LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
769 - Dans les Évangiles, les paraboles ont une fonction :
A
a) ludique.
B
b) didactique.
C
c) critique.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
réponse b) Les Évangiles, dans le Nouveau Testament de la Bible, contiennent des paraboles célèbres, comme celle du fils prodigue, des talents ou encore de la brebis égarée. Le but de ces récits est de faire comprendre à tous des règles morales qui ne peuvent être expliquées facilement par un discours abstrait. La fiction rend immédiatement perceptibles des éléments de théologie parfois très subtils. Ex.: « Qui d'entre vous, ayant cent brebis, s'il en perd une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert, pour aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée? Et quand il l'a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules ; et, de retour à la maison, il assemble ses amis et ses voisins, et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, parce que j'ai trouvé ma brebis qui était perdue. Ainsi, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentir. »


Les nouveautés du site

Dans son livre Au coeur du fantastique, publié en 1965, Roger Caillois réfléchissant sur le fantastique au sens large (histoires extraordinaires, contes féériques, récits de science-fiction, etc.) pense que ce dernier exprime «la tension entre ce que l'homme peut et ce qu'il souhaiterait pouvoir. » Vous commenterez ce jugement en vous appuyant sur des exemples empruntés à votre culture personnelle - littéraire, cinématographique...

|| Les spécialistes s'accordent pour dire que la notion de fantastique est difficile à définir, car son champ d'extension est très vaste et ses frontières floues. Pour certains, son territoire engloberait le merveilleux, la féerie, la poésie, pour d'autres, l'allégorie, la fable, l'occultisme, etc. ||...

2 pages - 1,80 ¤

«Tout journal, de la première ligne à la dernière; n'est qu'un tissu d'horreurs. Guerres, crimes, vols, impudicités, tortures, crimes des princes, crimes des nations, crimes des particuliers, une ivresse d'atrocité universelle. Et c'est de ce dégoûtant apéritif que l'homme civilisé accompagne son repas de chaque matin. Tout, en ce monde, sue le crime : le journal, la muraille et le visage de l'homme. Je ne comprends pas qu'une main pure puisse toucher un journal sans une convulsion de dégoût. » Charles BAUDELAIRE, Mon coeur est mis à nu.

• Les horreurs racontées avec complaisance. Reprendre chaque point de Baudelaire avec exemple précis ; « princes « peut être remplacé par «gouvernants« ou « tyrans «. • Insister sur les journaux à sensation. Cf. France-Soir et beaucoup de journaux locaux dont les première et dernière pages ne sont presque que faits divers à grand spectacle. ...

3 pages - 1,80 ¤

Que répondriez-vous à Denis de Rougemont qui s'interroge en ces termes dans l'Amour et l'Occident : «Pourquoi préférons-nous à tout autre récit celui d'un amour impossible? >> Vous justifierez votre réponse à l'aide des romans, pièces de théâtre, poèmes, que vous avez lus ou étudiés.

• D'où passion donne l'adjectif passionnant et glisse aussi de sens. • Ces deux sens principaux se confondent; et si l'on recherche un amour-passion qui devient un amour impossible, c'est : - recherche de ce qui exalte et blesse, - confondue peut-être avec des figures rituelles et des craintes mystiques. ...

3 pages - 1,80 ¤

Taine écrit (Essais de critique et d'histoire, 1858) : «Aucun âge n'a le droit d'imposer sa beauté aux âges qui précèdent; aucun âge n'a le devoir d'emprunter sa beauté aux âges qui précèdent. Il ne faut ni dénigrer ni imiter, mais inventer et comprendre. » Vous commenterez cette opinion en prenant appui sur des exemples tirés essentiellement de la littérature, sans exclure, si bon vous semble, la référence à d'autres arts.

  On ne peut pas ne pas imiter pour commencer, - au niveau du style. · Tout artiste débutant se repose sur les perfectionnements techniques précédemment acquis. Exemple : Musique (Beethoven s'appuie d'abord sur Mozart). - On trouve sa propre originalité à partir des expériences et même souvent des critiques faites à autrui.  ...

4 pages - 1,80 ¤

On a écrit que : «la chanson n'a ni le temps ni la possibilité de brasser de vastes idées. Ce n'est d'ailleurs pas son rôle.» Qu'en pensez-vous ? En vous appuyant sur des exemples précis pris dans la chanson contemporaine, vous discuterez cette affirmation en donnant votre opinion personnelle.

Cependant, elles n'ont à peu près pas été élevées au niveau d'un art complet ... (citer cependant la ravissante chanson de Chateaubriand : Combien j'ai douce souvenance ... dans Le dernier des Abencérages ou les pages de Nerval envoûté par les chansons du Valois, leur souvenir faisant surgir images et époques nostalgiques : Fantaisie.... ...

4 pages - 1,80 ¤

Il y a des livres auxquels on ne peut s'arracher, des lectures qu'on ne se décide pas à interrompre ... Si vous avez fait cette expérience, analysez-la.

Parce que le lecteur retrouve dans son livre des questions qu'il s'est souvent posées; il y découvre la réponse ou s'aperçoit qu'il n'est pas le seul à se les. poser. Son esprit s'élève en compagnie de celui de l'auteur, il pénètre dans une réflexion à laquelle il n'aurait peut-être jamais songé seul. ...

2 pages - 1,80 ¤

De nombreux lecteurs trouvent de l'intérêt à la littérature personnelle. En vous appuyant sur des exemples précis, vous présenterez votre propre point de vue sur l'intérêt de cette littérature.

Si les écrivains personnels sont toujours nombreux partout et en tout temps, la littérature est cependant plus ou moins nourrie d'oeuvres subjectives selon les époques. Or la nôtre semble fort goûter biographies et confidences, et à cause de cet intérêt du public : «le moindre gribouilleur... ...

4 pages - 1,80 ¤

Un écrivain actuel a défini récemment la poésie en ces termes: «La poésie est défoulement des sentiments, protestation véhémente plus éloquente que tous les discours, alchimie des structures et des mots, ... elle est cri ou message, musique et grâce. » Vous direz dans quelle mesure cette définition vous satisfait sans oublier d'éclairer votre développement à l'aide d'exemples précis.

Plus encore lès Romantiques qui puisent leur inspiration dans les peines et joies de leur vie personnelle. Les Contemplations qui sont, d'après leur auteur, Hugo «les mémoires d'une âme«. Entre autres multiples exemples, Le Lac (Lamartine), Tristesse d'Oiympio (Hugo), Souvenir (Musset) ont voulu «peindre« des états d'âme face à un souvenir d'amour. ...

4 pages - 1,80 ¤

En vous appuyant sur des exemples précis, vous. vous demanderez dans quelle mesure le cinéma, par son langage et ses moyens propres, peut atteindre à la création d'oeuvres originales, c'est-à-dire se définir comme un art, au plein sens du terme.

|| L'originalité du cinéma comme art autonome est un vieux problème, né avec le cinéma lui-même. Il 's'explique tant par l''Origine de cet art neuf, associé aux découvertes de la technique, que par ses premières fonctions scientifiques ou liées à l'information: ni le pas d'un cheval au galop (1), ni l'entrée d'un train en gare de La Ciotat.... ||...

2 pages - 1,80 ¤

Vous expliquerez ces réflexions de Jean Giraudoux et d'Armand Salacrou sur le théâtre, et vous les discuterez si vous le jugez utile. Vous appuierez vos propos sur des exemples empruntés à vos lectures ou aux spectacles auxquels vous avez assisté.

|| "D'ailleurs, quel que soit l'état conscient dans lequel l'auteur a écrit la pièce, il ne la connaît pas ... C'est le metteur en scène qui découvrira en particulier si le texte est effectivement tragique ou comique." (Jean GIRAuDOux) "Pour créer une pièce il faut être deux : l'auteur et la salle ... La pièce tout entière ne vit que les soirs de rencontre avec...

5 pages - 1,80 ¤

E.-M. CIORAN et la condamnation du genre romanesque

|| USURPATEUR par vocation, impur par son adaptabilité même, il (1) a vécu et vit de fraude et de pillage, et s'est vendu à toutes les causes. Il a fait le trottoir de la littérature. Nul souci de décence ne l'embarrasse, point d'intimité qu'il ne viole. Avec une égale désinvolture, il fouille les poubelles et les consciences. Le romancier, dont l'art est fait d'auscultation...

5 pages - 1,80 ¤

ANOUILH: la tragédie comme le rapport entre les héros et la fatalité.

|| « Et puis, surtout, c'est reposant la tragédie, parce qu'on sait qu'il n'y a plus d'espoir, le sale espoir ; qu'on est pris, qu'on est enfin pris comme un rat, avec tout le ciel sur son dos, et qu'on n'a plus qu'à crier- pas à gémir, non, pas à se plaindre- à gueuler à pleine voix ce qu'on avait à dire, qu'on...

5 pages - 1,80 ¤

« J'estime, a écrit Paul Valéry, que la connaissance de la biographie des poètes est une connaissance inutile, si ce n'est nuisible à l'usage que l'on doit faire de leurs ouvrages. » Vous expliquerez ce jugement, et vous le discuterez si cela vous paraît nécessaire.

|||| 1) ANALYSE DES IDÉES a) Valéry réagit contre une certaine méthode critique : la critique biographique. b) Selon Valéry, en expliquant l'oeuvre par la biographie, on l'étouffe et on n'explique rien. c) Toute oeuvre, selon Valéry, doit être interprétée par chaque lecteur à sa façon, en marge de tout renseignement sur l'auteur. II) DISCUSSION a) La méthode biographique est pourtant une conquête du XIXe siècle (Sainte-Beuve) sur...

4 pages - 1,80 ¤

Jean Moréas : Stances (commentaire)

" Poète, un grave auteur dira que tu t'amuses - Sans trop d'utilité; Va, ne l'écoute point : Apollon et les Muses Ont bien quelque beauté. Laisse les uns mourir et vois les autres naître, Les bons et les méchants, Puisque rien ici-bas ne survient que pour être Un prétexte à tes chants. " (Édit. Mercure de France) || Vous analyserez les idées exprimées par le poète Jean Moréas...

5 pages - 1,80 ¤

Citation commentée de Charles PLISNIER

|| « Il n'y a pas "des sujets". Il n'y a qu'"un" sujet : l'homme, l'homme et encore l'homme. L'homme aux prises avec les sept pêchés ... Et celui-là ne saurait scandaliser qui étale aux yeux des hommes, dans le seul souci de dire le vrai, le spectacle des misères terrestres et des âmes en état de transes au milieu du bien et...

5 pages - 1,80 ¤

RONSARD: LA ROSE ET LA VIOLETTE DE MARS (RONSARD, Odes V, XII)

Sur tout parfum j'aime la Rose Dessus l'épine en mai déclose, Et l'odeur de la belle fleur Qui de sa première couleur Pare la terre, quand la glace Au nouveau soleil a fait place. Les autres boutons vermeillets, La giroflée et les oeillets, Et le bel émail qui varie L'honneur gemmé d'une prame En mille lustres s'éclatant, Ensemble ne me plaisent tant Que fait la Rose pourperette, Et de mars la...

2 pages - 1,80 ¤

PASCAL, Pensées : LA DISTANCE infinie des corps aux esprits figure la distance infiniment plus infinie des esprits à la charité, car elle est surnaturelle....

|| • Quels sont exactement les 3 ordres que Pascal définit ici ? Prenez nettement conscience des caractéristiques propres de chacun, en rassemblant des indications éparses dans le texte. • Examinez soigneusement la hiérarchie de ces trois ordres. • Comment Pascal conduit-il son raisonnement? A quels domaines emprunte-t-il ses arguments? (science, religion, etc.?) • Le texte contient-il exclusivement une démonstration? Comment est-il construit? • Notez les parallélismes, les reprises...

3 pages - 1,80 ¤

BOSSUET, Sermon sur la Parole de Dieu

C'EST suivant ces principes, mes soeurs, [que] l'Apôtre enseigne aux prédicateurs qu'ils doivent s'étudier non à se faire renommer par leur éloquence, mais à " se rendre recommandables à la conscience des hommes par la manifestation de la vérité «; où il leur enseigne deux choses : en quel lieu et par quel moyen ils doivent se remfre recommandables. Où ? - Dans les...

3 pages - 1,80 ¤

LA FONTAINE : LE SONGE D'UN HABITANT DU MONGOL (commentaire)

|| Dans les six premiers livres des Fables, publiés en 1668, La Fontaine s'inspirait essentiellement d'Esope et de Phèdre. - Dans le deuxième recueil, publié en 1778 (livres VIl à Xl), son inspiration s'est transformée, il a découvert les conteurs orientaux entre temps, et ne se prive pas du plaisir de s'inspirer d'eux, la fable s'allonge, l'apologue traditionnel se trouve transformé en conte, en...

3 pages - 1,80 ¤

LA BRUYÈRE, Les Caractères, ch. V : ARRIAS

  ARRIAS a tout lu, a tout vu, il veut le persuader ainsi; c'est un homme universel, et il se donne pour tel : il aime mieux mentir que de se taire ou de paraître ignorer quelque chose. On parle, à la table d'un grand, d'une cour du Nord : il prend la parole, et l'ôte à ceux qui allaient dire ce qu'ils...

3 pages - 1,80 ¤

GEORGE SAND, Les Maîtres-Sonneurs

CE QU'IL FLÛTA, ne me le demandez point. Je ne sais si le diable y eut connu quelque chose; tant qu'à moi, je n'y connus rien, sinon qu'il me parut bien que c'était le même air que j'avais ouï cornemuser dans la fougeraie. Mais j'avais eu si belle peur dans ce moment-là, que je ne m'étais point embarrassé d'écouter le tout; et, soit...

1 page - 1,80 ¤

L'ALBATROS - BAUDELAIRE, Fleurs du mal (commentaire)

  « Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers. 5 A peine les ont-ils déposés sur les planches Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux, Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches Comme des avirons traîner à côté d'eux. Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule! 10...

2 pages - 1,80 ¤

VICTOR HUGO, Les Contemplations: Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends. J'irai par la forêt, j'irai par la montagne. Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. 5 Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au-dehors, sans entendre aucun bruit, Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi...

1 page - 1,80 ¤

Encyclopédie. Tome I, 1751 (article Autorité Politique)

LA PUISSANCE, qui vient du consentement des peuples, suppose nécessairement des conditions qui en rendent l'usage légitime utile à la société, avantageux à la république, et qui la fixent et la restreignent entre des limites; car l'homme ne doit ni ne peut se donner entièrement et sans réserve à un autre homme, parce qu'il a un maître supérieur au-dessus de tout, à qui seul...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 ... 997 998 999 1000 1001 1002

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit