LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
355 - A quel écrivain doit-on la pièce : "L'important d'être constant" ?
A
Guitry
B
Wilde
C
Geothe
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Belleau : les « Pierres précieuses ». La « Bergerie ».

|| Remi Belleau (1527-1577) n'est qu'un disciple. Il a traduit Anacréon avec conscience. Mais Ronsard, qui le trouvait « un trop sec biberon pour un tourneur d'Anacréon «, a refait avec une grande supériorité quelques-unes de ses traductions. Boileau est surtout un descriptif. Les contemporains admirèrent beaucoup les Amours et nouveaux Eschanges des Pierres...

1 page - 1,80 ¤

Du Bellay: Le Séjour de Rome. Les « Regrets ».

|| Après Ronsard, son ami et son confident, Joachim Du Bellay, l'auteur de la Défense, est le meilleur poète de la Pléiade. Né vers 1525, au bourg de Liré en Anjou, Du Bellay aura dans son talent quelque chose de cette « douceur angevine « dont il a parlé en termes charmants. Sa jeunesse, «...

1 page - 1,80 ¤

Les idées de Ronsard.

|| Par la haute idée qu'ils se sont faite de la poésie, Ronsard et ses amis l'ont restituée dans sa dignité. Le poète se reconnaît à ce qu'il a reçu le don divin : il faut ensuite qu'il l'ait développé par l'étude des modèles et par une large culture. Ronsard est partisan de la liberté en...

1 page - 1,80 ¤

Les Eglogues et les Discours de Ronsard

|| Les Eglogues sont des pièces de Cour où de grands personnages, sous des noms d'emprunt, dialoguent dans un langage qui ne convient pas à leur condition. Orléantin qui est Henri d'Orléans, le futur Henri III, s'y rencontre avec Angelot, qui est François duc d'Anjou, Navarrin et Guisin, qui sont le roi de Navarre et...

1 page - 1,80 ¤

La « Franciade » de Ronsard

||   Ronsard n'est pas davantage notre Homère. La Pléiade attachait la plus grande importance à la production d'un « long poème «. Du Bellay provoque en termes pompeux la venue du futur poète épique : c'est celui-là surtout qui pourra enrichir la langue, lui faire « hausser la tête et d'un brave sourcil s'égaler aux...

1 page - 1,80 ¤

Résumé: Les « Odes » de Ronsard

|| L'ambition de Ronsard est de se hausser aux grands genres encore inconnus à la poésie française. Dans les Odes, dont les quinze premières sont divisées en strophes, antistrophes, épodes, il prétend à être notre Pindare. Il y célèbre les grands de la terre, rais, princes et princesses. Mais l'imitation du lyrique thébain l'a moins...

4 pages - 1,80 ¤

LES THÉORIES DE LA PLEIADE

|| La réforme, ébauchée par Maurice Scève et les poètes de Lyon, va être hardiment menée par une école jeune et enthousiaste, celle de la Pléiade, dont Ronsard est le chef et Du Bellay le porte-parole. On ne saurait lui faire une trop grande place, ni surtout trop brillante, dans la suite de notre poésie....

2 pages - 1,80 ¤

Dans un texte de théâtre, est-il vraiment nécessaire d'assister à une représentation du texte ?

|| Tout d'abord, nous allons montrer qu'effectivement, il est vraiment nécessaire d'assister à une représentation du texte. En effet, certains dramaturges n'insistent pas sur les didascalies dans leurs oeuvres. Par conséquent, les lecteurs ont plus de mal à s'approprier le texte, de mal à ce l'imaginer, à se créer leur propre vision du texte...

2 pages - 1,80 ¤

LA RÉACTION CONTRE LE SYMBOLISME.

|| Même au temps de sa plus grande faveur, le Symbolisme dut partager sa domination avec d'autres écoles. Un certain nombre d'excellents poètes continuèrent à se réclamer des Romantiques et des Parnassiens, de qui les influences se concilièrent dans leurs oeuvres. Les Néo-Parnassiens. C'est ainsi que Jean Richepin (1849-1926) reprenait le thème romantique de la ...

2 pages - 1,80 ¤

La première génération symboliste.

|| Entre 1885 et 1900, un grand nombre de jeunes poètes suivent, plus ou moins confusément, les directions nouvelles. Parmi ceux dont le tempérament s'est affirmé avec le plus d'originalité, on doit citer Jules Laforgue, mort à vingt-sept ans, en 1887 ; son adolescence inquiète et tourmentée s'est exprimée en des poèmes pleins à la...

1 page - 1,80 ¤

Les trois maîtres du symbolisme: Paul Verlaine, Stéphane Mallarmé, Arthur Rimbaud

|| Les maîtres du symbolisme furent Paul Verlaine, Stéphane Mallarmé, auxquels il faut joindre Arthur Rimbaud, adolescent doué d'une surprenante facilité, qui, à vingt ans, disparut du monde littéraire et de la France pour se faire commerçant en Abyssinie. Son recueil, Les Illuminations, ne parut qu'en 1886, par les soins de ses amis. Les ...

1 page - 1,80 ¤

Le Précurseur du symbolisme: Charles Baudelaire

|| Par-dessus l'école parnassienne, le symbolisme se rattache au romantisme, par l'oeuvre poétique de Baudelaire (1821-1867). L'unique recueil de celui-ci, Les Fleurs du Mal, paru en 1857, ne fut vraiment apprécié qu'après 1870 ; il est aujourd'hui placé beaucoup trop haut par quelques thuriféraires. On y trouve surtout une inspiration qui émane des régions malsaines...

4 pages - 1,80 ¤

LE SYMBOLISME. Ses origines. Sa doctrine.

|| Le symbolisme est moins une école qu'un ensemble de tendances ; elles se firent jour lentement dans les esprits, à l'époque même où le Parnasse pour les vers, et le naturalisme pour la prose, établissaient, et organisaient leur domination. La génération nouvelle, qui vers ce temps arrivait à l'âge de la conscience littéraire,...

2 pages - 1,80 ¤

Analyse: Le « Discours sur le style ». Buffon écrivain.

|| Buffon nous a donné la théorie de son style, le jour où, reçu à l'Académie française, il remplaça l'éloge de son obscur prédécesseur par des considérations sur le style, puisées moins dans la lecture des oeuvres de ses nouveaux confrères, que dans l'analyse de ses propres procédés. Il écarte d'abord l'éloquence proprement dite, et...

2 pages - 1,80 ¤

Montesquieu écrivain

|| Ce qui manque à Montesquieu, dans ses divers ouvrages, c'est l'art de la composition. Il ne prend pas la peine de lier ses idées : il n'a pas un plan fait de larges vues d'ensemble. Il a beaucoup lu, médité plus encore ; il a pris des notes : il nous les présente sans...

1 page - 1,80 ¤

Les « Lettres persanes» : analyse

|| Les Lettres persanes suffiraient pour assurer à Montesquieu une place importante dans le mouvement littéraire du xviiie siècle. Montesquieu y est déjà tout entier, et si cette fois c'est le Montesquieu frivole qui a donné à l'oeuvre le ton général, l'observateur pénétrant et le philosophe s'y révèlent aussi. On peut, en effet, distinguer...

2 pages - 1,80 ¤

MONTESQUIEU: Sa vie ; l'homme.

||     Montesquieu est le premier en date des grands écrivains du xviiie siècle. On lui doit les principes les plus solides qui servent encore de base à la pensée moderne en matière politique. Charles de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu, est né à la Brède (Gironde) le 18 janvier 1689. D'une...

1 page - 1,80 ¤

ROUSSEAU: L'écrivain. Son influence

|| Comme écrivain, Rousseau est inégal ; nous avons signalé ses défauts : obscurités, impropriétés de termes, abus de la rhétorique. Mais sur deux points il s'est montré grand écrivain. Depuis la mort de Bossuet, l'éloquence semblait oubliée : il nous l'a rapportée. A la phrase alerte et court vêtue de Montesquieu et de Voltaire,...

2 pages - 1,80 ¤

Les premiers opuscules de Rousseau

|| Il y a dans l'oeuvre tout entière de Rousseau une par  faite unité, que les innombrables contradictions de détail ne doivent pas nous masquer. On trouve dans sou premier écrit les germes de toutes les idées qu'il développera plus tard dans des ouvrages plus considérables. Discours sur les Sciences et les Arts (1750). —...

2 pages - 1,80 ¤

L'HOMME ROUSSEAU dans Les Confessions et les Rêveries du promeneur solitaire

|| Les Confessions et les Rêveries d'un, promeneur solitaire constituent une charmante biographie de Rousseau par lui-même. Quand nous disons « biographie «, le terme n'est point exact. Il y a dans ces livres une intention de plaidoyer qui les gâte. Il avoue ses fautes : il les étale cyniquement; mais il arrange si bien...

1 page - 1,80 ¤

Résumé et analyse de La Lettre à d'Alembert — Rousseau

Dans l'article Genève de l'Encyclopédie, pour faire plaisir à Voltaire, d'Alembert avait engagé les Genevois à établir un théâtre chez eux. Pour être désagréable à Voltaire et pour développer certains points du Discours sur les sciences et les arts, Rousseau répondit à d'Alembert. Cette réplique est généralement appelée la Lettre sur les spectacles....

5 pages - 1,80 ¤

« Les ponts », Rimbaud, Illuminations.

|| Rimbaud (1854 – 1891) figure marquante du 19eme siècle. Poète maudit, rester dans l’esprit du jeune homme révolter, on retient de lui qu’il était un marginale. Relation tumultueuse avec Verlaine (1844 – 1896) . C’est en Angleterre que R, écrit un recueil Illumination. Notre poème « les ponts « on peut s’étonner qu’il utilise un objet...

5 pages - 1,80 ¤

Amphitryon 38, scène 2 acte II (Jean Giraudoux)

||En 1929, Jean Giraudoux écrit Amphitryon 38, c’est une pièce de théâtre en trois actes , on étudiera dans cette scène 2 acte II. Cette scène reprend le thème de la séduction d'Alcmène, épouse d'Amphitryon, par Jupiter, qui a pris les traits de son mari , ou l’extrait est basé sur un quiproquo. En...

1 page - 1,80 ¤

ALFRED DE VIGNY: Le poète

|| Ceux qui lisaient Mardoche et les Marrons du feu purent s'imaginer qu'ils voyaient naître un écrivain romantique qui les éblouirait par sa fantaisie exubérante, mais dont le goût ne serait pas très sûr. Il se chargea de les détromper rapidement par ses boutades impertinentes contre « les pleurards, les rêveurs à nacelles, les amants...

1 page - 1,80 ¤

Les idées et les sentiments de Musset

|| Les idées et les sentiments de Musset C'est chose difficile en ce livre que d'exposer les idées et les sentiments d'Alfred de Musset. Le sujet est délicat et il convient de ne point trop insister. Disons tout de suite qu'un seul sentiment domine son oeuvre entière : le sentiment de l'Amour. Ce n'est point que...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 ... 950 951 952 953 954 955

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit