LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
355 - A quel écrivain doit-on la pièce : "L'important d'être constant" ?
A
Guitry
B
Wilde
C
Geothe
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

LE SENS OCCULTISTE DU MYSTICISME BALZACIEN

|| Dans l'Introduction aux Romans et Contes Philosophiques (1834), Balzac rassemblait dans sa pensée la première partie de L'Enfant maudit, Les Proscrits, Louis Lambert, Jésus-Christ en Flandre et Séraphîta. Il avouait avoir eu l'intention de « faire courir — à travers son œuvre — un radieux rayon de foi, une mélodieuse métempsychose chrétienne qui...

9 pages - 1,80 ¤

LE SENS PHILOSOPHIQUE DU THÈME FANTASTIQUE CHEZ BALZAC

|| Au cours des années 1830-1831, la production de Balzac est abondante, tumultueuse : la rose des vents peut en être un symbole. Son activité s'élance vers les quatre points cardinaux ; elle se dirige entre temps vers les points collatéraux. Si vous imaginez de varier l'orientation de quelques degrés, soit à droite soit...

6 pages - 1,80 ¤

LES IDÉES POLITIQUES DE BALZAC

|| Balzac place sur le même plan de l'évolution historique « le Catholicisme et la Royauté, deux principes jumeaux «, dit-il dans l'Avant-Propos. Il était pour la Légitimité, c'est-à-dire pour l'absolutisme, et pas du tout pour une royauté constitutionnelle. Sa carrière d'homme et d'écrivain — 1830-1850 — s'écoula sous le règne de Louis- Philippe,...

4 pages - 1,80 ¤

LA MORALITÉ ET L'INFLUENCE DE BALZAC

|| « Le temps de l'impartialité n'est pas encore venu pour moi «, écrivait Balzac en 1842, dans l'Avant-Propos de La Comédie Humaine. Il s'était plaint souvent que ses travaux fussent « peu compris, peu appréciés «. Oui, en France, mais non pas à l'étranger où son talent recevait les témoignages enthousiastes d'admiration, parfois...

2 pages - 1,80 ¤

LE STYLE DE BALZAC

Exalté par les uns, attaqué par les autres en plus grand nombre, le style de Balzac soulève une question fort débattue. Un bref aperçu de sa complexité portera le lecteur à l'approfondir ; une simple mise au point des griefs sur lesquels se fonde une opinion de parti pris et trop généralisante, pourra ...

4 pages - 1,80 ¤

LA STRUCTURE DES ROMANS DE BALZAC

« Sainte-Beuve, dans l'article qu'il écrivit à la mort de Balzac, dit : « Il y a trois choses à considérer dans un roman ; les caractères, l'action, le style «. Il n'emploie pas dans cette table des valeurs justes, le mot composition. Mais trois pages plus loin il écrit : « M. Eugène...

13 pages - 1,80 ¤

LA MORT DE MAROT

|| En septembre 1542 il passait en Savoie et demandait au président du conseil provincial, Pellisson, de vouloir bien l'accueillir. Sans résultat, semble-t-il, car en décembre il se réfugiait à Genève, geste significatif, — chez Calvin. Il était temps : en décembre la Sorbonne condamna son œuvre. Mais le poète était loin. Il avait...

4 pages - 1,80 ¤

CLEMENT MAROT ET LA FAVEUR ROYALE

C'est le temps où il a pris pleine conscience de sa valeur — et où il est le plus en faveur. Poète courtisan, il rime sans cesse à propos des menus ou des grands incidents de la vie de cour, tout en composant, à l'occasion, des vers personnels où il analyse ses émois. De...

6 pages - 1,80 ¤

JEUNESSE ET FORMATION DE CLEMENT MAROT

Clément Marot est né, probablement, vers la fin de à « Cahors en Quercy «, d'un père normand et d'une mère languedocienne. C'est le hasard qui « vers midy [l'] a faict naistre, — où le soleil non trop excessif est «. Son père, Jean des Mares ou Marot, originaire des environs de Caen,...

7 pages - 1,80 ¤

MAROT DISCIPLE DES RHÉTORIQUEURS

|| Marot, à ses débuts, est donc, exclusivement, un élève des Rhétoriqueurs. Dans renseignement médiéval, la rhétorique était classée avec la grammaire et la logique, dans le premier cycle des études, le trivium, le second étant réservé à la théologie, aux mathématiques, à l'astronomie. On enseignait alors séparément la première et la seconde rhétorique,...

1 page - 1,80 ¤

MAROT: LE POETE AMOUREUX.

|| L'esprit plaisant de Marot poète de cour, poète familier ou satirique est le plus connu, le plus classique. Il ne doit pas faire oublier un côté souvent négligé de son talent : le Marot poète lyrique ; poète amoureux, d'abord, mais aussi curieux de technique, capable de tentatives nouvelles et, parfois, poète religieux....

4 pages - 1,80 ¤

MAROT: LE SATIRIQUE.

|| On s'en aperçoit dès que l'on aborde les poèmes où il dit ses colères, ses indignations, ou, simplement ses moqueries. C'est par ces dernières qu'il convient de commencer ici, car, aux satires marotiques qui scandèrent, sous diverses formes, les étapes de sa biographie, s'ajoutent durant toute sa carrière ces courtes pièces narquoises, alertes, ...

7 pages - 1,80 ¤

MAROT: LE POETE FAMILIER.

|| C'est le plus connu ; celui qu'aimèrent Boileau et Voltaire ; celui que mettent en valeur les manuels de littérature et les recueils de morceaux choisis, l'auteur de quelques épîtres qui sont autant de parfaites réussite. Encore, touchant cet aspect de son talent, ne songe-t-on trop souvent qu'au poète spirituel : celui qui...

7 pages - 1,80 ¤

MAROT: LE POÈTE OFFICIEL

|| Tout en restant fidèle aux principes de l'école, Marot s'en détacha relativement assez vite, quitte à leur revenir avec plus ou moins de fidélité. D'abord pour remplir son rôle de poète officiel et se faire le chantre des événements, grands ou petits, , qui marquaient le déroulement des jours à la cour. Il y...

7 pages - 1,80 ¤

L'ART ET L'INFLUENCE DE MAROT

Marot assure honorablement la transition entre la poésie du Moyen Age finissant et celle, plus haute, plus savante et plus belle, que conçurent un Scève, un Ronsard, un du Bellay. Esprit léger, fortement marqué par la Rhétorique, doté d'une culture superficielle encore, il ne pouvait s'élever à la grande poésie. Il lui manquait ...

3 pages - 1,80 ¤

ÉVOLUTION DE L'OEUVRE DE MAROT

|| On avait accoutumé naguère d'étudier en bloc l'œuvre de Marot et de la considérer comme un ensemble uniforme. Pierre Villey, à la suite d'une enquête méthodique sur la chronologie de ses œuvres, fondée sur leur date de publication, puis sur celle de leur composition, a montré qu'il importait, au contraire, d'y marquer des...

6 pages - 1,80 ¤

Le Baroque littéraire : Dom Juan, Une pièce Baroque

Le mouvement baroque apparaît à la fin du XVIe siècle et se termine autour du milieu du XVIIe siècle. Cependant, si le style baroque fut réputé de son temps, on ne le redécouvrit que vers la fin de la Seconde Guerre mondiale pour l’art, et dans les années 1930 pour la...

2 pages - 1,80 ¤

LECONTE DE LISLE ET LES DIEUX

|| L'œuvre de Leconte de Lisle, à la considérer sommairement, est comme une vaste fresque où l'auteur, avec l'ample et libre génie d'un artiste de la Renaissance, aurait développé, sur deux ou trois plans, tout le tableau du monde. En haut, dans un ciel d'or, les dieux, tous les dieux, les plus archaïques et les...

11 pages - 1,80 ¤

LECONTE DE LISLE ET LA NATURE

|| Leconte de Lisle a passé en France plus de soixante années de sa vie. De trois à dix ans, il a habité, avec sa famille, la ville de Nantes. Les premiers paysages qui se sont peints dans ses yeux d'enfant et dont il a pu garder quelque chose de mieux qu'une impression confuse, ce...

9 pages - 1,80 ¤

LECONTE DE LISLE ET LES HOMMES

|| L'œuvre de Leconte de Lisle, considérée d'un certain biais, est une théogonie. Mais l'auteur ne sépare pas de l'histoire des dieux, l'histoire des hommes qui, par un renversement du rapport habituel des termes, ont créé ces dieux. Et comme cette histoire ne s'attache pas à suivre l'ordre des événements, ni à en dérouler...

10 pages - 1,80 ¤

LE PESSIMISME DE LECONTE DE LISLE

||    Néant des dieux, abjection des hommes, indifférence de la nature, tels sont les trois termes auxquels se ramène en substance l'œuvre de Leconte de Lisle, envisagée des trois points de vue où nous nous sommes successivement placés. Il semble que la simple énumération en soit assez éloquente. S'il est vrai, comme l'a...

10 pages - 1,80 ¤

LES IDÉES LITTÉRAIRES DE LECONTE DE LISLE

|| Leconte de Lisle a laissé la réputation d'un artiste. D'aucuns même veulent qu'il n'ait pas été autre chose. Ils accordent qu'il a eu le don des beaux vers et l'amour des belles formes. Ils se refusent à admettre qu'il ait prêté quelque sentiment à ces formes, ou enfermé quelque pensée dans ces vers. Rien...

10 pages - 1,80 ¤

BOILEAU: LA JEUNESSE D'UN PARISIEN

|| A la fin de 1636, Corneille achève d'écrire le Cid : la tragédie va affronter le public dans la première semaine de janvier, au théâtre du Marais. Au centre de Paris, dans l'île de la Cité, plus précisément dans la cour du Palais de Justice, en face de la Sainte-Chapelle, Gilles Boileau vient de...

3 pages - 1,80 ¤

LE DESTIN DE BOILEAU

On ne peut contester que Boileau a connu le succès de son vivant. Dès 1666, il fait grand bruit sur le Parnasse ; à partir de 1669, sa réputation croît rapidement ; en 1677, la charge qu'il reçoit lui donne de l'importance ; en 1687, la Querelle des Anciens et des Modernes le met...

4 pages - 1,80 ¤

MORALE ET RELIGION CHEZ BOILEAU

|| L'homme de lettres n'explique pas toute la dernière partie de l'œuvre de Boileau : il faut lui adjoindre, avons- nous dit, un honnête homme qui lutte contre une morale dépravée aussi bien que pour une doctrine d'art. On a même affirmé que de 1692 à sa mort, Boileau ne fut rien d'autre que l'adversaire...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 ... 950 951 952 953 954 955

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit