurrence et en donnant une expression de la vie associée à un songe, Jean-Baptiste Chassignet donne une véritable « définition Baroque « de la vie, puisque le songe (largement exprimé dans ce sonnet) peut raisonnablement être mis en relation avec le baroque. Toutefois, on peut...

2 pages - 1,80 ¤

Analyse de L'espace dans Fin de partie de Samuel Beckett

Il faut signaler que Clov serait même prêt à aller chercher « la chaîne «, c’est-à-dire l’outil d’arpenteur, afin de mesurer, pour placer Hamm exactement au centre. Clov avait par ailleurs précisé en commençant que sa cuisine était constituée d’un cube parfait de « trois mètres sur trois mètres sur trois mètres « (p....

4 pages - 1,80 ¤

DANS QUELLE MESURE LA POESIE PERMET-ELLE LE DEPASSEMENT D'UNE EPREUVE ?

Le poète dépasse également sa peine dans ses vers, car l'écriture poétique magnifie l'expérience vécue. Les vers disent en effet bellement des sentiments déchirants. Ainsi, Ronsard, au moment de la rédaction des Amours, vit une expérience amoureuse douloureuse. Épris de Cassandre Salviati, mariée à un riche banquier, il ne peut espérer conquérir et recevoir...

4 pages - 1,80 ¤

L'ANALYSE LINEAIRE DES TEXTES LITTÉRAIRE

|| L’objectif de la maîtrise de l’explication de textes sous la forme de l’analyse linéaire  des textes littéraires, est double :   •  vous entraîner peu à peu au commentaire composé  • et vous préparer à l’oral des concours (CAPES, agrégation…).  Il s’agit de s’attacher aux procédés de structure et de composition et à l’analyse de  l’image.   On attend un exposé argumenté...

5 pages - 1,80 ¤

La grive de Montboissier, Chateaubriand [Commentaire Composé]

  Texte étudié Montboissier, Juillet 1817 Hier au soir je me promenais seul ; le ciel ressemblait à un ciel d'automne ; un vent froid soufflait par intervalles. A la percée d'un fourré, je m'arrêtai pour regarder le soleil : il s'enfonçait dans des nuages au-dessus de la tour d'Alluye, d'où Gabrielle, habitante de cette tour,...

2 pages - 1,80 ¤

LES ANIMAUX MALADES DE LA PESTE, JEAN DE LA FONTAINE (commentaire)

|| INTRODUCTION :      Jean de la Fontaine est un auteur du 17ème siècle, le siècle du théâtre classique, il vient du mouvement qui est le classicisme.      Il a écrit diverse pièce, mais il est surtout connu pour ces fables dont celle-ci « les animaux malades de la peste «.      Ce récit est un apologue, il nous parle des ...

2 pages - 1,80 ¤

Warning de jenny joseph (commentaire)

||Jenny Joseph est une poète anglaise. Elle est née le 7 mai 1932 à Birmingham. Son plus célèbre poème est Warning ou Avertissement en français. Ecrit en 1961, il montre une femme qui se projette dans le futur et décrit ses propres envies. Ce texte présente une femme qui en a marre du cadre ...

2 pages - 1,80 ¤

Commentaire, L'Illusion Comique, Acte III, Scène 7, Corneille

Dans un second temps, le baroque et le comique de cette scène n’apparaissent pas seulement grâce au personnage de Matamore mais aussi grâce à la situation dans laquelle se personnage se met et la mise en scène de ce monologue. Tout d’abord, cette scène témoigne de l’irrégularité baroque. En effet, comme nous avons pu...

4 pages - 1,80 ¤

« Quoi De Plus Absurde Que Le Progrès, Puisque L'Homme Reste Toujours Semblable Et Égal À L'Homme, C'Est-À-Dire À L'Etat Sauvage. » (Charles Baudelaire)

De plus, il semble que nous vivons dans une société globalement régie par certaines valeurs morales. Les valeurs fondamentales de la société humaine évoluent incontestablement. Les être humains peuvent de plus en plus prétendre à la liberté et à la justice. Les Droits de l'homme garantissent une égalité devant la loi et accordent la...

2 pages - 1,80 ¤

Patrie des visages, Paysage du Tout, Pierre Oster

Pierre Oster a comme principal objectif la connaissance du monde et de soi. Il a rédigé plusieurs œuvres comme il a déjà été dit plus tôt. L’une de ces principales œuvres est Paysage du Tout. Il s’agit d’un recueil anthologique pour lequel nous allons proposer par la suite une analyse sur le passage Patrie des visages. Dans ce...

2 pages - 1,80 ¤

Aimé Césaire - Discours sur le colonialisme

A l’opposé de ce colonialisme destructeur apparaît en creux un plaidoyer en faveur de la négritude. Deux énumérations définissent ce que recouvre la « négritude «, autrement dit la richesse africaine qu’il s’agit de protéger : on distingue la culture (danse, art), la religion (dieux), les modes de vie (habitudes) et la terre (répétée, Congo et Abidjan)....

3 pages - 1,80 ¤

« Comment, en faisant de l’Eldorado un monde idéal, Voltaire définit-il ses propres conceptions politiques, sociales et citoyennes ? »

Ainsi, à travers la description à la fois matérielle et politique de la cité utopique qu’est l’Eldorado, Voltaire expose l’idéal des Lumières et par conséquent ses propres conceptions politiques, sociales et citoyennes. Il loue les Sciences, le progrès, les connaissances, l’égalité et la liberté en droits entre tous les Hommes, ainsi que la raison....

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit