LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
501 - Les romans courtois mettaient en scène:
A
des vilains
B
des ecclésiastiques
C
de nobles chevaliers, vassaux de leurs Dames
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

Le lac de LAMARTINE (commentaire)

|| Le Lac est un poème hautement romantique écrit par Alphonse de Lamartine en 1820. Il est le dixième des vingt-quatre poèmes qui composent les Méditations. Lamartine se souvient de ses amours enfuies pour Julie Charles qu'il avait rencontrée à Aix-les-Bains, une année auparavant. Mais la mort les a séparés et le poète ne...

3 pages - 1,80 ¤

La guerre et les écrivains du XVIème siècle

||      Depuis toujours des artistes écrivent, peignent, sculptent, jouent ou chantent des œuvres engagées par le biais desquelles ils défendent des idées qui leur sont chères. Ils cherchent ainsi à plaider pour une cause qui leur semble juste et légitime, ou au contraire à critiquer des idéologies, des sentiments ou des actes...

4 pages - 1,80 ¤

Dormeur du Val - Rimbaud -commentaire

C'est un trou de verdure où chante une rivière, Accrochant follement aux herbes des haillons D'argent ; où le soleil, de la montagne fière, Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons. Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue, Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu, Dort ; il est étendu dans...

2 pages - 1,80 ¤

LE THÉATRE AU DIX-HUITIÈME SIÈCLE. LA TRAGÉDIE. — LA COMÉDIE. — LE DRAME.

|| I. — La Tragédie. Crébillon (1675-176z). — On attribue à Crébillon ce mot : « Corneille a pris la terre; Racine, le ciel; il me reste l'enfer. « Son but est d'exciter non plus l'admiration ou la pitié, mais la terreur. Et son tort est de chercher à y parvenir au moyen d'artifices plus romanesques...

5 pages - 1,80 ¤

ROMANCIERS. — MORALISTES. — CRITIQUES AU XVIIe SIECLE

|| I. — Le Roman. Le Sage (1688-1747). — Le Sage n'est pas seulement un poète comique de premier ordre par son Turcaret ; il reste un des maîtres du roman français, avec le Diable boiteux (1707) et Gil Blas (1715-1735). Le Diable boiteux est imité de l'espagnol. Le diable Asmodée transporte don Cléophas au-dessus...

2 pages - 1,80 ¤

MOLIÈRE ET LA COMÉDIE AU DIX-SEPTIÈME SIÈCLE

|| I. — Avant Molière. Nous rappelons, pour mémoire, les comédies de Corneille, en particulier le Menteur (1643). Une anecdote, discutable d'ailleurs, attribue à Molière ce propos : « Sans le Menteur, j'aurais sans doute fait quelques pièces d'intrigue, mais peut-être n'aurais-je jamais fait le Misanthrope. « Rotrou n'a pas composé moins de treize comédies,...

7 pages - 1,80 ¤

RACINE ET LA TRAGÉDIE DE 1660 A 1700 (littérature)

|| Racine (1639-1699). Enfance. -- Jean Racine naquit le 21 décembre 1639, à la Ferté-Milon; deux ans après, sa mère mourait, et, deux années plus tard, son père. Le petit Racine, orphelin, fut recueilli par sa grand-mère Marie des Moulins, soeur de Mme Vitart. Or, cette Marie des Moulins avait une fille religieuse au couvent...

7 pages - 1,80 ¤

LES INFLUENCES PHILOSOPHIQUES ET SOCIALES AU XVIIe SIECLE

|| DESCARTES. — L'ACADÉMIE. — L'HOTEL DE RAMBOUILLET I. — Descartes (1596-1650). Vie. — René Descartes est né à La Haye, entre Tours et Poitiers, en 1596, d'une famille noble. Il fut mis au collège de La Flèche, chez les Jésuites. Descartes vint ensuite à Paris, étudier le droit; puis il voulut consulter le « grand...

4 pages - 1,80 ¤

LA RÉFORME DE LA POÉSIE AU XVIIe siècle

|| MALHERBE. — SES DISCIPLES, SES ADVERSAIRES I. — Malherbe (1555-1628). État de la poésie française vers 1600. — Emporté par son génie propre, Ronsard avait fait violence à l'esprit et à la langue. Ses disciples, les d'Aubigné, les du Bartas avaient exagéré ses défauts. Il en résultait, dans le public, une certaine fatigue. De...

3 pages - 1,80 ¤

TABLEAU DE LA LITTERATURE DU DIX-SEPTIÈME SIÈCLE

|| I. — Grandes divisions du XVII° siècle. La littérature du XVIIe siècle peut se diviser en trois périodes: 1° De 1600 environ jusque vers 1660, l'esprit classique n'est pas encore complètement déterminé, sauf en Malherbe. Les grands génies, comme Corneille, Descartes, Pascal, ont plus d'indépendance et de vigueur. 2° De 166o à 1688, se fait...

2 pages - 1,80 ¤

Extrait de 1984 de Georges Orwell : dans quelle mesure le dialogue entre les deux personnages fictifs élucide-t-il la dénonciation du totalitarisme et l'éloge de la littérature ?

|| I un dialogue révélateur d'un univers contre utopique 1- un dialogue ambigu Symne monopolise la parole= représentation emblématique de son pouvoir. Le texte s'organise autour des trois longues répliques de Smyne. à noter l'apparente efficacité argumentative de sa première prise de parole : voir les deux occurrences du modalisateur "naturellement" qui confirme le...

2 pages - 1,80 ¤

THÉOLOGIENS - HISTORIENS - POLITIQUES AU XVIe SIECLE

|| I. — Calvin (1509-1564). Vie. — Jean Chauvin, qui latinisa son nom en Calvinus, d'où sortit à son tour la nouvelle forme française Calvin (cf. Tourneur, Turnebus, Turnèbe), était né à Noyon, en Picardie, le o juillet 1509. De bonne heure destiné à l'Église, il fit ses études à Paris, au collège de Montaigu....

5 pages - 1,80 ¤

LE THEATRE AU XVIe SIÈCLE

|| LA TRAGÉDIE. — LA COMÉDIE La seconde moitié du XVIe siècle et les premières années du XVIIe sont pour le théâtre une période de transition assez obscure. Nous nous bornerons à signaler les principaux auteurs et les théories essentielles. I. — La Tragédie. Les Tragédies latines. — Tandis qu'on représentait encore des mystères, surtout en...

2 pages - 1,80 ¤

LA POÉSIE DIDACTIQUE ET LYRIQUE. ANDRÉ CHÉNIER

|| I. — La Poésie didactique et satirique. Louis Racine (1692-1763) est le dernier des enfants de Jean Racine. Il donna d'abord La Grâce (I730), puis, quelque vingt ans plus tard, La Religion (six chants, 1742), ouvrage de beaucoup supérieur au précédent. C'est sans doute bien moins poétique que la prose de Chateaubriand; mais il...

3 pages - 1,80 ¤

MONTAIGNE ET LES MORALISTES

|| I. — Montaigne (1533-1592). Sa vie. — Michel Eyquem de Montaigne naquit le 28 février 1533, au château de Montaigne, situé sur un tertre au pied duquel coule la Lidoire, affluent de la Dordogne. Son père, Pierre Eyquem, fit la guerre en Italie, et devint conseiller à la Cour des aides et maire de Bordeaux...

5 pages - 1,80 ¤

TABLEAU LITTERAIRE DU XVIe SIÈCLE

|| I. — Dates et définitions. On appelle Renaissance la période qui s'étend, approximativement, de l'avènement de François Ier (1515) à la mort de Henri IV (1610). Ces dates, comme celles du moyen âge, demandent à être rectifiées en ce qui concerne le théâtre : les Mystères ne sont interdits qu'en 1548, et la tragédie...

4 pages - 1,80 ¤

LES SALONS. — L'ENCYCLOPÉDIE. — BUFFON

|| I. — Les Salons. Caractères généraux. — Il faut bien distinguer les salons du xviiie siècle de ceux du XVIIe : chez Mme de Rambouillet, chez Mlle de Scudéry, chez Mme de Sablé, chez Mme de La Fayette, on causait littérature et morale, on faisait des portraits ou des maximes, on lisait des ouvrages....

4 pages - 1,80 ¤

LA FONTAINE ET LA FABLE

|| La Fontaine (1621-1695). Enfance et jeunesse. — Jean de La Fontaine est né à Château-Thierry, le 8 juillet 1621. Son père, Charles de La Fontaine, était maître des eaux et forêts, capitaine des chasses, et fils lui-même d'un marchand drapier. Après de bonnes études classiques à Reims, La Fontaine se crut la vocation ecclésiastique...

4 pages - 1,80 ¤

VOLTAIRE (1694-1778): SA VIE, SON OEUVRE

|| I. Biographie. Enfance, éducation (1694-1713). — François-Marie Arouet est né à Paris, le 29 novembre 1694. Il était fils d'un notaire au Châtelet. Il eut pour parrain l'abbé de Châteauneuf, bel esprit libertin. François-Marie avait dix ans quand on le fit entrer au collège Louis-le-Grand, où il resta jusqu'en 1711. Voltaire n'oubliera jamais...

7 pages - 1,80 ¤

MONTESQUIEU : analyse de son oeuvre

|| Biographie. — Charles de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu, est né au château de la Brède, près de Bordeaux, le 18 janvier 1689. Quand il eut achevé ses études chez les Oratoriens, à Juilly, « on lui mit entre les mains des livres de droit; il en chercha l'esprit s. En...

3 pages - 1,80 ¤

LES MORALISTES: LA ROCHEFOUCAULD. LA BRUYÈRE

||   Tous les écrivains du grand siècle, quelque genre qu'ils traitent, y enferment une morale. Pourquoi donc réserve-t-on à quelques-uns d'entre eux le nom de Moralistes? — On appelle ainsi ceux qui « traitent des mœurs, non parmi d'autres choses, mais à part, et comme sujet unique «. (Nisard.) I. — La Rochefoucauld (1613-1680). Vie....

4 pages - 1,80 ¤

BOSSUET ET LES PRÉDICATEURS

|| I. — La Prédication avant Bossuet. Après saint François de Sales, dont il a été question plus haut, il faut signaler encore quelques précurseurs de Bossuet : — SAINT VINCENT DE PAUL (1576- I 66o); — le P. LEJEUNE (1592-1672), le P. SENAULT (1599-1662), tous deux de l'Oratoire, fondé en 1612 par le cardinal...

9 pages - 1,80 ¤

PASCAL ET PORT-ROYAL

||   I. - L'Abbaye de Port-Royal. Principaux écrivains jansénistes.    L'Abbaye de Port-Royal. — Dans la vallée de Chevreuse, à six lieues de Paris, existait, depuis le XIIIe siècle, une abbaye de femmes de l'ordre de Cîteaux. Cette abbaye fut réformée en 16o8 par Angélique Arnauld, qui fonda en 1625 une nouvelle maison à Paris....

4 pages - 1,80 ¤

LA FORMATION DE LA TRAGÉDIE CLASSIQUE

|| CORNEILLE ET SON TEMPS 1. — Avant Corneille (1600-1630). Les genres. — Au début du XVIIe siècle, le théâtre sérieux est représenté par la tragédie, la tragi-comédie et la pastorale. — La tragédie n'est pas encore régulièrement constituée dans la forme que suivront Corneille, Rotrou, Racine, etc.; elle ne le sera qu'avec la Sophonisbe...

7 pages - 1,80 ¤

« Nous n'allons pas au théâtre en inspecteur, en contrôleur. Nous allons au théâtre pour penser, une heure ou deux, à autre chose. Pour nous distraire, nous émouvoir. Pour entendre et voir de belles choses, des choses justes aussi, et bien dites », écrit le critique Michel Cournot. Pour d'autres, le public vient au théâtre pour se « regarder lui-même », ou pour apprendre à mieux connaître la nature humaine.

||   Le théâtre existe depuis l'Antiquité. Cérémonie religieuse ou débat politique à l'origine, il est par la suite devenu un moyen de se distraire, de s'émouvoir ou de se « regarder soi-même « comme le déclare le critique Michel Cournot. Le genre atteint le sommet de l'art dramatique, et joint l'utile à l'agréable lorsque...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720 721 722 723 724 725 726 727 728 729 730 731 732 733 734 735 736 737 738 739 740 741 742 743 744 745 746 747 748 749 750 751 752 753 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 765 766 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 779 780 781 782 783 784 785 786 787 788 789 790 791 792 793 794 795 796 797 798 799 800 801 802 803 804 805 806 807 808 809 810 811 812 813 814 815 816 817 818 819 820 821 822 823 824 825 826 827 828 829 830 831 832 833 834 835 836 837 838 839 ... 953 954 955 956 957 958

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit